Le Grand Parleur

Le Grand Parleur - Auteur
  • Michel Laliberté

    Gamin, Michel Laliberté rêvait de devenir journaliste sportif. C'était avant le scandale Ben Johnson aux Jeux olympiques de Séoul en 1988.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 24 octobre 2012 | Mise en ligne à 11h27 | Commenter Commentaires (14)

    Aimer les tricheurs

    Image 4

    Lance Armstrong. Éric Gagné. Barry Bonds. Trois tricheurs. Trois manipulateurs. Trois profiteurs. Ils ont menti. Ils ont trompé les gens. Malgré ça, il s’en trouve encore à les idolâtrer. Notre société aime les tricheurs!

    Les trois ont fait fi des règles. Ils ont consommé des substances interdites pour se donner un avantage sur leurs adversaires, un edge comme on dit dans le milieu sportif. Ils ont encaissé des millions de dollars, vécu la célébrité, connu la gloire. Tout ça en trichant.

    Quand Lance Armstrong est venu à Montréal en août comme conférencier d’un congrès sur le cancer, des centaines de coureurs se sont joints à lui pour une petite sortie de course. Ils savaient déjà que l’Américain avait berné le monde cycliste en étant la figure de proue d’un système sophistiqué de dopage. Ça ne les a pas empêchés de jouer les groupies et de se faire photographier à ses côtés. Pathétique.

    Quand Éric Gagné a lancé sa biographie Game Over (écrite par Martin Leclerc), l’ex-lanceur des Dodgers de Los Angeles a eu à faire face à peu de questions serrées sur sa consommation de stéroïdes anabolisants. Il a reconnu en avoir utilisés, mais il l’a fait pour se rétablir d’une blessure, a-t-il répété chaque fois que le sujet était abordé. Pas de véritable repenti, mais des excuses. Serait-il devenu un gagnant du Cy Young, remis au meilleur lanceur chaque année dans le baseball majeur, sans ces substances? Probablement pas.

    Le plus drôle, si on peut dire, est que Gagné incite les jeunes à ne pas l’imiter, à se tenir loin de ces substances. Il manque de crédibilité. Pourquoi un jeune se priverait de ces drogues si elles peuvent lui permettre d’atteindre les ligues majeures et de nager dans les millions de dollars? Non, cet homme n’est pas un bon modèle pour les jeunes.

    Barry Bonds, lui, a toujours nié avoir consommé des stéroïdes. D’une bonne pièce d’homme, Bonds est devenu un monstre de muscles en quelques années. Les doutes se sont dissipées suite à des enquêtes et des témoignages d’anciens coéquipiers. Il a été condamné à la prison pour avoir menti devant un grand jury. Pourtant, certains le qualifient encore de champion frappeur de coups de circuit.

    Devant des avalanches de preuves de tricherie, comment expliquer que des gens cherchent à protéger ces athlètes déchus en niant la réalité ou en tentant de les absoudre en arguant fallacieusement que tous les athlètes de leur sport se dopent?

    Faisons un lien avec Lino Zambito. L’entrepreneur en construction est devenu une étoile médiatique depuis sa comparution à la commission Charbonneau sur la collusion dans le monde de la construction. Il a fait la tournée des médias la semaine dernière comme une star qui vient de lancer un album. L’auditoire l’a chaudement applaudi lors de son passage à l’émission Tout le monde en parle

    Il est vrai qu’il s’est mis à table pour expliquer le fonctionnement du système de collusion dans la grande région de Montréal. Mais, comme dit le collègue Michel Tassé, l’ex-entrepreneur ne s’est pas réveillé un matin en disant qu’il joignait les rangs des gens honnêtes. Il est passé aux aveux parce que les informations colligées par les policiers à son sujet étaient béton. Ça et le fait qu’il a probablement une entente en poche avec les procureurs de l’État pour réduire sa sentence à venir.

    Les gens semblent avoir oublié que Zambito a versé des pots-de-vin de dizaines de milliers de dollars à des fonctionnaires pour obtenir sa part de contrats publics. On a affaire à un bandit qui a volé des millions de dollars aux contribuables. Cet homme n’a rien d’honorable.

    Peu importe comment on analyse les faits et gestes de ces quatre individus, on en conclura qu’il est payant de tricher. Voilà peut-être pourquoi certains aiment les tricheurs; ils ont l’impression que ces gens ont réussi dans la vie. Triste société.


    Suivez-moi sur twitter: @Grand_parleur


    • M.Laliberté,
      BRAVO, excellent, merci de l’avoir écrit.

      Triste société en effet, car pendant que ces fripouilles se hissent en haut en fraudant.
      Il y a des gens honnêtes, compétents et vraiment de grande valeur qui sont tassés,
      non seulement tassés, démolis par ces magouilleurs.

      Malheureux oui, mais c’est comme ça!!!
      Louise April(Laloue)

    • Vous avez oublie le pire Rodger Clemens…. ex lanceur des Yankees de NY , lui a menti au Congres Americain… l’as des tricheurs…………. vous savez la societe pardonne tout… voila le grand probleme…une sorte d’apathie generale… Quel message envoyons nous a notre jeunesse sportive, intellectuelle, professionnelle, que tricher est la NORME ????? on triche pourquoi au juste ??? voila la vrai question a posee…..on triche pour le FRIC, on triche par cupidite, on triche par avidite….
      voila la VERITE…. PAS TRES NOBLE TOUT CA….

      bonne journee aux gens nobles.
      yves richer (gatineau )

    • Quel drole de sentiment envers tout ce qu`on vit ces temps ci. Vous en faites un excellent résumé d`ailleurs.

      Même s`il y a un petit côté jouissif de voir les faits étalés au grand jour, il y a aussi un sentiment de haut le coeur qui nous envahit face à ce qu`on savait déja une réalité depuis longtemps. Et puis il y a ceux qui contre vents et marées restent en place les Tremblay,Vaillancourt et Marcotte qui se cachent derriere ce qu`ils jugent être seulement des allégations alors que s`ils avaient moindrement d`honneur ils se retireraient et laisseraient la place à d`autres. Mais l`attrait est trop fort pour ceux qui ont vécu pendant des années au chevet de l assiette au beurre. Et puis ceux qui se disent innocents le sont vraiment et pensent que nous le sommes aussi tout en sachant qu`ils prouvent leur incompétence et leur impuissance face au systeme que certains exploitent à leur guise.

      Le problême c`est que comme dans le monde des athletes ,il y a au niveau municipal et politique de tres bons travailleurs qui font de leur mieux avec les meilleures intentions qui vont probablement devoir assumer encore plus le poids de la rumeur et des faits.

    • Un mot me revient en tête à chaque fois que je lis une histoire sur ces tricheurs, autant les sportifs dopés que les rapaces de la finance : cupidité. Argent, gloire, pouvoir : plus ils en ont, plus ils en veulent !

    • “Peu importe comment on analyse les faits et gestes de ces quatre individus, on en conclura qu’il est payant de tricher.” Pas sûr… On en reparlera quand Armstrong il en aura fini de rembourser.
      J’ajouterais une autre classe de tricheurs: les maires corrompus, les fonctionnaires corrompus et les corrupteurs. Eux autres aussi sont des tricheurs et pourtant on ne les aime pas. Par contre, on aime bien les voir planter.

    • en espérant que vous n’aez pas trop de squelettes dans le placard , vous avez oublié dave morissette qui sévit dans les médias , si j avais été dans leurs souliers je l aurais possiblement fait , avec une une ffamille à faire vivre et pas d’éducation que voulez vous qu un gars-fille fasse de nos jours , un petit jardin dans sa cour aller pêcher, chasser ?

    • @piedoq

      Bien entendu on ne chausse jamais les souliers d’autrui. cependant il reste que la decence intellectuelle, et morale existe….personne a tordu un bras a Dave Morissette ou autre , pour agir de cette facon….il reste qu;on est maitre de nos faits et gestes, maitre de son destin.

    • Ceci est un reflet de notre société avide d’argent et de pouvoir et tout cela malheureusement se transmet aux futures générations On vit dans une société de réhabilitation et rarement de punition ou si peu si c’est le cas, très invitante pour tous les fraudeurs de ce monde. Les incorrutibles sont une denrée qui se fait de plus en plus rare.

    • ..Se trouve-t-il quelqu’un qui pense que tous ces «sportifs» qui se droguent pour atteindre le sommet le feraient si, au sommet, il n’y avait ni gloire et surtout aucun argent?

      Vous aussi vous pensez que non. n’est-ce pas? C’est bien ce que je pense moi aussi. Tout cela n’est finalement qu’une autre version de l’appât du gain, exactement comme les preneurs d’enveloppes brunes et les truqueurs de soumissions.

      Alors, pourquoi ne pas les mettre tous dans le même panier…..à salade?

    • Pour le cas Lance Armstrong, pourquoi ne pas avoir disqualifié et suspendu à vie tous les autres coureurs ? Toutes les équipes étaient dopées…

      Pour Eric Gagné, l’utilisation de drogue de performance n’était pas proscrite par la MLB.

      Finalement, s’ils veulent jouer avec leur santé en prenant des drogues ça les regarde.

    • Je trouve que la description du psychopathe colle bien à Lance Armstrong :
      Je suis spécial, aimez-moi, égoïste et orgueilleux, séduit, performe, cherche à impressionner, ment, fausseté, gros coeur démonstratif, envahissant, hyperactivité, caractère dominant, utilisation du matériel pour servir l’image, recherche pouvoir pour la gloire, philosophie de vie : la vie est extraordinaire et moi aussi, etc.

      L’histoire dira que Armstrong est un grand athlète et psychopathe.

    • L.A., selon le rapport de l’USADA, a très activement participé à la mise sur pieds du plus imposant réseau de dopage de l’histoire du sport (lire de TOUS les sports). Il en a récolté des millions de $$$. On appelle cela de la fraude, ce qui constitue une infraction criminelle. Souhaitons au moins que les autorités américaines l’accuseront de parjure. Un petit tour à l’ombre, comme Marion Jones, lui ferait du bien au grand copain de George W. Bush. Ce serait au moins ça.

    • On les aiment parce que vous, les médias, vous n’arrêter pas d’écrire à leur sujet. Parlez nous des ens honnêtes et on va peut-être les aimer autant.

      TAM

    • Bravo M. Laliberté. Bien dit.

      @ menoplz partiellement d’accord. Il faut parler des gens honnêtes ET dénoncer les tricheurs.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    octobre 2007
    L Ma Me J V S D
    « sept   nov »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives

  • publicité