Le Grand Parleur

Archive du 5 octobre 2009

Lundi 5 octobre 2009 | Mise en ligne à 19h39 | Commenter Commentaires (10)

Coderre maître manipulateur

Qu’est-ce qu’on déteste le plus chez un politicien:
1. Quand il manie la langue de bois?
2. Quand il manipule l’opinion publique?

Vrai que Denis Coderre n’use pas souvent de la langue de bois. Quand on lui pose une question, il répond. C’est plus souvent qu’autrement insignifiant côté contenu, mais cela dit il répond quand même.

Ce qui cloche avec ce politicien, c’est son côté maître-spinner, son talent de manipulateur de l’opinion publique. Peut-être l’avez vous raté dimanche soir à Tout le monde en parle. Le beau Denis a affirmé que le congrès biennal de l’aile québécoise du Parti libéral du Canada s’est bien déroulé ce week-end. C’est vrai. Gros hic toutefois: comment pouvait-il le savoir? L’émission est enregistrée le jeudi, alors qu’elle est diffusée le dimanche soir.

Personne à Tout le monde en parle n’a relevé cette énormité. Imaginez l’embarras de Denis Coderre si Guy A Lepage lui avait fait la remarque!

On doute que M Coderre possède des talents de devin. On le soupçonne plutôt d’avoir (encore une fois) cherché à manipuler l’opinion publique pour l’amener à penser que tout baigne chez les libéraux fédéraux.

On devrait interdire au politicien de devenir professionnel. Denis Coderre est l’exemple parfait du politicien dont on pourrait se passer.

Désolé de ne pouvoir vous mettre le lien de cette entrevue, mais cette séquence n’est pas offerte sur le site internet de Radio-Canada. En fait, l’émission la plus populaire à Radio-Canada n’est pas disponible en ligne. Dommage et surprenant!

Lire les commentaires (10)  |  Commenter cet article






Lundi 5 octobre 2009 | Mise en ligne à 12h03 | Commenter Commentaires (9)

Ah les médias montréalais!

Il est plutôt drôle de regarder à distance la guéguerre que se livrent Montréal et Québec. Même l’univers du football universitaire n’y échappe pas.

Hier, les Carabins de l’Université de Montréal ont battu le Rouge et Or de l’Université Laval 28 à 7. Les journalistes montréalais ont vanté l’équipe de l’UdM comme si elle venait de remporter le Super Bowl. Vrai que Laval n’avait pas perdu en saison régulière depuis trois ans. Mais quand même…

Les confrères sportifs n’ont pas fait beaucoup mention que le Rouge et Or a disputé la partie sans son quart arrière étoile, Benoît Groulx. Ces mêmes journalistes ont pourtant dit et écrit nombre de fois il y a deux semaines que les Carabins s’étaient inclinés contre Québec (30 à 8) parce que leur quart arrière régulier et son remplaçant étaient sur la touche. Mais quand c’est le Rouge et Or qui vit pareille situation, ce n’est pas un élément pertinent!

Chauvinisme quand tu nous tiens!

Lire les commentaires (9)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mars 2014
    L Ma Me J V S D
    « fév   avr »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité