Le Blogue-Trotter

Le Blogue-Trotter - Auteur
  • Stéphanie Bérubé

    Stéphanie Bérubé est journaliste à La Presse depuis 1997. Elle a travaillé aux informations générales et aux arts, puis écrit désormais pour les sections du samedi, Voyage, Gourmand et Maison.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 6 août 2014 | Mise en ligne à 10h08 | Commenter Commentaires (48)

    Pour en finir avec la ville souterraine…

    Lundi soir, à la sortie du journal, deux sympathiques touristes m’arrêtent pour obtenir des informations, dans un français aux accents germaniques tout à fait charmant.

    Eux à moi : Pardon, nous cherchons le centre Bell

    Moi à eux : Par là, première rue à gauche

    Eux à moi : Merci, nous allons découvrir la ville souterraine

    Moi à moi : Ah non, pas encore…

    Moi à eux : Vous savez, la ville souterraine, ça n’existe pas vraiment. Vous êtes mieux de rester au-dessus de la terre (geste ridicule pour m’assurer qu’ils comprennent bien)

    Eux à moi, un peu agacés : C’est une curiosité, nous voulons la voir!

    Fin de la discussion.

    382794-09.JPG

    Photo: David Boily, La Presse

    Ce genre de demandes est fréquent des touristes étrangers dans le Vieux-Montréal, où se trouve La Presse. Tout le monde veut voir la foutue ville souterraine…

    Pour le bien commun, pourrait-on effacer la mention “ville souterraine”  dans tous les guides touristes de Montréal?

    Ça éviterait d’envoyer nos visiteurs vers des passages de centres d’achats où s’alignent les magasins de souliers, de boules pour le bain et les Starbucks (au mieux!) entre deux stations de métro, sous les néons…

    Été comme hiver, il y a mille choses plus intéressantes à découvrir.

    Vous, lorsque vous dirigez un touriste, vous lui conseillez quoi au juste, pour découvrir Montréal?

    Un quartier?  Un parc?  Un musée?  Une bonne adresse?


    • Pourquoi on prend toujours la photo du corridor le plus moche de la ville souterraine pour la représenter?

      Certaines sections ont des œuvres d’art, et les corridors sont réussis. Il faut penser à section du Quartier International par exemple.

      De plus, la ville souterraine est un bon moyen de visiter certains édifices qu’on ne verrait pas nécessairement de l’extérieur. Rentrer dans le Centre de commerce mondial, la caisse de dépôt, le palais des congrès… Il y a moyen de faire un trajet quand même intéressant qui démontre l’architecture contemporaine montréalaise. De plus, juste avec la longueur du trajet qu’on peut faire sans mettre le nez dehors, c’est effectivement impressionnant, et inusité pour beaucoup.

      Bref, c’est pas nécessairement un mauvais trajet, quand on connaît un peu Montréal et qu’on sait guider les gens. J’ai déjà fait le trajet avec plusieurs touristes, et ils ont apprécié.

      Il suffit de faire autre chose que de regarder le mur laid de la station de métro Square Victoria.

    • Certaines parties du Montréal Souterrain sont vraiment bien. Quand j’habitais dans le Vieux, j’appréciais particulièrement la partie près du Palais des Congrès et du Square Victoria quand je rentrais de l’épicerie au Complexe Desjardins.
      Mais j’avoue que c’est plus joli à l’extérieur… l’été.

    • Mme Bérubé, je crois que le QI du touriste typique n’a jamais vraiment été très élevé. Il faudra l’accepter. Il faudrait aussi être assez humble pour admettre que Montréal n’est pas Paris, Moscow, Dubaï ou bien Singapour. Je nous trouve chanceux déjà d’avoir des touristes avec nos nids de poule et la mafia qui ont fait de Montréal un trou mal rapiécé ou les connes traine de partout. A part le vieux Montréal est ses bons restos…

    • Toronto est en train de nous battre en fait de kilométrage intérieur, et tout ça a l’avantage d’être relativement neuf; les tracés y semblent plus rationnels aussi (à Montréal, c’est plus ‘rabouté’ et émaillé de détours inutiles – ici, on marche nettement plus pour se rendre du point A au point B sous terre/à l’intérieur qu’en surface/à l’extérieur).

