Le Grand Parleur

Le Grand Parleur - Auteur
  • Michel Laliberté

    Gamin, Michel Laliberté rêvait de devenir journaliste sportif. C'était avant le scandale Ben Johnson aux Jeux olympiques de Séoul en 1988.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 24 septembre 2008 | Mise en ligne à 11h07 | Commenter Commentaires (7)

    Montrer du doigt Loto-Québec

    Peut-on tenir Loto-Québec responsable des vies gâchées des joueurs compulsifs? La société d’État a-t-elle rendu ses appareils de loterie trop accessibles en les éparpillant dans tous ce que le Québec compte de bars? Doit-elle dédommager ceux qui ont perdu des sommes colossales? Payer leurs thérapies?

    Un juge de la Cour supérieure entendra une demande de recours collectif contre Loto-Québec que souhaitent intenter des joueurs pathologiques.

    Je vous invite à lire l’excellent reportage de Guy Benjamin publiée ce matin dans Le Soleil. L’entrevue que lui a accordé un ex-joueur pathologique est très éclairant.

    On entend déjà les avocats de Loto-Québec plaider que chacun est responsable de sa vie, de ses gestes, de ses décisions. Un argument dur à contrer.

    Qu’en pensez-vous?


    • A un certain degré oui, ils font du marketing sauvage pour leurs produits et je ne comprend pas que personne ne s’indigne…

      Qu’on cache les produits du tabac, ok fine, même en temps que fumeur je vois la logique derrière ça. MAIS, que la même semaine que l’on ne voit plus de “Players” et “Export A” partout, tous, virtuellement tous les dépanneurs sont rendus avec un écran loto-quebec qui est pourtant visible… aux mineurs.

      Mon fils de 6 ans m’a fait un tantrum l’autre fois pour avoir un billet de 6/49 car il avait vu la madame a l’écran avec un gros cheque.

      donc techniquement, si tabac = 18 ans et + = on cache tout, pourquoi l’équation est elle différente pour loto-québec ?

      probablement le fait que c’est une *ahum* société d’état.

    • Salut, c’est ma première contribution à ce blog. Il devrait y avoir un comité d’éthique à Loto Québec effectivement. Moi j’en reviens pas de savoir qu’il y a des bus plein de ptits vieux qui vont voir des shows de Michel Louvain au casino, en même temps ils en profitent pour alimenter les “slots machine “… Voilà un exemple d’immoralité.

      J’ai entendu un gars dire que c’est très facile de voir qui a un problème, vous passez à 10 hres le soir et repassez à 8 hres am . Si c’est es mêmes personnes ça ment pas trop trop.

      On donne un monopole à l’État. On en profite tous parce ça finance des programmes sociaux. Le minimum que l’État puisse faire c’est d’agir en bon citoyen, pas en maffioso. D’agir moralement.

      Par contre ce qui est fait est fait. Suivant cet exemple les alcooliques pourraient actionner la SAQ. Les joueurs ont un problème, loto Qc n’a pas crée ce problème, elle l’a mal geré.

    • J’espère sincèrement qu’on donnera raison à Loto-Québec. Sinon on ouvrira une canne de vers qui ne se refermera jamais. Je veux bien croire que LQ n’aide pas les joueurs compulsifs en mettant leurs machines partout, mais quant même si elle doit se mettre à tous les rembourser ou à payer leurs thérapies, c’est comme si on disait à n’importe qui qui a besoin d’un peu d’argent ”Va videz ton compte de banque dans la machine, si tu gagnes, tant mieux, t’es riche, mais sinon c’est pas grave, Loto-Québec va te rembourser et ça ne paraitra pas”

      Et si on doit le faire pour un, on doit le faire pour tous, non?

    • L’avocat qui poursuit loto Québec ne le fait pas dans un but altruiste.
      sur les millions réclamé en cas de victoire une part lui revient pour couvrir ses honoraires.

      Si les gens son trop larves pour se prendre en main et bien tant pis pour eux.

      Parlant de casino , je déménagerais celui de charlevoix a Québec et m’en servirais pour financer les nordiques.

    • davydave

      L’avocat est à COMMISSION; ses clients n’ont RIEN a déboursés.

      Ces personnes peuvent prendre toutes les chances qu’elles veulent ce sont des GAMBLEURS…………………………probablement l’avocat aussi.

    • “L’avocat est à COMMISSION; ses clients n’ont RIEN a déboursés.

      Ces personnes peuvent prendre toutes les chances qu’elles veulent ce sont des GAMBLEURS…………………………probablement l’avocat aussi.” – fernandcloutier

      ===

      L’avocat se fait une pub gratuite avec cette cause. Donc un pourcentage d’argent hypothétique mais une notoriété certaine.

      Je comprends pas cette manie de toujours mettre sur les autres notre incapacité à prendre nos responsabilités et notre vie en main. Est le résultat de l’omniprésence de l’”industrie de la thérapie” qui se semble se nourrir de la passivité des gens ?

    • J’ai pris plaisir à lire cet article du Soleil, car pour la première fois, on appelle à la responsabilisation du citoyen au lieu d’entièrement jeter le blâme sur Loto-Québec. Un discours qui va à contre-courant de ce qu’on entend généralement, où l’État devrait s’occuper de tout. (exemple du méga-projet de casino à Montréal, un projet mort-né)

      Oui Loto-Québec a un rôle à jouer, oui la trop grande accessibilité des machines à sous est peut-être à repenser… mais ultimement, c’est aux gens de se responsabiliser, et d’aller voir les ressources qui sont mises à leur disposition si le jeu devient un problème.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    février 2008
    L Ma Me J V S D
    « jan   mar »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    2526272829  
  • Archives

  • publicité