Le Blogue-Trotter

Archive de la catégorie ‘Terre-Neuve’

Lundi 13 février 2012 | Mise en ligne à 10h35 | Commenter Commentaires (8)

Morue au menu

Photo: The Rooms

Photo: The Rooms

ARIANE KROL

ST. JOHN’S

La morue, jadis si abondante, a longtemps été le moteur économique de Terre-Neuve. Le moteur s’est essoufflé avec la diminution de la ressource, mais le savoureux poisson demeure omniprésent sur les tables.

On pense évidemment aux fish and chips, que l’on trouve une foule d’endroits. Je voulais essayer celui de Leo’s, une adresse refilée par le collègue Yves Boisvert, mais c’est fermé le dimanche. Je me suis rabattue sur le Ches’s voisin, une petite chaîne locale qui est une véritable institution à Terre-Neuve.

Mais la morue entre aussi dans la composition de plats plus typiques, comme les langues de morues servies avec des scrunchions (minuscules dés de lard salé) et le fish and brewis (de la morue dessalée et des morceaux de pain sec réhydratés, aussi servis avec des scrunchions). Savoureux, mais pas léger léger. Surtout dans les restos qui font dans la cuisine traditionnelle, comme Velma’s.

Heureusement, des nouvelles adresses ont repris le flambeau, et l’ont amené plus loin. Comme le bien-nommé Bacalao qui, en plus des plats de morue plus classiques, propose chaque jour une morue dessalée différente, qui peut aussi bien être apprêtée avec une sauce vodka et du saumon fumé qu’avec du curry.

La morue n’est peut-être plus la monnaie d’échange locale, mais elle demeure une délicieuse carte de visite.

Lire les commentaires (8)  |  Commenter cet article






Samedi 11 février 2012 | Mise en ligne à 10h10 | Commenter Aucun commentaire

Iceberg droit devant!

Photo: Tourisme Terre-Neuve et Labrador

Photo: Tourisme Terre-Neuve et Labrador

ARIANE KROL

ST. JOHN’S

On les aperçoit au printemps, parfois jusqu’au début de l’été, glissant majestueusement sur les flots. Terre-Neuve en a fait une attraction touristique, on trouve même une bière de microbrasserie fabriquée à partir de leur eau à St. John’s.

Les icebergs n’ont pas a pas toujours été aussi appréciés. Un, en particulier, qui dérivait à plus de 350 milles marins au large des côtes de la province dans la nuit du 14 au 15 avril 1912, a laissé un bien funeste souvenir. C’est lui qui a mis brutalement un terme à la croisière du Titanic, pourtant réputé insubmersible, un naufrage dans lequel près de 1500 personnes ont perdu la vie.

Cela fera 100 ans cette année et plusieurs activités s’organisent ici pour commémorer cet événement historique. En particulier à Cape Race, où les télégraphistes ont joué un rôle déterminant dans la retransmission des signaux de détresse du Titanic aux autres navires.

Aucun commentaire  |  Commenter cet article






Vendredi 10 février 2012 | Mise en ligne à 6h41 | Commenter Aucun commentaire

Saint-John’s en hiver

Maison colorées de St. John's.

Maison colorées de St. John's. Photo: Tourisme Terre-Neuve

Ariane Krol

D’accord, je triche un peu. Les rues de la capitale terre-neuvienne sont enneigées ces jours-ci, et la petite tempête d’hier soir en a rajouté une couche. Mais on y est tout de même frappé par les couleurs pimpantes de ses maisons, qui lui donnent une allure de ville-jouet. Un trait distinctif qui lui a valu une place dans ce classement de villes les plus colorées au monde.

St-John’s* est encore une petite ville (moins de 200 000 habitants), mais elle fait des pas de géant. La population, l’emploi, les revenus, la construction domiciliaire, le trafic à l’aéroport, tout augmente.  Le taux de chômage, à 6,6%, n’a jamais été aussi bas depuis 15 ans.

Du point de vue touristique, toutefois, cette destination tout à l’est du pays reste assez méconnue. Sa récente fortune la rendra-t-elle plus attrayante pour les voyageurs? C’est ce que je verrai au cours des prochains jours. J’ai bien hâte de constater ce qui a changé depuis mon dernier passage.

* Officiellement Saint-Jean-de-Terre-Neuve, mais même la province n’utilise pas cette appellation dans la version française de son guide touristique. Et Saint-Jean pris isolément est une source de confusion avec la ville néo-brunswickoise du même nom. Avec St-John’s, par contre, on sait tout de suite de quoi on parle.

Aucun commentaire  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juillet 2014
    L Ma Me J V S D
    « juin    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité