Le Grand Parleur

Le Grand Parleur - Auteur
  • Michel Laliberté

    Gamin, Michel Laliberté rêvait de devenir journaliste sportif. C'était avant le scandale Ben Johnson aux Jeux olympiques de Séoul en 1988.
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 20 décembre 2007 | Mise en ligne à 16h59 | Commenter Commentaires (12)

    Criminel à 0,05 milligrammes?

    0,05 ou 0,08 milligrammes? Quelle quantité d’alcool dans le sang devrions-nous tolérer pour les gens qui prennent le volant? Une majorité de nos députés de l’Assemblée nationale, tout le groupe de l’opposition (adéquistes et péquistes) en fait, a décidé hier que le plafond de 0,08 milligrammes par 100 millilitres de sang était raisonnable.

    J’avoue que la pertinence du débat m’échappe. Pas que l’alcool au volant ne soit pas un réel problème de société. Non, loin de là. Mais peut-on réellement améliorer notre bilan routier lié aux accidents impliquant des conducteurs ivres en abaissant le taux d’alcoolémie permis?

    Des études prouvent que les capacités des conducteurs diminuent lorsque leur taux d’alcool dans le sang passe de 0,05 et 0,08 milligrammes par 100 millilitres de sang. Fort bien. Mais assez pour qu’ils deviennent des dangers sur la voie publique? C’est la prétention de la ministre libéral des Transports, Julie Boulet. D’où son projet de loi prévoyant des sanctions aux gens pris avec un taux d’alcoolémie de 0,05 milligrammes: suspension du permis de conduire pendant 24 heures et amende. Une majorité de députés ne l’a pas suivie dans cette direction.

    Un plafond de 0,05 milligrammes doublerait, triplerait même le nombre de gens arrêtés chaque année pour conduite avec facultés affaiblies — en plus de risquer d’inonder les cours de causes de contestation. Une petite bière sur l’heure du midi au resto avec les collègues pourrait être suffisant pour faire de vous un criminel. On cible manifestement les mauvaises personnes.

    Le vrai criminel, c’est l’individu habitué à prendre des verres de trop avant de sortir son trousseau de clés et de démarrer son automobile. C’est lui qu’il faut empêcher de prendre le volant. Abaisser le taux d’alcoolémie ne l’amènera nullement à réfléchir davantage avant de commettre ce qui pourrait être l’irréparable; il a déjà dépassé le taux d’alcoolémie limite de 0,08.

    Pour décourager ces dangers ambulants de s’asseoir derrière le volant, des mesures dissuasives existent. Par exemple, le recours plus fréquents par les policiers à des barrages routiers, et pas seulement lors du temps des Fêtes. Des amendes et des sanctions plus salées. Et pour les têtes dures, ceux qui après deux, trois et même quatre condamnations n’ont pas changé leurs habitudes de consommation, les grands moyens: saisie de leur véhicule et perte du droit de conduire à vie.

    De grâce, laissez Monsieur et Madame Tout le monde avoir du bon temps avec leurs amis autour d’un verre. Regardez autour de vous: les campagnes de sensibilisation sur l’alcool au volant des deux dernières décennies ont porté leurs fruits; les gens sont beaucoup plus raisonnables. On est loin de comportements criminels.


    • Écris ca à ton député… et demande à tes lecteurs de faire comme toi

      si ils recoivent assez de couriel qui leur dit que si ils ne votent pas comme on veut.. on va les sortir au prochaines élections… ils vont p-e réfléchir…

    • Vous avez mis le doigt sur le bobo, deux à trois fois plus d’infractions implique deux à trois fois plus de rentrée d’argent. N’oubliez pas que cette ministre a des viaducs à refaire, il faut trouver l’argent quelque part. Il faut garder en mémoire qu’un politicien n’agit jamais pour le bien publique, il suffit seulement de trouver ses motivations.

    • Michel

      Franchement d’accord avec toi et les autres.
      COMMENT un policier va faire pour savoir si tu a 0.04 ou 0.06 ???????
      Par la senteur……………..
      Tous ceux qui auront une odeur d’alcool devront faire un test d’ivressomètre.
      INVRAISEMBLABLE.
      Vaut mieux avoir un cultivateur intelligent pour ministre du transport qu’une pharmacienne qui soudoie des médecins……………………

    • Toute personne qui conduit une voiture avec des facultes affaiblies est une menace publique. C’est donc pour proteger votre vie,a vous Mesdames et a vous Messieurs que certaines lois ont ete promulguees. Esperons que plus de gens en etat d’ebriete seront mis hors d’etat de nuire durant le temps des Fetes..Un conducteur saoul sur la route est un meurtier potentiel. Parce qu’une auto c’est une arme entre leurs mains. Merci a tous. Joyeux Noel.

    • Je suis complètement d’accord avec vous M. Laliberté. Pour ceux qui prennent le volant avec une fois et demi la limite permise, réduire cette limite ne sera aucunement disuasif!

    • dissuasif!

    • Lorsqu’on lit la chronique de M. Le Francois …Societe distincte ,on s’apercoit assez vite que la question est tres complexe. Dites-nous plutot comment nous pourrions resoudre ce dilemme.

      http://blogues.cyberpresse.ca/monvolant/lefrancois/70329231/societe-distincte/

    • L’alcool au volant pas serieux dites vous? Voyons ensemble ce video montrant le resultat d’un accident d’auto ,ou de l’acool a ete consomme.
      http://www.youtube.com/watch?v=s1BK7Tiy8n0

    • alcool consommee **

    • C’est reconnu universalement parlant que ceux et celles qui s’opposent à des modifications qui visent à améliorer la SURVIE sont des personnes négatives de naissance et/ou bien que ce groupe là sont des consommateurs d’alcool. On devrait pas tolerer de conduire après consommation de boissons alcoolisés point. Si vous aimez la boisson mais bien rester chez-vous.

    • Il faudrait être très clair dans nos exigences de conduite, sortir de l’ambiguïté, de la confusion. Une seule règle devrait s’appliquer: Quand on boit, on ne conduit pas. Conduire en état d’ébriété est un acte criminel au même titre que le bandit qui tue avec un révolver. Ce n’est pas la VITESSE qui tue, c’est le CONDUCTEUR qui conduit trop vite. Sa voiture devient une ARME de destruction. Nous sommes trop tolérants.
      desorties

    • simoncito

      Je ne bois pas mais je trouve exagéré de baisser le taux d’alcool à ,05, ça fait plaisir à Mother against Alcool. Ce groupe de pression ne m’a pas convaincue. Il est aussi prouvé que parler au cellulaire, mains libres ou pas, entraîne le même genre d’erreur au volant qu’un buveur dépassant ,08, mais ça on ne veut pas le savoir. Et que dire des gens qui ont des facultés affaiblies, même à jeun, affaiblies par la maladie, l’âge. Mon voisin de 80 ans, a cassé les deux jambes de son épouse en reculant pour lui permettre de monter dans son auto. Il n’était pas ivre, il avait juste les facultés affaiblies par lâge.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    avril 2014
    L Ma Me J V S D
    « mar   juin »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  
  • Archives

  • publicité