Le Grand Parleur

Le Grand Parleur - Auteur
  • Michel Laliberté

    Gamin, Michel Laliberté rêvait de devenir journaliste sportif. C'était avant le scandale Ben Johnson aux Jeux olympiques de Séoul en 1988.
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 31 janvier 2008 | Mise en ligne à 15h26 | Commenter Commentaires (3)

    Élections USA 101

    Comprenez-vous quelque chose au système électoral menant à la désignation des candidats démocrate et républicain aux États-Unis? Avouez que la plus vieille démocratie au monde est d’une déconcertante complexité. Et on ne peut compter sur les grands médias pour nous aider à comprendre.

    Pour vous aider à y voir plus clair dans ce méandre de procédures (primaires, grands électeurs, etc.), je vous suggère le reportage de ma collègue Cynthia St-Hilaire sur le sujet (à lire ici). Un excellent papier qui vulgarise bien le mode électoral chez nos voisins au sud. À sa lecture, j’ai compris bien des choses.

    Ça m’amène à formuler une (autre) critique sur notre belle profession. Les journalistes prennent souvent pour acquis que les gens comprennent les sujets qu’ils abordent. Ce n’est pas le cas. Un bon reportage est celui qui contient des informations nouvelles, mais également des informations déjà connues. Ça s’appelle une mise en contexte. Bref donner une base aux lecteurs.

    Un professeur à l’université nous disait souvent que la redondance était importante en journalisme. C’est vrai pour tous les reportages. Même les reportages spécialisés (science, droit, mécanique) doivent se construire avec des informations de base.

    En passant, qui voyez-vous s’affronter en vue de prendre possession de la Maison-Blanche?


    • La belle et le preacher!

    • Bon ,disons que que j’ai plus de questions que de reponses sur le sujet.Bien sur que c’est vrai que la plupart des gens ne comprennent pas le procede electif vu sa complexite . Je me fais souvent la reflection suivante,comment fait-on pour invoquer le mention “democratie” si le commun des mortels en ignore le fonctionnement. Comment peut-on alors affirmer que le candidat elu sera le choix de la majorite,et capable de diriger le pays. Si comme on peut s’en rendre compte c’est le montant d’argent investi qui souvent en determine l’issue. J’ai maintenant de gros doutes quant a la validite de ce procede.Mais je ne peux quand meme pas invalider un dicton qui dit “On a toujours les gouvernements que l’on merite” Ce qui revient a dire que quoi que l’on dise ou fasse, les gouvernements que nous elisons ,ne sont qu’une reflection de notre societe.

    • A present la meilleure candidate a la Maison Blanche n’est nulle autre que Mrs Hillary Clinton

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    octobre 2009
    L Ma Me J V S D
    « sept   nov »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives

  • publicité