Le Grand Parleur

Le Grand Parleur - Auteur
  • Michel Laliberté

    Gamin, Michel Laliberté rêvait de devenir journaliste sportif. C'était avant le scandale Ben Johnson aux Jeux olympiques de Séoul en 1988.
  • Lire la suite »

    Partage

    Dimanche 29 août 2010 | Mise en ligne à 20h16 | Commenter Commentaires (23)

    La stupidité des parents

    Un adolescent de 13 ans, Peter Lenz, est mort cet après-midi lors d’une séance de réchauffement en vue d’une course de motocyclette sur la fameuse piste de l’Indianapolis Motor Speedway (le reportage ici). Il est tombé de son engin et a été frappé par la motocyclette qui le suivait, celle-ci pilotée par un garçon de 12 ans.

    Petite note ici: les motocyclettes impliquées dans cet accident pouvaient atteindre des vitesses de plus de 160 km/heure.

    Réaction du père de la victime: il est mort en faisant ce qu’il aimait, a-t-il écrit sur la page Facebook de son garçon.

    Question: 13 ans, n’est-ce pas un peu jeune pour prendre part à de telles courses, surtout quand on n’a même pas l’âge requis pour obtenir un permis de conduire?

    Commentaire: on dit souvent que l’âge mental des adolescents chute lorsqu’ils sont derrière un volant, mais on parle peu de l’imbécilité de leurs parents de leur laisser les clés de leur automobile.

    Les parents du jeune coureur, en lui permettant — on devrait dire en l’encourageant — à participer à une telle épreuve, ont-ils fait preuve de négligence? Je pense que oui.

    C’est bien beau que nos enfants fassent ce qu’ils aiment. Mais quand même, il y a des limites. Comme participer à des courses de motocyclettes. À 13 ans, on fait du skate board!

    Tags:


    • Tout a fait daccord avec vous
      il y a des parents qui voient déjà leurs enfants en formule 1
      et c’est un peu la même chose dans tous les sports

    • Je ne veux pas défendre les parents de cet enfant. Mais le skate board c’est aussi de la cochonnerie (surtout pour les checilles).

    • D’accord avec seansdad, on peux effectuer une comparaison avec les “Longboard” qui dévalent les rues à plus de 70 km/h sans protection avec les voitures…
      Les parents sont offusqués que leurs enfants reçoivent des contraventions.
      Du bie drôle de monde les parents !!!

    • N’oublier pas, c’est au États-unis. C’est ‘live free or die’.

    • A 13 ans, le corps n’a pas développé toutes ses habiletés, il faut donc respecter une progression dans le choix d’activités pour les jeunes. 160 km/h, c’est pas mal trop. Les course de BMX, c’est bien en masse.

    • Et que dire des parents de ces parents stupides, qui ont rendu ces parents stupides, stupides… :-)

    • N’importe quelle activité de compétition de haut niveau comporte une part de risque calculé et amoindri par un entraînement intensif pour le moins bien encadré. Les coureurs de Formule 1 devant lesquels on s’émerveille ont environ 20 ans. Ils ont commencé à 13 ans et moins sur des karts qui peuvent rouler à plus de 160km/h. Mes deux ados font du tennis à un niveau de compétition. Je n’aurais pas voulu qu’ils fassent de la moto à 13 ans. Mais à choisir entre la moto de compétiton où tout est mis en plce pour assurer un maximum de sécurité et les singeries que certains ados font en skate genre sauter sur un rail d’escalier en béton sans casque ni protection? Helloooo!!!

    • Il est mort en faisant ce qu’il aimait disait son père…
      Albert Einstein disait « Il y a deux choses qui sont infinies l’univers et la bêtise humaine. De l’univers les preuves restent encore à démonter. Quant à l’infinité de la bêtise humaines les preuves ont été faites. »

    • @daniel69

      Darwin vient de mettre fin à la lignée.

    • On vois bien que vous n’avez pas fait de motocross pour rester accroché sur le 160 Km/h. C’est pas pcq la moto est capable d’atteindre cette vitesse qu’il le poussait au max tout le temps. La puissance est pour l’accélération.
      Secondo, c’est pa non plus a cause que vous avez fait juste de la skate board quand vous étiez jeune que vous êtes necessairement plus brillant que les autres.
      Oui, il y a eu un décès d’un jeune et c’est très regrétable. Peut-être que le père a mal choisi c’Est mots sur Facebook. Mais bon, ce sont des compétions légale, encadré et ces jeunes sont certainement plus habile que vous et moi ensemble.

      Dommage pour l’enfant, personnellement, je ne laisse pas mes enfants faire de la moto. Ca ne fait pas parti de mes valeurs et des risques que je veux prendre. Mais on parle ici d’un cas sur combien???????
      J’ai fait du vélo pas de casque et je faisait des jump quand j’étais ado. J’ai pris des risques, est-ce que ca fait de mes parents des gens irresponsable????? Non.
      Il faudrait toujours cadré dans les valeurs d’une société controlante et excessive pour ne pas être mal jugé par nos frères et soeurs. La marginalité existe et ceux qu’ils l’adoptent on le droit de vivre avec les risques qui en découle.

    • Derrière chaque Shawn White il y a des parents irresponsables :)

      Je vous trouve dure envers les parents du jeunes qui est décédé.
      J’appuie les propos de dominiqueb.

    • Si on veut, comparé pour comparé, sport pour sport…

      - Hockey : Plaquage, vistesse des tirs, bataille, lame de patin (gorge et mollet)
      - Bassebal: Une balle dans l’entrejambe, une flèche le long de la tête, les mêlers, foulure, luxation, etc.
      - Tennis: Tout les risques de blessures relier aux jambes et haut du corps. Paraît pas, mais c’est un sport très demandant ça aussi..
      - Les sports de combat en général
      - Le football, qui a probablement un lot plus grand de blessures.
      - Skateboard: Rampe d’escalier d’en l’entre jambe, cassage de cheville, vitesse dans la rue, accrobatie au niveau des rampes.
      - Bicycle: Combien y a t’il eu de monde mort en course de moto dans des circuits contrôler et de mort de ciclyste dans nos rues ?
      Et j’en passe…

      Tout les sports ont leur lots de risques et certains peuvent nous paraître pire pour la simple et unique raison que nous voyons que la catastrophe, le sensationnel de la chose. En somme, je rejoins et suis d’accord avec dominicqueb et pizzaguy sur ces points. Faut faire attention avant de porter un jugement sur les pratiques des sports.

      Pour les parents, de les carectiriser d’imbécile, c’est un peu fort à mon goût. Du moins, dans la mesure ou je comprend que vous n’avez pas fait de recherche sur ces derniers. Qu’en était-il de leur rellation avec leur enfant ? L’encadraient-ils ? Ils l’envoyaient dans ce sport pour s’en débarasser ? etc.

      Il y a tout de même plus de chose à prendre en ligne de compte qu’un simple mot dans facebook pour arriver à dire que les dits parents sont des imbéciles… Sinon, foi est d’admettre que la majorité des parents de cette planet sont à part entière des imbéciles plus souvent qu’autrement… Ce qui n’est pas plus logique…

    • Suis-je la seule à penser au jeune qui à frappé la victime?! Il n’a que 12 ans! Il risque d’être relativement traumatisé lui aussi, non?! Il aura certainement besoin d’être suivi afin de diminuer l’impact de ce qui vient d’arriver!

      Perso, oui, 12-13 ans, je trouve ça extrême de les laisser sur une moto pour faire des courses. Somme toute très désolant.

    • et si le jeune ce serai casser le cou ds un half pipe ou ce serai casser plusieur membre suite a une chute…..
      pas fort messieur le journaliste …..!!!!
      a vs ecouter les jeunes devrai rester devant leur ordi ou leur xbox pour quil leur arrivent rien…..ou faire comme certain journaliste pis lire des livres…..
      ca l’attire les filles pour un gars de 13 ans…. un bon livre….
      je me suis peter la gueule plus souvent qua mon tour pis jpense pas que mes parents soi aussi imbecile que vs meme jdirai que j’aime mieux voir des parents qui encourage leur enfants d queleque choses que le jeunes aiment plutot que ce que le parents aiment ou voudrai…..

      je plaint vs enfants cher messieur……

      C’est fou les exemples que certaines personnes donnent pour exprimer leur point de vue. Mais bon…

      Soyons sérieux: entre le risque de se casser une cheville ou un poignet ou un bras en skate board et celui de revenir d’une course de motocyclette en cercueil, il me semble qu’il y a une marge.

      Que cet adolescent ait tant aimé la motocyclette de course à un si bas âge, on serait porté à croire que son père en raffolait aussi et d’y voir une influence de sa part sur les intérêts sportifs de son fils. La suite de l’histoire nous le dira.

      Les parents doivent encourager leurs enfants à faire ce qu’ils aiment. Mais quand c’est au risque de leur santé, ne devraient-ils pas faire preuve de jugement et intervenir? Être parent, ce n’est pas toujours valider ce que les enfants veulent. Être parent, c’est les guider aux meilleures de nos connaissances à leurs épanouissement. Et des courses de moto à 13 ans, c’est insensé!

      Grand parleur

    • @alary1982,
      «je me suis peter la gueule plus souvent qua mon tour pis jpense pas que mes parents soi aussi imbecile que vs meme jdirai que j’aime mieux voir des parents qui encourage leur enfants d queleque choses que le jeunes aiment plutot que ce que le parents aiment ou voudrai…..»

      Avec toutes les «fôtes», abréviations, sans accent, ni minuscules dans votre texte, je constate que ça laisse des traces… :)))))

    • Pas «minuscules» mais «minuscule».
      L’âge aussi laisse des traces…
      Mais peut-être que vous ne vous en êtes pas aperçu… :)))))

    • La plupart des gens qui commentent, ainsi que Mr le journaliste, ne semblent pas connaitre du tout le milieu de la moto.
      Déjà, pour information, une moto qui roule à 80 km/h n’est pas beaucoup moins dangereuse qu’une moto qui roule à 160 … Tout simplement parce que les accident sur les lignes droites (où l’on atteint les vitesses les plus élevées) sont extrêmement rares. un bon 90% des accidents arrivent avant, pendant ou après un virage, où la vitesse est réduite.
      Un exemple parlant à mon goût est celui de Wayne Rainey, 3 fois champion du monde et qui est devenu handicapé après avoir chuté à 90 Km/h … Une vitesse que peut atteindre un scooter 50cm², que des “enfants” de 14 ans peuvent conduire !

      Intituler cet article “La stupidité des parents” me fait un peu rire jaune … A travers eux, vous critiquez un championnat, une fédération nationnale et internationnale. Si cette course était légale, c’est qu’elle était agrée par la FIM (Fédération Internationale de Motocyclisme), soit l’organisme le plus puissant et le plus compétent qu’il existe concernant ce sport.
      A la limite, dire que la FIM est stupide de permettre à des jeunes de 12 ans de faire des compétition passerait mieux … Et encore. Comme certains l’ont dis, à quel âge pensez-vous que les pilotes de Moto GP et de Formule 1 ont commencé ? Ils avaient pour la plupart entre 4 et 8 ans.
      D’où le côté déplacé aussi du commentaire insinuant on ne sait trop quoi sur les Etats-Unis, avec un “live free or die”. Sâchez que la majorité des pilotes Français vont rouler en Espagne, où à 12 ans les jeunes montent sur des 125cc qui roulent à plus de 200 km/h.

      J’ajouterais aussi que la moto est l’un des rares sports où les parents ne peuvent pas forcer leur enfant à devenir un champion. Savez-vous pourquoi ? La peur.
      Avez-vous déjà chuté en moto ? Un gamin normal serra tétanisé en chutant, il tremblera, il aura peur, il perdra confiance. Celui-là pourra être corrigé, baffé, fouété ou même torturé, il ne deviendra jamais un champion, car la moto est un sport MENTAL. Avec la peur, pas de confiance et sans confiance pas de résultats.
      Peter Lenz était plusieur fois champion national, et arriver à un tel niveau nécessite d’être un passionné. Certainement pas le martyr de parents rêvant de gloire ou voulant réaliser à travers leur fils un rêve qu’ils n’ont pas pu toucher du doigt par eux-même !

      Je suis entièrement d’accord avec Pizzaguy. Le sport moto bénéficie d’un encadrement très stricte pour assurer au maximum la sécurité des pilotes. Des commissaires dans tous les virages, des ambulances et des secouristes sur places, voir même des hélico.
      Les parents de ce gamin sont-ils plus “stupides” que ceux qui laissent les leurs faire du skate ou du vélo “sauvage” dans les rues, sans protections ni surveillance ? A méditer.

      La seule chose que je trouve regrettable, c’est qu’en commencant la moto jeune, on ne donne pas l’occasion aux enfants de réfléchir sur ce qu’ils souhaitent vraiment. Est-ce un passe-temps ? Veulent-ils devenir pilote professionels ? A 13 ans, on a encore du temps pour choisir la vie que l’on peut avoir.
      Mais encore une fois, Peter Lenz savait que la moto était un sport à risques. Il a sans aucun doûte fais plusieurs chutes … Et quand on chute, on se pose des questions. Il s’est déjà fait mal, mais si il a continué, c’est qu’il pensait que cela en valait la peine.

      J’en sais quelque chose. J’ai 18 ans, je suis pilote moto. Je me suis fait à l’idée que pratiquer ce sport pourait causer ma mort. Je sais que je vais tomber, me faire mal, souffrir, je sais qu’une fois “vieux” (si j’ai la chance de le devenir) mon corps sera couvert de cicatrices.
      Et pourtant, je n’ai pas l’intention d’arrêter. Parce que les sensations, le plaisir, les souvenirs, la joie, la frustration que procure ce sport sont uniques, et que je veux continuer à les vivres.

      Je fais partie de ceux qui se relèvent quand ils chutent et disent “je veux repartir”, je fais partie de ceux qui ont vaincu leur peur, et je sais que Peter Lenz était pareil.

      Quand à mon avis sur le fait que mes parents me laissent pratiquer (j’ai commencé à 4 ans), je leur suis reconnaissant. M’avoir laissé faire de la moto, m’avoir encouragé, m’avoir soutenu, je ne trouve pas que ce soit stupide, mais une belle preuve d’amour. Ils ont peur quand je roule, ils ont peur quand je tombe, mais ils me soutiennent. Et il en va de même pour tous les parents de pilotes.
      Ce doit être dûr de voir son enfant se blesser à répétiton non ? Il en faut du courage, quand il vous dis qu’il veut continuer, pour ne pas laisser votre peur prendre le dessus sur sa passion et l’en empêcher. Je ne crois pas que ce soit quelque chose auquel on puisse se faire. Même lorsque le fils à 30 ans, une mère doit continuer à prier pour que son fils revienne de sa course.
      Ces parents-là doivent avoir beaucoup plus de visions dramatique que les autres, imaginant le pire. Aviez-vous songé à ça, vous ? Vous arrive-t-il souvent de vous faire des scénario avec votre fils qui se blesse ou qui se tue ? Eux, ils y songent probablement avant chaque course, voir plus … Difficile à vivre.
      Si plus tard j’ai un fils, je ne m’imagine pas le laisser faire ce que je fais … Je suis un lâche. C’est horrible de briser le rêve le plus cher d’un proche. Alors voilà ce que j’en pense … Les parents des pilotes sont des gens qui méritent le respect le plus profond, pour les sacrifices mentaux et financiers qu’ils font.

      Les parents de Peter Lenz sont des gens courageux, qui ne sont pas à blâmer mais à plaindre, car le cauchemars qui les hantais est devenu réalité. Ils ont tous perdu.
      Et si je venais à mourir de la même façon que ce garçon, je serais très fier que mon père ai les mêmes mots que le sien … “il est mort en faisant ce qu’il aimait”.
      Je pense que c’est vrai pour Peter, et ces mots aideront ses parents à faire le deuil. Au risque de choquer, je dirais que c’est une belle fin … Mais qui arrivent beaucoup, beaucoup trop tôt.

      Rest In Peace petit homme.
      Avec une pensée émue à ses parents, et au garçon qui à percuté Peter, pour qui ce doit être très dûr aussi.

      “Si l’on à un oiseau auquel on tiens, dois-t-on l’enfermer dans une cage pour le protéger ou le libérer au risque qu’il se fasse dévorer ? ” C’est un débat sans fin … Les parents de cet enfant l’ont laissé s’envoler et il s’est fait manger. Ont-ils eu raison ou tort, question de point de vue …

    • @engineway,
      Commentaire bien articulé. Je suis d’accord avec vos points. C’est un choix et il faut l’assumer. Au moins, les parents étaient là et l’encadraient, apparemment. ET c’est moins pire que, par exemple, les joueurs de hockey qui se font péter la gueule et blesser par certains fous furieux. Ces victimes voulaient juste jouer au hockey, pas se faire péter la gueule sous les applaudissements de certains caves. Alors, tout est relatif.

    • @daniel69
      faudrai savoir ce que vs voulez…..
      dans le fond faut juste bien ecrire pour vous faire comprendre sinon vous
      comprenez rien je crois….
      des fautes ou des abreviations….ces rien….
      si tu me voyais apres une parti de football,j’ai de la misere a placer 2 mots..
      mais au moins je fait ce que J’AIME…

    • Ben oui, on empêche le p’tit gars de faire ce qu’il veut; que va-t-il faire?
      Il va faire d’autre chose qui n’a pas d’allure et il le fera loin de la supervision des parents.

      Oui, il est dangereux de faire des courses de motos, mais il est aussi dangereux de traverser la rue… Et à l’école? Mon Dieu, il pourrait se faire taxer.

      Bien mieux de l’envoyer au sous-sol avec son Playstation, il ne lui arrivera rien. Rien du tout, même pas une vie sociale…

    • @alary1982,
      Comme disait Chépuki, un grand gourou: «Y’a juste les fous qui ne changent pas d’avis.». Bien entendu, Chépuki n’existe pas… :)))))

      Je n’avais pas regardé plus loin que mon nez qui, semble-il dans ce cas-ci, n’était pas assez long. Le plus important, c’est que vous aimiez ce que vous faites. Mais vous êtes majeur et le problème, ici, concerne les mineurs. Mais il reste qu’on ne peut pas cacher nos enfants dans la ouate et que toute activité peut mener à des accidents qui, à la limite, peuvent être mortels.
      Quelqu’un a déjà écrit: «La vie est une maladie mortelle transmissible sexuellement.»…

    • @alary1982,
      J’ai oublié: votre prose est meilleure cette fois-ci (8h36) mais toujours sans accent… :)))))

    • Je me demande pourquoi l’intelligence des parents est en cause ici. C’est un bien triste accident.

      La carrière professionnelle de Mike ‘Mouse’ McCoy a pris fin a 17 ans après des multiples accidents, mais il est aujourd’hui une inspiration pour des milliers de jeunes… où est la stupidité dans tout cela: L’intelligence se définie par la capacité que l’on a d’utiliser à bien le peu que l’on connait…ces jeunes le font au maximum…c’est triste que de traiter leurs parents de stupide!!!

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mai 2012
    L Ma Me J V S D
    « avr   juin »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité