Steve Turcotte: Temps d'arrêt

Steve Turcotte: Temps d'arrêt - Auteur
  • Steve Turcotte

    Diplômé du programme Arts et technologie des Médias du Cégep de Jonquière en 1998, il est depuis journaliste à la section sportive du Nouvelliste.
  • Lire la suite »

    Partage

    Samedi 31 mars 2012 | Mise en ligne à 8h07 | Commenter Commentaires (38)

    Vieille nouvelle, bonne affaire

    Les détails entourant le changement du modèle d’affaires dans la gestion des Cataractes sont connus depuis 2006. Tout comme  l’entente qui lie les Cataractes et la Ville au sujet de l’utilisation du Centre Bionest, le même genre de pacte qui unit la plus vieille concession de la LHJMQ aux autorités municipales depuis plus de quatre décennies.

    À la différence que la Ville se paie maintenant une loge dans le nouvel amphithéâtre, qu’elle exige un loyer de plus de 60 000$ aux nouveaux actionnaires et que ces derniers sont maintenant entièrement responsables du bilan financier. S’il y a des profits, ils encaissent. S’il y a des déficits, ils fouillent dans leurs poches. Méchante différence.

    Juste pour ça, la Ville de Shawinigan a fait une bien bonne affaire en refilant les Cataractes à la bande à Martin Mondou. Rappelez-vous qu’ avant ce changement de garde, la ville venait d’allonger 300 000$ pour maintenir l’équipe en vie et qu’elle était responsable de la dette qui dépassait le million$ de dollars. Malgré tout leur bon vouloir, l’armée de bénévoles qui tenaient l’équipe à bout de bras n’arrivaient plus depuis un bon moment à boucler leur bugdet. La  concession était donc en faillite technique quand Martin Mondou est arrivé avec son plan pour sauver l’équipe.

    À l’époque, plusieurs le regardaient de haut. Il a invité tous les membres du club Cataractes inc. à se joindre à lui, il a pourchassé les anciennes vedettes de l’équipe qui ont fait des millions$ chez les pros, il a fait les yeux doux à ses amis et à ses relations d’affaires. Or ça ne se bousculait pas aux portes pour participer à la relance de la concession. Trop risqué comme placement, se faisait-il répondre. Mondou a même dû ajouter un homme d’affaires de Québec -Réal Breton, maintenant président de l’équipe – pour compléter son montage financier.

    Facile de laisser croire, cinq ans plus tard, que la Ville est trop généreuse à l’endroit de ces hommes d’affaires  – qui ont pris un risque financier important en se lançant dans un secteur où plusieurs se cassent la gueule  – quand on voit le succès de la franchise depuis leur arrivée en poste.

    Un succès dû en bonne partie au déménagement dans le Centre Bionest, mais aussi à l’implication des actionnaires qui ont investi temps et argent. Le succès sur la glace a également aidé aux foules records enregistrées ces dernières années.

    Les actionnaires font donc de l’argent? Tant mieux! Parce que s’ils opéraient à perte, la survie du hockey junior en Mauricie serait à nouveau menacée. Hockey junior qui, je vous le rappelle, engendre des retombées économiques de plus de six millions$ annuellement. Juste la semaine dernière, les Huskies de Rouyn-Noranda ont dépensé environ 9000$ en trois jours en Mauricie pour se loger et se nourrir.

    La semaine prochaine, ce sera au tour des Saguenéens de Chicoutimi ou du Titan d’Acadie-Bathurst de s’arrêter pour trois jours et d’injecter de l’argent neuf dans notre économie…Quant à la Coupe Memorial, on parle d’au moins huit millions$ supplémentaires en retombées économiques.

