Le Grand Parleur

Le Grand Parleur - Auteur
  • Michel Laliberté

    Gamin, Michel Laliberté rêvait de devenir journaliste sportif. C'était avant le scandale Ben Johnson aux Jeux olympiques de Séoul en 1988.
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 19 décembre 2008 | Mise en ligne à 16h31 | Commenter Commentaires (14)

    Le cadeau de Noël de Bachand

    Les Québécois pourront magasiner le 2 janvier prochain. Sans faire de bruit, Québec a donné récemment le feu vert aux commerces au détail pour ouvrir le lendemain du jour de l’An. Les grands commerces applaudissent cette décision cependant que les petits la maudissent.

    Voilà un beau cadeau de Noël qu’offre le ministre du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation, Raymond Bachand, aux grands du commerce au détail, les Wal-Mart, Canadian Tire, Sears et Zellers de ce monde. Qui a dit que le lobbyisme ne rapportait pas?

    Le ministre Bachand assure avoir pris en considération l’opinion des entreprises et des gens concernés. On voudrait bien le croire, sauf que… Voici ce que le communiqué émanant de son bureau disait (les caractères gras sont de moi):

    «Afin de répondre notamment aux préoccupations exprimées par le Conseil québécois du commerce de détail (CQCD) et certains grands détaillants, le gouvernement a choisi de permettre à tous les commerçants d’ouvrir désormais sans restriction le 2 janvier, durant les heures légales d’ouverture, si ceux-ci le souhaitent.  Ce qui signifie que les employés de ce secteur pourront bénéficier d’une journée additionnelle de travail alors qu’aujourd’hui, il s’agit d’une journée chômée mais non payée.  Rappelons que dans les autres provinces du Canada, les commerces sont autorisés à ouvrir sans aucune restriction le 2 janvier.»

    Beaucoup d’informations dans ce paragraphe. Beaucoup de poudre aux yeux aussi.

    Lorsque le communiqué mentionne que les commerces pourront ou non se prévaloir d’heures d’ouverture plus libérales, c’est tomber dans l’angélisme. La vérité est que les commerçants, surtout ceux dans les centres commerciaux ou qui se trouvent dans des quartiers commerciaux (du genre 10/30 et autres Carrefour Champêtre qui essaiment un peu partout), n’auront d’autres choix que d’ouvrir leurs portes. De un, ils voudront profiter de l’achalandage des consommateurs; de deux, ils ne voudront pas payer d’amendes aux propriétaires de leurs locaux (les baux prévoient de telles amendes, histoire de faire pression sur les commerçants pour qu’ils garantissent une offre aux clients).

    D’un point de vue strictement économique, cette décision est à classer dans la filière des stupides idées pour mousser l’économie. Aucune, mais vraiment aucune étude sérieuse ne prouve que les consommateurs dépensent plus d’argent lorsque les périodes d’ouverture des commerces sont libéralisées. Le résultat est que les consommateurs ne font qu’étaler leurs dépenses.

    Nous avons eu réponse à toutes ces questions il y a quelques années suite à l’ouverture des commerces le dimanche. Si les consommateurs disposent depuis d’une septième journée pour effectuer leurs emplettes, on peut affirmer que cette mesure a surtout eu des conséquences malheureuses sur la qualité de vie de milliers de travailleurs. Et pendant ce temps, nos dirigeants politiques trouvent toujours le moyen de glisser dans leurs discours l’importance de concilier travail et famille. Belle hypocrisie!

    Augmenter les heures d’ouverture des commerces ne sert la cause que des magasins à grande surface. Ceux-ci disposent du personnel pour occuper ces heures dont personne ne veut. Ce n’est pas le cas des petits commerces qui ne comptent souvent que quelques employés. Pris au piège, ils doivent travailler à contre-coeur.

    Heureusement, il existe un baume pour ces travailleurs, selon la logique du ministre Bachand: ils «pourront bénéficier d’une journée additionnelle de travail» (comprendre payée). Avez-vous remarqué? On ne leur demande pas s’ils préfèreraient être en compagnie des leurs.

    Quant à l’argument que les commerces ouvrent le 2 janvier ailleurs Canada… Big deal! Depuis quand base-t-on nos décisions au Québec sur ce que fait le Canada anglais?

    Au fait, M. Bachand, serez-vous au travail le 2 janvier?


    • quel incompétent que ce Minus..euhh Ministre… travaillant dans ce milieu, mon boss a voulu mettre des gens a l’horaire dans la nuit du le 25 décembre au 26, il s’est faite retourner de bord assez vite, dans un autre magasin, la meme chose, les employés se sont concertés, non seulement ils se présenteront pas, mais en plus y’avertiront meme pas l’boss..ca leur apprendra..c’est pas une nécessité de la vie le magasinage tab..

    • @ teddy
      Vous avez raison, ce Minus est incompétent. Arrêtez vous 1 minute et concentrez vous sur cette nouille… vous allez en ressentir aucun point fort qui ferait de quelqu’un de performant et d’efficace. Comme plusieurs autres ministres (7femmes et 3hommes), il reflète l’incompétence spontanée.

    • Rapportez-vous comme malade,vous aurez probablement une journée de maladie de payée, s’ils vous en paient une.

    • Encore les gros qui mènent. Ce ministre vient de planter un nouveau clou dans le cerceuil des dépanneurs de quartier. Pour eux, se priver de passer du temps en famille pour être ouverts pour vendre de la bière et de la piquette le 2 janvier, ça pouvait être une bonne affaire. Mais avec le prix de la bière dans les gros débits, nos dépanneurs sont en train de mourir étouffés. Ce bonhomme vient de leur enlever une journée où ils auraient pu compter faire un peu, si peu, de plus qu’un jour ordinaire.

    • Attendez-vous à 4 ou 5 autres années de folies semblables.
      Jean Charest et son gouvernement nous ont montré à plusieurs
      reprises qu’ils favorisent surtout les gens d’affaires.
      Rappelez-vous que c’est sous son gouvernement:

      —Qu’on s’apprêtait à vendre le Mont-Orford à des
      promoteurs immobiliers pour bâtir des condos.
      —Le financement des écoles privées juives pour
      faire plaisir à une classe aisée de la société au
      détriment des écoles publiques du Québec.
      —À exproprier de bonnes terres du Québec pour
      faire place à Rabaska, projet dangereux et
      peu rentable mais qui doit servir les intérêts
      de grosses entreprises.
      —Les PPP qui s’avèrent très coûteuses
      choisies sans soumission…On peut
      comprendre pourquoi…

      Et la liste pourrait s’allonger et s’allongera sûrement d’ici 2013…

      QUÉBÉCOIS, boycottez le 2 janvier, laissez les vendeurs
      du Temple (les commerçants) à
      poirauter dans leurs boutiques vides
      et que M. Bachand aille se faire cuire un oeuf!

    • OUI sarcelle33

      Ce sont ENCORE les travailleurs au salaire MINIMUM qui écopent.

      Ces gens n’ont presque pas de CONGÉS et Charest vient de leurs en COUPER “UN”

      CEPENDANT Charest a donné aux EMPLOYEURS 1,000,000,000.00$ parce qu’ils manquent de liquidité (soit disant) ou de beurre sur leurs toasts le matin………….

      Charest disait durant la campagne électorale, (il y a 12 jours) que le Québec n’était pas touché par la CRISE = MANIPULATEUR et MENTEUR………………………….

      GESCA a bien RÉUSSI son COUP: METTRE les québecois dans sa POCHE d’en ARRIÈRE SVP…………………………………………………………………………………………………

      QUELLE IRONIE !!!!!!!!!

    • @ sarcelle33 et @ fernandcloutier……….La population du Québec vont tellement regretter d’avoir élu un menteur qu’ils vont le jeter dehors aux prochaines élections. C’est en 2008 qu’il fallait le faire… preuve que les Québecois ne sont pas tous des lumières 100 Watts.

    • menoum

      MALHEUREUSEMENT la DETTE sera de 500,000,000,000.00$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$

    • Déjà que le magasinage me donne le mal de tête, alors imaginez un lendemain de veille!

    • Bravo, mille fois bravo. Charest nous a dit qu’il avait compris des lecons du passe. Tous les gens au pouvoir “majoritaire” ont compris que le pouvoir leur appartient. Meme Mugabe dans son pays autrefois si prospere avant lui, a compris que le pays lui appartient. Les tsars aussi gouvernaient pour le bien du peuple. Neron et Napoleon aussi, malgre le sacrifice de quelques vies de patriotes soldats, gouvernaient pour le bien du peuple. Si Charest a compris et qu’il veut le bien du peuple, preparons nous, il va l’avoir notre bien. Meme le gouverneur de l’Illinois est tout a fait honnete. L’Histoire ne se renouvelle pas; elle se repete inlassablement. Bravo encore.

    • Je ne travaille pas dans un magasin, mais je suis capable de me placer dans les souliers des travailleurs qui avaient le droit jusqu’à maintenant d’avoir deux jours consécutifs pour se reposer en famille et entre amis. On sait que les magasins sont ouverts sept jours sur sept maintenant. S’il n’en tenait qu’à moi, je fermerais les magasins le dimanche pour assurer une vie de famille ; je fermerais la semaine à 18 heures parce que c’est bien assez de temps pour magasiner…

      Mais non, on prolonge les heures plutôt ! À quand le magasinage 24 heures sur 24 ? Ça donne le goût d’aller habiter sur une île déserte…..

    • J’espère que Bachand va aller serrer des mains dans les centres d’achat le 2 janvier.

    • syndiquer vous et battez vous.

    • le problème c’est que les québecquois ons la mémoire courte et ne se tienne pas au courant des crosse politique… jasé avec 1 personne qui suit pas la politique et vous allé être insulté par c’est réponse il vont allé voté pour les crosseurs qui les saignes a blanc …
      le parti québecquois vont leur donné la vie dure aux libéraux charest les crosse qui vont encore essayé de passé vont surement être dévoilé au grand jour

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    décembre 2008
    L Ma Me J V S D
    « nov   jan »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives

  • publicité