Steve Turcotte: Temps d'arrêt

Steve Turcotte: Temps d'arrêt - Auteur
  • Steve Turcotte

    Diplômé du programme Arts et technologie des Médias du Cégep de Jonquière en 1998, il est depuis journaliste à la section sportive du Nouvelliste.
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 1 juillet 2011 | Mise en ligne à 9h31 | Commenter Commentaires (12)

    Lettre à Pierre Gauthier…

    Cher Pierre, tu as la chance, aujourd’hui, de donner une nouvelle dimension à ton club de hockey. Ne la loupe surtout pas. Je parle évidemment de Maxime Talbot, qui sera libre comme l’air dans quelques heures à peine. Mais attention, ça ne durera pas longtemps, plusieurs clubs sont à ses trousses.
    Bon, je sais bien que ce n’est pas ton type de joueur. Un francophone qui se salit le museau, qui prend des baffes pour l’équipe et qui a des pouvoirs magiques au printemps, ce n’est pas trop trop le style de la maison, hein? Y’en a combien dans le vestiaire de tes Glorieux qui pourraient porter le même surnom (Gamer, soit dit en passant) que lui?
    Que tu le veuilles ou non, ça prend des épices pour réussir une sauce à spaghetti, quand bien même ta viande est de première qualité. Talbot, c’est exactement ça: des statistiques pépères en saison, mais qui gonflent de façon exponentielle une fois la danse du printemps à nos portes. Juste ça, il me semble que ça devrait t’allumer.
    Mais Talbot, c’est tellement plus que des  buts et des passes. C’est deux Coupes du président et deux titres de joueur le plus utile en séries, ce qui en fait l’un des capitaines les plus respectés de l’histoire de la LHJMQ.
    C’est aussi  une bague de la Coupe Stanley que ses potes vedettes Sidney Crosby, Evgeny Malkin, Jordan Staal et autres Sergei Gonchar lui doivent en grande partie. Je charrie? Rappelle-toi de 2009: les Penguins étaient au bord de l’élimination quand, dans un match à sens unique en faveur des Flyers, Monsieur Talbot a défié Dan Carcillo au bout du poing. Il a mangé toute une volée, Talbot, mais devant autant de courage, il a réveillé ses coéquipiers sur le banc qui ont alors orchestré une remontée historique non seulement dans ce match, mais dans la série.
    Et devine, mon cher Pierre, qui a fait la différence par la suite dans l’ultime et septième match de la série finale face aux Wings? Oui oui, notre Maxime, auteur de deux buts dramatiques.

    MaximeTalbot

    C’est ce genre de gars-là que tu peux ajouter à ton club. Il a 27 ans, il lui reste encore du bon hockey dans le corps, tu peux sortir ton carnet de chèques et lui accorder une entente à long terme sans problème. Paraît que des clubs aguerris comme San Jose, Detroit et Chicago vont lui faire les yeux doux dès que la cloche va sonner à midi. Ça doit bien donner une indication de sa valeur…
    Un Talbot, jumelé à un frigidaire – tiens, pourquoi pas Jean-François Jacques ? – et tes schtroumpfs vont tous grandir de deux pouces. Sans compter que PK et Pacioretty pourront jouer à leur manière sans toujours être obligés de se faire bulldozer.
    Allez, un petit effort. Modifie un peu ta recette. Après tout, ce n’est pas comme si elle t’avait mené à la Terre Promise jusqu’à maintenant, malgré toute ta longue et vaste expérience…•


    • Peut-on tomber plus dans les clichés et mythes du hockey?

    • @msanchez, quel joueur laisserait tomber les gants avec un des plus dur de ligue présentement pour le Canadien pour aider son équipe? yen a pas ben ben, ce que dit Steve je suis parfaitement en accord avec lui, Talbot est un guerrier et sur une 3ieme ou une 4ieme ligne, c’est le joueur idéal.

    • Laraque aussi était sensé faire grandir les joueurs de deux pouces. C’est vraiment déconnecté de la réalité comme cliché.

      Talbot est un bon joueur de soutien, mais risque de coûté beaucoup trop cher sur un marché où l’offre est très faible. Les gens devraient se rappeller du gros contrat de Martin Lapointe et en tirer une leçon.

    • la différence entre Laraque et Talbot c’est la santé et le rôle !! un Laraque en santé je le prend sur ma 4ieme ligne comme un Shawn Thorton… je ne crois pas que c’est SI déconnecter de la réalité, les Bruins l’ont prouvé cette saison que ce genre de joueur peut avoir un role important dans une équipe.

    • Même a mon pire ennemi je ne lui souhaiterais pas de jouer avec les canadiens. Pour deux raisons: Les fans et les journalistes.

    • Le Canadien veut rien savoir des Québécois .

    • D’accord à 99 pourcent avec Steve.

      J’aurais seulement aimé que la lettre nous explique pourquoi les Penguins jugent que l’épice fournie par “Gamer” leur coûte trop cher. De l’argent en banque pour resigner Neal l’an prochain? Éventuellement Letang?

      Mais oui, Talbot amènerait quelque chose qui n’existe pas à Montréal.

    • @Virgo Les Penguins ont tenté de resigner Talbot mais celui-ci voulait tester sa valeur sur le marché…

    • Je suis un fan de Talbot depuis ses années junior et c’est certain que je ne détesterais pas le voir à Mtl, mais j’ai deux bémols:

      1- Il demanderait 2M$ par année pour un contrat à long terme. C’est trop d’argent pour un joueur de soutien.

      2- Je pense que ses deux buts lors du 7e match de la finale de la Coupe ont p-ê un peu trop influencé l’imaginaire québécois. À chaque fois que j’entends parler de lui, on mentionne qu’il a marqué les deux buts de son équipe dans la victoire décisive en finale. C’est certain que c’est un bel accomplissement, mais Ruslan Fedotenko a fait exactement la même chose en 2004 avec TB et on ne le présente pas pour autant comme un super “clutch player”.

      Bref, Talbot à Montréal, je suis d’accord, mais pas à plus de 1,5M$ par année. Et il ne faudrait pas être trop déçu si ça production diminuait avec le CH, parce qu’il n’aurait pas la chance de jouer avec des attaquants vedettes, comme c’était parfois le cas à Pittsburgh.

    • Est-ce que M.T. a déjà exprimé un quelconque intérêt
      à venir jouer dans la fosse aux lions montréalaise… ??

      Va falloir le payer cher… Très cher!!

    • Le Canadien a fait un excellent coup en signant Érik Cole qui est de beacoup supérieur a Talbot .

    • Les Flyers ont compris, Talbot sera en mesure de remplacer Ian Laperrière. Du caractère, Washington en auront aussi avec Troy Brower et Joel Ward.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    septembre 2010
    L Ma Me J V S D
    « août   oct »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Archives

  • publicité