      On trouve aussi à Toronto moins de corridors glauques (en fait, je n’en ai pas vu) du genre qui relie Square-Victoria à Bonaventure en passant sous l’OACI, ou encore les corridors menant à la rue Sherbrooke à partir de la station Peel ou du 2001 University. Ça reste pratique à -40C, mais ce n’est pas toujours un régal pou les yeux et ce n’est jamais un raccourci…

    • Ca faisait bien une bonne décennie que je n étais pas allé au centre-ville. J aurais pu habiter dans une toute autre ville , dans un autre pays que ca aurait été pareil . Mias bon faut bien sortir de sa tanniere veut veut pas et il y a quelques semaines je me suis retrouvé downtown et dans l antre de la bête . Suis sorti de là energisé. J avais oublié la frénésie et le monde paralelle avec celui du soleil .

      Alors oui c est particulier et c est un attrait propre à Montréal qu un touriste voudra expérimenter. Le Montréal francophone ayant résolument disparu , une fois que tu as visité le vieux -Montréal,le parc olympique,une couple de restos classiquement montréalais,la St-Denis, le quartier des spectacles en saison ,le Mtl souterrain est une bibitte unique.

    • Bonjou,

      Je vais vous décevoir mais je n’ai pas trouvé Montréal très propre ni très beau. En plus à chaque fois – je dis bien chaque fois – qu’on a posé une question en français, on a répondu en Anglais (dont 2 fois par des faussetés) c’était en 2010. Nous n’y sommes jamais retourné et si on peut l’éviter à l’avenir on l’évitera.

      Mes salutations aux Montréalais qui aiment leur ville, tant mieux.

    • Ayant à la fois travaillé et habité au centre-ville, je ne compte plus le nombre de fois où j’ai expliqué à des touristes que la ville dite «souterraine» est davantage un réseau assez étendu et plutôt complexe de corridors reliant à la fois des entités commerciales ou résidentielles, le métro ainsi que des édifices publics ce qui les rend accessibles en tout temps.

      Ceux qui espèrent trouver des troglodytes habitant en sous-sol en sont déçus mais quand même impressionnés par les avantages que cela procure surtout en hiver.

      Ayant habité durant douze ans un immeuble surplombant un de ces corridors et détestant l’hiver, je puis témoigner du bonheur que l’on peut éprouver en allant au bureau à pied en se moquant de la météo.

      Mais vous avez raison, il est excessif de parler de «ville souterraine» car ce n’est pas de cela qu’il s’agit même si c’est une sacrée bonne idée.

      Quant à mes suggestions pour prendre contact avec la ville, je n’ai jamais spontanément suggéré le réseau souterrain. Par contre, le Vieux Montréal, le Vieux Port, le musée de Pointe à Callières, le parc du Mont-Royal, le Jardin Botanique, les îles de l’Expo et bien d’autres sujets faisaient partie de mes suggestions, dépendant du temps dont disposaient les visiteurs.

    • Tu veux être émerveillé sous la terre? Le métro de Moscou.
      Tu veux te promener dans les airs? Les passerelles de Calgary. Ou le High Line Park à New-York.
      Tu veux visiter Montréal? Va au niveau du sol, au niveau humain, sur Sainte-Catherine, Saint-Denis, Crescent, de la Montagne, etc.

    • Une personne habituée du transport en commun prend pourtant le Montréal souterrain très souvent car ce peut être le passage plus pratique. Été comme hiver si la personne le souhaite.

      On peut aussi faire le tour des stations de métro si on veut…

      On peut aussi marcher à l’extérieur.

      Tu es au 1000 de la Gauchetière , tu ressors pas la Place Ville-Marie en ayant passer par la Gare Centrale ? Tu as emprunté le réseau souterrain. Tu choisis de passer par le Centre Eaton , tu remontes et tu sors sur la Catherine à côté de La baie ? Encore une fois, tu en as emprunté un autre bout.

      Tu traverses du Complexe Desjardins à la Place-des-Arts en passant par dessous ? Bingo encore une fois…

      À partir de La Presse moi je leur aurais suggérer de prendre le métro mais ils peuvent aussi tout marcher par le Réso Montréal souterrain ou presque. Marcher dehors aussi, bien sûr… Mais je leur aurais suggéré Google Maps…

      Ok on a le trajet et tu te rends à Square Victoria mais plutôt que te rendre à la station de métro du même nom tu passes par les couloirs et tu te rends ainsi à Bonaventure et suivan tjusqu’à tout près du Centre Bell.

      Si la personne a le goût d’emprunter les tunnels c’est son choix.

      La durée du trajet sur Google Maps est la même.

      Il y a rien à voir ? À plusieurs endroits, c,est bien le cas, cela m’empêche pas de prendre toujours le tunnel pour passer de la Place Ville-Marie au Centre Eaton. J’achète jamais rien dans ce tunnel.

      La photo plus haut c,est près de quelle station de métro et est-ce une affiche pour désigner un emplacement pour musiciens ? Avec un peu de chance, vous pouvez en croiser un et un qui est bon qui sait ?

      C’est pas une destination mais cela peut bien être votre trajet. Un labyrinthe ou un autre ou encore prendre le métro. Il y a des dizaines et dizaines de trajets possibles si on a du temps pour marcher dehors comme à l’intérieur.

    • Ce réseau là est très bien mais pour moi il n’y a pas telleemnt de différence avec les souterrains à l’Université de Montréal Ou encore au Cégep ou même à l’école secondaire. Ce ne sont que des galeries ou des passages. Et tu sors par une porte ou l’autre…

      On l’avait à l’école secondaire… Pour se rendre au gymnase. mais la même chose au cégep et pas obligé que ce soit un passage souterrain. Le cégep était relié à l’école secondaire juste derrière. Bien tu passes par là pour te rendre à ton cours puisque le cégep louait des salles là car les autres étaient occupées.

      Aux touristes vous leur donner la carte RÉSO et c’est tout…

      Comme vous donnez le plan du collège ou de l’université aux étudiants.

      http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=7317,79977650&_dad=portal&_schema=PORTAL

      Avec le touriste on s’en va où ? Cela dépend de lui ? Sur le Mont-Royal ? Sur le belvédère et au chalet ? Au lac aux castors ?

      Au Musée des Beaux-Arts ? Au Musée Redpath sur le campus de McGill ? Au Musée Stewart sur l’île Sainte-Hélène ?

      La tour de l’Horloge dans le Vieux-Port ?

      QU’est-ce qui vous intéresse ? Vous voulez faire quoi ? Patiner au 1000 de la Gauchetière ?

      Fire un tour de calèche ? Du pédalo ?

      Allez voir du sport ? La Coupe du Monde féminine de soccer U-20 ?

      C’est à eux de savoir ce qu’ils veulent sinon bien un on les dirige vers le centre info-touriste le plus près. 1255, rue Peel ou 1001 Square Dorchester, vous allez trouver là tous les gens pour vous renseigner.

    • Les touristes sont payants quand ils achètent des cossins… Ils sont moins payants quand ils regardent des vieilles bâtisses historiques ou quand ils se promènent dans des parcs gratuitement.

      On a construit un casino en espérant ramasser l’argent du tourisme. 95% des revenus du casino proviennent des québécois.

      Les touristes veulent voir la ville souterraine? Parfait… Surtout s’ils apportent leur porte-monnaie.

    • @DanielOliver435 – Je suis curieuse. Qu’est-ce que ça veut dire … “ou les connes traine de partout”?
      Plutôt bizarre… mais vous pouvez sûrement expliquer!

    • @verret : Quels bons souvenirs avez-vous à nous raconter de votre voyage dans le bloc de l’est?

    • J’adore le Montréal souterrain et je l’emprunte pratiquement chaque jour ouvrable depuis 20 ans.

      Mais je suis d’accord avec l’article et plusieurs commentaires: La description qu’on en fait aux touristes est exagérée.

    • La ville souterraine c’est pratique, mais c’est pas un endroit pour les touristes…..

