Techno et cie

Techno et cie - Auteur
  • Yves Therrien

    Passionné de jeux vidéo, à l'affût des nouveautés techno et et branché sur cette industrie, Yves Therrien partage ses coups de cœur, ses découvertes, ses suggestions.
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 26 novembre 2012 | Mise en ligne à 9h45 | Commenter Aucun commentaire

    Une poussée de croissance chez Frima

    CoutureFrima

    Le studio Frima poursuit sa croissance. Comme je le mentionnais dans ce blogue vendredi, Frima a embauché deux producteurs d’expérience : Christine Côté et Yves Laniel, qui travailleront à partir de Montréal.

    Selon ce que rapporte le collègue Vincent Brousseau-Pouliot, dans La Presse ce matin, un studio montréalais de Frima devrait naître d’ici un an. Une idée sensée lorsqu’on veut conquérir différents écrans.

    Il cite le PDG de Frima, Steve Couture :  «En jeu vidéo, Montréal est assez saturé, donc c’est difficile d’établir un nouveau studio avec les moyens d’une PME comme nous. Et en jeu vidéo, ce n’est pas problématique d’être à Montréal, à Québec ou à Tombouctou, mais quand on veut exporter en cinéma et en télé, il faut être proche des chaînes de télé et des décideurs dans ces milieux-là (qui sont à Montréal)».

    Ce n’est pas sans raison que le studio Frima de Québec participait aux événements MIPCOM (marché international des contenus audiovisuels) et MIPJunior qui se tenaient au début d’octobre au Palais des festivals de Cannes

    Avec  l’achat de Volta pour améliorer sa division Frima FX et maintenant l’embauche de producteurs expérimentés, Frima continue dans l’idée annoncée il y a près de deux ans de conquérir les différents écrans, pas seulement celui des ordinateurs ou des consoles, les grands écrans et la télé aussi.

    La Presse ajoute ceci : En plus d’avoir pignon sur rue à Montréal d’ici un an, Frima cherche à acheter un studio dans une autre province canadienne. «Nous voulons y aller étape par étape et c’est plus facile au Canada qu’en Chine», dit son PDG Steve Couture.

    Frima continue donc sa croissance tout en mettant de l’avant la production de contenu original de propriété intellectuelle propre en continuant des productions en sous-traitance.  Le  studio indépendant de propriété québécoise  embauche plus de 360 personnes.


    À vous de lancer la discussion!

    Soyez la première personne à commenter cet article.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

    Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    novembre 2012
    D L Ma Me J V S
    « oct   déc »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    252627282930  
  • Archives

  • publicité