Le Blogue-Trotter

Archive de la catégorie ‘Autriche’

Lundi 13 décembre 2010 | Mise en ligne à 12h22 | Commenter Commentaires (10)

20+C+M+B-10

Violaine Ballivy, en Autriche

Le centre-ville d'Innsbruck, décoré pour Noël.

Le centre-ville d'Innsbruck, décoré pour Noël.


D’étranges codes lettrés et chiffrés ornent le haut de la porte de plusieurs maisons des environs d’Innsbruck. Ils sont écrits à la craie blanche. On pourrait penser qu’ils sont le triste souvenir d’une lointaine époque où l’on marquait les maisons frappées par une épidémie quelconque, ou hébergeant les collaborateurs d’un camp ennemi pendant la guerre.
L'inscription laissée à la craie par des jeunes chanteurs déguisés en Rois mages, le 6 janvier dernier.

L'inscription laissée à la craie par des jeunes chanteurs déguisés en Rois mages, le 6 janvier dernier.


Mais il n’y a rien de triste dans ces chiffres, bien au contraire. Ils ont été laissés par les enfants déguisés en rois Mages qui circulent, de maison en maison pour chanter des cantiques le jour de l’Épiphanie. La coutume veut que les enfants inscrivent alors, en souvenir de leur passage, la date à la craie et les initiales des trois rois mages qu’ils représentaient. L’inscription sera conservée en guise de porte-bonheur.
Le phénomène est peut-être exacerbé à l’approche de Noël, mais reste que les traditions semblent terriblement bien ancrés dans le Tyrol.
L'église du village de Mutters, à moins de 15 minutes d'Innsbruck.

L'église du village de Mutters, à moins de 15 minutes d'Innsbruck.


Il suffit de quelques minutes de bus seulement du centre-ville d’Innsbruck pour rejoindre de charmants petits villages de montagne où l’on vit, encore, sur des fermes, élevant le bétail qui fournira la viande et le fromage qui seront ensuite vendus ensuite au marché pour arrondir les fins de mois.
Une ferme d'Igls, à 4 km d'Innsbruck.

Une ferme d'Igls, à 4 km d'Innsbruck.


Parlant de traditions : il faut absolument, de passage à Innsbruck, faire une petite pause à la fonderie de cloches Grassmayr. Pas tellement pour le musée en soi, mais pour rencontrer la famille Grassmayr. L’entreprise se transmet de père en fils et en fille depuis maintenant 14 générations, soit plus de 400 ans !
Elizabeth Grassmayr, à l’aube de ses 70 ans mais avec l’énergie d’une adolescente, fait encore visiter les lieux aux touristes, leur présentant au passage ses deux fils et son mari…
La fabrique des cloches Grassmayr, vieille de plus de 400 ans.

La fabrique des cloches Grassmayr, vieille de plus de 400 ans.


Certaines des plus grosses cloches d’Europe y sont fabriquées. Vous ne devinerez jamais l’ingrédient essentiel ajouté à l’argile servant à faire le moule des cloches : de la bière ! Avec un peu de poil de vache et de crottin de cheval. Les traditions n’ont peut-être pas de prix, mais une odeur, ça oui !

Lire les commentaires (10)  |  Commenter cet article






Samedi 11 décembre 2010 | Mise en ligne à 13h12 | Commenter Aucun commentaire

Chercher la neige à Innsbruck

Violaine Ballivy, en Autriche.
Petite déception en arrivant à Innsbruck : pas de neige en ville. Pas un seul flocon alors que j’avais quitté Salzbourg deux heures plus tôt en pleine tempête. Une ville de sports d’hiver sans neige, c’est drôlement triste.

Innsbruck, 10 décembre.

Innsbruck, 10 décembre.


