Le Grand Parleur

Le Grand Parleur - Auteur
  • Michel Laliberté

    Gamin, Michel Laliberté rêvait de devenir journaliste sportif. C'était avant le scandale Ben Johnson aux Jeux olympiques de Séoul en 1988.
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 31 mars 2008 | Mise en ligne à 11h25 | Commenter Commentaires (8)

    Doit-on tout interdire au volant?

    Il y a de ces interdits qui font sourciller. Le cellulaire au volant, par exemple. Demain, 1er avril, vous — je dis vous parce que je fais partie de cette minorité sans cellulaire — ne pourrez plus utiliser votre cellulaire alors que vous conduisez. En fait vous pourrez continuer de parler avec vos amis et collègues, mais avec un dispositif permettant de libérer vos mains, et ce afin qu’elles soient sur le volant.

    Je ne sais pas pour vous, mais je doute qu’on améliore le bilan routier avec cette mesure. S’il est vrai que cellulaire et volant ne sont pas exactement fait pour être combinés, on peut dire la même chose d’un bon café, d’une bouteille de jus, d’un muffin, d’une trousse de maquillage, d’une cigarette, d’une bonne émission de radio, d’une toune entraînante et même d’un compagnon (ou compagne) de route verbo-moteur. Le dénominateur commun de ces choses: elles causent (à divers degrés) des distractions alors qu’on doit porter toute notre attention sur la route.

    C’est drôle à dire, mais l’interdiction du cellulaire au volant aura un impact positif sur ceux qui ne les utilisent pas. Combien de fois avez-vous pesté ou vu un autre automobiliste agiter les bras et multiplier les jurons (certains jurons se lisent très bien sur les lèvres, avez-vous déjà remarqué?) en voyant l’automobiliste qui les précède parler au cellulaire? Ces «habitudes» de communication sont-elles des sources de distractions pour vous? Ou pire, provoquent-elles chez-vous de la colère menant à des fausses manoeuvres?

    Allez, reconnaissez qu’il est frustrant d’attendre que l’automobiliste «fautif» devant vous démarre lorsque le feu tombe au vert. Que c’est frustrant que le conducteur «fautif» devant vous prenne deux secondes de plus à un arrêt. Que c’est frustrant de se faire dépasser en trombe sur l’autoroute par une émule de Jacques Villeneuve, mais quelques minutes plus tard de devoir désactiver votre régulateur de vitesse parce que le pilote Nascar en devenir roule maintenant à pas de tortue le cellulaire collé à l’oreille

    L’avenir dira quels seront les bienfaits de cette mesure. Pour l’heure, les seuls qui en bénéficient sont les tiroirs-caisses des boutiques d’accessoires de cellulaires. Ils sonnent allégrement!


    • Bonjour Grand Parleur,

      Un ami m’a mis au défi de commenter un de vos blogue alors me voilà ! Concernant les restrictions au volant, je suis tout à fait d’accord avec vous lorsque vous dites que bien des choses peuvent être dérangeantes pour la concentration du conducteur ainsi que pour celle des automobilistes autour du ‘dangereux conducteur’ ! Par contre, j’approuve l’interdiction du cellulaire car il me semble qu’il y a un temps pour chaque chose et que conduire nécessite toute notre attention et ne devrait pas s’effectuer en réglant toutes sortes de détails de la vie par téléphone. Votre allusion à la frustration ressentie par bien des gens à un moment ou à un autre m’a fait sourire car il est vrai que nous sommes très souvent extrêmement impatients sur la route et que nous devrions respirer par le nez plus souvent. Soyons moins pressé et nous vivrons plus vieux et en meilleure santé !

    • Rebonjour Grand Parleur,

      Pour faire suite au commentaire que j’ai écrit il y a quelques minutes sous le joug de mon ami insistant, je me rends compte que j’ai fait erreur puisque le cellulaire ne sera pas interdit sur la route mais plutôt permis avec un dispositif de mains libres. Voyez-vous, lorsque j’ai composé mon premier message tout à l’heure je parlais au téléphone et je comptais les minutes avant le taxi que je devais faire pour ma fille tout en me faisant attaquer par l’épée à lumière de mon fils qui voulait la place à l’ordinateur. Comme quoi la concentration est difficilement divisible tout en demeurant efficace. Heureusement, je ne conduisais pas mon auto en même temps ! La preuve est maintenant faite : le téléphone est l’ennemi de la concentration.

    • je crois qu’au volant, nous avons besoin de toute notre tête alors il faut interdire le cellulaire, le maquillage, la lecture du journal. Nous ne devons pas être distraits par quoi que ce soit….car il y a des conducteurs qui ont appris à conduire sur un tracteur, dans un champ et plusieurs ne savent pas ce que ça veut dire: ligne double, ligne pointillée à droite à gauche, cédez etc…ils pensent peut-être que c’est pour DÉCORER la route…Sur une autoroute doit-on céder le passage à ceux qui entrent? Doit-on rouler à gauche pour laisser entrer les conducteurs qui arrivent de St-Foulard???Voilà bien des questions que certains ne savent quoi répondre…Il faut des cours théoriques et pratiques. “Nul n’est censé ignorer la loi”.
      desorties
      marie-france legault

    • On installe allègrement des «centres de divertissement» dans des véhicules neufs. à ce que je sache, un véhicule n’est pas un salon…

    • Je suis bien d’accord avec la décision du Gouvernement. Je suis bien content que les cellulaires sont interdit au volant. Mais, il y a qulque chose que je ne comprends pas. Ils disent que parler au téléphone en conduisant est dangereux, et que ça distrait le chauffeur. Aussi, que manger en chauffant, ou chanter ou parler est une distraction, mais nous avons le droit de parler au téléphone qui n’exige pas l’utilisation de nos mains. Ce n’est pas logique, selon moi, de dire que de faire plein de choses comme j’ai mentionné est grave, mais de parler au téléphone à mains libre est approuvé.

      Où est la logique là-dedans?

    • Personnellement, je ne conduis pas encore mais j’y arrive, mais j’ai une opinion envers cette nouvelle règle. Je crois qu’interdire les cellulaires pendant qu’on est au volant est une très bonne idée. J’ai vu une émission de télé qui comparait la conduite avec un cellulaire et la conduite sous l’influence de l’alcool et les résultats étaient évidents. Les deux choses affectaient le conducteur d’une façon négatif. Peut-être que vous pensez que l’alcool est pire mais les deux sont pareilles. Les deux change le temps de réaction du conducteur et le rend plus inconscient de la route. Parfois, quand j’accompagnais me mère dans l’auto, elle parlait au cellulaire. Elle a presque eu un accident a plusieurs reprises. Je pense qu’elle ne va pas être heureuse de ce changement mais, en pensant au meilleur, je crois fermement que ça va rendre les routes un peu plus sécuritaires. Nous savons tous que nous en avons de besoin!

    • l’autre jour j’ai vu un gros cherroke écraser le pied d’un piéton.la madame tournait le coin de Ste-catherinne et Amherst en se fimant avec son cellullaire au volant.Le cellulaire dans la main au bout du bras tourné vers elle a deux pieds du visage et elle tournait lentement en se filmant ..Arrivas ce qui devait arriver ,elle as ecraser le pied de quelqu’un qu’elle n’as pas vu.

    • MAURISSE et TOUS ceux qui pense qu’au VOLANT nous avons besoin de TOUTE l’ATTENTION POSSIBLE……………………………….

      100% d’ACCORD avec VOUS………………

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    décembre 2009
    L Ma Me J V S D
    « nov   jan »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité