Le Grand Parleur

Le Grand Parleur - Auteur
  • Michel Laliberté

    Gamin, Michel Laliberté rêvait de devenir journaliste sportif. C'était avant le scandale Ben Johnson aux Jeux olympiques de Séoul en 1988.
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 14 mars 2014 | Mise en ligne à 16h38 | Commenter Commentaires (6)

    L’allergie Bonnardel

    Image 24

    François Bonnardel éprouve beaucoup de difficultés à se faire apprécier des maires de Granby. On pourrait même penser qu’ils sont allergiques au député caquiste de Granby.

    Le maire Pascal Bonin n’a pas prisé que M. Bonnardel s’engage à faire venir les Jeux du Québec à Granby en 2018. Jugeant que des « recherches nécessaires » (coûts, état des équipements, etc.) devaient être réalisées avant de proposer publiquement un tel projet, sans détour a-t-il invité le député sortant à se mêler de ses affaires. C’est un « dossier municipal », soutient-il.

    Le courant passait difficilement aussi entre le député et l’ex-maire Richard Goulet. Ce dernier avait fait connaître ses préférences pour un député « au pouvoir ». Sa déclaration avait alors fait grand bruit. On peut certes imaginer que les rencontres et les discussions entre les deux hommes en ont pâti.

    Quand on est membre d’une formation politique sans vieilles racines comme l’est la Coalition avenir Québec, on doit s’attendre à de telles attitudes des élites locales.

    Quelles sont les opinions politiques de M. Goulet ? On l’ignore. Son discours sur l’avantage d’avoir un député du côté du gouvernement — un discours maintes fois entendu — fait cependant ressortir une préférence pour un des deux vieux partis. Peut-être est-ce un indice, mais à cette époque, le Parti libéral occupait les banquettes ministérielles à l’Assemblée nationale…

    Quant au positionnement politique de M. Bonin, il est bien connu : il provient d’une famille de militants péquistes très actifs dans la région.

    On retiendra de cette sortie sur les Jeux du Québec deux attitudes inhabituelles de la part du député Bonnardel. D’abord, s’engager de la sorte avant d’avoir fait quelques devoirs et lâcher la nouvelle à quelques jours du déclenchement des élections, c’est de l’opportunisme. Ne pas en avoir parlé au préalable avec le maire de la ville qui accueillerait et financerait l’événement, c’est de l’amateurisme.

    On a appris en plus que le député n’avait pas encore rencontré le nouveau maire depuis son élection le 3 novembre… Quand ta circonscription n’englobe qu’une seule ville, comment peut-on oublier d’aller jaser avec le nouveau patron à l’hôtel de ville ?

    •••

    L’intervention « diplomatique » du maire Bonin a causé pas mal de remous dans le camp de M. Bonnardel. Une telle sortie, de la part d’un politicien populaire, peut sérieusement plomber une campagne. D’où l’engouement du député de pouvoir le rencontrer cette semaine.

    Sauf que… Sauf qu’on était tellement content dans l’équipe Bonnardel du rendez-vous entre les deux hommes pour échanger sur les enjeux de la Ville que l’invitation envoyée aux médias pour assister à un point de presse pour faire le point sur la rencontre est partie plus de 20 heures avant qu’elle n’ait lieu…

    Clairement, le but recherché de la rencontre était de donner l’impression aux électeurs que les deux élus pourraient bien travailler ensemble. Et on était sûr que ce message passerait. « Ç’a été une rencontre très constructive qui a duré une heure, ce matin, sur des dossiers importants pour les 10, 15, 20, 25 prochaines années à Granby », a d’ailleurs affirmé M. Bonnardel aux médias.

    Le maire Bonin était moins enthousiasme. « Ça a bien été », a-t-il dit.

    On retient surtout que M. Bonin était surpris que le député parle de la teneur de leurs discussions aux médias. « (…) Tous les candidats m’ont sollicité pour une rencontre et je ne pense pas qu’ils feront un point de presse avec ça », a-t-il déploré. Ouch !

    Le candidat de la CAQ cherchait à réparer les pots cassés. Mais il a exagéré le spin politique qu’il voulait donner à sa rencontre avec le maire. L’opération a mal tourné…

    Une campagne qui débute mal pour M. Bonnardel.

    •••

    Bob Rae, ex-chef du Parti libéral du Canada, à propos de Pierre Karl Péladeau dans une chronique du Globe & Mail : «He was born on third base and thinks he hit a triple.» (Il est né au troisième but et croit avoir frappé un triple.)

    Superbe métaphore!

    Suivez-moi sur twitter: @Grand_parleur


    • Aucun doute dans mon esprit M. Bonardel ne connait pas ses dossiers . Il ne sait pas faire la différence entre un dossier municipal et provincial et le rôle qu’il peut jouer parmi s ses dossiers . Comment un politicien élu depuis 8 ans peut-il raisonner de la sorte : demander les jeux du Quebec sans connaitre l’état des structures et du prix à payer pour la ville de Granby . De plus expliquez-moi comment notre cher député fera pour faire fonctionner la clinique sans rendez-vous de la rue St. Jacques , et exiger des cours d’entreprenariat dans une école privée …..vraiment Bonardel c’est n’importe quoi pourvu qu’il fasse la une des journaux …..je l’appellerais M Kid KOdak arrêtez dans La VOix de l’Est de faire la une avec Lui vous devenez ridicule et vos lecteurs en ont assez de lire en première page vos articles à la con sur des sujets non vérifiés qui riment à rien
      N

      Ouf! Vous n’appréciez pas beaucoup notre travail.

      Je crois au contraire qu’on s’en acquitte assez bien.

      Grand parleur

    • Quant à Bob Rae, parce qu’il a changé d’équipe politique, il s’imagine qu’il était un premier choix toute catégorie dans un repêchage.

      Bonnardel peut commencer à envoyer son cv à des employeurs…

    • Les Granbiens devraient au scrutin du7 avril prochain voter pour élire un bon député , un député qui a déjà plein de réalisations à son actif et qui sait mener à terme des d osiers . Avant tout le prochain député doit avoir une vision de Granby pour faire prospérer le conté .
      Je crois que Johanne Lalumiere est la personne toute désignée pour remplir ce mandat .

    • Il n’y a pas si longtemps, certains citoyens se plaignaient de l’attitude de roitelet de l’ancien maire de Granby. Est-ce que notre nouveau maire veut imiter celui qu’il a remplacé à l’hôtel de ville? Devrait-il organiser une nouvelle tournée de “baise-main” à son égard, des candidats aux prochaines élections? Notre nouveau roitelet s’offusquerait moins des supposés écarts du député en place!

      “C’est un « dossier municipal », soutient-il.” Est-ce que le député qui représente le comté n’a pas d’affaire là-dedans? Tant que la municipalité et ses représentants, n’auront pas besoin de “têter” le député pour obtenir une subvention, cela demeurera vrai pour eux!!

      “On a appris en plus que le député n’avait pas encore rencontré le nouveau maire depuis son élection le 3 novembre…” Notre nouveau maire aurait dû, encore plus, descendre de son trône et se présenter au député en place; cela aurait été de mise. Le député Bonnardel est élu depuis 2007 et notre “important” maire, seulement depuis quatre mois; il aurait fait montre d’un minimum de délicatesse. S’il a déjà un parti-pris (selon l’article), il n’a pas reçu le mandat de ses électeurs de faire de la petite politique en se mêlant de la campagne électorale.

    • Croire que Bonnardel est le vestige d’une autre époque. Même si élu depuis 2007, son impacte fut a mon avis minime en région. Bonin remplace de main de maitre le tyran déchus, et impose son savoir faire en parlant des VRAI chose: les dépenses encouru versus les belle paroles d’un candidat au partit mourant. Bonnardel devrait peut-être juste penser avant de parler?

    • “Bonin remplace de main de maitre le tyran déchus, et impose son savoir faire en parlant des VRAI chose: les dépenses encouru versus les belle paroles d’un candidat au partit mourant. Bonnardel devrait peut-être juste penser avant de parler?”

      Toujours écrit avec la délicatesse d’un éléphant dans un magasin de porcelaine! Il est aussi juste de penser avant d’écrire …

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mai 2009
    L Ma Me J V S D
    « avr   juin »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives

  • publicité