Steve Turcotte: Temps d'arrêt

Archive de la catégorie ‘LHJMQ’

Vendredi 27 février 2015 | Mise en ligne à 23h00 | Commenter Un commentaire

Tout un spectacle en vue entre Patriotes et Redmen

Le hockey universitaire canadien a bien des défauts. Un calendrier régulier avec une pause d’un mois, peu d’homogénéité entre les différents programmes à travers le pays, une formule de séries broche à foin, alouette.

Mais, une fois par année, le hockey universitaire peut aussi se vanter de produire le hockey le plus excitant à des centaines de kilomètres à la ronde!

C’est ce que vous offrent les Patriotes de l’UQTR et les Redmen de McGill samedi soir au Colisée. Je sais, ce n’est pas trop sexy, passer un samedi soir dans ce vieil édifice. Mais les quelques centaines d’amateurs qui vont y aller ne seront pas déçus. Ce sera rapide, hyper physique, et très émotif entre ces deux équipes qui se détestent.

Le hockey universitaire ne repose pas autant sur les habiletés que le hockey junior. Le style est davantage nord-sud, avec des gars qui acceptent de payer le prix pour faire progresser – ou stopper – la rondelle. Ajoutez à cette recette que le duel de ce soir est crucial entre deux programmes qui ont appris à se détester au fil des années, et vous avez tous les ingrédients pour produire du gros hockey!

Il sera intéressant de voir si les Patriotes pourront terminer le travail devant leurs partisans. À la surprise générale, ils ont mis la main, au domicile des Redmen, sur le premier match de cette courte série deux de trois mercredi. Le pilote des Redmen s’est fait rassurant après la défaite, disant qu’elle aurait été pire à accepter si son club avait bien joué!

En jetant un coup d’œil à l’alignement des Redmen, on constate d’ailleurs que près de la moitié de l’équipe (neuf) étudie… en arts! Peut-être ont-ils besoin comme bien des artistes de se placer eux-mêmes en danger pour maximiser leur talent!! Après tout, ils avaient aussi trébuché lors du match initial en première ronde face à Concordia avant de retrouver leur aplomb et éliminer les Stingers.

On verra maintenant s’ils peuvent jouer le même tour aux Patriotes! Possible, mais loin d’être dans la poche, si vous voulez mon avis. Les Patriotes disposent de pas mal plus de ressources que les Stingers pour tenir tête aux vedettes des Redmen…

Un commentaire  |  Commenter cet article






Samedi 21 février 2015 | Mise en ligne à 10h50 | Commenter Commentaires (10)

Beauvillier va-t-il réussir?

Partout où je vais, on me parle d’Anthony Beauvillier.  De sa passion, de son talent, de sa constance, de son leadership, du prochain repêchage de la LNH. Puis inévitablement, la discussion dévie sur ce plateau de 50 buts qu’il pourrait atteindre, à seulement 17 ans. On me dit alors à tout coup qu’il va manquer de gaz, qu’il va finir par casser en cours de route et qu’il ne réussira pas cet exploit.

Le premier qui a offert une réponse différente a été Martin Bernard hier. Il venait de voir son surdoué offrir une prestation inspirée, marquée par un doublé. Avec 13 matchs à disputer, l’athlète natif de Sorel a maintenant besoin de 12 buts pour s’offrir ce prestigieux fait d’armes. Agacé à chaque fois qu’on lui pose une question à ce sujet car il tente d’enlever le plus de pression possible sur Beauvillier, Bernard a offert cette réponse: «Je vais vous laisser faire les mathématiques, on va le laisser tranquille avec ça et ça va se faire tout seul!»

J’en conviens, c’était du bout des lèvres! Alors, après le point de presse, j’ai insisté auprès de Bernard, afin d’être sûr que j’avais bien saisi sa réponse. Il ne s’est pas défilé, loin de là!

Je sais, certains d’entre vous pensent aussi qu’il faudrait éviter de se pencher sur le sujet, plaidant que ça ne peut que nuire à Beauvillier. Ça me fait toujours un peu sourire de lire ce genre de commentaires, car ça fait justement partie de l’apprentissage des joueurs juniors de composer avec toutes les subtilités du métier qu’ils souhaitent embrasser chez les pros. Et puis, si on laisse de côté ce genre de sujet positif, d’autres vont m’accuser de toujours mettre en relief le négatif… Bref, les journalistes ont le dos large, vous ne trouvez pas?

***

Un petit mot sur Alexis D’Aoust, qui n’a pas affronté les Voltigeurs vendredi. Il s’est blessé à l’entraînement jeudi, son cas est évalué sur une base quotidienne. Au moment où j’écris ces lignes, il est toujours possible qu’il affronte l’Armada dimanche après-midi!

Lire les commentaires (10)  |  Commenter cet article






Vendredi 6 février 2015 | Mise en ligne à 23h36 | Commenter Commentaires (16)

Le réservoir est vide!

Martin Bernard a décrété deux jours de congé pour ses Cataractes qui viennent de subir vendredi soir une troisième défaite d’affilée, une décision que je salue! Ça sautait aux yeux au cours des deux derniers matchs, le réservoir est vide, les jeunes Shawiniganais pédalaient dans le vide depuis quelques jours…

Cette pause va faire du bien à tout le monde,  dont Anthony Beauvillier qui a été blanchi à ses deux dernières sorties. Le surdoué de 17 ans aura certainement retrouvé ses repères  quand les Cataractes vont reprendre le boulot la semaine prochaine dans les Maritimes.

Pour ma part, je vous quitte pendant une dizaine de jours. D’ici là, vous pouvez jaser entre vous, le blogue restera en fonction.

À bientôt!

Lire les commentaires (16)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    février 2015
    L Ma Me J V S D
    « jan    
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    232425262728  
  • Archives

  • publicité