Steve Turcotte: Temps d'arrêt

Archive de la catégorie ‘Général’

Dimanche 8 juin 2014 | Mise en ligne à 21h42 | Commenter Commentaires (6)

Bruno-Carl Denis en mission…

Un petit mot sur la batterie de tests physiques effectués dimanche par les joueurs de l’organisation des Cataractes. C’est le vétéran Bruno-Carl Denis qui a été le plus performant lors de ces tests, suivi d’Olivier Caouette et de Francis Bernier.

Ce n’est donc pas un hasard si ces trois gars-là ont excellé lors du match simulé, qui a mis fin à la longue journée, présenté sur l’heure du souper sur la surface olympique du centre Alphonse-Desjardins. J’ai été particulière impressionné par Denis, qui semble avoir compris que la bagarre s’annonce vive au prochain camp à la ligne bleue. Solide dans les trois zones, agressif, l’ex-Estacades ne veut visiblement pas être de ceux qui vivront une déception en août.

Parmi les autres joueurs qui m’ont épaté lors de ce match simulé, il y a Samuel Asselin, que les Cataractes ont réclamé en cinquième ronde la semaine passé même s’il était classé en première ronde! Justin Paré (8e ronde) et Jérémy Auger, aminci d’une dizaine de livres, ont eux aussi bien fait. Chez les gardiens, Mathieu Bellemare a très bien paru…

Tout ce beau monde se donne maintenant rendez-vous à la mi-août pour le déclenchement du camp. À propos, il y avait quelques vétérans un peu au-dessus de leurs affaires hier. J’espère pour eux qu’ils seront plus concentrés au camp sinon, il y aura de mauvaises surprises! Le prochain camp s’annonce comme le plus compétitif depuis que je couvre l’équipe…

*** Voici les résultats des principaux tests réalisés samedi

Pull up

1 Dylan Labbé

2 Olivier Caouette , Gianni Paolo, Félix-Antoine Bergeron

Saut en hauteur

1- Alexis D’ Aoust

2- Bruno-Carl Denis

3- Francis Bernier

Squat max répétition avec leur propre poids sur la barre

1- Storm Phaneuf

2- Evan Scott, Guillaume St-Germain

Flexibilité

1-Olivier Caouette

2- Olivier Vermette

3- Francis Bernier

Bench press max rep avec leur poids sur la barre

1- Bruno- Carl Denis

2- Dylan Labbé

3- Félix-Antoine Bergeron

Saut en longueur sans élan

1- Alexis D’ Aoust

2- Brandon Gignac

3-Alexandre coulombe

Force de préhension

1- Storm Phaneuf, Évan Scott et Olivier Caouette

Leger navette test cardio (bip bip)

1- Giovanni Fiore

2- Anthony Beauvillier e

3- Alexis D’ Aoust

Test sur la glace accéleration et puissance ( 100 pieds le plus vite possible )

1- Trevor Butler

2- Félix-Antoine Bergeron

3- James Phelan

Test résistance sur glace 12x 60 pieds plus rapide possible

1- Tommy Lemay

2- James Phelan

3- Alexis D’aoust

Lire les commentaires (6)  |  Commenter cet article






Samedi 24 mai 2014 | Mise en ligne à 9h59 | Commenter Commentaires (22)

Hodge pourrait partir…

Dans une semaine, ça va fourmiller sur le plancher du Palais des Sports de Sherbrooke. Sept petits jours nous séparent du repêchage des joueurs midgets, une étape cruciale pour chacune des 18 équipes du circuit Courteau.

À Shawinigan, Martin Mondou arrivera à la table de poker en milieu de semaine avec une quantité industrielle de jetons. Sept choix dans les trois premières rondes, dont le 3e au total de la cuvée, ça constitue une banque solide avec laquelle le directeur-gérant peut manoeuvrer de façon audacieuse. Il faut aussi tenir compte du fait que l’équipe dispose actuellement de trop de vétérans pour la prochaine campagne, ce qui laisse croire que Mondou sortira ses habits de vendeur!

Cette semaine, lors de l’annonce de l’arrivée d’Alexandre Coulombe, Mondou n’a pas trop fait de cachette sur le plan qu’il a en poche. Pas question, a-t-il dit, de brimer le développement des plus jeunes -et plus talentueux- éléments de la formation. Inévitablement, il y a donc des vétérans qui vont payer la note…

Lesquels? Bonne question. Personnellement, je m’attends à au moins trois départs. Un entre les poteaux, un à la ligne bleue et un autre en offensive. Questionné à ce sujet, Mondou a simplement dit qu’il y avait des discussions en cours, sans vouloir élaborer sur l’identité de ses joueurs qui sont les plus convoités. Mais quelques appels logés un peu partout dans le circuit me permettent de croire que Kris Hodge est actuellement celui dont les droits sont les plus courtisés.

