Steve Turcotte: Temps d'arrêt

Archive, mars 2010

Jeudi 11 mars 2010 | Mise en ligne à 17h03 | Commenter Commentaires (58)

Bien en selle, Veilleux?

Veilleux


Presque à pareille date l’an dernier, quelques partisans écrivaient sur les différents forums de discussion qu’Éric Veilleux avait perdu le contrôle de sa chambre et que la bisbille s’était installée entre les vedettes du club. Il y en avait un sur ce blogue qui se disait tellement convaincu de ça qu’il menaçait de dévoiler ses infos si la situation ne se plaçait pas.

La suite, on s’en souvient tous. Dès le début des séries, les Cats ont joué à la hauteur des attentes. Ils ont pilé sur les Tigres, les Olympiques et les Remparts avant d’échapper la Coupe du Président par un petit but aux mains des Voltigeurs, une équipe différente mais certainement aussi puissante. Les critiques ont laissé place à beaucoup de compliments adressés à Veilleux sur sa façon de préparer ses troupes pour la guerre et Martin Mondou l’a récompensé en lui offrant une extension de trois ans.

Mais la saison en dents de scie des Cats cet hiver a fait ressortir les détracteurs du petit général. C’est correct, personne n’est obligé d’aimer un homme de hockey ou d’apprécier son travail. Et une chose est certaine, Veilleux a certainement une partie du blâme à assumer pour une saison bien en-deça des attentes.

Mais là où je débarque, c’est quand les mêmes cancans sur l’ascendant de Veilleux sur ses hommes refont surface. Depuis le départ d’Olivier Ouellet, certains s’amusent derrière le clavier à prétendre que le torchon brûle entre le pilote et ceux qui contrôlent le vestiaire. Et depuis le départ de Jérôme Dupont de Gatineau, certains rêvent à un coup d’état semblable à Shawinigan.

Réglons d’abord la question du leadership du protégé de Bob Hartley. Rien ne m’indique que Veilleux n’est pas bien en selle. Est-ce que tous les joueurs des Cats filent le parfait bonheur? Bien sûr que non, il y a toujours des gars qui sont mécontents dans un vestiaire. Pensez-vous qu’Antoine Tardif était heureux l’an dernier de céder son filet à Marco Cousineau? Que Dominik Schlumpf s’éclatait en mangeant du pop-corn dans les estrades du Centre Bionest? L’important pour un entraîneur, c’est d’avoir les leaders de son bord et de s’assurer que la majorité va suivre la parade. Mes espions m’indiquent que Veilleux a toujours cet appui.

Secundo, je ne crois pas du tout à un congédiement pour l’instant. Martin Mondou a beau être impulsif, il sait compter et le lourd contrat de Veilleux le met au moins à l’abri jusqu’à l’an prochain. D’autant plus que Mondou sait qu’il a une part de responsabilités à assumer lui aussi dans les insuccès de l’équipe…

La bonne nouvelle, pour les anti-Veilleux comme pour les pro-Veilleux, c’est que sous son règne, les Cats ont toujours mieux paru en séries qu’en saison. Qui sait si la plus vieille concession de la LHJMQ ne pourra donner plus de fil à retordre que prévu aux puissants Tigres…

Lire les commentaires (58)  |  Commenter cet article






Lundi 8 mars 2010 | Mise en ligne à 17h15 | Commenter Commentaires (22)

Diviser ou unir?

J’ai bien aimé la décision d’Éric Veilleux d’unir ses meilleurs éléments au sein d’un trio le week-end dernier en Abitibi. S’il n’ont pas la profondeur des Tigres, les Cataractes n’ont certainement rien à envier aux Tigres quand on analyse les meilleurs joueurs de l’équipe. Vandall, Labrecque et Paradis peuvent certainement rivaliser avec n’importe lequel des trios de la ligue et en les réunissant, ça les conscientise au fait que le salut de l’équipe passe par eux. S’ils sont des compétiteurs, il n’y a pas meilleur moyen de les stimuler.

Bien sûr la formule fait en sorte que Michaël Bournival sera plus isolé sur le deuxième trio. Mais le surdoué de 17 ans n’a besoin de personne pour jouer avec fougue et il va certainement trouver un moyen de se rendre utile. D’autant plus qu’il n’aura plus les deux meilleurs défenseurs adverses dans le visage.

J’aime mieux un gros trio plutôt que deux moyens. Et vous?

Lire les commentaires (22)  |  Commenter cet article






Mardi 2 mars 2010 | Mise en ligne à 20h32 | Commenter Commentaires (20)

Un peu de fricassée?

Marie-Philip Poulin

Marie-Philip Poulin

Bonjour à tous, il me fait plaisir de vous retrouver sur le blogue, après six semaines à chouchouter mon amoureuse ainsi que mes deux héritiers! La maman est en forme, ma princesse grandit  à vue d’oeil et le petit Alexis fait déjà une bonne partie de ses nuits, alors il est temps de reprendre le collier au bureau.

Pendant mon absence, la planète hockey n’a pas arrêté de tourner, bien au contraire, alors je vous propose une petite fricassée sportive.

1)La démission de Bob Gainey ne m’a pas surpris du tout. Tant qu’à se faire congédier en fin de saison, aussi bien choisir soi-même le moment de son départ. La mauvaise nouvelle, c’est que son sucesseur était son principal lieutenant, ce qui veut dire qu’il a été très impliqué dans les décisions de Gainey. Ça fait peur et on ne peut pas dire que son premier geste – le très moyen Dominic Moore contre un choix de deuxième ronde – est rassurant. Donnons quand même la chance au coureur…

2) Le départ d’Olivier Ouellet fait mal aux Cataractes. Ouellet apportait de la vitesse et un pif offensif pas piqué des vers. Par contre, il est totalement faux de prétendre que sa décision de lever les feutres relève d’un conflit avec Éric Veilleux. Pas question d’entrer dans les détails mais disons que Ouellet n’avait pas le goût de s’imposer les sacrifices requis pour évoluer à ce niveau. On ne peut que lui souhaiter bonne chance….

3)Vrai que les Cataractes connaissent une mauvaise saison, mais je suis surpris de voir autant de gens réclamer la tête d’un entraîneur qui a amené l’équipe à un petit but de la Coupe du Président il y a quelques mois à peine. Pas un autre entraîneur en 40 ans d’histoire ne s’est approché plus près que lui du prestigieux trophée même si d’autres avant lui ont aussi eu de puissants clubs sous la main. Est-ce que Mike Babcock doit être congédié par les Red Wings parce que son club est décevant cette année après une participation à la finale l’an passé? Veilleux mérite une partie du blâme pour cette campagne en dents de scie et je serai certainement plus cinglant si son club ne relève pas son jeu en séries mais d’ici là, je vais me garder une petite gêne.

4)J’ai évidemment suivi nos deux formations nationales aux Olympiques. Chez les hommes, j’avoue que le parcours de la Slovaquie et de la Finlande me fait rêver à une Équipe-Québec formé des Lecavalier, St-Louis, Bergeron, Ribeiro,Vlasic, Letang et compagnie. Il me semble que ça mettrait encore plus de piquant dans le tournoi.

Chez les femmes, j’ai été ébloui par les Jeux de Marie-Philippe Poulin. À un tel point que je me demande si la Beauceronne tiendrait son bout… dans la LHJMQ. Attendez un peu avant de vous moquer de moi, cette jeune femme a quand même évolué avec les garçons jusqu’au midget Espoir et elle a toujours fait partie de l’élite. Et il y a aussi que ce cher circuit Courteau n’est plus très viril. Si j’étais directeur-gérant, je lui lancerais une invitation pour le prochain camp d’entraînement. Elle est jolie et elle se débrouille fort bien avec une paire de patins et un hockey: c’est un coup de marketing assuré. Et qui sait si elle ne pourrait pas surprendre tout le monde…

Voilà pas mal de matière pour un retour au jeu ;) J’attends vos tomates avec impatience…

Lire les commentaires (20)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    mars 2010
    L Ma Me J V S D
    « fév   août »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives

  • publicité