    • Bonjour,

      La ville intérieure, bien qu’elle ne soit en fait qu’un réseau de tunnel public/privé de 33km reste une particularité très intéressante à visiter. En effet, certains passage sont beaux, bien aménagés et appréciables par tous, tandis que d’autres sont plutôt ordinaire, étroit, voire même glauque, de telle sorte qu’une personne à mobilité réduite ne peut le visiter au complet.

      L’attrait n’est pas représenté par les tunnels, mais bien par les nombreux bâtiments, complexes et places qui sont reliés par ces différents tunnels. Peut-être que ma formation en architecture et mes présentes en urbanisme fausse ma vision, mais le caractère d’un endroit n’est pas toujours lié à sa fonction, ni à son aménagement d’ailleurs (mettre des bancs ne fait pas courir les foules), mais à un mélange de facteurs confondu (accessibilité, centre d’intérêt (resto, commerces, expos) et localisation entre autre). Une étude que j’ai co-réalisé sur le centre Eaton tend à démontrer la diversité des raisons pour emprunter le Montréal sous-terrain.

      Il est aussi très facile de saisir pourquoi la ville souterraine n’en est pas une. Peut-être qu’effectivement le terme ville est trop, il est vrai qu’il revoit une image forte, mais de manière symbolique et un peu métaphorique le souterrain montréalais a tout d’une ville. Peu importe l’heure qu’on s’y déplace, on y retrouve la même population qu’à la surface, mais se déplaçant à pieds. On croise facilement des gens qui partent/reviennent du travail, qui magasinent, qui mangent, qui vont voir une expo, voir un spectacle, des touristes et aussi des flâneurs. On y retrouve des bureaux, des beaux commerces et des commerces “locaux” et plus ordinaires, des expos gratuites/payantes, des salles de spectacles, etc.

      Je pourrai en discuter encore, mais je terminerai avec cette suggestion de lecture:

      - Montréal souterrain: sous le béton, le mythe
      de Fabien Deglise

      - Montréal et Toronto: villes intérieures
      de Michel Boisvert

      Quelques questions:

      Avez-vous déjà fait le circuit de l’Art souterrain? À faire lors d’une journée de pluie

      Avez-vous déjà admiré près de la CDP l’ancienne voute et porte blindée de la Royal Bank? que le pilier bleu dans le milieu du corridor est une œuvre d’art (placement/investissement) qui appartient à la collection d’œuvre d’art de la CDP?

      Avez-vous admiré le parquet de la CDP? Réellement visiter la ruelle du QI (pas seulement la portion du mur de Berlin)?

      Et ainsi de suite.

      J’aime mon Montréal souterrain, ma ville intérieure!

    • Madame Bérubé, le cliché “d’il n’y a rien à voir” ou “ce sont juste des centres d’achats” est aussi éculé que l’européen qui s’imagine qu’on y vit pendant l’hiver sans sortir!

      Je suis guide de Montréal et je vous invite donc gratuitement à joindre un des tours de la ville souterraine (durée de 4h00) que j’offre de façon hebdomadaire pendant les mois d’hiver, de janvier à la fin mars. Question de vous démontrer le contraire.
      Et j’invite les autres lecteurs (pas gratuitement héhé) qui pensent connaître la ville souterraine à venir en découvrir que… ce n’est pas le cas tant que ça. www.urbanmarmotte.com
      Je suis même prêt à monter un petit groupe en plein été s’il y a de la demande… et je vous inviterai l’été Mme Bérubé. :)

      Merci à Alexharton pour la belle défense de la ville souterraine. Il y a effectivement beaucoup d’intérêt, de belles choses à voir et d’anecdotes au long de ces 33km.

    • Mieux que le Starbuck: un des meilleurs, plus charmant (et incongru) café s’y trouve d’ailleurs entre la Place Ville-Marie et le Centre Eaton. Ainsi que quelques Java U, notre chaine de café 100% montréalaise. :)

    • AMEN ! J’étais à Taiwan et on me parlait de Québec et une certaine ville souterraine… tandis que Taiwan est beaucoup plus souterraine que Montréal !

    • @jolico

      Je crois qu’il voulait dire cônes, dans le sens cônes oranges…

    • @jolico

      Hahahahahah Désolé je voulais dire cône et non conne. Des cônes jaune orange pour les routes en réparation hahaha

    • @tiben1234

      Voilà. Comme si Montréal était la seule ville au monde à avoir un réseau de tunnels souterrains. À lire certains commentaires, certains croient que c’est unique au monde.

      Mais c’est vrai qu’il y a une tendance de plusieurs Montréalais à croire que leur ville est unique. Hein, des tunnels qui relient habitations, métro et centre d’achats, juste chez nous! Hein, des concerts en extérieurs avec des foules dans la rue, juste chez nous! Hein des camions de bouffe de rue, juste chez nous! Hein, une butte de gazon au milieu de la ville, juste chez nous!

      On voit vite qui a voyagé et qui ne sort jamais de chez lui.

    • Ben moi pis mon garçon on trouve ça cool la ville souterraine !

    • @theblob

      “À lire certains commentaires, certains croient que c’est unique au monde. ”

      J’ai relu tous les commentaires sur ce sujet, et il n’y absolument aucun qui dit cela. Au mieux certaines disent qu’elle est plus intéressante qu’il n’y paraît, qu’il y a une histoire et des choses à voir à partir de là, malgré tout. Ce qui n’a rien à voir avec votre remarque.

      “Mais c’est vrai qu’il y a une tendance de plusieurs Montréalais à croire que leur ville est unique.”

      Effectivement, à ce que je sache, il n’y a qu’une Montréal. Où est-ce que vous voyez une deuxième Montréal? Comme toutes les villes du monde, Montréal est unique, même si elle n’est pas exclusive dans tous ses attraits. C’est la raison pourquoi les gens font des voyages, et vont voir ailleurs. C’est pourquoi il y a des touristiques à Montréal, comme ailleurs.

      ” Hein, des tunnels qui relient habitations, métro et centre d’achats, juste chez nous!”

      Effectivement, comme a dit très exactement… personne dans ce sujet.

      “Hein, des concerts en extérieurs avec des foules dans la rue, juste chez nous! “

    • (mon message est parti trop vite!)

      “Hein, des concerts en extérieurs avec des foules dans la rue, juste chez nous! ”

      C’est quoi le lien avec le Montréal souterrain? Qui a dit que ça n’existait pas ailleurs? De quoi parlez-vous? Parce qu’il a des canaux dans une foule de villes à travers le monde, Venise est devenue ringarde?

      “Hein des camions de bouffe de rue, juste chez nous! ”

      Plus ça va, plus je crois que vous entendez des voix… C’est un peu inquiétant.

      “Hein, une butte de gazon au milieu de la ville, juste chez nous!”

      Le Mont-Royal est beaucoup plus intéressant que cela pour le touriste. C’est un point de vue intéressant pour toute la ville, et ce n’est pas toutes les villes du monde qui peuvent s’en vanter. Pouvez-vous me faire un décompte des villes qui ont aménagé un grand parc plus haut que les édifices de la ville, à son centre et à distance de marche du centre-ville? J’en vois quelques-unes, vraiment pas beaucoup. Avez-vous vu la quantité de photos de touristes provenant des belvédères? Ils sont dans le tord, ce sont des idiots?

      “On voit vite qui a voyagé et qui ne sort jamais de chez lui.”

      On voit surtout ceux qui prennent n’importe quel prétexte pour tenter d’insulter Montréal et ses habitants, et de faire des généralisations grossières et réductrices.

      Montréal est une destination touristique. Pas la plus importante du monde, mais c’est une industrie appréciable, et une expérience appréciée des touristes. La ville a certainement son charme, il y a un poids économique pour le prouver.

    • @theblob: Montréal à certainement des trucs assez unique, comme par exemple l’enchaînement des festivals et concerts de rue gratuits en été.
      Pour ce qui est d’être souterraine… vraiment pas à mon avis. (en passant, en parlant de Taiwan, j’aurais du spécifier Taipei avec ses kilomètres de souterrains climatisés avec centre d’achats, restos, boutiques, etc.)

      @boblerebob: Des parcs accessibles et aménagés avec vue sur la ville… en deux minutes chrono je peux nommer: Taipei, Hong Kong, Mexico City, La Paz, Paris, Grenoble, Barcelone, Bogota, Antalya, Tbilissi, Kyoto, etc…

    • Bonjour,

      Là où j’ai une réticence c’est dans l’appelation: “Montréal souterrain” ou “ville souterraine”. Il ne s’agit que d’une ville intérieure. Plusieurs kilomètres se marchent au-dessus du niveau de la rue.

      Je n’ai qu’à penser à l’atrium du Centre de commerce mondial ou le passage vitré menant à l’OACI. Les complexes Place Ville-Marie et Centre Eaton sont certes reliées entre eux par un passage souterrain mais les galeries marchandes sont pour le premier au niveau de la rue et pour le deuxième en partie sous le niveau de la rue mais surtout situées au-dessus du niveau de la rue.

    • je les envoie faire du vélo aux rapides de Lachine parce que a vrai dire l’offre touristique classique est plutôt pauvre a Montréal au Québec et au Canada des musées on en a mais ils exposent bien plus de l espace vide que des expositions étoffées , grosso modo on retrouve souvent une gugusse sur un gros promontoir avec beaucoup d espace autour , puis les heures d ouverture sont pour les gens en vacances , y a le musée du cône orange a ciel ouvert

    • @tiben1234

      “Des parcs accessibles et aménagés avec vue sur la ville… en deux minutes chrono je peux nommer”

      En fait, on pourrait dire que pratiquement toutes les villes du monde ont un parc aménagé avec une vue sur la ville. À moins d’être une ville plutôt mal pensé et pas très verte.

      Bien entendu, je ne parlais pas de cela, comme c’était clairement écrit dans mon message précédent. Je parlais d’une montagne transformé en parc, systématiquement plus haute que les tours de la ville, littéralement au pied des gratte-ciel du centre-ville. Ça existe ailleurs, mais c’est pas si commun. Ça prend une géographie et un urbanisme particulier.

    • C’est fou (et triste) de voir comment plusieurs aiment rabaisser au rang de truc ben ordinaires ce qui fait de Montréal ce qu’elle est (et appréciés par les visiteurs) pour du même souffle nous citer en exemple d’autres trucs qu’ils ont trouvé extraordinaire ailleurs dans toutes les autres villes “cool” du monde… trucs extraordinaires que les gens de là-bas doivent considérer aussi comme étant normal et quotidien pour eux.

      (et pour les tunnels, oui y’en a partout, mais au dernière nouvelle, ne vous en déplaise, Montréal est toujours la plus vaste ville intérieure au monde. Et non, Taipei n’est pas 2e non plus, c’est Toronto.)

    • ca depend de la touriste , si elle est jolie j’ai une bonne addresse a lui proposer dans NDG

    • Ce n’est franchement pas à nous de décider ce que les touristes devraient voir. Dites-leur comment s’y rendre mais “suggérez” tel et tel endroit bien plus agréable. Ils vont surement mieux accepter votre conseil que si vous les faites se sentir un peu idiot d’aller dans le Montréal Souterrain. Un peu de psychologie s.v.p. !!

      En France, quand un xième français me suggère d’aller voir tel lac, je lui fais comprendre que ça nous déborde par les oreilles les lacs au Québec. Des montagnes par exemple, donne-m’en plein de suggestions !!

    • Qui aillent donc aux danseuses. On en à revendre.

    • Vous les diriger vers le site de la STM :

      http://www.stm.info/fr/infos/reseaux/plans-des-reseaux

      Le réseau piétonnier intérieur est un incontournable du centre-ville de Montréal tout comme l’est aussi le métro.

      Il y a des points d’intérêt précis ? Oui, à eux de les découvrir mais sinon c’est le réseau qui est intéressant de par lui-même. Plus vous avez de choix comme piéton mieux cela est.

      Si les Montréalais ne font pas attention , les touristes vont se diriger eux aussi directement au Dix30 à Brossard.

      Pour la photo en haut, elle me fait penser simplement à un des corridors de la station Berri-UQAM. Ce n’est peut-être pas là. En venant de la Place Dupuis pour se rendre à la station ?

