Le Grand Parleur

Le Grand Parleur - Auteur
  • Michel Laliberté

    Gamin, Michel Laliberté rêvait de devenir journaliste sportif. C'était avant le scandale Ben Johnson aux Jeux olympiques de Séoul en 1988.
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 21 avril 2008 | Mise en ligne à 11h15 | Commenter Commentaires (19)

    Le machisme de l’ADQ (encore) dénoncé

    Mario Dumont vient de se faire sacrer là par la vice-présidente de son parti, Sylvie Tremblay. Avec fracas, s’il-vous-plaît! Et parmi la kyrielle de critiques à l’endroit de l’ADQ, Mme Tremblay accuse le parti d’entretenir une image dépassée du rôle de la femme dans la société (lire ici le reportage).

    C’est drôle comme cette accusation revient sans cesse, vous ne trouvez pas? On a déjà parlé à quelques reprises de ce petit côté machiste des adéquistes. Rappelez-vous leur proposition d’accorder 100 $ par semaine aux familles qui gardent à la maison leur enfant d’âge préscolaire. Ou encore leur désir, une fois élus, de faire pression sur les entreprises pour que leurs employées puissent aménager leur horaire afin de mieux concilier le travail et la famille.

    Donc machiste ou pas l’ADQ?

    Politiquement, la réponse n’a pas vraiment d’importance. La réalité est que la bande à Mario a un sérieux problème d’image. Le nier ne fera que renforcer le problème. Un patron (et oui, certains ont des idées!) m’a déjà expliqué qu’on ne peut se battre contre une impression; on peut seulement essayer de la comprendre. De là peut-on espérer trouver une solution pour corriger le tir — si on veut le corriger, bien entendu.

    Le départ de Mme Tremblay nous démontre que l’ADQ n’est pas si différent des «vieux partis», comme les appellent avec cynisme les partisans de Mario. L’ADQ a son lot de cliques, de rivalités, de jeux de coulisse avant le vote sur des résolutions, de stratégies pour nuire à des gens, même des gens qui font partie de la même équipe.

    Et comme dans les «vieux partis», l’ADQ flirte avec le népotisme. Le plus incroyable dans ce cas est que le fautif est le critique en matière de Finances, celui-là même qui doit s’assurer que le parti ministériel n’utilise pas l’argent des contribuables à des fins partisanes.

    Quel est ce dicton déjà? Plus ça change…


    • Est-ce qu’un parti peu se passer du poison qu’est le féminise moderne sans être catalogué de macho. (qui est bien sur l’insulte suprême)

      Donc c’est être machiste que de vouloir augmenter la natalité au Québec? Belle logique.

      Si l’humanité aurait le mode des vie des Québecois, le genre humain ferais face a l’extinction d’ici peu. Mais c’est pas grave, on va se servir des pays patriarcaux pour nous fournir en bébé.

      C’est ça le plan n’est-ce pas?

      Je constate que la logique est un concept dépassé. Faut pas se demander pourquoi tout va mal au Québec…

    • Bonjour,

      Prenons pour définition du machisme qu’il s’agit en gros d’un système de pensée, d’idéologie, et par extrapolation, un système sicial, qui prône la suprématie du mâle. (selon le Larousse…)

      Et prenons pour acquis que la définition du féminisme qu’il s’agit d’une idéologie qui préconise la défense et l’application des droits des femmes et la reconnaisance du rôle essentiel quelles jouent dans la société.

      Il ne semble que le conflit naît entre ces deux concepts quand le premier déborde dans le second et que l’inverse est faux puisque le second ne fait que réclamer et prendre la place qui lui est DUE.

      Nous ignorons ce que mme la démissionnaire a vécu en travaillant pour ce parti, elle devait avoir ses raisons et de très bonne, mais n’empêche que ce parti, vu de l’extérieur semble, à CAUSE de la personnalité de ses élus en effet, à cause aussi de leurs viriles quéguerre internes, machiste.

      Les mâles les plus forts règent sur les autres.

      Mais ceci est une vision extérieure… et féminine !

    • “le second ne fait que réclamer et prendre la place qui lui est DUE.”

      Pouvez-vous concevoir qu’il puisse tendre a vouloir plus que ce qui lui revient de droit?

      Lorsqu’on acquiert du pouvoir, on a tendance a en abuser. Ceci est vrai pour tous et toutes.

      Au sujet du départ de Mme Tremblay, il est difficile de se faire une opinion s’en avoir plus d’information.

      Peu-être est-ce une vengeance pour n’avoir pas eu le poste qu’elle convoitait. Elle sait le genre de conséquence que de tel propos peuvent avoir dans notre belle et braillarde province.

    • Je ne comprends pas trop le titre. Ne devrait-on pas lire “le machisme de l’ADQ”. À moins que vous ne fassiez référence à quelqu’un en particulier (le chef ou le député machiste de l’ADQ) ou que vous vouliez de faire du style… On peut, en l’absence de nom adéquat, faire d’un adjectif un substantif (exemple: le triste de la situation), mais ici, il suffit de changer le t en m.
      Les -ismes existent, même si on ne les entend presque plus à l’oral (le fédéralisse.. le machisse, etc).

    • Le problème se retrouve dans tous les partis politiques. On sait que trop de politiciens sont motivés UNIQUEMENT par l’argent (ses poches) et autres avantages abusifs (voyages, retraite, bonus, pots de vin, etc…) et que on retrouve cela dans tous les partis.
      Depuis 1990, il y a trop de femmes qui sont trop motivés pour la cause féministe au dépends d’une cause entière; tout le monde. Elles “jappent” pour toujours obtenir des “faveurs” dont elles pensent que c’est pour les femmes; mais elles se trompent et ne le savent pas. Je ne suis pas féministe; DIEU MERCI, et mon mari et moi; on s’aime.

    • Bonjour M. Tessier,

      Vous avez raison. Merci de m’avoir signalé l’erreur.

      Grand Parleur

    • fille41:

      “Depuis 1990, il y a trop de femmes qui sont trop motivés pour la cause féministe au dépends d’une cause entière; tout le monde.”

      Bien dit.

      Ou comme disait Lénine: Des imbéciles utiles.

    • C’est ça ne disons rien et laissons-nous marcher dessus.

      Comme ça les pauvres hommes comme Myth666 (seulement les homems comem lui, pas tous) n’auront pas leur suprématie menacée. Le Viagra ne fait plus effet quand vous avez peur?

      Ai-je votre permission pour ramper M. Myth666? De respirer le même air que vous? Ou si ma place est nu-pieds et enceinte dans la cuisine à attendre, dans la misère, mon mari qui dépense sa paye aux danseuses? C-à-d la totalité du revenu de la famille, car les femmes ne doivent pas travailler, ça fait des enfants négligés et ça enlève des emplois aux hommes voyons donc. Pis si elles sont pas contentes elles ont juste à se fermer la g* pis a crever de faim dans la SOUMISSION qui est le rôle que ces hommes leur réservent. C’est tellement désagréable des femmes qui se plaignent”! Elles mériteraient une bonne volée… ou pire. Pour voir si les femmes ont des drotis, voyons, quelle idée de fou. «Gertrude! une autre bière pis plus vite que ça!»

      Pour suivre votre raisonnement, si on laisse tout le pouvoir aux hommes ils vont en ABUSER. Certains ne se privent pas d’ailleurs.

      Les masculinistes (pas tous les hommes) ont peur de prerdre leur pouvoir si les femmes réclament d’avoir un salaire égal pour une travail de valeur égale. Dans la tête du masculiniste, les femmes sont forcément incompétentes en partant et tout ce qu’elles reçoivent est dû à des menteries et des passe-droits.

      C’est un trip de pouvoir mais vous ne l’admettrez jamais. Vous essayez de faire passer ça pour du bon sens alors que c’est la peur de perdre vos privilèges qui vous fait parler ainsi.

    • Je vous approuve à 100%, chère belette. Cela dit, j’aime les hommes. Le féminisme n’est qu’une forme de respect de soi-même.

      Chaque être humain devrait se souvenir qu’il y a une partie féminine et une partie masculine en nous : on appelle ça le yin et le yang. Alors, renier l’autre sexe, c’est un peu se renier soi-même. Sans oublier que chacun aurait pu naître du sexe opposé, d’une autre race, d’une autre religion, dans un autre pays, etc. Les composantes de notre vie sont un hasard.

    • Il ne faut PAS se fier sur la démission de Mme Tremblay ( qui va se retrouver dans un AUTRE parti QS ou PQ ) pour JUGER tous les membres de l’ADQ et son CHEF.
      Dans n’importe QUEL organisation, il y a des FRUS qui en veulent toujours PLUS.
      Dans un PETIT village de l’Abitibi, il y a des élections municipales à répétition parce les 300 adultes du village sont en GRIBOUILLE……….

    • la_belette_lachinoise:

      C’est bien de re-copier vos textes sur du blog différent :)

      Je ne suis pas plus un masculiniste que vous une égalitariste.

      “calinette”

      Vous parlez d’équilibre et s’est exactement ce que je décries…
      Quelle équilibre voyez-vous au Québec? Une province de braillard qui arrête de respirer a chaque qu’un des 2000 groupes de femme a une monté de lait. Faut pas se demander pourquoi aucun des ministère ou elles sont en grand nombre ne réussi a être rentable: Éducation et la santé…

      A moins d’etre en désaccord avec la pensé de “la_belette_lachinoise”, vous aimez les hommes, tant qu’ils ne donnent pas leurs opinion ou accepte d’être citoyen de deuxième rang.

      Regardez l’étude faire des les écoles sur le fait que les garcons sont aussi bon que les filles a l’école. Déjà que je trouve étrange d’en avoir douté, en plus on y découvre que le personnel enseignant a une mauvaise opinion des garçons et les croient moins performant!!!
      Bien sur on oublie que le personnel enseignant est composé majoritairement…..de femme.

    • @fille41,

      je trouve vraiment dommage que, en tant que femme, vous n’éprouviez absolument aucune solidarité envers vos consoeurs et que vous éprouviez autant de mépris pour toutes celles qui avant vous, depuis le années 60 se sont battues pour que vous ayez des droits.

      Le droit de vote, le droit à la contraception, le droit aux études, le droit à l’avortement libre et gartuit ici au Québec. Et aujourd’hui une autre bataille pour obtenir un salaire égal à celui des hommes pour un travail égal. Sans compter que les combats pour l,avortement libre et gratuit sera avec kla loi C-484 rmis en cause et nous devrons encore gagner cette bataille.

      Vous me direz peut-être que vous n’utilisez aucun de ces droits, que cela ne vous concerne pas parce que vous êtes avec votre homme et que vous vous aimez… Si cela rempli totalement votre vie, tant mieux pour vous.

      Pour beaucoup de femmes, très loin de vos préocupations amoureuses, l’avenir et le sort de leurs consoeurs, de leurs mères (qui réclameront sous peu d’avoir une retraite équitable) de leurs filles et de leurs petites filles est quelque chose pour lequel il vaut la peine de prendre la parole et de prendre la défense.

    • C’est clair que l’ADQ è une vision duplessiste du rôle de la femme dans la société.

      Que les adéquistes le spinne comme ils le veulent, la réalité c’est que donner 100$ par enfant par semaine ça revient à favoriser le maintien à domicile des femmes.

      Et c’est profondément contreproductif lorsqu’en même temps l’ADQ veut sabrer dans le BS. Non mais, on coupe 200$ dans ton chèque de BS, mais on va te donner 400$ par moi pour t’occuper de ton bébé. C’est non seulement antifemme, c’est surtout stupide et inutile.

      Vous voulez favoriser la natalité? Il n’y a certes pas de moyens faciles, mais au lieu de dépenser 1.5 milliards par année à faire du clientélisme électoral avec des chèques de 100$, ça serait beaucoup plus utile d’investir 1.5 milliards dans un réseau de garderies sur les lieux du travail.

    • @fille41,

      Ah, j’oubliais quand vous utilisez le mot “Jappent” pour parler des femmes qui prennet la parole pour défendre leurs opinions et leurs droits à quoi faites-vous référence ? Serais-ce là VOTRE manière de communiquer ?

      Quand vous parler de “faveurs” pour parler des droits des femmes à un salaire égal pour un travail égal. Est-ce là votre manière de réclamer à votre amoureux une petite “faveur” pour vous acheter des chaussures ? Ou bien vous fait-il encore la “faveur” de vous dire où mettre votre X sur un bulletin de vote….

      Si vous avez un peu de temps entre deux scéances d’enamourage vous pourriez peut-être réfléchir à votre language.

    • gofrankiego:

      Pas possible de descendre plus bas…. Le mot ‘exagération’ ça vous dis quelque chose?

      Vous avez beaucoup de frustration en vous, c’est bien de la laisser sortir un peu :)

    • Les femmes, les immigrants et bientôt quoi encore… Les gros, les malades, les handicapés. L’ADQ représente ce qui me fait le plus peur du Québec d’aujourd’hui. L’exclusion de la différence pour concentrer les groupes les plus à droites de la société ensembles. On l’a vue avec la dernière campagne xénophobe de l’ADQ pour les prochaines élections partielle de P-à-T et de Bourget. Deux des quartiers les plus raciste de Montréal.

      Quand on me demande quelle est mon identité culturelle, je répond sans hésiter Montréalais. Ensuite vient mon attachement à ma langue et à mon histoire en répondant québécois. Mon passeport est canadien. Dès que je vais en région je suis choqué. Les gens sont très gentil sur la forme mais c’est le fond qui m’inquiète le plus.Le Québec me déçois et surtout me fait de plus en plus peur…

    • @ Myth666

      Oh si, vous êtes un masculiniste. Vous en démontrez tous les traits.
      Partez-vous une association. Ça presse. On verra bien la suite…
      Ou encore, entrez à l’ADQ. Vous y serez sûrement à l’aise.

      @ la belette

      Merci d’être aussi fouineuse… À fouiner, on finit par découvrir des choses que les autres ne voient pas. Je crois avoir appris dans un autre blogue que vous êtes un homme, n’est-ce-pas ?
      Doublement méritoire de vous immiscer dans une (autre) querelle hommes-femmes.

    • La VIE a bien CHANGÉE…………………….
      Les garderies sont UTILES dans une société; cependant CELLES ou CEUX qui veulent demeurer à la maison pour ÉDUQUER leurs enfants, surtout dans les premières années de leur existence, devraient être ENCOURAGÉS.

    • sherbrookoise:

      Vive le vide de notre époque…

      Quel sont les trait d’un masculiniste?
      En fait j’hais tout les ‘iste’ au plus haut point.

      Étrangement, la plupart des gens en manque d’argumentation utilise les mots en ‘iste’ pour catalogué les gens, c’est plus simple que de réfléchir au propos de l’interlocuteur.

      Vous vous rendez compte qu’on vit dans un monde malade?

      Vous vous rendez compte que toute les idéologies populaire doivent être réfléchie? Que le mode de vie actuelle des Québecois a amené plus d’une nation a la dépravation depuis l’humanité connue?

      Mais ce n’est pas grave n’est-ce pas, on vous promet des bonbons, alors pourquoi avoir une vision d’avenir?

      Vous allez bien brailler dans 50 ans quand notre qualité de vie sera chose du passé ,vous allez comprendre comment les nations sont dupé depuis des millénaires.

      Je cite a nouveau Lénine, des imbéciles utiles.

      Vous ne vous demandez pas pourquoi il a dit ça? Attardé vous un mot “utile” et rappelez vous qu’il détestait la société bourgeoise américaine.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    septembre 2007
    L Ma Me J V S D
        oct »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
  • Archives

  • publicité