Steve Turcotte: Temps d'arrêt

Steve Turcotte: Temps d'arrêt - Auteur
  • Steve Turcotte

    Diplômé du programme Arts et technologie des Médias du Cégep de Jonquière en 1998, il est depuis journaliste à la section sportive du Nouvelliste.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 17 décembre 2013 | Mise en ligne à 16h48 | Commenter Commentaires (2)

    Transactions LHJMQ: un marché imprévisible

    Je viens de réaliser une entrevue avec Martin Mondou, dans le cadre de la prochaine période de transactions qui s’ouvre dimanche. Clairement, le directeur-gérant dit qu’il y a de la demande pour ses vétérans, mais qu’il ne va bouger qu’à condition d’obtenir du renfort immédiat ou à tout le moins pour l’an prochain. On sait déjà que les Cataractes annonceront une transaction dimanche qui leur permettra de mettre la main sur un attaquant de 17 ans.

    Pour le reste, Mondou dit s’attendre à du mouvement, tout en avouant avoir bien du mal à cerner le portrait global du marché. Il y a trop d’équipes dans le clan des acheteurs pour une poignée de joueurs intéressants, ce qui fait grimper les prix. Les clubs acheteurs sont prudents en ce moment, mais lorsque l’un d’entre eux frappera le premier coup de circuit, ceux qui étudient les lanceurs adverses dans le cercle d’attente risquent de jouer du coude pour se présenter au à la plaque!

    «Je me sentais comme une frite dans un party de mouettes!!!», m’a dit un directeur-gérant acheteur  cette semaine en parlant de sa présence au challenge midget Reebok le week-end dernier, qui se dit un peu déçu par la tournure de ses négociations jusqu’à maintenant. «Les prix sont tellement malades que j’ai le goût d’être vendeur!»

    Une chose est certaine. Peu importe l’année, c’est toujours plus facile de vendre que d’acheter pour un directeur-gérant. Ça prend du guts, du flair et parfois un peu de chance  pour aller chercher les bons morceaux au bon prix afin de permettre à son pilote de gagner.

    Le statut des certains clubs est nébuleux en ce moment et va affecter le marché quand il sera connu, d’une façon ou d’une autre. Je pense notamment aux Tigres et aux Screaming Eagles. Du côté des Tigres, Jérôme Mésonéro refuse actuellement les demandes d’entrevues, il ne veut laisser filtrer aucun indice sur le plan de match qu’il a adopté. Certains pensent qu’il pourrait monnayer Jonathan Diaby et Brandon Whitney, j’ai plutôt le feeling que les Tigres magasinent actuellement pour se trouver du renfort malgré leur 15e place au classement général. Faut dire que les Tigres ont fait un pas de recul l’an passé en sacrifiant leur capitaine afin de mieux se préparer pour cette année. Les Tigres croyaient alors miser sur le meilleur quatuor de 19 ans de la ligue avec les Diaby, Whitney, Miceli et Sidlik. L’équipe a été décimée par les blessures, c’est clair qu’elle est plus puissante que ne laisse supposer sa position au classement… Avec une ou deux acquisitions, les Tigres ne seraient certes pas une proie facile ce printemps. En coulisses, on dit que Mésonéro s’intéresse particulièrement à Yan Pavel Laplante… Stéphane Leroux, de RDS, a même avancé sur Twitter il y a quelques minutes que le pacte entre les Islanders et les Tigres serait déjà scellé!

    En attendant l’ouverture de la période des transactions, il faut surveiller  les Huskies de Rouyn-Noranda, ouvertement à la recherche d’un vétéran de 20 ans. Idéalement, Gilles Bouchard aimerait idéalement greffer à son noyau un attaquant  de caractère robuste. Il est venu bien près de le faire il y a un mois, mais la transaction est tombée à l’eau. Puis, Bouchard croyait être en mesure de trouver  la perle rare la semaine dernière mais ses négociations n’ont pas abouti. Finalisera-t-il le dossier d’ici dimanche?


    • Ce qui m’intéresse le plus c’est le sort qui sera réservé aux joueurs qui ont déçu en première moitié de saison. Alors qu’est-ce qui arrivera à D’Aoust, Delisle-Houde, GrandMaison, Perklin, Boudreau. Est-ce que j’en oublie? Resteront-ils tous avec les Cataractes?

      Personnellement, la victoire contre Bathurst est loin de m’avoir convaincue. Les Cataractes ont été complètement dominés à domicile au niveau du jeu et des lancers (38-15). Pendant que Phaneuf faisait des miracles, Brennan était très ordinaire. La première moitié de saison indique bien que malgré la jeunesse plusieurs joueurs n’ont pas rempli les attentes.

    • Charles Hudon et Anthony Mantha sur un même trio à Val D’or?

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    décembre 2013
    L Ma Me J V S D
    « nov   jan »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Archives

  • publicité