Normal, Hodge est attrayant. Il a 19 ans, il a une certaine touche autour du filet et il ne rechigne pas à se salir le museau. Ce genre de joueur ne court pas les rues, regardez ce qu’Oliver Cooper a coûté aux Islanders! Bien sûr, il ne faut pas s’attendre au même retour pour Hodge, mais c’est un vétéran qui est certainement sur la liste d’épicerie des équipes qui veulent s’outiller pour le printemps prochain, ce qui offre à Mondou un pouvoir de négociation certain s’il veut monnayer ses services. En défense, Simon Boudreault et peut-être même Zach Taylor pourraient écoper, alors que devant le filet, Marvin Cüpper reste l’homme masqué le plus susceptible de partir.

Voilà le tableau pour les Cataractes. Je m’installe dès jeudi à Sherbrooke, j’aurai des potins pour vous sur une base quotidienne à partir de là…

***

Il n’y a pas que chez les Cataractes que ça risque de brasser au cours de la prochaine semaine. Le Phoenix écoute les offres pour le deuxième choix au total et il y aurait au moins trois clubs (Olympiques, Islanders et Saguenéens) aux trousses de Patrick Charbonneau.

Au moment où j’écris ces lignes, il semble que Luke Green soit le favori pour être celui qui sera le premier choix du repêchage, une sélection qui appartient aux Sea Dogs.

***
À Victoriaville, le successeur de Yannick Jean sera vraisemblablement connu au cours des prochains jours. Les noms de Bruce Richardson et Louis Robitaille circulent depuis un bon bout de temps dans le milieu et des informations me laissent croire que c’est Richardson qui aurait obtenu la confiance de Jérôme Mésonéro au photo-finish. Richardson avait été un des finalistes l’an dernier pour le poste à Shawinigan, et il a connu une saison de rêve à la barre des Grenadiers de Châteauguay dans le midget AAA…

Lire les commentaires (22)  |  Commenter cet article






Mardi 29 avril 2014 | Mise en ligne à 8h43 | Commenter Commentaires (14)

De la tension dans l’air à Baie-Comeau…

Il l’a échappée de justesse en 2009, il était aussi aux premières loges l’an dernier quand les Mooseheads l’ont soulevée. Et en 2012, malgré tout le talent à sa disposition, sa route s’était arrêtée bien loin de la Coupe du Président, en deuxième ronde au cours d’un printemps historique en Mauricie.

Tous ces échecs, Éric Veilleux peut les venger en menant le Drakkar jusqu’à la Terre Promise cette année. C’est la fenêtre la plus grande dont a disposé cette organisation depuis au moins une décennie, elle qui est toujours à la recherche d’un premier championnat. Bloc par bloc, le directeur-gérant Steve Ahern a minutieusement assemblé cette puissante formation au cours des dernières années pour la confier à un gars qu’il est venu sortir de Shawinigan quelques heures à peine après la conquête de la Coupe Memorial.

Éric Veilleux peut encore réussir sa mission. Mais il navigue sur une mer bien agitée. Il ne restait que dix minutes à écouler au sixième match de la série face à l’Armada et cette équipe détenait une avance de 2-0. Si l’Armada avait tenu le coup, le post mortem à Baie-Comeau aurait été douloureux. Le Drakkar, nettement favori, est parvenu a orchestrer une remontée pour provoquer la tenue d’un septième et ultime match dans cette demi-finale, mais l’Armada se présentera sur la Côte-Nord ce soir animé de la ferme intention de casser le party.

Bien sûr, il faut accorder l’avantage au Drakkar. C’est l’équipe la plus talentueuse, la plus expérimentée et la plus diversifiée. Le Drakkar n’a pas mis la main sur le championnat de la saison régulière par hasard… Les hommes de Veilleux ont de plus le privilège de disputer ce match ultime devant ses bruyants partisans, un avantage non négligeable. Mais ça n’affectera pas l’entrain des joueurs de Jean-François Houle et Joël Bouchard, qui ont gagné le dernier match entre les deux clubs au centre Henry-Léonard.

La pression est sur les épaules des joueurs du Drakkar, pressentis depuis le jour un du calendrier comme les plus sérieux prétendants à la Coupe du président. Le Drakkar a balayé ses deux premiers rivaux ce printemps, alors que l’Armada a eu besoin de tout son petit change pour venir à bout de l’Océanic au tour précédent. En 2012, la formation d’Éric Veilleux avait flanché dans un scénario similaire face aux Saguenéens. Au cours des derniers mois, le petit général a souvent vanté ses gros canons, pour leur engagement et leur leadership. En laissant sous-entendre aussi que le cauchemar shawiniganais ne pourrait se répéter à Baie-Comeau, parce qu’on le laissait manoeuvrer à sa guise. Reste à voir si la conclusion sera différente…

Armada ou Drakkar? Faites vos jeux mais une chose est sûre, il y aura beaucoup de tension dans l’air ce soir à Baie-Comeau…•

Lire les commentaires (14)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mai 2014
    L Ma Me J V S D
    « avr   juin »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives

  • publicité