    L’entente est gagnante-gagnante. Elle a libéré la Ville d’un fardeau financier important, elle a préservé un moteur de son économie et elle a permis à un groupe d’hommes d’affaires de transformer un club moribond en une concession qui est maintenant citée parmi les plus solides de la LHJMQ. Qui, à part Mondou et ses partenaires, auraient eu l’audace de parier là-dessus?•


    • Les investisseurs n’ont pas pris de si gros risque que ça en rachetant l’équipe en ce sens que la valeur de l’équipe était certainement plus haute que le montant payé d’autant plus qu’elle l’est encore plus présentement. De ce fait, en plus du 5% qu’il se verse la valeur de l’équipe augmente d’années en années. Ainsi,ils ne sont aucunement à plaindre et je persiste à croire que leur investissement est ultra profitable à ce jour. Ils n’ont racheter que la dette en sachant qu’un nouvel aréna arrivait…

      Ceci étant dit, c’est évident que l’implication monétaire de la ville est inutile pour les contribuables et les termes de location de l’aréna devront être révisés. Par contre, il faut tout de même féliciter et remercier les investisseurs d’avoir reprit en charge le club et d’en avoir fait un succès.

      Personnellement, le seul point “scandaleux” est l’implication de la ville.

    • L’autre coté de la médaille , tres bon texte monsieur Steeve Turcotte, Radio-Canada devrais consulter des gens comme vous avant de produire des documentaires qui peuvent nuirent a toute une région !!!
      Continuer M. Martin Mondou et associé a faire de l’argent avec les Cataractes !!! de l’argent qui rentre veut dire de l’argent aussi a la ville et surtout un bon show de hockey !!!!!!

      Go Cats Go !!!!

    • @debster Si la valeur de la concession grimpe, c’est la ville qui empoche! Les actionnaires ne vont récupérer que leur mise de fonds en cas de vente de l’équipe, c’est-à-dire 1.3 million$.

    • @steveturcotte Donc, les investisseurs auront tout de même empocher des dividendes de 5% annuellement sur leur investissement s’ils décident de revendre l’équipe dans X nombre d’années. De plus, rien ne dit que la ville décidera de racheter l’équipe à ce moment et, dès lors, le plus offrant achetera l’équipe.

      Évidemment, nous n’avons pas tous les chiffres et avec raison… On s’entend que si les actionnaires décident de vendre l’équipe c’est qu’ils auront accumuler des déficits sur quelques années. Auront-ils continué à se verser des dividendes à partir de l’OSBL qui elle aura accumuler les dettes avec les années ? Ainsi, les investisseurs n’auront rien perdu. Ne connaissant pas le modèle d’affaire en détail, il est clair que cette option peut être envisager.

      Donc, avec des chiffres:

      J’investis 100 000$ dans les Cataractes, un dividende de 5% m’est versé par années. Mon 100 000 $ est toutefois garantie par la ville de Shawinigan qui s’engage à racheter le club au montant payé dans l’éventualité de sa mise en vente (sinon, nous sommes d’accord que la valeur d’un club de la LHJMQ est beaucoup plus haute). De plus, la ville ne voudra pas s’engager dans les Cataractes s’ils ne sont pas rentables, donc l’équipe ira au plus offrant.

      Ainsi, je ne pas où est le risque dans ce modèle d’affaire. Nous n’avons pas non plus la convention signée par Gestion Cataractes avec l’OSBL. Comme mentionné, est-ce que le 5% est garantie ? 5% n’est certe pas une grosse indemnité considérant le temps mis par les actionnaires dans le club. Évidement, nous n’avons pas tous les autres chiffres et ce, peut-être à la faveur ou à la défaveur des actionnaires.

      Par contre, avec ce que je vois présentement, il n’y a pas grand risque absorber par les investisseurs. Toutefois, je suis à 100% de leur côté et, je le répète, je leur suis extrêmement reconnaissant de mettre temps, argent dans notre club pour qu’il reste à Shawinigan !

    • Il ne faut pas oublier que le 5% semble être la dividende minimale car M. Breton à lui-même dit qu’il a récupéré près de 50% (4x xxx $) de son investissement depuis 2008. Ce qui fait entre 10 et 15 % de rendement annuel. Et ce, sans la valeur nominale du club qui augmente malgré l’entente avec la ville pour le rachat.

      Donc est-ce que la convention fait en sorte que l’OSBL prend les risques et que Gestion Cataractes aucun ? Nous ne le saurons probablement jamais. Comme je dis, ce n’est pas nécessairemen négatif car nous ne disposons pas de toutes les données.

    • @debster Le risque, c’est qu’ils assument autant les profits que les pertes dans l’opération du club sur une base annuelle, pendant la durée du contrat.

    • @steveturcotte Est-ce l’OSBL qui assume les risques, comme c’était le cas depuis 40 ans, ou est-ce Gestion Cataractes qui assume les risques ? Pour ma part, comme je dis, je suis comme tous les citoyens et je n’ai pas vu la convention entre l’OSBL et Gestion Cataractes. Parce qu’on s’entend que les Cataractes de Shawinigan sont la propriété de l’OSBL et non de Gestion Cataractes. J’aimerais bien savoir si Gestion Cataractes est obligée renflouer l’OSBL dans le cas de pertes.

    • Merci de nous informer sur les “à côtés” non mentionnés dans ce reportage. Je suis nouvellement arrivée à Shawinigan, et je trouvais dommage de ne pas avoir plus d’info. Avec tous les efforts que la ville fait pour attirer de nouveaux citoyens, j’étais découragée de voir ce reportage “biaisé” qui dépeignait la ville comme sans avenir.

      Bonne journée.

    • @debster Je ne suis pas fiscaliste, mais c’est du pareil au même à mon avis! C’est l’OSBL qui assume les pertes mais dans les fonds injectés dans l’OSBL proviennent de Gestion Cataractes…

    • Debster, un OSBL ne peut pas verser de dividende. Le 5%, c’est l’intérêt sur le prêt que Gestion cataractes a fait à l’OSBL. Puisque le capital du prêt a été remboursé à prêt de 50%, l’intérêt annuel est calculé sur le prêt restant. Donc ce n’est pas un 5% à perpétuité. On pourrait se questionner à savoir si l’OSBL ne prendrait pas plus de temps pour offrir plus d’intérêt aux actionnaires, mais avec le montant déjà remboursé dans un laps de temps si court, il est évident que non.

      Mais comme il a été dit (par Martin Mondou je crois), le prêt comportait un certain risque, et un taux d’intérêt assez faible. Étant donné la faible probabilité d’un gain en capital, 5% ce n’est pas énorme dans une aventure qui aurait pu leur manger de l’argent. Si j’avais entre 50 000 et 100 000$ à investir, j’aurais différent plan qui me rapporterait plus ! De plus, dans le cas d’une équipe déficitaire, il est pratiquement impossible pour un actionnaire de reprendre son prêt. Encore la, si j’avais a geler un tel montant d’argent, il y a une prime additionnelle qui devrait se rajouter. Sans oublier que lors de la convention, les taux d’intérêt était plus haut (avant la crise).

      Pour ce qui est de la vente de l’équipe, étant donné que la ville de Shawinigan a le droit de racheter à 1.3 millions, il est fort probable que, si la concession avait à déménager, la ville rachèterait pour revendre avec fort profit (3-4 millions en valeur de 2012). Les citoyens de Shawinigan serait alors gagnant financièrement.

      De plus, il ne faut pas oublier que plus une organisation relève du milieu gouvernemental ou municipal, moins elle est efficiente, et plus elle se rapproche du privé, plus elle est efficiente. Il y a différents trucs que les cataractes font, et prennent des risques, que la ville de Shawinigan n’aurait pas alloué. Il est fort possible que le succès de la concession serait moindre sous l’ancien système (sans rien enlevé aux bénévoles de l’époque).

