Le Grand Parleur

Le Grand Parleur - Auteur
  • Michel Laliberté

    Gamin, Michel Laliberté rêvait de devenir journaliste sportif. C'était avant le scandale Ben Johnson aux Jeux olympiques de Séoul en 1988.
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 29 octobre 2009 | Mise en ligne à 22h45 | Commenter Commentaires (3)

    Ville 1 – Commission scolaire 0

    Il est parfois judicieux de s’opposer à plus gros que soi. La Ville de Cowansville nous en donne un bon exemple. Pendant trois ans, elle s’est battue pour que la commission scolaire Val-des-cerfs ne ferme pas une des écoles de son centre-ville. La Ville a même injecté 140 000 $ de l’argent de ses citoyens pour convaincre l’organisme de surseoir à sa décision de mettre la clé dans l’école Curé-A.-Petit.

    La commission scolaire voulait fermer la petite école primaire parce que la clientèle était en baisse. Une situation temporaire, soutenait de son côté la Ville, consciente des répercussions sociales catastrophiques que causerait une telle décision. La ténacité de la Ville dans ce dossier lui a permis de gagner du temps, assez en tout cas pour que de jeunes familles viennent s’installer dans le secteur et qu’un programme de classe alternative voit le jour.

    Ma collègue Cynthia résume très bien l’histoire ici.

    À retenir cette citation percutante du maire, Arthur Fauteux:

    «Je ne suis pas déçu d’avoir insisté à l’époque, lance-t-il. J’étais convaincu que le jour où l’on fermerait l’école, ce serait impossible de la rouvrir.»

    Il a bien raison: qui peut nommer une école qu’on a fermé pour ensuite rouvrir?

    Peut-être devrait-on confier la gestion des écoles aux municipalités et celle des nids de poule aux commissions scolaires!


    • À Saguenay, on vient de rouvrir l’école le Roseau il y a 2 semaine pour loger 300 jeunes. Le feu a rasé leur ancienne école.

    • Il y a plusieurs années on a diminué de moitié le nombre de commissions scolaires … qui s’est plaint? On a déjà un Ministère de l’Éducation à Québec avec un appareil de contrôle et d’innovation pédagogique (sic) et dans chaque région administrative, au total 17 rappelons-le, une Direction régionale … Transférer les comissions scolaires aux municipalités, évitons deux systèmes de taxation (scolaire et municipale) et investissons 50% des économies dans des mesures d’encadrement et l’autre 50% diminuons la dette laissée aux générations futures … Je sais ….c’est le programme de l’ADQ mais que voulez-vous …Parti Québécois ou Parti Libéral c’est le centre gauche bleu ou rouge, l’un comme l’autre est essentiellement électoraliste (on suit les vagues ou les sondages), alors ce ne pas Marois ou Charest qui vont nous débarasser des commissions scolaires pour augementer les ressources directes à l’enseignement …

    • Comment s’appelait La Présidente de la CSVDC qui avait imposé ses décisions de fermetures?

      Elle s’appelait Viviane Schofield
      Grand parleur

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    octobre 2009
    L Ma Me J V S D
    « sept   nov »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives

  • publicité