Steve Turcotte: Temps d'arrêt

Archive, août 2010

Lundi 30 août 2010 | Mise en ligne à 16h32 | Commenter Commentaires (19)

Prudence avec Claffey

Michael Claffey

Michael Claffey

Je trouve que Martin Mondou et Éric Veilleux sont durs avec Michael Claffey.  On parle d’un jeune homme qui est débarqué en milieu de saison l’an dernier au Québec, après avoir soigné une blessure, et qui a accumulé sept buts et 15 passes en 45 matchs à 17 ans en 2009-10.

Il n’est pas costaud, pas très rapide, un peu mou en zone défensive mais sur une ligne bleue en avantage numérique, peu de joueurs possèdent son flair offensif. Les chiffres de l’an dernier auraient d’ailleurs été encore plus impressionnants si Veilleux n’avait pas réduit son temps de jeu après les Fêtes….

Voilà que Martin Mondou le vise sur la place publique, prétextant qu’il connaît un camp bien ordinaire. Je n’ai rien contre la manoeuvre si le directeur-gérant pense qu’il peut secouer l’Albertain, je dis juste qu’il faut faire preuve de prudence avec un jeune qui se sert d’un bâton comme d’un canon sur l’attaque massive.

Tiens, Mondou devrait peut-être lâcher un coup de fil à son pote Richard Martel, qui n’en pouvait plus de voir un petit défenseur de 18 ans commettre des gaffes dans sa zone et se porter constamment à l’attaque en 1998.  Il l’avait finalement cédé pour un vulgaire choix au repêchage.

Or ce fut sans doute le meilleur coup de la carrière de directeur-gérant de Denis Francoeur puisque ce défenseur en question – un certain Marc-André Bergeron – a donné 72 buts et 188 points en deux saisons et demi aux Cataractes. Tout ça pour un choix de cinquième ronde.

Avant de me lancer des tomates, respirons tous par le nez: je ne dis pas que Claffey est le prochain Bergie. Ce dernier était un défenseur complet dans la LHJMQ et il n’avait pas froid aux yeux. Pas pour rien que le 21 flotte dans les hauteurs du Centre Bionest. Ce que je dis, c’est que les habiletés offensives de Claffey sont semblables à celles du Trifluvien. Une garnotte sur réception, une belle vision du jeu et la capacité de prendre la bonne décision entre tirer ou passer.

À condition, bien sûr, qu’on lui fasse confiance sur le jeu puissance. Et cette dernière phrase s’addresse tout autant au coach qu’à ses compagnons de jeu…

Pas encore convaincus? C’est votre droit. Mais sachez seulement qu’à 17 ans, Bergeron a compilé une fiche de six buts et 14 passes en 40 matchs. Des chiffres qui ressemblent étrangement à ceux de Claffey, non?•

Lire les commentaires (19)  |  Commenter cet article






Vendredi 27 août 2010 | Mise en ligne à 19h31 | Commenter Commentaires (35)

Plus près que jamais de Shawinigan…

 

Michael Matheson

Michael Matheson

 

 

 

Bombe dans le camp des Cataractes au cours des dernières heures, Michael Matheson est en ville depuis deux jours et il assiste en ce moment au match face au Junior de Montréal en compagnie de son papa  du directeur-gérant Martin Mondou.

 

La grande séduction s’est amorcée hier après-midi et l’affaire a été traitée comme un secret d’état, de sorte que je n’ai appris la nouvelle que lorsque je l’ai vu sur la glace pour la séance d’entraînement quotidienne de l’équipe!

 

Après l’entraînement, le clan Matheson a soupé avec les dirigeants des Cataractes qui leur ont fait le pitch de vente pour le convaincre de se joindre immédiatement à l’équipe. Le meilleur joueur de 16 ans l’Est du Canada est ensuite rentré à l’hôtel et ce matin, il a de nouveau sauté sur la glace avec l’équipe  avant de revenir en soirée pour assister au match.

 

À voir l’enthousiasme du jeune sur la glace, l’opération charme a eu de l’effet. Pour le moment toutefois, la famille Matheson reste sur ses positions: Michael va amorcer la saison dans le midget AAA et une décision sera prise à Noël quant à son avenir.

 

Juste ça, c’est une bonne nouvelle en soi. Après tout, il y a deux semaines à peine, Matheson ne voulait même plus rencontrer les Cataractes, ni visiter leurs installations.  Voilà que maintenant, sa décision de confier son développement à la NCAA n’est plus coulé dans le béton. 

 

Matheson n’a jamais été aussi près d’enfiler le maillot de la plus vieille concession de la LHJMQ…

 

Lire les commentaires (35)  |  Commenter cet article






Vendredi 27 août 2010 | Mise en ligne à 18h21 | Commenter Commentaires (10)

NRJ: Une bonne décision

Juste un petit mot pour vous dire que le pacte entre les Cataractes et NRJ est une bonne décision à mon humble avis. Quand une équipe dit qu’elle veut avoir une dimension régionale, les bottines doivent suivre les babines!

Rien contre la radio 91,1 mais elle ne pouvait offrir cette vitrine à l’équipe d’Éric Veilleux. 

 

Vous êtes plusieurs à être déçus que NRJ ne diffuse pas tous les matchs de l’équipe. D’un point de vue de partisan, c’est légitime. Faut comprendre qu’il y a un coût rattaché à cette entente pour les deux parties et c’est difficile de leur reprocher d’être prudent pour une première saison. Selon mes informations, plusieurs parties sur la route pourraient être rajoutées dès l’an prochain si le partenariat satisfait les deux parties.

À NRJ, les gens derrière le projet ont réussi la même opération avec l’Océanic à Rimouski et les Voltigeurs à Drummondville. C’est rassurant, non?

Lire les commentaires (10)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    décembre 2014
    L Ma Me J V S D
    « nov    
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives

  • publicité