      Pour ce qui est de la convention, rien n’oblige dans la loi de montrer de telle chose. C’est alors un débat de société à savoir si nous devrions exiger une plus grande transparence des sociétés qui font affaire avec le gouvernement et les municipalités.

    • @SteveTurcotte Moi non plus je ne suis pas fiscaliste. Par contre, rien n’indique que Gestion Cataractes est obligée de renflouer l’OSBL jusqu’à preuve du contraire. De plus, si des déficites rongent l’équipe pendant quelques années, il y a fort à parier (hypothétiquement) que les investisseurs s’en départiront, et dès lors, ils récupéreront leur investissement initial au minimum.

      En résumé, je persiste à croire que le risque assumé par les investisseurs n’est pas considérable voir nul. Mais je tiens à réitérer ce que j’ai déjà dis. Je ne les dénigre aucunement et je leur donne tout mon appui. Je voulais seulement exprimer mon opinion sur l’aspect “risqué” de leur engagement.

    • @Leboder Donc, lorsque le prêt fait par Gestion Cataractes sera complètement remboursé par l’OSBL, les investisseurs n’empocheront plus aucun intérêt, donc plus aucun sou ? Es-tu d’accord pour dire que le risque n’était pas si grand au niveau du prêt accordé par Gestion Cataractes ? Car personnellement, je ne vois pas comment Gestion Cataractes devrait sortir de l’argent. Rien ne dit que l’OSBL n’aborbera pas les pertes et continuera à rembourser son prêt à Gestion Cataractes.

      Je suis toutefois d’accord avec toi que ce n’est certainement pas la forme d’investissement le plus profitable pour les actionnaires.

    • Ce qui me bogue le plus dans le reportage, c’est que la ville paye une loge aux Cataractes au prix de 86 000 $ par année. Pourquoi la ville doit payer pour une loge alors qu’elle est propriétaire de l’aréna? Pourquoi payer 86 000 $ alors que les autres entreprises ayant une loge payent aux environs de 10 000 $ par année. La ville paye des préposés aux stationnement, pourquoi pas les Cataractes? C’est vrai que la conception archaïque du stationnement incombe a la ville.

      Le loyer de 65 000 $ est une aubaine pour les Cats, considérant l’utilisation des espaces de bureaux, des heures de glaces, vestiaires, etc..

      Le contrat entre la ville et les Cats fut signé du temps de l’aréna Jacques-Plante . Une réactualisation s’avérera nécessaire..

    • @Alainshawi Lors de la conférence de presse, Michel Angers a démenti l’information sur le prix de la loge. Il a dit que le coût de la loge était de 20 000$ Il s’en sert pour accueillir les groupes communautaires. Si la Ville ne veut plus louer cette loge dans la prochaine entente, les Cataractes vont pouvoir la louer sans problème. Il y a une liste d’attente pour les loges!

    • Je pense que le reportage est faite du point vus comptable. Tout ce qui compte est les chiffre pour eux. De plus il ne considere pas que le reportage est faite durant une année record. L’an prochain il n’My aura pus de grosse équipe, ni de coupe memorial. Il aura par conséquent moins de commenditaire, spectateur et de vente.

    • @Debster Lorsque le prêt sera totalement remboursé, l’OSBL ne versera plus un sous d’intérêt et il est impossible de verser des dividendes.

      Par contre, il est possible que Gestion cataractes vendent des services à l’OSBL (comme les cataractes achètent du stock à Reebook par exemple), alors de l’argent transiterait vers Gestion cataractes qui pourrait le redistribuer aux actionnaires. Par contre, les services rendus doivent être véritable, sinon il s’agit d’une fraude. Et dans ce cas-ci, les actionnaires doivent payés un impôt provincial et fédéral.

      Sinon, rien n’empêche dans la loi de remplacer le 2 litres de coke lors d’un CA ou CE par une bouteille de chateauneuf-du-pape. Et rien n’empêche, par exemple, que lors d’un voyage en Europe, pour un tournoi U17, le voyage soit payé à Martin Mondou, Alain Bissonnette (normal) et d’y rajouter un ou deux personnels des cataractes tel que le président.

      Et rien n’empêche l’OSBL d’acheter des produits des actionnaires de gestion cataractes (exemple véhicule de St-Onge Ford). Mais l’achat doit être vrai.

      Ce que j’énonce ici, ce ne sont pas nécessairement des pratiques effectués chez les cataractes, je démontre seulement ce qui est possible. Dans le reportage, jamais ils n’ont abordé ce point, alors je doute fort que se soit une pratique chez les cataractes. Personnellement, je ne suis pas un “fans” des OSBL. Et les pratiques possibles énumérés plus haut, si on veut se mettre le nez dans les cataractes, on peut faire le tour de beaucoup d’OSBL et vous seriez beaucoup plus scandalisé !

      Dans un cas où les cataractes paieraient leur juste part de l’utilisation de l’aréna, rien ne pourrait être fait au détriment des contribuables shawiniganais. Mais est-ce que la concession serait encore rentable ? Et comment peut-on inclure l’impact économique des gens provenant de l’extérieur de Shawinigan qui viennent dépenser des sous dans la ville, profitant au commerçant. Sans compter ceux qui peuvent tomber en amour et revenir plus souvent ici. Ou même des taxes municipales payé par un ancien joueur qui revient dans la ville (Patrick Lalime par exemple).

      Point à ne pas négliger : Personne ne voulait des cataractes à Shawinigan. Sans les cataractes, le centre Bionest aurait vraiment été un éléphant blanc. Pas de matchs des étoiles et de coupe mémorial. Est-ce que ce même groupe se serait impliqué pour des spectacles comme c’est le cas actuellement ? Il y a beaucoup plus de risques qu’un aréna neuf à Trois-Rivières devienne un éléphant puisqu’ils n’ont pas d’équipe du calibre LHJMQ et il sera difficile pour eux d’avoir une équipe de ce calibre ou d’un calibre supérieur.

    • De plus, les russes coûtes deux bras et deux jambes par semaine comparer au québecois et les voyages dans les maritimes coûtes vraiment cher !!!

    • Arrivant de trois jours de formation, où des confrères et consoeurs notaires m’ont quelque peu taquiné en rapport avec cette enquête, ma première réaction a été de penser que ça venait de Saint-Jean-des-Piles (pas de Sainte-Flore).

    • C’est bien les réponses du blogue en caractère gras beaucoup plus facile a lire.

    • IL Y A DE LA JALOUISIE DAND L AIR, AU QUEBEC QUAND UNE ORGANISATION REUSSIE ONT S EMPRESSE DA LA DETRUIRE VIVE LE QUEBEC GO CAT S GO

    • Shawinigan vs Chicoutimi en 1/4 de finale.

      Un 1er affrontement en 20 ans ( ! ) en série entre Shawinigan et Chicoutimi.

    • Plusieurs partisans de Chicoutimi s’organisent pour venir voir les leurs. Présentons-nous en grand nombre vendredi et soyons bruyants. Ils vont voir que les partisans de Shawi…c’est pas des tranquilles comme à Bathurst! Bien content que ce soit contre Chicoutimi car Bathurst…c’est ben loin!
      @steveturcotte, des nouvelles des blessés SVP!

    • plus personnes n est blesser, tout les joueurs etais a l entrainement vendredi, alors les Bleuets du Saguenay ont vs attends de pieds ferme . Alors tous avec nos Cataractes en grands nombres ,il faudrais bien etres Sold Out pour les 2 match du WEE-END GO CATS GO

    • Prenez note que la partie de vendredi est à 20hres et celle de samedi est à 19hres

      Cat’s11

    • J’espere que les foules seront supérieure en 2eme ronde qu’en 1ere ronde car 3300 et 3000 c,est nettement insuffisant.

    • Le 1er match vendredi sera a 20h et bonne nouvelle le match de samedi sera a 19h.

    • J,ai eu vent que c’est une regle de la lhjmq qui débute en 2eme ronde au sujet des matchs du samedi qui avouons le devrait toujours etre présenté a 19h que ce soit en pré saison saison régulière et série.

    • Un 1er affrontement en 20 ans en série entre Shawinigan et Chicoutimi.

    • Enfin les Cat’s connaissent leur adversaire de la deuxième ronde…À la lumière de la série entre les Sag’s et le Titans,je prédis une victoire des Cat’s en 5 contre Chicoutimi,Shawinigan étant supérieur à toute les positons aux Titans.Avec le retour de Brandon Gormley et de Dillon Donnely,l’étanche défensive des Cat’s ne sera pas de la tarte pour l’attaque des Sag’s.Et contrairement au Titan,l’attaque des Cat’s peut se manifester sur les trois premiers trio,même le quatrième peut contribuer à l’occasion..Les Cat’s peuvent jouer tout les styles,un match serré,un festival offensif ou encore très robuste et physique,l’équipe est complète et possède tout les ingrédients…

      Félicitations aux Sag’s pour leur victoire,une première depuis 2006

      Si les Huskies ont servient de salade d’entrée,le casseau de bleuets sera un avant goût du plat principal…..Une excellente série à prévoir tout de même entre ces deux équipes,de bons matchs où la profondeure,le gardien et l’excellente déffensive fera une différence

      Donc Cat’s en 5

      Doyle43
      _________________
      Nous voulons une équipe championne!!
      Go Cat’s Go!

    • Historique des affrontements en série entre
      Shawinigan et Chicoutmi
      ———————————————————————
      1982: 1/4 de finale —Chicoutimi en 5

      1987 : 1/2 finale —Chicoutimi en 6

      1988: 1/4 de finale —Shawinigan en 6

      1991: 1/4 de finale —Chicoutimi en 6

      1992 : 1/4 de finale —Shawinigan en 4

      2012 : 1/4 de finale — ???

    • Personnellement, je préfère les matchs à 16:00 heures, les samedi et dimanche.

    • plutot 1981.

    • @le scribe ok pour le dimanche a 16h mais quand tu joue a 20h le vendredi c est juste normal de jouer en soirée le samedi.

    • Aucun doute dans mon esprit : les Cats en 4 !

      Vivement vendredi…trop long !

      Go Cats Go !

    • @john888 – Je donne mes préférences, c’est tout. Quoique j’ajouterais, qu’en séries, ça change quoi ? Le match est à 16:00 heures pour les deux équipes. Ce n’est pas comme si une équipe avait joué la veille et l’autre pas.

      En passant, pourquoi le match est à 20:00 heures, vendredi ? Il semblait qu’il n’était plus possible pour les équipes qui reçoivent de tenir leur match à 20:00 heures. Les Cataractes furent les derniers et la ligue les a obligé de respecter l’horaire de 19:30 heures.

    • Dans le temps de l’aréna Jacques Plante le vendredi ils jouaient à 20hres et le lendemain le samedi à 16hres

      Cat’s11

    • Les 3 autres séries jouent a 19h samedi.

    • D’après moi la partie de vendredi est à 20:00 en raison des harlems globetrotters la veille, les employés auront plus de temps pour remettre la patinoire en place. Pour ce qui est du samedi, une partie à 7hrs un samedi soir doit avoir un impact certain sur les concessions. Il y aura bcp moins de bière et beaucoup moins de nourriture vendu qu’un match a 4hrs alors que la plupart décide de souper à l’aréna.

      Ma prédiction : les cataractes en 4 parties et le réveil du powerplay, ou plutot l’éveil.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    janvier 2013
    L Ma Me J V S D
    « déc   fév »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité