Le Grand Parleur

Archive du 26 janvier 2009

Lundi 26 janvier 2009 | Mise en ligne à 14h05 | Commenter Commentaires (36)

Maudit syndicat

Chaque lundi, pour le bénéfice de nos lecteurs, La Voix de l’Est publie un blogue et quelques commentaires d’internautes. Aujourd’hui, nous avons publié le blogue intitulé Le colonialisme du citoyen Wal-Mart où il est question de la fermeture du magasin de Jonquière en 2005 pour cause de syndicalisation de ses employés.

Un lecteur m’a appelé ce matin pour s’inscrire en faux contre le texte. Il n’y va pas avec le dos de la main morte, comme dirait Jean Perron. Voici le verbatim de son message:

«J’ai lu votre petit article ce matin concernant Wal-Mart. Je ne sais pas pourquoi vos ressortez ça dans l’actualité. Ça fait au moins 3, 4 ans de ça. Ça m’avait bien fait rire, M. Laliberté. Écoutez, Wal-Mart ce n’est peut-être pas la compagnie exemplaire. Mais quand on s’en va travailler chez Wal-Mart, on sait que ce n’est pas syndiqué et il faut s’attendre à ne pas être syndiqué.

Quand je vois de petits niaiseux du Lac-St-Jean essayer de combattre une multinationale qui fait 200 milliards de chiffre d’affaires, plus que la moitié des pays dans le monde, je pense qu’il faut être un petit peu naïf. C’est un petit peu la mentalité des gens du Lac-St-Jean. Encore la mentalité colonisée. Ça me fait penser à la lutte dans les années 60. Il y avait toujours le gars chaud qui pesait 120 livres qui voulait s’attaquer à Abdullah the Butcher. C’est très ridicule.

Vous dites qu’ils ne respectent pas les lois du travail. Peut-être. Est-ce que les syndicats sont mieux? Moi je suis de la FTQ et laissez-moi vous dire que la FTQ déroge à peu près à la moitié des lois dans le monde du travail, surtout dans la construction. Ça fait qu’ils n’ont pas de leçons à donner.

Si vous ne voulez pas aller magasiner chez Wal-Mart, ça ne me dérange pas pantoute. Les citoyens corporatifs comme Wal-Mart qui ne sont pas tellement édifiants, il y en a une tonne: Sears, La Baie. On appelle ça du capitalisme sauvage. Il n’y a personne qui fait de l’argent à coups de milliards qui est propre. Alors cibler Wal-Mart, c’est seulement de l’acharnement, M. Laliberté.

Bonne journée!»

Deux choses:

1. Notre lecteur a des carences en géographie, Jonquière ne se trouvant pas au Lac-St-Jean, mais bien au Saguenay (une importante distinction, insisteraient nos amis du Royaume).

2. Comment peut-on accepter qu’une compagnie, toute puissante et riche multinationale soit-elle, fasse ainsi fi de nos lois?

Pourquoi tant de gens détestent-ils les syndicats? Mauvaises expériences ou jalousie?

Lire les commentaires (36)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    février 2011
    L Ma Me J V S D
    « jan   mar »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28  
  • Archives

  • publicité