Alors je suis partie à la recherche de la manne blanche. Et j’ai vite compris pourquoi la ville avait pu organiser non pas une fois, mais deux fois les Jeux olympiques d’hiver. Il m’a suffi de prendre un funiculaire partant directement d’Innsbruck pour me retrouver en pleine tempête. Je n’en demandais pas tant !
Le remonte-pente du centre de ski le Nordekette, accessible en moins de 20 minutes depuis le centre-ville d'Innsbruck. En pleine tempête, vendredi.

Le remonte-pente du centre de ski le Nordekette, accessible en moins de 20 minutes depuis le centre-ville d'Innsbruck. En pleine tempête, vendredi.


Vertige au-dessus du tremplin de saut à ski, souvenir de l'organisation des deux Jeux olympiques à Innsbruck.

Vertige au-dessus du tremplin de saut à ski, souvenir de l'organisation des deux Jeux olympiques à Innsbruck.

En haut du Nordekette, les bourrasques de vent m’ont poussée à l’intérieur du petit bistro du club de ski pour y goûter une spécialité des montagnes du Tyrol, le Germknödel, un dessert terriblement à propos avec la météo extérieure. La boule de pâte fourrée à la confiture -dans ce cas-ci de prunes- est cuite à la vapeur avant d’être recouverte d’une crème anglaise bien vanillée, de sucre en poudre et de poudre de pavot.

Le germknödel, un plat bien de montagne: ne dirait-on pas un pic enneigé?

Le germknödel, un plat bien de montagne: ne dirait-on pas un pic enneigé?

Aucun commentaire  |  Commenter cet article






Jeudi 9 décembre 2010 | Mise en ligne à 10h51 | Commenter Un commentaire

Salzbourg, McDonald’s et l’art contemporain

Violaine Ballivy, en Autriche

La forteresse surplombant Salzbourg. 8 mars.

La forteresse surplombant Salzbourg. 8 mars.

La richesse du patrimoine historique a valu à Salzbourg d’être ajoutée à la prestigieuse liste du patrimoine mondial de l’Unesco. Mais elle mérite aussi une mention spéciale pour son talent à introduire des éléments du 21e siècle dans son panorama, sans faire tache.

Salzbourg.

Salzbourg.

La ville est ainsi parsemée d’une série d’œuvres aussi modernes que géantes, offertes par la Fondation Salzbourg qui, depuis 2001, se consacre à promouvoir l’art contemporain dans l’espace public. La Fondation cherche un certain équilibre entre l’importance du passé historique de la ville et le renouveau artistique.

Chaque année, un artiste réputé est invité à créer une œuvre spéciale pour Salzbourg.
En voici 3 exemples :

À quelques foulées de la place Mozart, l’imposante boule dorée de Stephan Balkenholm, intitulée Sphaera. (2007)

L'oeuvre de Stephan Balkenholm.

L'oeuvre de Stephan Balkenholm.

Devant la deuxième maison de la famille Mozart : Caldera, d’Anthony Cragg. La sculpture reproduit une masse de lave volcanique, mais on y distingue, à l’intérieur, les profils d’hommes et de femmes. (2008)

L'oeuvre d'Anthony Cragg.

L'oeuvre d'Anthony Cragg.

Devant le centre de musique, les œuvres d’Anselm Kiefer: A.E.I.O.U. (2002)

Les oeuvres d'Anselm Kiefer sont disposées dans cette petite maison cubique, construite selon ses plans.

Les oeuvres d'Anselm Kiefer sont disposées dans cette petite maison cubique, construite selon ses plans.

Autre bonne idée : la ville a adopté une législation très stricte pour limiter l’affichage dans les rues de la vieille ville. Même McDonald’s a dû renoncer à afficher avec autant d’éclat qu’ailleurs son arche dorée. Le résultat – un petit M en fer forgé délicatement décoré- n’est même pas laid du tout.

Le discret McDonald's de Salzbourg.

Le discret McDonald's de Salzbourg.

Un commentaire  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    octobre 2010
    L Ma Me J V S D
    « sept   nov »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives

  • publicité