Steve Turcotte: Temps d'arrêt

Archive, juillet 2011

Samedi 2 juillet 2011 | Mise en ligne à 11h42 | Commenter Commentaires (30)

C’est le temps des vacances…

Le blogue fait maintenant relâche jusqu’à la mi-août… à moins que les Cataractes ne remportent le derby Nathan MacKinnon ou que Michael Matheson change son fusil d’épaule d’ici là! Ne pariez toutefois pas votre chemise là-dessus…

Bon été à tous et rechargez vos batteries, une très grosse saison de hockey junior nous attend en 2011-2012…

Lire les commentaires (30)  |  Commenter cet article






Vendredi 1 juillet 2011 | Mise en ligne à 9h31 | Commenter Commentaires (12)

Lettre à Pierre Gauthier…

Cher Pierre, tu as la chance, aujourd’hui, de donner une nouvelle dimension à ton club de hockey. Ne la loupe surtout pas. Je parle évidemment de Maxime Talbot, qui sera libre comme l’air dans quelques heures à peine. Mais attention, ça ne durera pas longtemps, plusieurs clubs sont à ses trousses.
Bon, je sais bien que ce n’est pas ton type de joueur. Un francophone qui se salit le museau, qui prend des baffes pour l’équipe et qui a des pouvoirs magiques au printemps, ce n’est pas trop trop le style de la maison, hein? Y’en a combien dans le vestiaire de tes Glorieux qui pourraient porter le même surnom (Gamer, soit dit en passant) que lui?
Que tu le veuilles ou non, ça prend des épices pour réussir une sauce à spaghetti, quand bien même ta viande est de première qualité. Talbot, c’est exactement ça: des statistiques pépères en saison, mais qui gonflent de façon exponentielle une fois la danse du printemps à nos portes. Juste ça, il me semble que ça devrait t’allumer.
Mais Talbot, c’est tellement plus que des  buts et des passes. C’est deux Coupes du président et deux titres de joueur le plus utile en séries, ce qui en fait l’un des capitaines les plus respectés de l’histoire de la LHJMQ.
C’est aussi  une bague de la Coupe Stanley que ses potes vedettes Sidney Crosby, Evgeny Malkin, Jordan Staal et autres Sergei Gonchar lui doivent en grande partie. Je charrie? Rappelle-toi de 2009: les Penguins étaient au bord de l’élimination quand, dans un match à sens unique en faveur des Flyers, Monsieur Talbot a défié Dan Carcillo au bout du poing. Il a mangé toute une volée, Talbot, mais devant autant de courage, il a réveillé ses coéquipiers sur le banc qui ont alors orchestré une remontée historique non seulement dans ce match, mais dans la série.
Et devine, mon cher Pierre, qui a fait la différence par la suite dans l’ultime et septième match de la série finale face aux Wings? Oui oui, notre Maxime, auteur de deux buts dramatiques.

MaximeTalbot

C’est ce genre de gars-là que tu peux ajouter à ton club. Il a 27 ans, il lui reste encore du bon hockey dans le corps, tu peux sortir ton carnet de chèques et lui accorder une entente à long terme sans problème. Paraît que des clubs aguerris comme San Jose, Detroit et Chicago vont lui faire les yeux doux dès que la cloche va sonner à midi. Ça doit bien donner une indication de sa valeur…
Un Talbot, jumelé à un frigidaire – tiens, pourquoi pas Jean-François Jacques ? – et tes schtroumpfs vont tous grandir de deux pouces. Sans compter que PK et Pacioretty pourront jouer à leur manière sans toujours être obligés de se faire bulldozer.
Allez, un petit effort. Modifie un peu ta recette. Après tout, ce n’est pas comme si elle t’avait mené à la Terre Promise jusqu’à maintenant, malgré toute ta longue et vaste expérience…•

Lire les commentaires (12)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    octobre 2011
    L Ma Me J V S D
    « sept   nov »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité