Le Grand Parleur

Le Grand Parleur - Auteur
  • Michel Laliberté

    Gamin, Michel Laliberté rêvait de devenir journaliste sportif. C'était avant le scandale Ben Johnson aux Jeux olympiques de Séoul en 1988.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 28 janvier 2009 | Mise en ligne à 12h13 | Commenter Commentaires (3)

    Les bonnes personnes aux bons postes

    L’important en politique ou en affaires, c’est d’avoir les bonnes personnes aux bons postes. Ça donne des décisions réfléchies, une administration efficace, des projets qui se concrétisent. C’est presque le monde idéal.

    Deux nominations importantes ont été annoncées cette semaine. Une à Montréal, l’autre à Washington. Toutes deux touchent l’environnement.

    Le maire de Montréal Gérald Tremblay a nommé Michel Labrecque à la présidence de la Société de transport de Montréal (STM). Le fait d’armes de M. Labrecque: il n’a pas de permis de conduire, étant non seulement un adepte du transport en commun et du vélo, mais aussi un militant de longue date de ces moyens de transport.

    L’arrivée d’un vrai utilisateur du transport en commun à la tête de la STM est une petite révolution en soi. L’organisme a enfin un leader convaincu de la pertinence d’accroître l’offre de services de la STM et surtout un leader convaincu de la nécessité d’investir dans de nouveaux moyens de transport, notamment des voies réservées aux autobus, des trains de banlieue et des tramways.

    On ne veut pas juger trop sévèrement les prédécesseurs de M. Labrecque, mais combien d’anciens présidents de la STM savaient combien coûtait un billet pour prendre le métro ou l’autobus? Combien d’entre eux se rendaient régulièrement au travail en métro?

    On applaudit aussi la décision de la secrétaire d’État Hillary Clinton de nommer Todd Stern au poste d’envoyé spécial pour le changement climatique. C’est M. Stern qui dirigeait à l’époque les négociations sur le Protocole de Kyoto dans l’équipe du président Bill Clinton.

    Le président Clinton avait approuvé le Protocole de Kyoto, mais son successeur, George W. Bush, avait refusé de signer le traité, confirmant que son ère allait être celle de l’irresponsabilité environnementale.

    Espérons que M. Stern aidera l’administration Obama à faire que les États-Unis prennent le leadership de la lutte mondiale aux changements climatiques.

    Il existe bien des façons de défendre un dossier ou un projet auprès de décideurs. La meilleure façon est toutefois d’y croire jusqu’au fin fond de ses tripes.


    • Merci pour ce billet! je viens de comprendre la logique du ministère de madame Beauchamp (environnement) de ne pas interdire les foyers au bois. Je serais curieux à savoir combien d’entre eux se chauffent tous au bois!?!

    • Le gouvernement Charest, pour être politiquement correct à inséré dans le groupe de ministres 50% de femmes. Tout cela pour bien paraître.
      Au moins 50% de ces femmes n’ont pas les aptitudes ni les compétences pour être performantes dans ces postes. Ayant des contacts privilégiés, je ne vous nommerai personne de ces “madame”, MAIS toute personne qui scrute comment elles travaillent vont les dépister rapidement.
      Sans oublier, les amis des amis de Jean, qui réclàment de gros honoraires tout en étant pas les meilleurs candidats pour bien faire la job assignée. Si on ne change pas cette manière de procéder, on est condamné a payer les centaines de millions $$ annuellement que cela nous coûte pour “bien paraître”.

    • @ grand parleur

      Je comprends votre point quant à la pertinence de nommer ou de mettre en place la bonne personne. Ceci dit, est-ce que ce gestionnaire, qui croit au transport en commun, aura les budgets pour améliorer l’offre. Tel est la question. Où prend-t-on le fric ? Où coupe-t-on ? Je crois comprendre que notre cher gouvernement, ainsi que la Ville de Montréal, ont déjà beaucoup de difficulté à boucler leur propre budget.

      On doit avant tout changer les mentalités, ce qui ne se fait pas du jour au lendemain. Mais je constate que l’on a fait un petit bout de chemin dans ce cas-ci. Les mentalités commencent à changer ou ont évolué. Maintenant, nous sommes conscient des vertus de ces moyens de transport.

      J’ai bien hâte de voir le train de banlieue arriver dans Lanaudière, enfin!! Inconcevable que celui-ci ne soit fonctionnel qu’en 2010 ou 2011 (plus trop ĉertain). Avec 10 ans de retard !! La 40, en direction est, est constamment bouchonné depuis une décennie. Y’était temps qu’on se réveille. Et j’ai bien hâte de voir si diminution de voitures il y aura sur cette autoroute aux heures de pointe.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    novembre 2009
    L Ma Me J V S D
    « oct   déc »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30  
  • Archives

  • publicité