Le Blogue-Trotter

Archive de la catégorie ‘Général’

Mardi 15 avril 2014 | Mise en ligne à 16h16 | Commenter Aucun commentaire

Des vacances en chocolat

En cette semaine de Pâques, il est bon de savoir que le chocolat peut aussi faire partie des vacances. Et on ne parle pas ici des traitements avec de la pâte de cacao ou une autre crème chocolatée à laquelle on prêterait des vertus thérapeutiques (ouf…) dans des spas d’hôtels quelconques. On parle de vraies vacances au cœur du cacao. À la source.

boucan7

L’hôtel Boucan à Sainte-Lucie est un fantasme de chocoholic, mais aussi des consommateurs qui cherchent à se rapprocher de l’origine de leurs aliments. Même en vacances.

Là, l’origine est tout autour. Car avant d’être un petit complexe hôtelier, chic et luxueux, il y avait la plantation Rabot, la plus vieille plantation de Sainte-Lucie rachetée en 2006 par deux hommes qui avaient à cœur de faire reconnaître l’origine de la fève de ce petit pays des Antilles. Ils y travaillent depuis et la plantation fait désormais partie d’un groupe de 145 fermiers de l’île qui cultivent avec des principes d’agriculture durable et éthique.

boucan3

L’hôtel?

Ah oui, l’hôtel!

Un fantasme donc.

Niché dans la nature luxuriante de cette île paradisiaque, devant les magnifiques volcans Pitons, en pleine forêt. Tout est neuf et de bon goût. Et oui, il y a aussi des traitements au chocolat, faits à partir de fèves de la plantation, torréfiées sur place, des balades parmi les cacaoyers, des ateliers de dégustation de chocolat…

Et le chocolat a la part belle sur le menu du restaurant, de l’entrée au dessert.

Boucan8

Boucan6

boucan5

Un fantasme, disions-nous, semaine pascale ou pas!

http://www.hotelchocolat.com/uk/boucan

Aucun commentaire  |  Commenter cet article






Lundi 14 avril 2014 | Mise en ligne à 10h58 | Commenter Commentaires (28)

Trivago, la pub : pour ou contre?

Vous la connaissez, c’est certain. On la voit à la télévision depuis un bon bout de temps déjà : la publicité de Trivago, avec ce jingle-ver-d’oreille qui présente deux voyageurs dans un même hôtel. Une jolie fille qui a payé pas mal plus cher que son compagnon, un gros monsieur qui met ses palmes pour aller à la piscine. Pas super attirant.

Trivago est un site comparateur de prix pour les vacances, mais à voir les deux options présentées ici, on a soudainement envie de payer plus cher pour son hôtel…

Point de vue d’une spécialiste.

Il ne faut pas regarder ce message au premier degré : ici, on fait une dramatisation extrême, prévient Annie Aubert, présidente de l’agence de publicité kbs+ Montréal.

«La description de l’offre est très claire, dit-elle. Le consommateur va économiser du temps et de l’argent, pour un effort minimum. Et on peut se dire que si ce monsieur a réussi à le faire, tout le monde le peut.»

Oui mais…

Veut-on vraiment passer ses vacances avec ce monsieur?

Trivago ne court-il pas le risque de projeter une image négative de ses services?

Le rabais est très attirant, surtout que dans ce cas, explique cette spécialiste, il est fait en tout anonymat, en ligne.

«Ce n’est pas une marque de statut social, explique Annie Aubert. C’est une poulie de transmission. Personne ne sait où vous avez réservé votre voyage. »

Alors que si vous allez dans une épicerie à rabais, tout le monde va vous voir entrer…

Conclusion, Annie?

« D’un point de vue publicitaire, c’est efficace.»

On aurait quand même aimé une dramatisation moins extrême…

Lire les commentaires (28)  |  Commenter cet article






Jeudi 10 avril 2014 | Mise en ligne à 10h17 | Commenter Commentaires (2)

Voyager parmi les heureux

Connaissez-vous l’application Jetpac?

Elle pourrait sauver votre prochain voyage, grâce à ses guides internationaux faits à partir de photos piquées sur Instagram. D’ailleurs faites gaffe: si vous êtes vous-même un frénétique instagrameux et que vous affichez toutes vos sorties avec le nom de l’endroit, vous pourriez bien vous retrouver dans un guide touristique…

Les endroits à visiter, les musées, les endroits où le bonheur est facile, les plus belles vues, les lieux fréquentés par les étudiants, les hommes, les gens d’affaires, les blondes, les jetsetters…

Et pourquoi des guides si superficiels pourraient-ils sauver votre voyage?

Eh bien…

Les photos n’étant au départ absolument pas destinées à un guide, elles vous révèlent vraiment quelle est la clientèle d’un resto, hôtel ou tout autre lieu public. On a même fait des listes. À Brooklyn, par exemple, vous aurez les cafés les plus chouettes (ou vous irez) et les endroits préférés des hipsters (ou vous n’irez pas).

Sans blague, il y a quand même là des trouvailles à faire. Des nouveaux petits restos excentriques, boudés dans d’autres guides.  Les plats montrés sont ceux servis.

Et les gens de Jetpac ne se sont pas contentés de cela: le mois dernier, ils ont aussi dressé un palmarès des destinations où les gens sont le plus heureux, d’après la quantité de photos de gens souriants et même, la largeur de leur sourire! Comme on le sait, le bonheur est un concept qui se calcule si bien mathématiquement.

Résultat? On galère fort en Amérique du Sud et en Amérique centrale. Le Brésil arrive en haut de la liste. Suivi du Nicaragua, du Honduras, de la Colombie, de la Bolivie, du Costa Rica et du Vénézuéla! Le Canada est 45e dans la liste du bonheur. C’est certain que si on se fie aux photos de cet hiver/printemps, avec un foulard de laine, le sourire est un peu moins apparent…

https://www.jetpac.com/

Lire les commentaires (2)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mai 2013
    L Ma Me J V S D
    « avr   juin »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité