Le Grand Parleur

Le Grand Parleur - Auteur
  • Michel Laliberté

    Gamin, Michel Laliberté rêvait de devenir journaliste sportif. C'était avant le scandale Ben Johnson aux Jeux olympiques de Séoul en 1988.
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 22 novembre 2007 | Mise en ligne à 16h49 | Commenter Commentaires (4)

    Rigoler de l’impuissance de l’État

    L’équipe ministérielle de Jean Charest table beaucoup ces temps-ci sur les mesures populaires pour séduire la population. Après le serrage de vis aux jeunes conducteurs, les libéraux s’en prennent aux pétrolières. La cible est très bien choisie.

    Personne chez Monsieur et Madame tout le monde n’aime les compagnies de pétrole. Des voleuses de grand chemin, selon eux. Personne non plus ne prendra leur défense. De toute manière, elles s’en contrefichent — leurs bénéfices, année après année, sont dans la stratosphère. Ça fait d’elles des punching bag parfaits pour un gouvernement qui se cherche un thème porteur. C’est comme bûcher sur l’administration Bush; personne ne vous blâmera de le faire.

    Le ministre des Ressources naturelles Claude Béchard propose donc une loi obligeant les stations-services à expliquer à la Régie de l’énergie toute hausse du prix à la pompe, et ce avant même qu’elles ne les changent. De cette façon, croit-on au Ministère, on pourra déterminer quelles stations initient les hausses de prix. Et du coup prévenir des hausses, les détaillants ne voulant pas porter l’odieux d’être identifiés comme des instigateurs aux yeux de leurs clients.

    On doit féliciter le ministre Béchard — ou un de ses sous-ministre — pour son imagination. Un tel système embarrasserait sans aucun doute les propriétaires de stations-services. Malheureusement, ça ne résoudrait absolument pas le problème. La demande pour les produits à la pompe est en croissance. Les prix suivront donc la même tangente. Et les consommateurs (consentants) continueront de faire le plein en rechignant!

    En plus, l’Institut canadien des produits pétroliers craint que le système du ministre n’exige la création d’un monstre administratif. Bien qu’on déteste l’organisme, on doit lui donner raison sur ce point.

    Derrière ses airs offusqués par le projet de loi, le porte-parole de l’Institut, Carol Montreuil, doit bien rire en coulisses. Il rigole parce que l’opposition adéquiste et péquiste ne suivront pas le ministre sur ce terrain. Mais il rigole surtout devant l’impuissance de l’État (pas seulement ici au Québec, mais partout sur la planète) à mettre les gens qui paient son salaire au pas.

    Mettez-vous dans ses souliers; vous rigoleriez également!


    • Vous avez tout à fait raison. C’est un pétard mouillé qui ne donnera aucun résultat car les gouvernements provinciaux tout comme le gouvernement fédéral profitent de la hausse du prix du baril de pétrole et forcément du prix de l’essence à la pompe puisque la taxe fédérale à la pompe est d’environ 25 cents et celle du gouvernement provincial est de 22 cents.

    • Les possibilités d’intervention du gourvernement Charest sont limitées et devant la puissance des grandes pétrolières, il n’y pourra pas grand chose. L’énoncé du ministre Béchard ressemble plutôt à des « vœux pieux ». En effet, par quel moyen pourra-t-il effectuer un contrôle? De toute façon, il y a trop d’intervenants dans le domaine; même l’OPEP ne réussit pas toujours à faire consensus.

    • Béchard devrait aussi inclure dans son projet de loi un article obligeant le détaiilant à afficher le montant des taxes pour montrer à la population comment on se fait avoir par le gouvernement. Enlever les taxes et l’essence deviendra plus abordable.

    • QUEL gouvernement peut influencer les pétrolières ???????????
      Voyons dont, c’est une loi ridicule et qui va retomber encore une fois sur le dos des consommateurs qui payent toujours pour les FLAGOSSES de nos CHERS gouvernements………..

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juin 2009
    L Ma Me J V S D
    « mai   juil »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    2930  
  • Archives

  • publicité