Steve Turcotte: Temps d'arrêt

Steve Turcotte: Temps d'arrêt - Auteur
  • Steve Turcotte

    Diplômé du programme Arts et technologie des Médias du Cégep de Jonquière en 1998, il est depuis journaliste à la section sportive du Nouvelliste.
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 30 mars 2012 | Mise en ligne à 10h19 | Commenter Commentaires (23)

    Cataractes à Enquête… vos réactions

    Le reportage sur les Cataractes et la Ville de Shawinigan diffusé à Enquête sur les ondes de Radio-Canada hier suscite beaucoup de réactions sur les médias sociaux. Je suis curieux de connaître votre opinion… Avez-vous appris des choses? Trouvez-vous que l’entente liant les deux parties est mauvaise pour l’une d’entre elles?


    • Dieu merci c’est pas comme ca à Québec. Nous, on ne prend pas 400 millions de nos taxes (600 avec les extras) pour construire un arena pour permettre au privé de s’enrichir…..

    • En fait, le salue les conservateur de ne pas vouloir allez dans ces dossiers merdiques. Que de gaspillage de ressources publiques. Surtout dans ce coin de pays très pauvre …

      Vraiment un autre exemple qui démontre que les politiciens ont les deux mains dans le plat de bonbons …

      Un 28 millions pour un complexe comme celui des Estacades qui permet aux jeuens de bouger ok, mais là pour 30 joueurs professionnels (je prend ce terme, car c’est géré comme des business pas une école) .

      De plus c’est un petit Colisée de Québec cette histoire. Enquête arrivera avec les même conclusions à Québec …

      Heureusement que Drummondville dit non malgré la pression de la ligue et de leurs stratégies d’utilisation des médias … Combien de fois nous entendons dire que Drummondville fait pitié etc … viarge who care’s.

      De plus combien d’autres équipes sont financées complètement par les citoyens?!? Cette ligue est-elle complètement (ou majoritairement) financée par les divers palliers de gouvernement. Si tel est le cas, Reprenons tout les droits et la gestion entière de la ligue et rendons là académique et axée sur le développement et non plus sur le simple fait du côté business … Dégradant

      Vraiement on subventionne bcp trop au Québec …

      PS En quoi Shawinigan se porte mieux avec ou sans ce club …

    • Moi je croit que si les cats avait eu des équipe médiocre avec moins de revenu on ne discuterait pas de ça aujourd’hui. Mr Mondou a sauvé la concession sinon il n’avait plus d’équipe a shawi merci a tous les accionnaire pour leur dinamisme pour les bonne équipe qu’on n’a

      Mais dans le monde d’aujourd’hui il va tjrs avoir a quelques part quelqu’un pour trouver de la magouille et critiquer ( on peut appeler ça de la jalousie )

      Je suis sure que dans les autres concessions il y a des avantage pour chaque équipe sinon pas d’équipe Ex Ruyin 1500 partisan durand les play off pas trop rentable ) il doit y avoir des bonnes condition avec la ville et il y a d’autre équipe comme ça

    • Je n’ai rien appris. Tout ce qui a été dit je le savais déjà.
      Pourquoi que les gens sont jaloux là en ce moment et qu’il y a 5 ans Martin Mondou devait faire des pieds et des mains pour convaincre des investisseurs. Pour la simple raison que les Shawiniganais sont jaloux des gens qui réussisse.
      Pour tous ceux qui sont jaloux, pourquoi qu’il y a 5 ans lorsque les Cat’s perdait $100000 ou $200000 par année vous ne vouliez pas mettre un $100000 dans l’aventure.
      Moi je suis juste fiers que le club soit revenue une attraction populaire dans la ville, que les gens soit fier d’assister au match et qu’ils ont créer un happening.

      Dans l’émission il disait que c’est de tromper le monde en disant que c’est un OSBL et que les gens encourage l’équipe juste parce que c’est un OSBL. Je dit bul…. Voir que les gens vont au hockey parce que c’est un OSBL et non pas une entreprise privé.

      Regarder tous les club de la LHJMQ ils fonctionne tous dans un amphitéatre construit par la ville. L’équipe de Blainville-Boisbriand appartient à 70% à Québeécor et qui a payé l’infrastructure? C’est la ville.

      Âucune équipe pourrait se payer un aréna de $28M. C’est une concession que la ville est prête à accepté pour que son nom soit véhiculé partout dans le pays et que toutes les autres villes de la ligue sont prêt à investir. Tout comme à Gatineau qui vont construire un nouvel amphithéatre.

      Les Cat’s ont des jours heureux c’est dernière année, lorsque les jours le seront moins (une année déficitaire) ce sont eux qui vont absorber le déficit et non pas les citoyens comme c’était le cas il y a 7 ans.

      Sur ce Bravo aux actionnaire qui ont cru au projet mis sur pied par M. Mondou et occuper vous pas des jaloux. Ce sont juste des envieux. En affaire on fait sa chance à prendre des risque et vous avez pris un beau risque aujourd’hui sa vous rapporte et tant mieux pour vous.

    • Les cataractes et la ville de shawinigan aurait pu se passer de cette mauvaise publicité à la veille de la coupe mémoriale. Avec le nouage noir qui plane au dessus de la ville depuis plusieurs années, la belgo en 2008, l’alcan dans les prochaines années et maintenant peut-être le centre fiscal .. le projet du centre bionest a redonné un peu de cachet a une ville qui en avait besoin. Pour moi, l’aréna représente une fierté et quand j’assite aux parties du centre bionest, je ne me demande pas où s’en va mon 15$ , ma poutine ou mon moitié-moitié. Peu importe, l’équipe de Mondou a fait tout un travail dans les dernière années et mérite le succès qu’on a présentement.

      Je m’attendais cependant a voir un vieu chialeux non informé hier soir et j’ai été surpris. Le monsieur était préparé et a fait ressortir quelques points intéressants, comme le 140 000$ que la ville débourse chaque année pour engager du personnel pour le stationnement et les travaux de réparation des bandes. Gestion Cataractes devrait débourser ses frais et non la ville de Shawinigan.

      Pour conclure, je ne crois pas que le centre bionest devienne un éléphant blanc. L’équipe a des records d’assistance et amène plusieurs spectacles d’envergure. De plus Mondou et son équipe a instauré une mentalité gagnante dans l’équipe et les partisans aiment ça.

      Go Cats Go

    • Le monsieur qui parlait dans le reportage a l’air pas mal d’un des frustré qui était contre la construction du Centre Bionest.

      Déjà que la ville de Shawinigan ne roule pas sur l’or, les Cataractes apportent sont lot de touristes l’hiver qui viennent encourager leur équipe qui est en visite à Shawinigan.

      Étant de Québec, je vais à Shawinigan 2-3 fois par année pour voir des matchs et je dépense de l’argent dans la Mauricie que ce soit pour de l’essence, les repas, etc……

      Si ce ne serait pas de ça, je n’aurais jamais visité votre ville.

      Sans les Cataractes, la région de la Mauricie perdrait beaucoup.

      Et c’est sans parler du tournoi de la coupe Memorial qui se tiendra à la fin mai et qui fera que tous les hôtels de Shawinigan et Trois-Rivières afficheront complet et les restaurants rouleront à fond de train.

      Le monsieur du reportage ne pense qu’à sa petite personne.

    • Centre Bionest la vraie question
      Si la ville absorbe toutes les dépenses ou presque et que les Cataractes empoche tous les profits ou presque.
      Ya-t-il un problème?
      Personnellement je pense qu’il devrait y avoir un partage.
      Je n’ai pas aimé que certaines personnes hier à l’émission parle de coût annuel pour le club des Cataractes mais lorsqu’il fut question des recettes..rien sauf des sourires ..un peu jaune ..ou rouge…………..
      Nous n’avons pas toutes les données car si j’ai bien compris PAS MOYEN D’AVOIR DE RENSEIGNEMENTS SUR LES REVENUS.

    • A propos du $ 140,000.00 que la personne donne dans l’émission enquête, Il a une chose qu’il a pas compris que le montant aurait été plus haut si on continuait dans la vieille aréna Jacques Plante. En plus le stationnement au Bionest où Jacque Plante ne change pas, il faut le déneiger et l’entretenir ….Les jeunes où les vieuxcomme moi qui joue au hockey où le patinage libre profite du stationnement. Radio Canada aime les dossiers comme ca qui porte préjudice au municipalité, surout ils sont pas au courant du dossier et en plus que l’aréna ne sert pas juste au Cataractes. Au Hockey Mineur de tous les catégories du C au AA , du Patinage Libre , du Patinage Artistique et plusieurs autres.

      Je pense qu’il a des villes qui sont jaloux qu’on est un équipe junior qui attire du monde..On regarde ailleurs et ca fais pitier à voir..La ligue Nord Amricaine, Universitaire, Midget AAA ne font pas leurs frais….Donc laissons gérer l’organisation de Shawinigan et qui nous donnent à nous partisans une bonne équipe de hockey.

      GO CATS GO

    • Qui ne savait pas que des actionnaires faisaient fonctionner l’équipe? Quelle équipe de la LHJMQ ne reçoit pas certains avantages de leur ville respective afin de les aider à garder l’équipe en place?

      Franchement, j’ai regardé l’émission hier soir et une fois terminé je me suis dit: c’est quoi le scandale au juste? Y a-t-il quelques choses de nouveaux que j’ai appris là-dedans? Absolument pas ou très peu. Peut-être que la part de l’équipe pour défrayer certains coûts devrait être un peu plus élevé ma à part ça, rien pour fouetter un chat.

      Ce qu’on sait par contre, c’est que la clique des vieux chialeux de la région s’est encore fait aller la trappe pour rien, et que le jeune journaliste de Radio-Canada à essayer de faire du sensationalisme avec très peu de choses, un peu du style TVA. Et c’est loin d’être un compliment.

      En tout cas, je vais continuer à encourager mon équipe locale et tant mieux s’il y a des gens qui sont là pour gérer le tout et aider à faire rayonner notre région qui en a grand besoin.

      J’imagine que la prochaine étape au programme des vieux chialeux sera de critiquer l’organisation des Jeux du Québec. Ça ne devrait pas tarder.

    • Tresw bien dit comcast et cast28 et tout les autres il faur se lever et pas accepté ce dénigrement inutile de la part de personne qui probablement ne vienne même pas au game Go cats Go pour la prochaine série trop long repos

    • Il est très facile de critiquer, de soulever des controverses, de n’exprimer qu’un seul aspect qui fera sensation. Mais dans quel but? La jalousie, le dénigrement du succès, se trouver un cheval de bataille pour occuper ses journées, semer des doutes dans le but d’éventuellement s’en servir pour ses propres intérêts personnels??? Difficile à dire… Chaque fois qu’un gestionnaire prend une décision, il y aura toujours quelqu’un pour ne pas être en accord et trouver le côté négatif de la décision sans tenir compte de tous les aspects positifs. Le Centre Bionest avec les Cataractes permettent un engouement collectif pour un sport qui demande de la rigueur, de la discipline, des sacrifices et de la persévérance. Ces jeunes joueurs sont des modèles pour la clientèle masculine de nos écoles car n’oublions pas que Shawinigan est une ville de hockey. Juste à voir combien sont inscrits dans les équipes mineures, combien s’identifient aux joueurs des Cataractes. Les joueurs viennent rencontrer des élèves dans les écoles primaires, ils leur disent à quel point les études sont importantes. J’entends déjà des gens dire: “ben oui, me semble que ça étudient ces gars là…” J’ai des petites nouvelles pour vous. Les joueurs, en plus de suivre des cours de niveau collégial ou universitaire, doivent le faire soit directement au Collège ou par correspondance. Cela demande de la rigueur et de la discipline car la ligue a une politique scolaire à laquelle les joueurs doivent répondre. Vous pouvez d’ailleurs la trouver sur le site www.lhjmq.qc.ca Au delà de ça, les actionnaires qui composent le conseil d’administration des Cataractes sont tous des hommes d’affaire certes, mais aussi des passionnés de hockey désireux d’offrir à la population de Shawinigan et des environs un lieu de rassemblement de qualité dans un environnement agréable. Mais encore une fois, certains shawiniganais ne peuvent concevoir que Shawinigan offre de belles infrastructures car dans l’esprit de plusieurs, il ne faut pas dépenser le bas de laine collectif de Shawinigan afin de s’améliorer, ceux-là n’aiment pas le hockey de toute façon. Leur nombril est plus creux que la collectivité et le développement de celle-ci. Pour conclure, je mets donc ces gens critiqueux au défi d’investir temps, stress, énergie, passion, sacrifices, argent, santé, exposition à la critique, etc. afin de faire de notre ville un lieu dynamique, avant-gardiste, rassembleur, fier… sans partenariat, sans soutien de la bourse collective, sans faille, sans risque qu’un individu ne les critique et sérieusement, nous aurons une ville éteinte car aucun des chiâleux n’a la trempe pour le faire. Bravo à la ville, aux actionnaires et à la population qui, au-delà du scandale proposée par un individu, est capable d’être partie prenante d’un beau succès qui fait l’envie de plusieurs villes au Québec, soit un Centre Bionest de haute qualité avec une équipe gérée de main de maître. Merci Martin Mondou, Réal Breton, Michel Anger et tous ceux qui font que Shawinigan se démarquera sur le plan national au mois de mai prochain grâce à vous. Pis les autres, continuez de penser à 85% négativement pour 15% positivement, vous aurez donc de quoi occuper vos journées. Merci.

    • Si je peux me permettre, tous les profits (surplus étant un terme plus exact) engendré par un OSBL doit être réinvesti dans l’entreprise ou données à des œuvres de charités, et ce dans un délai de 2 ans. Donc, si l’OSBL sortirait de gros profit pour les actionnaires, ce serait une fraude. Dans le cas ici présent, c’est un prêt d’une compagnie à un OSBL, avec un taux d’intérêt bas, et le remboursement se fait petit à petit, tout à fait légale et même pas un tantinet frauduleux.

      Une fois les actionnaires remboursés, que feront les cataractes avec les surplus ? Amélioront ils les infrastructures ? Plus d’argent pour les joueurs (bourses d’études?) ? De l’argent pour le hockey mineur ? Certes, la concession est plus rentable qu’espéré lors du contrat, et il est possible de rendre les choses un peu plus équitable, mais en général, allez-vous pleurer de voir les surplus redistribués aux trois points énumérés plus haut ?

      A peu près tous les arguments sont très faciles à contre-carrer. C’est d’une tristesse intellectuel.

      Je trouve un peu triste que l’expert dans le dossier est Pierre-Yves McSween, un professeur, CA, teinté d’une idéologie un peu plus à gauche. Sachant le billet de gauche de leur expert, un bon journaliste aurait été voir un autre expert qui nous donnerait l’autre côté de la médaille. Pierre-Yves McSween peut bien parler de logique financière alors qu’il est le premier à laisser teinter son idéologie.

      Dans le milieu, les CA ont souvent le préjugé de ne pas voir plus loin que le rétroviseur. C’est triste, avoir su, je me serais proposé pour confronter les arguments de monsieur McSween. Par contre, ça n’aurait pas plus au journaliste qui voulait donner un biais à son reportage.

      Vraiment, 10% de coupure à radio-canada, ce n’est pas assez !!!

    • Quel reportage minable et sensationnaliste!

      Premièrement une seule question. Y a t-il vraiment une personne qui est surprise que des investisseurs qui ont risqué énormément dans cette aventure veulent faire des profits? Oui il y au moins une personne a Ste-Flore qui semble manqué de défis dans sa vie pour passer ses journées sur ce dossier a se faire payer sa pension par nous les contribuables.

      Ensuite, laissez moi vous raconter une histoire vraie, qui découvre l’autre côté de la médaille que la SRC a délibérément oublié de raconter.

      Je demeure dans la ville de Québec avec mon épouse. Sur les 34 parties locales de la saison régulière, nous avons assisté a 32 parties!! (Nous avons même été vu dans le reportage hier a applaudir un but des Cat’s) Avons-nous un pied a terre a Shawinigan? Non pas du tout! Nous avons couché dans les différents hôtels de la ville de Shawinigan minimum de 25 nuitées. Nous avons dépensé dans plusieurs restaurants, les attraits touristiques et j’ai nommé la Cité de l’Énergie, la Forêt Enchantée, le centre de ski Vallée du Parc etc. Nos dépenses se chiffres en milliers de dollars et ça c’est la vérité.

      Avons-nous terminés? Non! Nous avons nos billets pour la coupe Mémoriale (qui en passant n’aurait JAMAIS eu lieu a Sahwinigan sans la construction du Centre Bionest) et avons réservé un chalet dans la région de Shawinigan pour 14 jours. Notre budget prévu pour cet événement? De 4000$ a 5000$ et c’est une prévision optimiste!!

      Ma deuxième question? Croyez-vous que la région aurait profité de cet argent neuf (et nous sommes qu’un exemple) sans la construction du Centre Bionest? Réponse: NON!

      Premièrement il n’y aurait plus d’équipe et deuxièmement et je me répète, pas de Coupe Mémoriale et les 8 millions de retombés pour votre région et une visibilité NATIONNALE! Je pourrais poursuivre avec les Jeux du Québec mais a quoi bon…

      Il y aura toujours des individus comme cette lumière de Ste-Flore pour dénigré ceux et celles qui tente de faire revivre de ses cendres une ville qui, il n’y a pas si lontemps, était éteinte et surtout invisible a l’échelle de la province.

      Je ne suis pas Shawiniganais mais moi et mon épouse avons récemment visité différents quartiers afin de s’y établir prochainement. La ville que nous avons visité hier n’a rien a voir avec la ville morribonde décrite dans le reportage d’hier. Et une de ces raisons, ce sont le dynamisme apporté par les Cat’s qui doivent leurs survies a la contruction du Centre Bionest.

      Bravo aux investisseurs et Shawinignais, soyez fiers!!!

    • http://www.digifilm.ca/index.php?option=com_content&view=article&id=1648:shawinigan-et-les-cataractes-repondent-a-qenqueteq-&catid=47:manchettes&Itemid=65

      réactions de la ville de Shawinigan soit mr le maire Angers et Mr Breton.

    • @john888

      Merci pour le lien des vidéos de la conférence de presse de cet après-midi du maire Michel Angers et du Président des Cataractes Réal Breton.

    • Quel excellent commentaire de excats, Un commentaire qui devrait apparaitre dans les journaux.

    • je ne suis pas un specialiste des livres mais je sais que 2009 peut pas avoir de deficit alors qu’ils se sont rendu en finale contre drum. eux ils disent un deficit de 200,000 en 2009 c’est impossible mais peut-etre en 2008 il ya eu deficit mais pas en 2009 et pour ce qui est du reste et bien disons que les journalistes ont le tour de mettre de la bisbille, on devrait demander a quebec et halifax et a bien dautres que font ils de leur argent avec des foules de 5000-8000-10,000 spectateurs.

    • Moi ce qui m’a le plus étonné, c’est l’amateurisme de ce reportage.

      J’avais l’impression d’être à V et non à Radio-Canada.

      J’avais l’impression qu’on m’annoncerait un scoop ou quelques choses de croche (ou de sérieux)… Rien!

      Seulement du vent. Ça faisait vraiment amateur.

    • Le problème avec les Cataractes ce n’est pas que les propriétaires fassent des profits. Au contraire, je ne connias personne qui investirait de l’argent si ce n’est pour faire des profits.

      Le problème avec les Cataractes est le même que l’on retrouve partout en amérique. Sous certaines formes de menaces ou d’arrangements, on demande à la municipalité qui désire un club professionnel de payer pour les infrastructures. La ville paye pour l’aréna, l’entretient, l’aménagement, la sécurité, etc, etc, et elle n’en soutire aucun profit. Elle est au service de la LHJMQ.

      Pendant ce temps, sous diverses formes comptables, les propriétaires se servent d’un OSBL ou de quelques autres façon que ce soit, pour engranger de l’argent. Le calcul est difficile à faire pour une citoyen partisan des Cats, mais assez simple pour un excellent fiscaliste.

      Contrairement à certains ”fans” qui écrivent ici, ça fait longtemps que j’ai cessé de croire au père Noël.

    • @Leboder et excats
      Votre analyse est aussi simpliste que celle de RC.

    • @ mctru Sous le billet « vieille nouvelle, bonne affaire » j’émet une opinion supplémentaire à propos des OSBL. J’explique ma réticence envers cette forme d’entreprise. Je suis très conscient des possibilités de s’enrichir avec les OSBL. À l’heure actuelle, je ne crois pas que les avantages que les actionnaires pourraient bénéficiés avec les cataractes sont un réel problème. Du moins, dans un reportage biaisé qui avait pour but de décrédité la ville et l’organisation, ils n’ont pas soulevé un point en ce sens. J’ose même me demander si le débat aurait lieu si l’OSBL était dans le secteur de la culture ou service social au lieu du sport.

      Pour revenir à votre argumentation, les cataractes de Shawinigan ne sont pas une équipe professionnelle. Tel qu’il a été écrit dans les différents articles de cette affaire, Martin Mondou a eu certaines difficultés à trouver les investisseurs pour son projet. Si les cataractes étaient restés dans l’ancienne aréna, ils seraient déjà partis. Et je crois que dans le contexte 2005-2006, il n’y avait personne d’assez riches et assez fou pour partir un projet d’amphithéâtre privé à Shawinigan.

      Dans l’autre billet, j’émets également l’opinion qu’il serait intéressant, lors de la prochaine convention, de rapprocher le montant de location vers la juste part de l’utilisation, sans oublier différents facteurs.

      Quant à votre affirmation que la ville paie tout sans en retirer un profit, je vous suggère de regarder le contexte social de la région de Shawinigan. Shawinigan n’est pas un aimant comme Montréal, Ottawa et Québec le sont. Shawinigan survit en partie en devenant petit à petit une banlieue de Trois-Rivières. Et personne ne va en tourisme dans les banlieues. On entend rarement les gens dire qu’ils ont été visiter Longueuil et Laval au lieu de Montréal, Ancienne-Lorrette et Lévis au lieu de Québec. Si Shawinigan ne veut pas devenir une banlieue, elle doit se battre, et les cataractes de Shawinigan offre un outil de visibilité et tourisme extérieur assez intéressant. Même que c’est sans doute une des rares choses qui amène les trifluviens à Shawinigan (Vallée du Parc et Parc National sont les autres, je dirais le trou du diable dans une certaine mesure).

      De plus, il ne faut jamais oublier l’aréna Jacques-Plante. Avoir une aréna d’une certaine grosseur et d’une certaine qualité dans une ville de 50 000 personnes, je ne crois pas que ce soit un luxe. Sans les cataractes, peut-être que l’aréna aurait été plus petite et moins dispendieuse, mais vide aussi.

      Quant à mon argumentation simpliste, je suis très à l’aise à pousser le débat en profondeur si c’est votre souhait. Mon but était surtout de vulgarisé et apporter mon point de vue différent dans un domaine où j’ai une certaine connaissance.

    • Avant que Shawinigan reçoive quelquonque subvention pour ériger le Centre Bionest, aucune ville de la province du Québec n’avait reçu quoi que ce soit du fédéral depuis au minimum 40 ans pour construire un aréna de grosseur junior majeur!

      Pas une rénovatiob ou une petite aréna de 500 places…

      Pendant la même période de 40 ans, juste en Ontario, le gouvernement fédéral investissait dans la contruction d’au moins sept (7) nouvelles arénas de grosseur égale ou supérieur à celle de Shawinigan…

      Les profits de toutes ces arénas va au privé…

      Pourtant je n’ai jamais vu un seul reportage de Radio-Canada sur ça….

    • ”Pour revenir à votre argumentation, les cataractes de Shawinigan ne sont pas une équipe professionnelle.”
      Ouf…toute une affirmation, monsieur vous écrivez que vous connaissez le sujet…Permettez-moi d’en douter.

      ”Sans les cataractes, peut-être que l’aréna aurait été plus petite et moins dispendieuse, mais vide aussi.”
      Vous nous dites que vous connaissez le sujet? Il y a présentement une pénurie d’heures de glace en Mauricie.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    janvier 2012
    L Ma Me J V S D
    « déc   fév »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Archives

  • publicité