Steve Turcotte: Temps d'arrêt

Archive du 20 juin 2011

Lundi 20 juin 2011 | Mise en ligne à 8h52 | Commenter Commentaires (12)

Mes deux candidats…

Maintenant que Ryan Kavanagh a déserté le camp des Cataractes, Martin Mondou doit trouver la perle rare à qui confier le troisième et dernier casier de 20 ans dans son vestiaire. J’aime bien Marc-Antoine Goyette, un arrière fiable qui peut donner un coup de main sur le jeu de puissance, mais le Trifluvien n’est pas assez dominant pour espérer passer la campagne  à Shawinigan en cette saison de Coupe Memorial.

Remarquez, Goyette sera peut-être dans l’alignement au premier match de l’équipe car les défenseurs de 20 ans de qualité disponibles, ça ne court pas les rues dans la LHJMQ!

À mon avis, deux candidats seulement sont particulièrement attrayants, le premier en tête de liste étant Hubert Labrie. Je sais bien que l’ex-porte-couleurs des Estacades dans le midget AAA a déjà en poche une première entente professionnelle. Sauf que Labrie a passé plus de temps à l’infirmerie que sur la glace la saison dernière, son développement ne peut qu’avoir été ralenti. Si les Stars pouvaient être assurés que leur jeune protégé allait obtenir un poste névralgique dans le club hôte de la Coupe Memorial, je suis persuadé qu’ils étudierait cette option très sérieusement. De toute façon, on me dit que dans l’entourage des Olympiques, certains croient que les chances sont bonnes de revoir Labrie dans la LHJMQ l’an prochain…

Hubert Labrie

Historiquement, Martin Mondou et l’état-major des Olympiques n’ont jamais été en mesure de réaliser de grosses transactions ensemble. Ils ont négocié – sans succès – par le passé pour Jean-Philippe Chabot, Paul Byron et Dave Labrecque, notamment. Reste que ça pourrait être différent cette fois, étant donné que Labrie représente un cas spécial de par son contrat professionnel et parce que les Olympiques ont besoin de se renflouer après avoir dépensé aux Fêtes l’an dernier pour Philip-Michael Devos.

À Shawinigan, Labrie serait la version 2011-2012 de Mathieu Bolduc, avec un soupçon d’offensive en prime. Un gars détesté de ses rivaux, qui excelle à contrer les meilleurs éléments adverses, qui aime et qui a le timing pour distribuer des coups d’épaule percutants. Avec Bournival et lui, Éric Veilleux n’aurait pas à s’inquiéter une seule minute durant la saison du leadership dans sa chambre.

L’autre option, c’est Mikaël Tam. Il a un peu plus de mordant que Labrie en zone ennemie mais dans tous les autres départements, il est une coche en-dessous du capitaine des Olympiques.

Mikaël Tam

Encore là, si jamais Tam est une option pour Mondou, il sera difficile j’imagine de s’entendre avec les Remparts. De un parce que Patrick Roy ne veut rien savoir des transactions élastiques, de deux parce que le repêchage vient de se passer et que les choix sont soudainements beaucoup moins attrayants.

Reste que si un des deux finit par aboutir à Shawinigan, les Cataractes seront gagnants au change, finalement, pour cette saison. J’aimerais bien mieux aller à la guerre avec Labrie ou Tam qu’avec Kavanagh…•

Lire les commentaires (12)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    février 2009
    L Ma Me J V S D
    « jan   mar »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    232425262728  
  • Archives

  • publicité