Techno et cie

Archive, février 2013

Mercredi 27 février 2013 | Mise en ligne à 12h01 | Commenter Commentaires (4)

Fire Emblem Awakening: un jeu de stratégie sur la 3DS

79530A_3DS_FireEmblemAwakening_package_NOCL_1129-HR

Si l’histoire du jeu Fire Emblem Awakening est intéressante sur papier et dans la description sur la pochette, l’aventure conçue pour la console Nintendo 3DS manque d’action pour les férus des combats, car le mode de jeu par tour fait appel à la stratégie et non à l’adresse sur les boutons pour se défaire des ennemis.

Ce mode de jeu populaire chez certains joueurs, particulièrement dans les pays asiatiques, semble moins populaire de ce côté-ci de la planète ou les joueurs ont développé des habitudes bien différentes.

Personnellement, je préfère les jeux d’action où je peux user de stratégie, mais où je contrôle aussi les actions en combat.

Dans cette histoire, qui comporte son lot de dialogues, le joueur est davantage un spectateur qu’un acteur. Le champ de bataille est divisé en carré comme un échiquier.

Il faut déplacer les personnages de l’équipe vers les ennemis en connaissant les forces et les faiblesses des membres de son groupe d’assaut comme celles des ennemis.

On ne met pas le guérisseur sur la ligne de front, mais à l’arrière, alors que les plus forts doivent foncer vers l’ennemi pour porter les premiers coups, si possible décisifs. On retrouve des guerriers à dos de dragons, des magiciens aux pouvoirs dévastateurs et des chevaliers à la force herculéenne.

Le but est de défendre de royaume d’Ylisse en parcourant la contrée. Dans ce parcours, on rencontre des personnages et il y a beaucoup de dialogues et des quêtes secondaires qui peuvent amener des découvertes.

Mais lorsqu’un nouveau personnage entre dans l’équipe, il faut faire attention aux actions, car s’il meurt au combat, il est perdu à jamais. Pas de résurrection.

Deux personnages peuvent joindre leurs forces et effectuer des coups hors de l’ordinaire en duo.

Le jeu se vend 40 $. Sites du jeu : fireemblem.nintendo.com

www.nintendo.fr/Jeux/Nintendo-3DS/Fire-Emblem-Awakening-725039.html

Lire les commentaires (4)  |  Commenter cet article






Mercredi 27 février 2013 | Mise en ligne à 11h55 | Commenter Aucun commentaire

Nouvelles brèves

0227_Aff_Sigma

•Un nouvel appareil vient d’apparaître sur le marché. Il s’agit du DP3 Merrill de la compagnie Sigma, distribué par la compagnie Gentec International. Selon la documentation, l’appareil de nouvelle génération, équipé du capteur d’image X3 Foveon à 46 mégapixels, est caractérisé par un objectif F2.8 de 50 mm de haute performance, soit une plage de focales équivalant à 75 mm sur un appareil photo reflex à un objectif de 35 mm. Il se vendra 1100 $. Site Web : www.gentec-intl.com

• Korem, entreprise spécialisée dans les technologies de géolocalisation, poursuit sa croissance et est à la recherche de nouveaux employés, notamment des programmeurs-analystes Java et en mobilité, des techniciens en administration et un directeur de prestation de services. Détails : http://www.korem.com/fr/jobs/

0227_Aff_Microsillon

• L’équipe du studio IOTAest en lice pour le meilleur projet de jeu vidéo de 2013 au Game Connection America de San Francisco avec son projet de jeu Microsillon. L’équipe ira en faire la présentation à la fin de mars. Il s’agit d’un jeu tactile sur les plateformes iOS et Android. Lorsque le contact est créé, la musique démarre et le cadre de l’image commence à se déplacer. Le joueur doit éviter les obstacles, les parois des environnements, les ennemis et les mécanismes qui meublent l’espace de jeu. Site Web : iotastudio.com

• Le groupe TEDxQuébec organise aujourd’hui une séance de visionnement des conférences TED qui se déroule à Long Beach en Californie. L’événement TEDxQuébecLive et se tiendra pavillon Palasis-Prince de 11h à 15h20 à la salle 3325 (60 places) et de 15h30 à 23h à l’auditorium IBM (200 places). Il y aura la retransmission en direct des conférences en anglais. Il faut s’inscrire à l’adresse : tedxquebeclive2013.eventbrite.com/#

• Le Carrefour jeunesse-emploi Charlesbourg-Chauveau accueille ce midi l’homme d’affaires Christian Goudreau, cofondateur d’ArcBees lors du midi-causerie pour partager son histoire et expliquer comment il s’est hissé parmi les grands avec son entreprise Webt à l’échelle internationale. La rencontre se tient au Four Points Sheraton à Charlesbourg. Réservations à cgoudreacjecc-eorg.eventbrite.ca ou au 418 623-3300.


Aucun commentaire  |  Commenter cet article






Mercredi 20 février 2013 | Mise en ligne à 10h56 | Commenter Commentaires (8)

Le BlackBerry Z10 a tout pour plaire

0220_Aff_BlackBerryZ10

J’ai été impressionné par la fluidité de l’écran tactile du nouveau BlackBerry Z10 et par la puissance de son processeur.

Tout est rapide et fluide dans un boîtier un peu plus grand que celui du iPhone 5 pour la même grandeur d’écran.

Avec le iPhone 5 et le Samsung Galaxy S3, le BlackBerry fait partie à mon avis des trois meilleurs appareils sur le marché tant pour sa facilité d’utilisation, sa puissance que la fluidité du mode tactile.

Côté applications, il est un peu plus limité dans la zone des achats, mais il est possible d’installer des applications du monde Android dans certaines conditions.

Le HUB est pratique, mais l’absence d’un bouton pour revenir à l’écran d’accueil provoque parfois des situations loufoques comme le moment où j’ai passé près de cinq minutes pour me sortir du calendrier de l’agenda électronique.

Puisqu’il faut effectuer un mouvement du bas de l’écran vers le haut pour revenir à la page des applications ou dans le HUB, et parce qu’il y a toute une série de boutons actifs dans le bas du calendrier, j’ai passé une longue période à tourner en rond jusqu’à ce que je découvre le truc : commencer le mouvement à partir de l’inscription BlackBerry juste au bas de la zone d’affichage.

Si la reconnaissance vocale est un peu meilleure sur le BB Z10 qu’avec Siri d’Apple, pas question de tenir une conversation avec la machine, qui a tendance à comprendre de travers comme un adolescent en pleine crise. La reconnaissance vocale et moi, on ne fait pas bon ménage.

Pour le reste, le BB Z10 a tout pour plaire lorsqu’on le compare à ses jumeaux du monde des supertéléphones.

Facile d’y modifier les paramètres, de configurer différentes boîtes de courriel, de gérer les textos ou les appels. Vraiment, Research in Motion aurait dû faire le saut bien avant. On y trouve toutes les qualités de la dernière génération de ce type d’appareil.

Pour les habitués du clavier physique, on peut s’essayer à écrire avec les deux pouces sur le clavier virtuel, mais ce ne sera pas tout à fait aussi performant qu’avec des touches légèrement surélevées.

L’appareil prêté par TELUS vaut 650 $ sans entente. Le prix pour les ententes sur trois ans varie d’un fournisseur à l’autre, mais se situe dans les 150 $.

Site Web : http://ca.blackberry.com/fr/smartphones/blackberry-z10.html

Lire les commentaires (8)  |  Commenter cet article






publicité

Blogues sur lapresse



publicité





  • Calendrier

    février 2013
    D L Ma Me J V S
    « jan   mar »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    2425262728  
  • Archives