Le Blogue-Trotter

Archive de la catégorie ‘Slovénie’

Vendredi 18 juin 2010 | Mise en ligne à 12h24 | Commenter Commentaires (8)

Beautés naturelles

Notre journaliste Émilie Côté en est à son troisième et dernier voyage, après un premier à Bali et Tokyo, et un deuxième en Éthiopie. Après Paris, Amstersdam, Copenhague, Londres et Venise, elle a visité la Slovénie. Voici le récit de sa toute dernière journée avant de rentrer à Montréal.

ÉMILIE CÔTÉ

Ma dernière journée en Slovénie était aussi la dernière journée de tous mes voyages.

En tout cas, elle aura été mémorable.

J’ai d’abord pris ce qu’on appelle un car train (un train pour autos) pour passer de la région de Bohinj à la vallée de la Soca.

Slovénie 158a

Slovénie 165a

Slovénie 166a

Le trajet dure 45 minutes. Nous passons dans plusieurs tunnels sous les montagnes, dont un de 6,3km, le plus long de la Slovénie. Ceux qui ont peur de l’obscurité devraient s’abstenir…

Slovénie 182a

Slovénie 185a

Slovénie 175a

J’étais bien impressionnée par ce moyen de transport “hybride” que je prenais pour la première fois.

Slovénie 178a

Et j’étais maintenant dans la vallée de la rivière Soca, près d’un village appelé Tolmin. J’ai failli avoir un accident d’auto quand j’ai aperçu la rivière pour la première fois. Sa couleur d’un turquoise-émeraude clair est presque irréelle, surtout au soleil.

Slovénie 192a

Slovénie 197a

D’autres photos de la rivière suivront plus tard.

Mon premier arrêt était dans les gorges de la Tolminka.

Slovénie 211a

Slovénie 212a

Slovénie 215a

Slovénie 219a

Mes photos ne rendent pas hommage à  la “grandeur majestueuse” des lieux (le soleil était à son zénith), mais sachez que c’est un lieu à visiter si vous allez en Slovénie.

Slovénie 243a

Slovénie 253a

J’étais ensuite de retour sur la route pour suivre la rivière Soca. On dit que la vallée de la Soca est l’équivalent slovène de la Toscane en Italie.

Je suis loin d’être une “fille de char”, mais disons que c’est la plus belle ballade en voiture que j’ai faite de ma vie.

Slovénie 255a

Slovénie 263a

Sur la route, il y avait par ailleurs beaucoup de motocyclistes et d’Italiens (la frontière est juste à côté) avec des autos qui valent le double de mon salaire annuel.

Slovénie 267a

Et sachez – même le bureau touristique m’avait avertie – que les automobilistes slovènes  ”collent derrière” quand ils conduisent (surtout derrière moi qui étais plutôt insécure sur une route sinueuse que j’apprivoisais pour la première fois au volant d’une voiture presque neuve qui ne m’appartient pas).

Peu de temps après, j’étais rendue dans Goriska Brda, la région des vignobles, où il y a une route des vins (lien ici).

Slovénie 271a

Slovénie 294a

Slovénie 272a

Slovénie 279a<

Slovénie 281a

Peu de gens savent que la Slovénie est un pays viticole. On y produit plus de vin blanc que de vin rouge et aussi du vin pétillant comme du Prosecco. Je ne suis pas une experte, mais j’en ai bu durant mon séjour et j’ai bien aimé.

Pouvez-vous croire qu’une heure avant, j’étais dans les montagnes? La Slovénie, c’est de superbes régions complètement différentes à de très courtes distances les unes des autres.

Au milieu des vignobles, je n’arrêtais pas de garer la voiture n’importe où pour prendre des photos.

Slovénie 285a

Slovénie 288a

Pour vous situer, j’étais en matinée dans le parc national du Triglav et les vignobles sont au nord-ouest de Nova Gorica.

AAA

J’avais ensuite une heure de route à faire pour me rendre aux grottes de Skocjan (situées à une quarantaine de kilomètres au nord-est de Koper sur la carte).

Depuis 1986, les Skocjan Caves sont sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Les grottes sont considérées comme la plus grande zone humide souterraine au monde.

La visite guidée de trois kilomètres dure environ une heure trente.

Un résumé: ouf! Époustouflant!

Je n’avais pas le droit de prendre de photos, mais en voici tirées du site www.slovenia.info.

grotte2

grotte3

grotte4

(Une autre galerie de photos ici).

Les grottes font 6 200 mètres de longueur avec une profondeur maximale de 223 mètres. Il y a une partie sèche et une partie humide, car la rivière a perdu de son débit et s’est déplacée. Tous les détails ici.

Certaines galeries sont immenses. On dirait des salles de spectacle souterraines.

Wow.

***

Alors voilà, cela ne pouvait pas mieux terminer ce troisième et dernier voyage.

Je prépare une conclusion de toutes mes aventures.

Ce sera en ligne lundi.

Lire les commentaires (8)  |  Commenter cet article






Jeudi 17 juin 2010 | Mise en ligne à 11h16 | Commenter Commentaires (13)

Du haut des Alpes juliennes

Slovénie 297a

Notre journaliste Émilie Côté en est à son troisième et dernier voyage, après un premier à Bali et Tokyo, et un deuxième en Éthiopie. Après Paris, Amstersdam, Copenhague, Londres et Venise, elle a visité la Slovénie, sa dernière escale européenne avant de rentrer.

ÉMILIE CÔTÉ

Pour la troisième journée de mon road-trip en Slovénie, je partais de la capitale, Ljubljana, pour me rendre au nord-ouest du pays, au pied des Alpes juliennes, tout près des frontières italienne et autrichienne, dans le parc national du Triglav.

Le parc national, le seul de la Slovénie,  fait environ 850 kilomètres carré, soit 4% du territoire du pays.  Il tire son nom du mont Triglav, qui s’élève à 2 864 mètres d’altitude. On peut y faire de la randonnée et du vélo, mais aussi du kayak, du rafting et de l’équitation.

map

Je me suis un peu perdue, mais j’ai fini par retrouver mon chemin…

Slovénie 202a

Mon premier arrêt était au lac Bled, dont l’île avec le château, est LA photo “carte-postale” de la Slovénie.

Voici des photos prises sur le site www.slovenia.info.

Bled2

Bled

Et en toute humilité, voici mes photos:

Slovénie 003a

Slovénie 009a

Je n’étais alors qu’à 15 minutes de voiture de mon hôtel, le Bohinj Park Hotel, un nouveau complexe d’hébergement et de bien-être eco-friendly.

La vue de ma chambre:

Slovénie 013a

Le nom de l’établissement le dit, nous sommes tous près du lac Bohinj, un autre fleuron du tourisme slovène.

J’ai fait ce qu’il fallait pour avoir la plus belle vue du lac, soit prendre le funiculaire jusqu’en haut de la montagne et centre de ski Vogel.

Slovénie 017a

Slovénie 027a

Slovénie 084a

Pouvez-vous croire que j’ai le vertige…

Slovénie 044a

Mais mon vertige n’est pas aussi sévère que celui de cette dame:

Slovénie 093a

Je suis encore une fois à court de synonymes pour vous décrire comment le paysage était à couper le souffle.

Slovénie 059a

Slovénie 075a

Slovénie 083a

Cela doit vraiment être incroyable de skier ici l’hiver dans les 18 km de pistes d’une altitude de 1500 à 1800 mètres (regardez la galerie de photos ici).

Slovénie 030a

Il y a des chalets et des restaurants tout partout, et même un hostel.

Slovénie 055a

J’aurais bien aimé monter la montagne à pied, mais il était déjà 15h quand j’ai pris le funiculaire.

J’ai quand même pu faire un peu de randonnée en fin d’après-midi en marchant une heure vers une chute appelée Savica.

Slovénie 095a

Slovénie 100a

Slovénie 103a

Slovénie 117a

Slovénie 108a

J’ai ensuite garé la voiture près du lac Bohinj et j’ai pris une marche avec “ma lumière préférée”, celle de fin de journée.

Slovénie 138a

Slovénie 136a

Slovénie 141a

Slovénie 128a

J’ai beau être une fille de ville, que le calme de la campagne fait du bien. Si je pouvais gagner un chalet:)

Allez, je vous laisse là-dessus.

À demain.

Lire les commentaires (13)  |  Commenter cet article






Mardi 15 juin 2010 | Mise en ligne à 9h21 | Commenter Commentaires (11)

Ljublja…quoi?

Notre journaliste Émilie Côté en est à son troisième et dernier voyage, après un premier à Bali et Tokyo, et un deuxième en Éthiopie. Après Paris, Amstersdam, Copenhague, Londres et Venise, elle a visité la Slovénie, sa dernière escale européenne avant de rentrer.

ÉMILIE CÔTÉ

Je connaissais à peu près rien de la Slovénie avant de décider d’y aller après avoir vu que c’était une destination touristique à surveiller selon le Lonely Planet.

Il faut dire que la Slovénie ne fait que 20 000 kilomètres carré. Pour vous donner une idée, son territoire est plus petit que celui de l’État Vermont, qui en fait 5000 de plus.

De la population de deux millions de Slovènes, environ 300 000 personnes habitent la capitale, Ljubljana, située au milieu du pays.

AAA

À peu près tout en Slovénie se fait à maximum deux heures de voiture de Ljubljana, où j’ai passé une très belle journée.

Encore une fois, le soleil était de la partie.

Lido-Slovénie 1108a

Lido-Slovénie 1063a

Lido-Slovénie 1066a

J’avais rendez-vous sur une terrasse avec deux représentantes hyper sympathiques de l’office touristique de la Slovénie (www.slovenia.info).

En fait, les deux côtés de la rivière Ljubljanica, qui traverse la vieille ville, sont garnis de terrasses.

Lido-Slovénie 1061a

Et le point central où tous les gens se donnent rendez-vous est le triple bridge, le “Triple pont”.

Lido-Slovénie 1109b

Lido-Slovénie 1122a

Il mène les gens du Mestni trg (Town Square) au château de Ljubljana.

Derrière le Town Square, vous pouvez voir à gauche l’église Franciscaine de l’Annonciation. Et à droite, le monument du poète slovène France Prešeren.

Lido-Slovénie 1125a

Lido-Slovénie 1128a

Et le château en haut de la colline, de l’autre côté du pont:

Lido-Slovénie 1115a

J’ai par la suite pris ce funiculaire pour me rendre dans les hauteurs du château.

Lido-Slovénie 1074a

Voyez sur cette photo (prise sur le site www.slovenia.info) comment le château surplombe la ville.

Ljubljana_grad_Panorama_17358_166390

Le château appartient à la Ville de Ljubljana à des fins culturelles depuis 1905. (Pour tous les détails historiques, lien ici.)

Lido-Slovénie 1091a

Lido-Slovénie 1087a

Lido-Slovénie 1089a

Lido-Slovénie 1094a

Lido-Slovénie 1084a

De là-haut, on peut voir le tiers de la Slovénie quand il fait beau. Voyez les Alpes juliennes à l’horizon.

Je suis à court de mots pour décrire de beaux paysages qui me renversent à chaque fois.

Lido-Slovénie 1080a

Lido-Slovénie 1081a

Après la visite du château, je suis passée par le pont des dragons, l’un des emblèmes de la capitale.

Lido-Slovénie 1067a

Lido-Slovénie 1065a

Puis j’ai flâné dans les rues de la vieille ville, dont plusieurs sont fermées à la circulation.

Lido-Slovénie 1144a

Lido-Slovénie 1104a

Lido-Slovénie 1106a

Lido-Slovénie 1126a

La position centrale de Ljublajana entre l’Autriche, la Hongrie, la Croatie et l’Italie fait en en sorte que la capitale est un heureux mélange des cultures germaniques, italiennes et slaves de l’ancienne monarchie austro-hongroise.

En tout cas, cela fait une bien belle ville, où tout se fait pratiquement à pied. Une ballade dans le parc Tivoli vaut aussi le détour (mon appareil-photo avait malheureusement besoin d’être rechargé quand j’y suis passée).

***

Avant le souper, j’ai marché jusqu’au bout de l’une des deux artères piétonnières qui bordent la rivière, qui mènent à un quartier appelé Krakovo.

Lido-Slovénie 1129a

Lido-Slovénie 1134a

Lido-Slovénie 1139a

J’ai mangé un plat traditionnel slovène, du poisson Sea bass (bar), dans un restaurant appelé Pri Skofu, caché dans une ruelle. Je vous le recommande fortement si vous allez un jour à Ljubljana.

Est-ce qu’il y a un prix pour les toilettes extérieures les plus cute au monde?

Lido-Slovénie 1150a

Et pour le plus beau bar qui donne sur la rue?

Lido-Slovénie 1158a

Les deux représentantes du bureau touristique m’avaient dit que Ljubljana met beaucoup d’efforts pour démocratiser les arts perçus comme étant “élitistes”.

Bien ce n’était pas des paroles lancées en l’air… Sur le chemin du retour, il y a avait un spectacle de ballet en plein air gratuit dans le Town Square.

Wow!

C’était sublime et j’étais vraiment impressionnée.

Des idées pour Montréal?

Lido-Slovénie 1169a

Conclusion: allez en Slovénie avant que le monde s’aperçoive  que c’est un petit coin de paradis.

***

Certains lecteurs me demandent si le coût de la vie y est élevé?

Non. La monnaie est l’Euro, et ce n’est pas moins cher ou plus cher que dans une autre ville européenne similaire.

***

Je vous dis à demain. Je vous raconterai tout le beau plein air que j’ai fait dans les Alpes juliennes.

***

Des lecteurs me parlent de la Coupe du monde, car l’équipe de la Slovénie a battu celle de l’Algérie, hier.

J’aurais beaucoup aimé célébrer cette victoire dans un bar de Ljubljana, mais sachez qu’il y a deux ou trois jours de décalage entre ce blogue et où je suis réellement.

Un indice: le spectacle Cubes rubiques que Malajube donnait hier soir aux FrancoFolies était excellent.

Lire les commentaires (11)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mars 2014
    L Ma Me J V S D
    « fév   avr »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité