Le Grand Parleur

Le Grand Parleur - Auteur
  • Michel Laliberté

    Gamin, Michel Laliberté rêvait de devenir journaliste sportif. C'était avant le scandale Ben Johnson aux Jeux olympiques de Séoul en 1988.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 19 février 2014 | Mise en ligne à 14h51 | Commenter Commentaires (12)

    La calculatrice péquiste

    Image 6

    Le ministre des Finances du Québec Nicolas Marceau dépose un budget aujourd’hui à l’Assemblée nationale. Le document évitera de s’attaquer véritablement aux vrais problèmes de l’État (déficit, dette, fonds de pension des employés gouvernementaux, économie stagnante, décrochage scolaire, financement de nos universités, etc.), mais contiendra assurément des mesures pour plaire à différentes catégories de citoyens.

    Des dizaines et des dizaines de journalistes, de chroniqueurs, des spécialistes fiscaux et les porte-parole de nombreux groupes de pression feront le voyage à Québec pour analyser le budget sous toutes ses coutures et pour livrer leurs commentaires. Les ministres et députés du Parti québécois seront envoyés un peu partout pour vanter la vision novatrice du gouvernement cependant que leurs adversaires libéraux, caquistes et solidaires useront de tous les qualificatifs négatifs pour la critiquer.

    Beaucoup de temps, d’énergie et d’argent dépensés (plusieurs fonctionnaires ont consacré des semaines entières de travail pour préparer le budget, des milliers d’exemplaires ont été imprimés, des petites bouchées commandées) pour un budget qui ne sera jamais adopté, ni débattu en Chambre.

    Tout cet exercice n’a qu’un seul but : donner un élan aux péquistes sur le sentier électoral.

    Ça nous amène une nouvelle fois à nous interroger sur les travers de notre système de démocratie parlementaire. Comment un chef de gouvernement peut-il décider à sa guise de dissoudre la Chambre et de lancer la nation en élection ?

    Des élections sont-elles cruciales à ce moment-ci ? Aucune crise ne secoue le Québec. Aucune question de fond ne doit être réglée à court terme par voie d’élection référendaire. Le gouvernement n’a pas perdu la confiance de la Chambre. Aucun de ses projets de loi importants n’a été battu.

    En politique, probablement plus que dans n’importe quel domaine, ses acteurs n’en sont jamais à un paradoxe près. En déclenchant des élections maintenant, le gouvernement du Parti québécois viole l’esprit de sa loi adoptée le 14 juin 2013 portant sur des élections à date fixe. Cette promesse figurait parmi les pièces maîtresses de son programme électoral de la dernière campagne qui l’a porté au pouvoir.

    Bernard Drainville, le ministre responsable de cette loi, pavoisait lors de son adoption, parlant d’une « belle victoire pour les Québécois et pour notre démocratie ». Une « fois de plus, nous livrons la marchandise », peut-on lire sur son site internet. « Si on fixe la date des élections au calendrier et qu’on fait en sorte que cette date-là ne soit plus déterminée selon des calculs partisans, selon des calculs électoralistes, selon la stratégie politique, l’idée est que le citoyen aura le sentiment qu’on lui redonne les élections, la date des élections », déclarait-il aux médias. Les prochaines élections devaient se tenir le 3 octobre 2016.

    « Calculs partisans », « calculs électoralistes » et « stratégie politique », énumérait M. Drainville. Ne sont-ce pas là les raisons qui incitent le Parti québécois à se lancer en élection ?

    « (…) le citoyen aura le sentiment qu’on lui redonne les élections (…) », affirmait le ministre. Le citoyen aura plutôt le sentiment qu’on se paie sa tête. Encore une fois.

    En faisant fi de leur propre loi, les péquistes soufflent la balloune du cynisme à un niveau jamais atteint.

    C’est fou comment les sondages insufflent de la confiance aux politiciens. Et de l’arrogance. Les résultats des derniers coups de sonde, largement influencés par le débat sur la Charte de la laïcité, font oublier aux péquistes leur promesse que le parti au pouvoir ne manipulera plus le processus électoral. Seuls leurs propres intérêts comptent.

    Avec un tel mépris pour leur loi et une telle facilité à mettre leurs principes de côté, imaginez le niveau d’arrogance qu’atteindrait un gouvernement majoritaire issu de ces arrivistes politiques !

    Suivez-moi sur twitter: @Grand_parleur


    • Pas facile de voter. On a le choix entre une claque s’a yeule, un coup de poing dans le ventre ou un coup de pied ou luc.

    • M.Laliberté…….

      Vous semblez oublier un point important…..
      Le PQ est minoritaire…..minoritaire…..

      Lors du dépôt du budget, l’opposition a déjà annoncé qu’elle s’objectera…
      Couillard et Legault demandent tous les deux un budget mais préviennent
      qu’ils s’objecteront à son adoption…..

      S la chambre ne fait pas confiance au gouvernement minoritaire en place,
      ce sera l’opposition qui déclenchera les élections,par un vote de non confiance.
      Ce sera Couillard et Legault qui favoriseront une élection printanière.

      Couillard qui n’est solide du tout pour des élections.
      Legault qui menace déjà de quitter la politique, si non élu.

      Vous croyez sincèrement que le PQ est un parti d’arrivistes?????

      La loi pour des élections à dates fixes, c’est pour un gouvernement majoritaire.

      Faudrait aussi ne pas mêler les cartes…….!!!!!!!
      Le Projet de loi-60 n’appartient pas au PQ/PLQ/CAQ/Qs/ Autres….

      Le Projet de Loi-60 appartient aux citoyens.
      Le Projet de loi-60 n’a pas de couleurs politiques.

      Tous les élus en place maintenant devront faire face à la musique.

      Très bonne caricature encore une fois.

      Pro-Charte à 100%…mais pas péquiste.
      Louise April(Laloue)

      Bonjour Mme April,

      Les libéraux et les caquistes font des gorges chaudes sur le budget. Mais à la lumière des derniers sondages, pensez-vous vraiment qu’ils rejetteraient le budget pour ensuite se présenter devant l’électorat?

      Non. Ils chercheraient de solutions pour l’adopter en y apportant un peu du leur. Et si ce n’était pas possible, ils s’abstiendraient de voter.

      Si ce n’est pas le cas, eh bien que le gouvernement péquiste suive le processus habituel et soumette son budget à un vote en chambre. Là, et seulement là pourra-t-on dire que le gouvernement a été renversé. Tout le reste n’est que de la poudre aux yeux et une parodie de démocratie.

      Grand parleur

    • Bonjour M. Laliberté

      Bien vrai ce que vous dites mais quel est la responsabilité des électeurs dans tout cela? Parce qu’en fin de compte toutes ces arnaques ne marchent qu’avec la complicité passive des citoyens.

      Des gens qui ne s’informent pas, qui opinent suivant leurs émotions et qui votent en poule pas de tête, n’est-ce pas l’électeur moyen? Celui dont parlait Winston Churchill dans cette citation:

      ” Le meilleur argument contre la démocratie est une conversation de cinq minutes avec l’électeur moyen ”

      De quoi alimenter le pessimisme… :-S


      C.LaFrenière

    • Mon indignation personnelle est grande devant l’abus de pouvoir et le mépris de la Loi sur les élections à date fixe et je ne suis pas seule. J’ai mis en ligne une page facebook pour encourager le lieutenant-gouverneur à dire non à madame Marois. Pourquoi ne pas lui écrire? Et pourquoi ne pas le faire en grand nombre?
      https://www.facebook.com/PasdElectionsAvantLeVoteSurLeBudget
      Pour faire valoir notre opinion sur des politiques, nous signons des pétitions, envoyons des lettres aux membres de l’Assemblée nationale, du Parlement et même à des entreprises, mais quand interpellons-nous le lieutenant-gouverneur? Quoi qu’on pense de la monarchie constitutionnelle, et donc du rôle du lieutenant-gouverneur du Québec, c’est présentement à lui qu’il faut s’adresser.

      L’instauration des élections à date fixe donnera à la décision du lieutenant-gouverneur une portée nouvelle et il en sera conscient. S’il acceptait la demande de la première ministre cela retirerait du pouvoir à l’Assemblée nationale. L’impartialité de son rôle pourrait même être remis en question, puisqu’il accorderait l’avantage au parti gouvernemental sans y être contraint, ni par la Loi électorale, ni par un vote de l’Assemblée nationale.

      Je vous invite à écrire au lieutenant-gouverneur en utilisant la lettre http://on.fb.me/1gUoBx1 ci-jointe. Cela ne prendra que quelques minutes. Mais il faut agir vite – la première ministre pourrait lui rendre visite dès le dépôt du budget (20 février) ou durant les deux semaines qui suivront.

      Coordonnées postales :
      Bureau du Lieutenant-gouverneur du Québec
      Édifice André-Laurendeau, RC
      1050, rue des Parlementaires, Québec (Québec) G1A 1A1

      Télécopieur :
      418 644-4677

      Formulaire de son site Internet :
      https://www.lieutenant-gouverneur.qc.ca/nous-joindre/courriel-formulaire.asp (ne tenez pas compte du fait qu’il est prévu pour des questions sur les distinctions honorifiques). Il n’y a pas d’adresse courriel.

      MERCI

      Mercédez Roberge

      Voir les articles de cette page pour:

      – La lettre demandant au lieutenant-gouverneur de ne pas accepter l’abus de pouvoir du gouvernement: http://on.fb.me/1gUoBx1

      – Informations complémentaires sur le déclenchement des élections générales et sur la Loi électorale: http://on.fb.me/1guU0aX

      – Informations sur l’auteure de cette page: http://on.fb.me/1gbsX24

    • Laissez donc Pauline Marois se tirer dans le pied! Même si une bonne proportion de la population appuie son projet de charte, je doute fortement que les électeurs soient subitement frappés d’amnésie et qu’ils aient oublié la valse d’indécision qu’elle nous sert depuis son élection, ses promesses pas remplies, ses nominations partisanes et illogiques.

      Le noyau anglo et/ou immigrant ne lui pardonnera pas son idée de charte, les restaurateurs et propriétaires de débits de boisson ont encore une nuit passée à faire l’inventaire pour payer des taxes rétroactives en travers de la gorge, les “riches” qui devaient subir le même sort aussi. Les carrés rouges qui ont gagné leur point, la taxe spéciale pour la RAMQ, les commissions, forums, commissions parlementaires qui coûtent cher et ne donnent rien sont loin de dégraisser l’État et sont d’autres sujets d’irritation pour les électeurs.

      Marois doit passer devant la Commission Charbonneau avec son mari au sujet de la FTQ et du Fonds de Solidarité “sauf” dit l’article de La Presse, si on va commodément en élections! C’était commode ce copinage syndical financé aussi, qui a grandement aidé à renverser le gouvernement Libéral en manipulant la jeunesse.

      Une chose qui pourrait aider, demandez donc à vos collègues journalistes de cesser d’écrire partout que le PQ a le vent dans les voiles. Ça donne à penser à ceux qui ne réfléchissent pas longtemps que c’est le bon choix à faire. Remettez donc plutôt au goût du jour les faits d’armes de ce parti depuis le triste jour de son accession au trône.

      Je suis comme bien d’autres, d’accord avec le projet de Charte, ne serait-ce que pour qu’une fois pour toutes, on cesse de mettre certains CV qui n’ont pas le bon nom dessus, aux poubelles. Avec des cadres clairs, il n’y aura plus aucune raison de le faire. Ceci étant dit, je vous fiche mon billet que JAMAIS, jamais, jamais, je ne voterai PQ.

      J’ai comme un gros doute que je sois la seule dans cette situation.

      Marois majoritaire, non. Du moins, je vous annonce que la vieille dame que je suis va virer une brosse mémorable pour noyer sa peine si jamais ça arrive. Et que je vais sérieusement envisager de quitter la province. Parce que ça voudra dire que mes compatriotes sont devenus incapables de réfléchir sérieusement. Et que je ne pourrai absolument pas distribuer des coups de pied où le dos perd son nom quand ça chialera 3 jours après les élections.

      Je ne pense pas pouvoir assumer ce genre de frustration.

    • Moi j’hésite entre le sandwich au caca et la poire à lavement!

    • @loubia,19h36:

      Je vous annonce que la vieille dame que je suis, va voter PQ pour la
      première fois de sa vie.

      Je ne prendrai pas de brosse mémorable, je ne bois pas.
      Mais je vais fêter ROYALEMENT la mise en place de la Charte pour la Laïcité.

      Je ne menace personne de quitter la province, ma province.
      Ici, je suis chez-nous et heureuse d’y vivre, malgré les problèmes.

      Les libéraux de Charest pouvaient agir, ils n’ont RIEN fait.
      Je suis certaine que Couillard n’aura JAMAIS les couilles pour agir.

      La CAQ et OnVerra Legault ne passera pas.

      Alors moi, je prendrai le risque qu’il se passe quelque chose.

      1°Je veux la loi sur Mourir avec dignité.
      2°Je veux aussi la Charte pour la Laïcité.

      Mon seul choix maintenant, le PQ.
      Mon seul choix pour cette élection, le PQ.
      Un vote vraiment ciblé, le PQ.

      Couillard……pas capable.
      Legault…pas confiance.

      Choix très sérieux et réfléchi, pour moi.
      Louise April(Laloue)
      Ex-libérale pour la Charte.

    • Eh! Bien madame April, “elle” vous a eue. Comme elle en aura probablement d’autres.

      Je maintiens toutefois ce que j’ai dit pour les 3 jours suivant les élections.

      Ah…

      1: les musulmans sont déjà discriminés dans les faits qu’ils soient “ostensibles” ou pas et si je suis d’accord à 1000% avec la charte, ça n’achète pas un chèque en blanc pour Pauline. Que le Ciel nous préserve de cette calamité.
      2: les médecins pratiquent déjà le suicide assisté sans que ce soit discuté ouvertement, si vous ne le saviez pas, je vous l’apprends et disons que ça me convient comme ça. Surtout quand ce sera mon tour de passer l’arme à gauche.

      Je ne pense pas que ce soit 2 raisons valables de nous enfoncer encore plus mais comme on dit, on vit dans une démocratie, chacun ses opinions. Le PQ a fait assez de mal avec des programmes sociaux que nous sommes loin d’avoir fin de payer. Sans parler de quelques décisions malheureuses qui nous ont coûté très cher: comme ancienne Libérale, j’imagine que vous savez de quoi je parle.

      Je ne bois pas non plus. Ce qui rendra ma brosse encore plus mémorable.

      Pour paraphraser un homme connu: ” pardonne-leur parce qu’ils ne savent pas ce qu’ils font”. Bonne soirée madame.

      Dominique Lavoie

      Ex-péquiste qui ne peut pas blairer la reine Pauline, qui trouve que Couillard manque de substance sans parler du parti qui… bon enfin! et qui pense que les autres ne sont même pas “sur la map”.

      Je vais voter pour tout le monde en accord avec ma conscience. Pas de jaloux!

    • J’ai été censurée?

      J’essaye autrement.

      La Charte aiderait les immigrants bien plus qu’elle ne leur nuirait, mais ma sympathie ne va pas jusqu’à vouloir qu’un parti, que j’estime dommageable et incapable, soit élu.

      J’avais aussi écrit que l’euthanasie existe déjà mais qu’on n’en parle pas et que ça me convient tel quel. Question d’éviter les dérives et de faire en sorte que la mamie riche et le fiston imparfait soient envoyés à l’abattoir par des proches pressés. Je vous invite à aller lire la première réponse sur la mère blogue à ce sujet. J’ai aussi eu connaissance qu’on dise à un patient en phase terminale LUCIDE de ne pas appuyer plus que tant de fois sur le bouton auto-injectant de morphine sous peine d’en mourir.

      Ma consolation ici, mon vote annulera le vôtre madame April.

      J’espère que tout le monde ira voter.

      Dominique Lavoie
      une ex-péquiste

      Bonjour Mme Lavoie,

      Vous n’avez pas été censurée; rarement ai-je censuré un internaute.

      Je modère moi même mon blogue. Parfois, parce que j’ai d’autres responsabilités, je ne trouve pas le temps de le mettre à jour.

      Merci de votre participation.

      Grand parleur

    • Cela marche en effet.
      Qui aurait pu penser que le PQ lancerait des élections avec une plate-forme politique (i.e. la Charte et l’euthanasie assistée) aussi mince et dégonflée que votre niqab caricaturé en ballon !

    • @loubia, Mme Dominique Lavoie:

      - J’ai suivi toute la Commission sur Mourir dans la dignité.
      Et l’acceptation de cette loi serait positive pour tous.
      J’ai aussi comme expérience le soutien à la mort de mes 2 parents.

      - Même chose pour une Charte sur la Laïcité.
      Des balises, claires et nettes pour tous, une nécessité.
      Selon moi, cette loi est nécessaire depuis 1994.
      Nous sommes 20 ans en retard.

      Je ne dis que pas que ce sera parfait, ce sera un début.
      Faut commencer avec quelque chose, en quelque part.

      Quand vous dites “elle” vous a eu…….
      Que dire de Charest et le PLQ……” lui ” a eu qui et pour combien?

      Depuis l’automne 1997, moment où j’apprends la possible arrivée de Charest au PLQ.
      Pour moi, c’était impossible……..
      Avril 1998 Charest s’installe…….

      Selon vous, depuis l’arrivée de Charest au PLQ quel bien a été fait au Québec?
      Pourriez-vous élaborer sur le bilan PLQ de Charest, incluant Couillard?
      Couillard est à la tête du PLQ, pensez-vous sérieusement qu’il est compétent?

      Pour moi, disons que le PLQ a été très dommageable et très incapable.
      Et surtout ce qui m’écoeure le plus, JAMAIS à l’écoute des gens.

      Les gens ont parlé à Bouchard-Taylor, Charest a mis ça sur une tablette.
      Une belle Commission sur Mourir dans la dignité a fait l’unanimité, Couillard zigonne.

      Ma consolation à moi, je ne suis pas la seule libérale défroquée qui votera PQ.

      Vous écrivez que vous êtes:
      [Ex-péquiste qui ne peut pas blairer la reine Pauline, qui trouve que Couillard
      manque de substance sans parler du parti qui… bon enfin! et qui pense que
      les autres ne sont même pas “sur la map”.]

      Même choix pour moi ex-libérale…..voilà pour quoi j’ai bien mentionné…..
      que mon vote sera CIBLÉ cette fois pour mes 2 priorités.

      Comme vous, j’espère un vote important et clair.
      En espérant que le gouvernement élu, RESPECTE le choix des électeurs.
      Vous pouvez me dire que je rêve en couleurs, mais je veux y croire….
      au moins pour cette fois encore.

      Bonne fin de journée.
      Louise April(Laloue)

    • Il n’y a pas un bon polititien au Québec,t’as le choix entre de la me…..et de la me……….Pourquoi ne pas éssayer un nouveau parti comme on l’a fait pour le NPD au fédéral.La CAQ,ils n’ont pas encore fait d’erreurs,laissons leurs une chance de couper,de toute façon,si on coupe pas,ça sera la faillite.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    mars 2012
    L Ma Me J V S D
    « fév   avr »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives

  • publicité