Techno et cie

Archive, septembre 2015

Dimanche 27 septembre 2015 | Mise en ligne à 6h22 | Commenter Aucun commentaire

Les nouveautés de Photoshop et Premiere Elements 14

Capture d’écran 2015-09-16 à 10.58.32
Adobe vient de lancer les nouvelles versions de Photoshop Elements et de Premiere Elements, maintenant rendu à la 14e édition.

Dans sa présentation aux médias, Bob Gager, directeur du développement pour les deux produits expliquait que les équipes avaient travailleur sur l’amélioration de l’expérience pour les usagers, notamment dans les étapes guidées de l’amélioration des images.

Parmi les nouveautés de ces deux logiciels, on note la gestion des photos et des vidéos dans un seul endroit avec des menus pour regrouper les personnes, les lieux et les événements.

Capture d’écran 2015-09-16 à 11.09.51

Adobe a amélioré la reconnaissance faciale pour le regroupement de personnes plus aisément. Quant aux lieux, si le GPS de l’appareil photo est activé, les images seront regroupées en fonction des endroits et il sera possible de rapidement les retrouver sur la carte géographique. Quant aux événements, le système d’analyse permet un regroupement en fonction des images semblables, mais l’utilisateur peut toujours empêcher le mode automatique de faire le travail.

Dans le mode d’édition rapide, l’outil regroupe cinq différentes propositions et en glissant la souris sur l’une d’elle, l’utilisateur peut voir immédiatement la transformation possible et l’accepter.

Pour ce qui est du recadrage en fonction de l’impression, Adobe a ajouté quelques options pour une optimisation des choix.

Capture d’écran 2015-09-16 à 11.22.54

Il y aussi quelques effets spéciaux comme celui de l’impression de vitesse. Les corrections du flou qui se produit souvent avec les autoportraits peuvent améliorer des portions de l’image pour garder un effet d’arrière-plan intéressant avec le mode «shake».

Capture d’écran 2015-09-16 à 11.30.46

Dans les choix de sauvegarde et de partage, Adobe a ajouté Facebook, Flicker et Twitter.

Dans les outils, lorsque l’on passe du mode rapide au mode expert, Photoshop Elements 14 inclura les couches (layers) automatiquement, ce qui n’était pas le cas avant.

Pour ce qui est de Premiere Elements 14, Adobe ajoute un mode d’édition des pistes sonores, des effets facilement contrôlables pour les ralentis et les accélérations. Il y a des choix personnalisables pour l’image d’ouverture de la vidéo tout en incluant l’exportation dans le format 4K pour ceux et celles qui souhaitent exporter les séquences en très haute qualité.

Les logiciels se vendront 99 $ US chacun ou 149 $ US pour les deux produits dans un même coffret.

Aucun commentaire  |  Commenter cet article






AmpMe_Logo

Lancée cette semaine, l’application gratuite AmpMe permet de transformer une série de téléphones Apple ou Android en haut-parleur en synchronisant sur tous les appareils la même chanson provenant d’une liste de lecture dans le service SoundCloud.

Le fondateur de l’entreprise, Martin­-Luc Archambault, entrepreneur en série, ange investisseur et Dragon à l’émission sur les ondes de Radio-Canada, a eu cette idée lorsqu’il a organisé une petite fête chez une amie qui venait tout juste d’emménager dans un appartement vide. En voulant mettre de la musique à partir de son téléphone, il s’est dit qu’il y avait certainement moyen de synchroniser plusieurs téléphones.

Il a fait appel à l’entreprise Mirego de Québec pour réaliser l’application et résoudre les difficultés techniques liées à cette fameuse synchronisation. Des essais ont d’abord été effectués avec le lien Bluetooth, mais la technologie n’est pas exactement la même entre les plateformes iOS et Android. Quant aux connexions sans fil (WiFi), elles n’étaient pas assez stables ni assez performantes pour lier plusieurs appareils sur le même morceau de musique.

La solution pour créer des ambiances sonores sans avoir besoin d’un haut-parleur portable Bluetooth, a été d’avoir un appareil hôte sur lequel les autres appareils se synchroniseraient.

Ce sont les serveurs de l’application AmpMe qui envoie un signal sonore dans une longueur d’onde inaudible, mais captée par les microphones des téléphones clients, qui permet de faire jouer la musique partout sur la même note.

ampme_V1D«C’est une application totalement inutile si on l’utilise seule», lance Martin-­Luc Archambault. «Elle prend tout son sens lorsqu’il y a plusieurs appareils. Ainsi, il est possible de créer une ambiance musicale dans des lieux où il n’y a pas de chaîne stéréo. Mon rêve, c’est de créer un système de son majeur sans avoir de haut-parleur. C’est un peu comme les systèmes Sonos ou Bose qui ont plusieurs haut-parleurs, mais cette fois ce sont les téléphones des amis qui sont le relais pour la musique.»

Julien Gobeil, directeur du développement de produit chez Mirego pour le projet AmpMe, a fait vivre l’expérience de la multiplication des sources sonores au Soleil dans les bureaux de Mirego à Sainte-Foy. C’est plutôt impressionnant dans une salle de conférence. Alors dans la maison, en camping ou ailleurs, plus il y aura d’appareils plus l’effet sera important.

L’application est simple à utiliser, il suffit de déterminer quel téléphone sera l’hôte. Ensuite, on choisit le type de musique et les détenteurs des appareils clients inscrivent un code dans l’application. Quelques secondes plus tard, la synchronisation est faite et l’ambiance sonore vient de changer.

Tout est gratuit, l’application comme la source de la musique. Cependant, Martin­-Luc Archambault souhaite que AmpMe devienne une application virale, car la technologie mise au point et éprouvée par des millions d’utilisateurs pourrait servir à développer d’autres modèles dans d’autres domaines pour l’utilisation des téléphones en synchronisation avec une application payante ou une utilisation ayant une grille tarifaire.

L’application est compatible avec Android 4.1et plus, iOS 7.1 et plus, et avec l’Apple Watch qui sert de contrôle à distance.

Le fondateur de l'entreprise, Martin­-Luc Archambault, en vidéo conférence et Julien Gobeil, directeur de la production sur le projet AmpMe, pour une démonstration chez Mirego.

Le fondateur de l'entreprise, Martin­-Luc Archambault, en vidéo conférence et Julien Gobeil, directeur de la production sur le projet AmpMe, pour une démonstration chez Mirego.

Aucun commentaire  |  Commenter cet article






Mercredi 16 septembre 2015 | Mise en ligne à 14h22 | Commenter Un commentaire

Une formation à la méditation selon Google

Le livre de Chade-Meng Tan sert de base à la formation à la méditation selon ce que l'ingénieur a développé chez Google.

Le livre de Chade-Meng Tan sert de base à la formation à la méditation selon ce que l'ingénieur a développé chez Google.

Google n’a pas inventé la méditation, mais le groupe s’en sert pour améliorer les relations de travail entre ses employés et éviter l’accumulation de stress. C’est l’ingénieur Chade-Meng Tan qui a effectué le développement de ce projet autour de la méditation. Son modèle pour améliorer les relations de travail a fait boule de neige un peu partout dans le monde.

Au Canada, jusqu’à maintenant la formation ne se donnait qu’à Toronto, au Rotman School of Management. Mais, la formation Search Inside Yourself sera donnée pour la première fois au Québec, à Montréal les 17 et 18 septembre.

Basée et accréditées par l’Institut Search Inside Yourself, installé à San Francisco, la formation sur deux jours est organisée par l’entreprise Veram, de Montréal. La formation est autant offerte aux gestionnaires en entreprise qu’au public en général. On mise sur la méditation et la maitrise de l’intelligence émotionnelle dans les relations de travail notamment.

«Un tiers de la formation est sur la théorie», explique Louise Véronneau, «et les deux autres tiers sont dans la pratique, tout en étant basés sur les dernières découvertes en neurosciences, pour bien développer les aptitudes des participants au leadership.

Dans son approche, Chade-Meng Tan a voulu modifier les réunions d’équipe et les échanges pour les cendres plus faciles en misant aussi que cette méthode peut s’avérer un avantage compétitif pour une entreprise ou une personne.

Récemment, dans une entrevue à La Presse, Marc Lesser, directeur de l’Institut Search Inside Yourself affirmait que la méditation est particulièrement indiquée dans le monde du travail. «C’est un des moyens pour lutter contre le stress. Mais c’est aussi une façon de trouver plus de signification et d’engagement dans son travail. Il faut trouver du bien-être au travail.»

On peut obtenir des détails sur les rencontres sur le site www.veram.ca/accueil-search-inside-yourself-veram/

Un commentaire  |  Commenter cet article






publicité

Blogues sur lapresse



publicité





  • Calendrier

    septembre 2015
    D L Ma Me J V S
    « août   oct »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Archives