Techno et cie

Archive du 4 décembre 2012

Mardi 4 décembre 2012 | Mise en ligne à 16h27 | Commenter Aucun commentaire

TELUS inaugure son centre de données à Rimouski

TELUSOutside

Le centre de données Internet TELUS de Rimouski

TELUS a inauguré son centre de données Internet intelligent à Rimouski construit au coût de 65 millions $, tout en annonçant un investissement additionnel de 13 millions $ dans les infrastructures en technologie de l’information.

L’ouverture du centre de données «concrétise notre statut de leader en matière d’hébergement», affirmait François Gratton, président de TELUS Québec et Provinces de l’Atlantique. Et ce n’est que le commencement, car la demande d’hébergement avec l’infonuagique est en croissance constante. L’architecture modulaire permettra d’ajouter six autres modules de services de sorte que le centre couvrira l’équivalent de deux terrains de football.

M. Gratton soulignait aussi que le centre de données est connecté au réseau IP national de l’entreprise, dont le futur centre jumeau en construction à Kamloops en Colombie-Britannique plus d’être interconnecté avec les grands centres de données partout au pays. «Ceci crée l’infrastructure informatique la plus avancée et la plus diversifiée au Canada,» précisait-il.

En visitant les installations, les journalistes ont pu constater que la sécurité était omniprésente, d’autant qu’il était demandé à chacun un engagement de ne jamais dévoiler l’emplacement exact du bâtiment.

Une allée de serverus

Une allée de serveurs

Tout le monde passe par un sas de sécurité aux vitres pare-balles. Les accès aux différentes pièces sont contrôlés par des cartes d’accès et des contrôles biométriques. Même les grands patrons de TELUS ne peuvent pas se promener partout. Deux personnes seulement gèrent les droits d’accès avec une diligence extrême.

La sécurité et l’intégrité des lieux sont primordiales tout comme la sécurité informatique des serveurs et des zones de stockage avec des pare-feux et des solutions logicielles de haut niveau pour empêcher intrusions et vols de données.

Dans le cœur des installations, Louis Beaulieu, le directeur du centre montre une section de l’armoire de serveurs précisant qu’elle contient 32 processeurs gérant 256 gigaoctets de mémoire vive et deux disques rigides d’un téraoctet.

Et toute l’armoire, c’est 21 000 processeurs… des milliers de gigaoctets de mémoire et de téraoctets d’espace disque. «Dans le programme Gemini de la NASA, c’est un petit ordinateur de 16 Ko qui gérait tout le système et la vie de trois astronautes dans l’espace», raconte-t-il. Et cette armoire de serveurs, c’est pas mal plus petit qu’une capsule Gemini.

Un peu plus loin, c’est une zone de stockage avec un ordinateur pouvant contrôler les données archivées sur 2880 téraoctets.

Il donne aussi l’exemple d’un client asiatique dont les 600 employés sont reliés au centre par des terminaux, en infonuagique, sans que la compagnie ait besoin de gérer un parc de serveurs et d’ordinateurs, mais uniquement des écrans et son lien internet à haute vitesse.

Quant à la redondance des données et à la protection sur d’autres serveurs, Louis Beaulieu souligne: «Nous avons quatre liens à 10 gigabits pour la redondance, explique le directeur du centre. Et nous envisageons d’augmenter la capacité à 100 gigabits prochainement.»

Le nouveau centre de TELUS, certifié Tier III pour sa conception par le Uptime Institute, est le premier centre de données Internet de TELUS construit selon les normes LEED (Leadership in Energy and Environmental Design) Or.

L’indicateur d’efficience énergétique (PUE) de 1,15 place TELUS à l’avant-garde de l’industrie. Le centre est basé sur une conception modulaire unique qui permet à TELUS d’agrandir rapidement l’espace pour l’équipement technologique et d’adapter ses services clients selon les toutes dernières technologies disponibles.

Lorsque les sept modules seront construits, le centre occupera l’équivalent de deux terrains de football.

Une fois tous les modules construits, le centre TELUS ressemblera à ceci.

Une fois tous les modules construits, le centre TELUS ressemblera à ceci.

Aucun commentaire  |  Commenter cet article






Mardi 4 décembre 2012 | Mise en ligne à 15h59 | Commenter Aucun commentaire

Des prises USB sur la prise électrique

USB Receptacle PB_VFRLeviton a mis en marché de nouvelles prises électrique dotées de deux ports USB procurant un courant de recharge de 2,1 A et d’une sortie de 15 A/125 V.

Elles peuvent servir à recharger deux appareils électroniques à la fois en laissant un emplacement libre pour alimenter d’autres dispositifs.

Les ports USB de type A (2.0/3.0) sont reliés à une puce intelligente qui reconnaît les appareils et optimise la puissance de recharge en conséquence. Ces prises conviennent aux tablettes de lecture ou autres aux téléphones mobiles ou aux supertéléphones.

En ayant leurs ports placés à la verticale, elles demeurent agréables à l’œil tout en laissant suffisamment d’espace pour manipuler les cordons de recharge et réduire les contraintes exercées sur ces derniers, soutient la documentation de Leviton.

Elles s’adaptent aux boîtes murales ordinaires, acceptent les plaques de format standard et peuvent être groupées entre elles ou encore avec d’autres dispositifs de câblage.

Aucun commentaire  |  Commenter cet article






publicité

Blogues sur lapresse



publicité





  • Calendrier

    juillet 2014
    D L Ma Me J V S
    « juin    
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité