Le Grand Parleur

Le Grand Parleur - Auteur
  • Michel Laliberté

    Gamin, Michel Laliberté rêvait de devenir journaliste sportif. C'était avant le scandale Ben Johnson aux Jeux olympiques de Séoul en 1988.
  • Lire la suite »

    Partage

    Samedi 23 avril 2011 | Mise en ligne à 0h56 | Commenter Commentaires (6)

    Le libéral Paradis à l’université des rêves

    Image 1

    Autre semaine, autre proposition farfelue d’un candidat du Parti libéral dans la région. Après la suggestion de Bernard Demers, candidat libéral dans Shefford, de construire une autre route pour relier les autoroutes 10 et 20, c’est maintenant Denis Paradis, candidat libéral dans Brome-Missisquoi, qui tombe dans l’ivresse d’une campagne électorale et des promesses illusoires. L’ancien député et ministre s’engage à travailler pour doter Lac-Brome d’une université. Rien de moins!

    Il rêve d’un campus qui accueillerait des étudiants canadiens et d’ailleurs dans le monde et plein de professeurs venus leur enseigner leur savoir. La future université fera tellement sensation qu’elle devra construire des résidences étudiantes pour héberger tous ces jeunes cerveaux à la recherche de connaissances.

    On remercie M. Paradis pour ses idées. Mais une université, ce n’est pas un Tim Horton. Ça ne s’ouvre pas comme ça. On peut être en faveur de la décentralisation des études supérieures, mais il y a d’autres façons de rapprocher les formations universitaires des clients en région. L’Université de Sherbrooke essaie de le faire avec le cégep de Granby-Haute-Yamaska. Ça se limite pour l’instant à des cours d’administration et de langues — on espère que l’offre de cours sera diversifiée à très court terme.

    La centralisation n’a pas que de mauvais côtés. En éducation, la masse démographique favorise l’implantation et le développement d’établissements collégiaux et universitaires. On ne peut donc s’attendre à ce que des municipalités de 6000 habitants aient chez-elles une université.

    Des besoins criants existent dans la circonscription que M. Paradis aimerait reprendre. Il doit faire preuve d’une meilleure écoute. Il apprendrait alors que ce n’est pas une université qui fait défaut à Lac-Brome, mais bien les outils pour attirer de jeunes familles.

    La municipalité fait chou blanc depuis quelques années en la matière. Son programme de congé de taxes municipales jumelé aux efforts des commerçants du coin qui offraient des rabais de toutes sortes aux futurs propriétaires (taux hypothécaires concurrentiels de la caisse Desjardins, frais de notaires coupés, escomptes au magasin Rona, etc.), n’a convaincu aucun jeune ménage de venir s’y établir en se faisant construire une maison de moins de 200 000 $.

    Pendant ce temps, des baby-boomers s’installent dans la municipalité, les deux écoles primaires ont de moins en moins d’inscription et la très, très grande majorité des employés des Emballages Knomwton, le plus gros employeur en ville, vivent ailleurs.

    Alors de là à parler d’y installer une université… Ce dont a besoin la petite municipalité, c’est d’un renouveau démographique. Un peu de sérieux, M. Paradis!

    •••

    Petit train ira loin, pourrait-on conclure de la semaine qui s’achève. Tout le monde, sauf les conservateurs, croit qu’un service de train de passagers reliant Sherbrooke et Montréal serait viable. Un tel projet serait populaire auprès des travailleurs et favoriserait même le tourisme, plaide-t-on de part et d’autres.

    C’est vrai qu’un service ferroviaire pour passagers s’inscrirait dans une véritable logique de développement durable de transport. Mais tout ça sonne redondant. Lors des deux dernières élections fédérales (2006 et 2008), autant les bloquistes que les libéraux se sont engagés à travailler sur le projet. Le député sortant, le bloquiste Christian Ouellet, nous dit qu’une étude de faisabilité sera prochainement effectuée pour étudier le tout.

    Cinq ans plus tard, on parle encore d’études. C’est pas croyable! Si on écoute attentivement, on entend déjà le projet déraillé! On aura probablement un nouveau pont Champlain avant qu’un train passagers passe dans le coin. C’est tout dire.

    •••

    Christelle Bogosta aurait-elle misé sur le mauvais cheval? Le sondage Segma/La Voix de l’Est publié aujourd’hui ne lui confère qu’une avance de 6 % sur Pierre Jacob (32 % contre 26 %), le candidat néo-démocrate qui l’a remplacée à pied levé suite à sa défection surprise dans le camp bloquiste.

    Tout est mathématiquement possible au NPD pour s’emparer de Brome-Missisquoi. Il reste une bonne semaine de campagne et la progression des troupes Layton au Québec dans les intentions de vote ne semble pas s’essouffler. Mme Bogosta a cependant un atout dans sa manche pour succéder au député bloquiste, Christian Ouellet: une équipe électorale aguerrie.

    M. Jacob ne peut miser sur un groupe aussi organisé et comptant autant de personnes pour «travailler le téléphone». Faire sortir son vote risque d’être l’obstacle qui le sépare d’une victoire inattendue.

    Le Bloc pourra-t-il cependant s’en sortir lors de la prochaine élection?

    photo Cité universitaire de Paris


    • J’ai très peu de respect pour le Parti Conservateur, en fait je le méprise. Mais quand je vois un candidat libéral nous proposer des âneries (une université à Lac-Brome), alors que tant de dossiers épineux sont à développer, je me demande si voter libéral serait plus intelligent. Quand j’entends ça, je comprends qu’on accorde de moins en moins de crédit à la chose politique . Le seul intérêt que j’y vois (à la politique) c’est de maintenir des contacts lucratifs, légaux ou pas, avec les personnes au pouvoir. La démocratie et l’engagement social, c’est à oublier…. sur le plan politique. Pour le moment.
      Quant aux études pour un éventuel train Montréal-Sherbrooke: combien y en a-t-il eu jusqu’à maintenant? Il me semble que j’en entends parler depuis des décennies…..

    • Après des défaites électorales contre Christian Ouellet lors des deux dernières élections, M. Paradis aurait du comprendre et rester chez lui cette année. Décidemment, le message n’a pas porté encore.
      M. Paradis n’en a que pour les montagnes de Sutton, le lac Champlain et maintenant Lac Brome. Tous des endroits de véligiature dont sont friands les copains du parti….
      Moi aussi j’apprécie ces endroits. Donc cette année, je vote VERT.

    • Une université et une autoroute ca reste des projets beaucoup plus excitants et stratégiques pour le dévellopement de la région que de dépenser en logements sociaux.

    • Beaucoup de jeunes familles s’installent dans la région. À Bromont, les garderies sont bien remplies et on construit une nouvelle école primaire. Avant de lancer des plans probablement impossibles pour construire une “international bilingual university of Shefford”, il y aurait lieu d’augmenter les services offerts par le Cégep de Granby et de faire rayonner cette institution post-secondaire dans toute la région. Il faut tabler sur nos acquis et en tirer le meilleur parti, avant de se lancer dans des entreprises pharaoniques.

      L’axe routier proposé, quant à lui (appelons-le “Autoroute 30a” pour rire un peu”), est tout à fait inutile. Il suffit d’améliorer le pavage et les voies des routes existantes pour que les automobilistes profitent pleinement de la connexion entre les axes 10 et 20. Et si on veut vraiment améliorer les choses, pourquoi ne pas prolonger l’autoroute 35 jusqu’à la 112 à Chambly, en contournant l’agglomération?

    • ps: Un train de passagers Montréal-Sherbrooke via Farnham et Bromont a souvent été évoqué, puisque les voies existent déjà en grande partie. Toutefois, cet intéressant projet ne bénéficierait sans doute pas beaucoup à Granby. Il permettrait toutefois la mobilité des étudiants de Sherbrooke et des travailleurs en déplacement vers la grande région de Montréal.

    • Dans le cas de Mme Bogosta, faudrait savoir dans quelle mesure “l’équipe électorale aguerrie” est à 100% derrière elle.

      Sur au autre sujet, est-ce que le Parti Conservateur de Shefford a une carte du comté? Ne me téléphonez pas une quatrième fois, Mme Leclerc – Bromont n’est pas dans Shefford.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juillet 2011
    L Ma Me J V S D
    « juin   août »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives

  • publicité