Vue d'Alma

Archive, juillet 2012

Mercredi 11 juillet 2012 | Mise en ligne à 11h25 | Commenter Commentaires (2)

Un été «Vintage»

-73721604509498290

Le Québec est «Vintage» !
Dimanche soir, j’ai assisté au spectacle d’Iron Maiden. Nous étions 8000 au Colisée Pepsi. Les mêmes qu’il y a 20 ans.
Les chandails à l’effigie de la formation britannique étaient plus serrés, les cheveux plus courts – sinon disparus complètement -, mais toujours cette même famille du Métal, contemplative au son du «Chiffre de la Bête».
Comme autrefois, il y en a qui ont entendu la prestation des toilettes publiques, à cuver leur vin. J’ai aussi vu un type passé la quarantaine qui dormait sur le gazon d’Expo-Cité à mon arrivée, ainsi qu’à mon départ. Un nostalgique émotif.
Le show était excellent.
Comme celui offert au même moment par Leloup, sur les Plaines, m’a-t-on dit.
Le lendemain, Bon Jovi prenait d’assaut la Vieille Capitale alors que moi, je reprenais le chemin d’Alma.
À mon retour au boulot, on m’affecte à la première du «One Man Show» de Serges Turbide, au Complexe touristique de la Dam-en-Terre. Issu des années soixante, le chanteur tente de relancer sa carrière longue de plus de quatre décennies.
Je m’y rends sans autre attente qu’un clip hilarant que j’ai déniché sur Youtube (lien). Une pièce d’anthologie. Une fois sur place, je remarque que la foule – essentiellement des Boomers – s’active sur des airs oubliés de Gignac, Léveillée et Armstrong.
Mercredi soir, c’est au tour des BB de s’amener sur la scène de Place Festivalma. Simultanément, je regarde du côté de Québec avec les Johnny Hallyday et Aerosmith. Défileront également, au cours des prochains mois, des légendes telles The Cult, Peter Gabriel, Roger Waters, Madonna.
Coudonc, assistons-nous à la revanche des «Poilus» et des «Crooners» ?

Lire les commentaires (2)  |  Commenter cet article






Lundi 2 juillet 2012 | Mise en ligne à 17h43 | Commenter Commentaires (6)

La fin d’un chapitre, le début d’un autre

Quelque part au beau milieu de la nuit du 30 au 31 décembre dernier, le téléphone sonne.
«Ils nous sacrent dehors comme des tout nu, comme des bandits, comme des moins que rien.»
Je me souviens parfaitement ces paroles assaisonnées de blasphèmes, prononcées avec hargne, dégoût et incrédulité.
Rio Tinto Alcan venait de mettre en branle son plan de contingence.
Des agents de sécurité et des employés cadres investissaient l’aluminerie d’Alma. La démonstration était sans équivoque mais surtout, elle a été déployée avec une précision chirurgicale.
Vingt-quatre heures plus tard, le lock-out était officiellement décrété.
Le 3 janvier, une injonction forçait les travailleurs à libérer l’accès à l’usine.
Une opération sans bavure, d’une splendide acuité.
Six mois plus tard, je m’interroge : dans quel état d’esprit mon interlocuteur de décembre 2011 aborde-t-il son retour à l’usine ?
A-t-il passé l’éponge sur ce soir où il s’est senti tel un tout nu, un bandit, un moins que rien ?
La fin d’un chapitre marque le début d’un autre.
Pendant six mois, les syndiqués se sont nourris de haine envers la compagnie et envers ceux qui occupaient l’usine.
Pendant six mois, ils ont reçu une indemnisation équivalente à un tiers de leur salaire habituel.
Pendant six mois, ils ont propagé leur colère sur les réseaux sociaux et à travers des activités militantes.
Unis autour d’une pensée unique, ils sont devenus une seule et même armée. Sous la gouverne de leur général, Marc Maltais, ils ont pourchassé Rio Tinto jusque dans ses terres, en Angleterre et en Australie.
C’est cette même armée qui s’apprête maintenant à réintégrer l’aluminerie d’Alma, où les relations de travail n’ont jamais été harmonieuses.
Les prochaines semaines seront déterminantes.
Elles nous permettront d’abord de constater l’influence de Marc Maltais sur ses troupes. Saura-t-il éteindre ce feu qu’il a jalousement attisé tout au long du lock-out ?
Quant à la direction, saura-t-elle appliquer à ce protocole de retour la même rigueur qu’elle a réservée à son plan de contingence ?
À suivre…

Lire les commentaires (6)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mai 2013
    D L Ma Me J V S
    « fév   août »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives

  • publicité