Techno et cie

Archive, mai 2014

Vendredi 30 mai 2014 | Mise en ligne à 17h23 | Commenter Commentaires (2)

Une aventure pour installer un modem-routeur

La nouvelle borne de Bell

La nouvelle borne de Bell

J’aime bien recevoir de nouveaux appareils pour les tester. Je le fais sans manuel pour voir si l’aventure sera simple ou rocambolesque.

Mercredi midi, j’ai reçu le nouveau modem-routeur de Bell pour voir comment il se comportait. Il sera mis en service le 1er juin pour les nouveaux abonnés du service Bell Fibe.

Ouvrir la boîte, installer les fils Ethernet et le câble coaxial n’a pas pris plus de 5 minutes.

L'ancien modem-routeur et le nouveau

L'ancien modem-routeur et le nouveau

Les ajustements de configuration ont pris moins de 10 minutes pour donner un nouveau mot de passe d’administrateur, configurer l’appellation SSID, le mot de passe d’accès pour la maison et les invités, vérifier les attributions des adresses réservées pour les deux décodeurs, les trois consoles, les trois ordinateurs et les trois super téléphones.

Et c’est parti. La télévision du salon: OK. Celle du bureau: OK. Même chose pour les téléphones, les consoles, le portable Mac et les deux PC. Ouf!

Dans l’interface de contrôle, je découvre une nouvelle présentation très visuelle, et pas mal plus simple à comprendre que l’ancienne. Je peux voir chaque appareil et le taux d’occupation de la bande passante. Super.

La page d'accueil du logiciel de contrôle du routeur.

La page d'accueil du logiciel de contrôle du routeur.

Dans une autre page, je découvre le contrôle parental. Enfin une zone centrale pour contrôler les accès de chacun des appareils. Je n’ai plus d’ados à la maison, mais j’aurais aimé avoir cette option il y a 15 ans. Hier, comme aujourd’hui, le contrôle parental se fait dans le compte de l’usager par l’utilisateur administrateur.

D’autres, comme un collègue qui ne veut pas que ses filles passent leur nuit sur Facebook, déconnectent le routeur. Une mesure draconienne qui a l’avantage d’être efficace, mais pas aussi éducative que le contrôle des appareils.

Par exemple, de 17 h à 19 h, oui pour le réseau sans fil et le Web, sans oublier le souper. De 19 h à 20 h, c’est pour les études, s’amuser, lire ou relaxer. Puis, de 20 h à 21 h, un peu de Web avant de fermer l’accès aux tablette, téléphone et ordi des ados. Ça va fonctionner si parents et enfants se parlent des règles et des raisons. J’adore cette zone de contrôle. Vraiment brillant.0531_Aff_Controleappareil2

Pendant une heure, tout fonctionne au mieux. Les ordinateurs et mon téléphone qui acceptent les hautes vitesses de la connexion 5 GHz naviguent mieux que jamais sur le Web.

Je branche un disque externe qui contient quelques milliers d’images, des vidéos des petits-fils et des documents. Enfin, je les vois partout sans passer par les configurations de partage entre les ordinateurs ou les consoles. C’est direct, rapide et efficace.

La bande 5 GHz, c’est vraiment rapide, me dis-je. N’est-ce pas la même chose que le petit contrôleur utilisé pour le décodeur sans fil?

Je décide alors de lier le décodeur au nouveau modem-routeur puisqu’il diffuse sur la bonne fréquence. Ça devrait fonctionner. Je n’ai pas de manuel, je ne peux pas vérifier si je peux le faire ou non.

01modulesansfilbell

Ce module, j'aurais dû le garder pour le décodeur sans fil au lieu de tenter de lier le décodeur au nouveau modem-routeur.

Méchante erreur.

Au début, ça fonctionne. Mais tout à coup, en plein match Chicago contre Los Angeles, les images se déforment, je perds le son. Pire, la télé à l’étage en dessous perd le signal. Câline de….

Je redémarre le modem-routeur, revérifie les configurations, redémarre les décodeurs. Ça tient deux minutes et ça retombe en cascade. Pire, Internet tombe, le signal WAN entre l’OMT qui envoie le signal de la fibre et le modem tombe lui aussi. Plus rien ne va.

Appel au service technique. Personne ne peut m’aider, ceux en place n’ont pas eu la formation encore et le modem 2000 n’est pas encore en service.

Retour à l’ancien modem-routeur. Et je peux écouter la prolongation de la partie de hockey.

Un technicien sénior me téléphonera le lendemain. Il m’enverra quelqu’un à la maison.

Je n’aurais pas dû tenter le diable et lier le décodeur sans fil dans le nouvel appareil. Je l’apprendrai du technicien qui passera chez moi jeudi soir. Et, Nicolas Poitras, vice-président marketing, Services résidentiels, chez Bell, me le confirmera vendredi en fin de matinée (voir le texte sur le Web).

J’ai causé la panne, mais il y avait autre chose. Le nouveau modem-routeur n’a pas installé automatiquement la dernière mise à jour de son logiciel interne. Ce bout-là n’est pas de ma faute et c’est ce qui a fini par mélanger la synchronisation avec le réseau et défait la section des adresses réservées.

Malgré tout, tout fini bien. Depuis 19 h jeudi soir, tout est rentré dans l’ordre autant pour la télé que les vitesses de connexion des appareils. Ouf!

Et le technicien, bien sympathique, me lance: «C’est bien que vous ayez essayé de lier le décodeur sans-fil au nouveau modem. On sait maintenant que ça ne fonctionne pas et comment faire pour rétablir la connexion.»

La preuve qu’une erreur de bonne foi peut mener à un bon dénouement :-)

Lire les commentaires (2)  |  Commenter cet article






Capture d’écran 2014-05-29 à 14.56.58

La génération Y (18 à 34 ans) compte les plus grands utilisateurs de YouTube (85 %) et de Facebook (79 %). Ils sont aussi de grands utilisateurs d’Internet avec 23 par semaine et 94 % des adultes de cette génération utilisent le Web régulièrement, alors que  la moyenne des adultes québécois  est de 78 %, note le CEFRIO.

C’est ce qui ressort des faits saillants  des fiches «générations numériques» du CEFRIO  traçant un portrait des habitudes d’utilisation des technologies de l’information et des communications parmi les différentes générations d’internautes québécois.

Dans la génération des 35 à 44 ans, le X, c’est l’adoption des tablettes numériques qui ressort du constant. Cette génération réalise plus d’achats en ligne que les autres générations: 38 % d’entre eux ont fait un achat en ligne comparativement à 28 % pour l’ensemble des Québécois.

Chez les jeunes boomers (45 à 54 ans), ils forment le groupe pour qui utilise le plus les super téléphones (parce que je déteste l’expression téléphone intelligent, l’utilisateur peut être intelligent, pas le bidule), soit 51 %. Pour eux Internet occupe 18 heures de leur temps par semaine en moyenne,

Du côté des boomers, comme moi, dans la tranche des 55 à 64 ans, ce sont ceux qui dépensent le plus en ligne avec une moyenne de 417 $. C’est le montant le plus élevé dans toutes les catégories d’âges.

Les aînés (65 ans et plus) ont passé 5 heures de plus par semaine sur Internet, avec une moyenne de 14 heures, comparativement à 9 heures en 2012. Les tablettes numériques ne sont pas une panacée dans ce groupe d’âge. Ils en achètent un peu plus qu’avant, dit le CEFRIO, mais le taux d’adoption est peu élevé.

On peut consulter les fiches détaillées à l’adresse cefr.io/generations

Aucun commentaire  |  Commenter cet article






Mercredi 28 mai 2014 | Mise en ligne à 16h00 | Commenter Aucun commentaire

Watch Dogs bat des records de vente pour Ubisoft

01WatchDogs2

Selon Ubisoft, son nouveau jeu Watch Dogs a battu le record du jeu le plus vendu le jour de sa mise en marché dans toute l’histoire d’Ubisoft.

Il faut dire que le jeu était particulièrement attendu avec toutes les bandes-annonces qui faisaient saliver les joueurs d’impatience sur les réseaux sociaux. Et le lancement du jeu a même été retardé de quelques mois.

Hier sur les réseaux sociaux, il y avait par contre des plaintes concernant les bogues avec les PC et des applications mobiles sur certains types de téléphones.

Selon le collègue de La Presse, Kevin Massé, le jeu en vaut vraiment la peine: «Un titre qui suscite un enthousiasme qui ne s’est pas démenti depuis sa présentation à l’Electronic Entertainment Expo 2012.» http://tinyurl.com/kz5bazw

Les premières critiques publiées sur le Web accordaient à Watch Dog des notes très élevées.01WatchDogs1 Pour ma part, je n’ai malheureusement pas encore eu le temps de jouer à cause d’un problème technique qui n’a été résolu que tard hier.

Ubisoft rapporte que le cofondateur et PDG d’Ubisoft, Yves Guillemot a déclaré: «Watch Dogs est une grande réussite et toutes nos équipes peuvent être fières, car leur créativité, leur innovation et les longues heures investies dans le développement du jeu ont porté leurs fruits. C’est fantastique de voir autant de monde prendre plaisir à y jouer et cela démontre que Watch Dogs réussit à s’imposer comme une nouvelle franchise à succès et une expérience de nouvelle génération à part entière».01WatchDogs1298351

Pour ceux qui ne le savent pas encore: Watch Dogs se déroule à Chicago et permet aux joueurs d’incarner Aiden Pearce, un redoutable pirate informatique en quête de vengeance suite à une tragédie familiale. Aiden a pour mission de pirater le Système central d’Opérations de Chicago (ctOS) qui contrôle l’ensemble des infrastructures de la ville, telles que les caméras de surveillance ou les transports publics, mais qui détient également des informations clés sur ses citoyens. Le jeu utilise le tout nouveau moteur Disrupt pour afficher des graphismes de nouvelle génération et offrir un monde ouvert exceptionnellement immersif.

Quelques critiques:

Branchez-Vous: http://branchez-vous.com/2014/05/27/watch-dogs/
Edge  http://www.edge-online.com/review/watch-dogs-review/

Jeuxvideo.com http://www.jeuxvideo.com/articles/0001/00019630-watch-dogs-test.htm#infos

IGN http://www.ign.com/articles/2014/05/27/watch-dogs-review

The Escapist http://www.escapistmagazine.com/articles/view/video-games/editorials/reviews/11504-Watch-Dogs-Review-No-Hack-Job?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=articles


Aucun commentaire  |  Commenter cet article






publicité

Blogues sur lapresse



publicité





  • Calendrier

    mai 2014
    D L Ma Me J V S
    « avr   juin »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives