Le Grand Parleur

Archive du 4 septembre 2012

Mardi 4 septembre 2012 | Mise en ligne à 22h47 | Commenter Commentaires (14)

Un beau cadeau à Legault

Photo Legault

Les électeurs québécois ont offert un beau cadeau ce soir à François Legault. Ils lui permettent de faire ses preuves comme leader, de mieux peaufiner les éléments clés de son programme politique et de préparer son équipe à un jour, peut-être, diriger le Québec.

Il faut aller au-delà des mathématiques pour bien mesurer la performance de la Coalition avenir Québec. Sa vingtaine de sièges dans un contexte de gouvernement minoritaire du Parti québécois lui donne la balance du pouvoir. C’est un pouvoir énorme.

La première ministre Pauline Marois devra régulièrement consulter la CAQ pour assurer la survie de son gouvernement. M. Legault pourra monnayer son appui en exigeant que le PQ modifie certaines de ses politiques en y ajoutant des ingrédients saveurs caquistes.

S’il joue bien ses cartes — et on le sait bon stratège malgré sa déclaration insensée la semaine dernière qu’il pourrait faire tomber rapidement un gouvernement —, M. Legault choisira le moment où les électeurs seront à nouveau appelés aux urnes. C’est un luxe que les deux vieux partis, comme il les appelle, n’ont pas.

Mario Dumont n’a pas reçu un tel cadeau en 2007. Son équipe de néophytes est passée d’incognito à Opposition officielle en l’espace d’une soirée en remportant 41 circonscriptions. Le chef de l’Action démocratique du Québec n’a pas su tirer avantage de la situation. Il a multiplié les gaffes. La population a rapidement réalisé la faiblesse de sa députation. La catastrophe.

L’ADQ est arrivée trop vite dans les rangs de l’opposition, était mal préparée pour la joute parlementaire et comptait trop de touristes sur ses banquettes. Les électeurs les ont dépouillés de presque tous leurs sièges l’année suivante en les reléguant dans un des recoins de l’Assemblée nationale. Les gens aimaient bien Mario Dumont, mais ne voyaient pas en lui le chef d’un gouvernement.

Le même cadeau empoisonné aurait pu être offert à François Legault. Imaginez-le un instant dans les souliers de chef de l’Opposition officielle avec ses verts députés derrière lui? Une catastrophe appréhendée.

Maintenant, les caquistes pourront prendre le temps de bien réfléchir à leurs idées, mais surtout à mieux les expliquer aux Québécois. Ils devront revoir quelques engagements. Celui de donner un médecin de famille par personne en un an, par exemple, une promesse carrément irréalisable et irresponsable. Ils pourront aussi mettre plus de viande sur leur idée d’abolir les commissions scolaires ou de dégraisser Hydro-Québec.

Revoir les structures des commissions scolaires et celles de HQ sont d’intéressantes propositions. On aimerait savoir, cependant, comment la CAQ entend s’y prendre et surtout savoir quels seront les effets de ces mesures. Malgré les nombreuses questions posées sur ces sujets lors de la campagne, on attend encore des réponses avec du contenu.

Beaucoup de travail en perspective, donc, pour les caquistes. Sauront-ils être à la hauteur ou devra-t-on leur coller l’étiquette de losers de l’ADQ?

L’art libéral

On a toujours tendance à enterrer le PLQ. Après neuf ans aux commandes de l’État, après une série de scandales impliquant des membres de son gouvernement, après une manipulation éhontée de notre système démocratique à des fins partisanes, après un programme électoral rachitique, les journalistes et chroniqueurs avaient vendu leur peau. On s’est trompés. Encore.

Ce parti est un modèle à suivre pour les formations politiques vraiment intéressées à prendre le pouvoir. Le PLQ est très bien organisés et ses militants sont disciplinés (traduction: ils sont discrets quand les sondeurs les contactent, mais se rendent voter en grand nombre).

Les autres partis peuvent-ils en dire autant?

Ça explique que le PLQ, en dépit d’un tsunami record de mécontentement de la population, réussisse à élire 48 candidats. C’est du grand art.

On ne peut qu’être en admiration. Sincèrement.

photo Alain Dion La Voix de l’Est

Suivez-moi sur twitter: @Grand_parleur

Lire les commentaires (14)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    septembre 2012
    L Ma Me J V S D
    « août   oct »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
  • Archives

  • publicité