      Pour le réseau, c’est d’abord le côté pratique qu’il faut regarder mais on peut aussi s’intéresser à l’histoire… Prenons juste les Promenades de la Cathédrale construites sous la cathédrale Christ Church. Le centre commercial comme tel n’est pas intéressant plus que cela mais l’histoire oui.

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Promenades_Cath%C3%A9drale

      Pour le côté pratique du réseau piétonnier, ils ont même organisé une course à pied en 2006 et 2008. Ce circuit là ou bien monter les marches d’une tour comme circuit d’épreuve sportive populaire. Pourquoi pas ?

      Autrement outre les points d’intérêt si on va juste manger dans une franchise standardisée que l’on se rende au sous-sol du Centre Eaton ou de la Place Montréal Trust ou bien que ce soit au Mail Champlain à Brossard ou à la Place Ville-Marie cela revient au même.

      Il y a quand même des toilettes publiques dans tous les centres commerciaux. Un autre aspect pratique des mails intérieurs.

      Un peu bizarre que es touristes ne se oient pas rendus compte qu’ils étaient déjà dans la ville intérieure s’ils sont arrivés à la Gare centrale ou encore à la Gare d’autocars de Montréal. C’était plutôt un groupe organisé se rendant directement dans le Vieux-Montréal avec leur autocar et ayant du temps libre pendant leur journée ? Cela est bien possible.

    • @Michel75 “[...] et pour les tunnels, oui y’en a partout, mais au dernière nouvelle, ne vous en déplaise, Montréal est toujours la plus vaste ville intérieure au monde. Et non, Taipei n’est pas 2e non plus, c’est Toronto. [...]”
      Que signifie “vaste ville intérieur” ? J’imagine que cela inclus les centres d’achat ?
      Je mentionnais Taipei comme ville souterraine (et non intérieure) en raison du nombre incroyable de souterrains contenant boutiques, marchés, restos, etc. qui est beaucoup plus étendu et développé qu’à Mtl (selon moi).

    • Au Palais des Congrès on se fait poser la question une bonne dizaine de fois par semaine. Le problème c’est que dans les fascicules qui “vendent” Montréal aux touristes, le Montréal Souterrain est présenté comme une particularité marquante de la ville où il fait bon faire les boutiques qu’on y rencontrent. Or ils arrivent ici avec l’impression que ces corridors sont tapissés de boutiques, alors qu’essentiellement ce sont des corridors qui conduisent d’un ilôt de commerces à un autre. Hier encore, deux américains venaient de changer leur dollars en argent canadiens pour aller le dépenser… dans le Montréal souterrain. Ma question est donc: Les ti-casques qui promeuvent la ville à l’étranger, pourraient-ils être plus précis dans la présentation de cet “attrait” local ? On leur dit quoi en France pour qu’ils arrivent parfois ici avec en tête la visite de ces corridors comme priorité ???

    • C’est le réseau piétonnier intérieur qui a donné naissance à la ville intérieure. Celle-ci est donc diffuse et il est normal qu’on se trouve décontenancé devant un touriste qui demande à voir la ville intérieure. Ce qu’il faut lui répondre, c’est que voilà une autre façon de visiter le centre-ville et que loin de se retrouver dans un vaste centre commercial, il aura droit à une belle diversité d’environnements. Avec en prime, la protection contre les intempéries (1 jour sur 3) y compris les froids extrêmes (1 jour sur 20). Mais le plus beau, c’est la contribution de ce milieu au design urbain montréalais avec des réalisations comme la Grande Place du Complexe Desjardins, les immenses couloirs du Palais des Congrès, les cinq étages de commerce de la Place Montréal Trust, la ruelle des Fortifications, le Parquet du Centre CDP Capital etc.

    • Le Centre Duvernay est un must. Du moins c’est ce qu’il faut leur dire, pour rentabiliser le Pont Papineau qui ne sert présentement qu’aux Lavallois, bien que payé en bonne partie par les Montréalais.

      Toutes les mesures que l’on peut adopter pour faire en sorte qu’une seule personne habitant Montréal, ou un seul touriste prenne ce pont pour aller faire quoi que ce soit à Laval doit être encouragée.

    • Je pense aussi qu’il faut faire attention et pas assumer que tous les touristes ont visité des dizaines de grandes villes avant Montréal ni qu’ils habitent et sont familier avec ces “métropoles”. Par exemple, venant moi même d’une région d’une Québec, quand j’ai commencé à venir à Montréal (et éventuellement y habiter), oui le Montréal souterrain était quelque chose d’intéressant à explorer, même si en bout de ligne c’est quand même qu’une série de bâtiments reliés de l’intérieur. C’est une “curiosité” qui fait partie du quotidien un peu banal quand on habite Montréal, mais bon le tourisme c’est pas juste non plus faire le tour des grandes attractions d’une ville.

    • Bof…

      New York a son Time Square bordé tout autour d’un millier de boutiques rappellant pleinement les bannières habituelles des centre d’achats, Minneapolis a sa ville aérienne (laquelle par ailleurs rappelle drôlement notre ville souterraine!) toute pleine de boutiques des centres d’achat nord-américains, Rome a sa place du Coliseum bien servie par des millirs de boutiques aux bannières internationales, Florence a son pont couvert millénaire, tout plein de boutiques touristiques et lui aussi bien servi par le quartier historique tout plein de bannières bien connues des touristes américains, Paris a ses nombreuses rues tourisques où le touriste nord-américain n’est nullement perdu dans les bannières qui y foisonnent , Istambul a son marché millénaire, le plus grand centre commercial intérieur au Monde ou on trouve, bien évidemment quelques milliers de boutiques…

      Bon, on parlait de quoi, au juste? Ce qui attire les touristes? À première vue, les boutiques, oserais-je avancer. Et quelle est la meilleure place touristique pour les placer, ces boutiques, justement?

      Personnellement, quand je vais à Montréal, ce n’est pas pour aller me promener dans les boutiques. Mais en ce qui concerne les touristes, il en est autrement: les groupes de touristes qui débarquent à Montréal, c’est en bonne partie la place où sont les boutiques qu’ils veulent voir.

    • @GG Folamour
      Comme d’habitude: insultant, méprisant, hors-sujet.
      En plus d’être ISO 9000 qualité constante. Nulle mais constante !!

    • Lol j’adore la mentalite typiquement Quebecoise de cet article. Depuis longtemps, on entends parler que Montreal devrait faire ci, Montreal devrait faire ca, Montreal devrait copier XYZ de la ville UVW mais lorsqu’on a quelque chose d’unique (MEME si c’est des centres d’achats), on chiale en disant que “ya autre chose a voir”.

      Vous croyez pas que lorsque vous demandez a un Francais pour la millieme fois “Ou sont les champs de Mars”, ils ne sont pas aussi ecoeure d’entendre cette question? Pourtant, est-ce que vous les entendez vous repondre “Vous savez, vous devriez plutot aller voir XYZ”?

      Meme chose avec la qualite multi-linguistique de Montreal et tout autre attrait qui n’est pas “Comme les autres grands de ce monde”. Faut vraiment pas avoir d’ambition! Ma reponse est: si c’est dans les livres de voyage, pourrait-on l’EXPLOITE au lieu de le denigrer? Mon reve serait de voir TOUS les tunnels de la STM avec une voie pietonne (avec mur transparent isole) permettant a tous de marcher de pratiquement partout vers partout, ete comme hiver. CA ce serait se demarquer du reste du monde.

      Mais en attendant, immitons donc encore les autres parce que tout le monde le sait: etre numero 2 (premier loser) est plus facile que d’etre un leader.

    • Je lui conseil de sortir de Montréal. Non mais pourquoi aller se promener ou s’enfermer dans une ville centre d’achat en béton ou les prix des restaurants sont gonflés au max.
      Vive la nature, les espaces verts, l’environnement, etc.

    • @blade791
      Ce n’est pas typiquement québécois. Ca m’est arrivé souvent en France de me faire dire d’aller plutot voir XYZ. Idem aux USA.

    • Pour les touristes rencontrés pour ma part disons à la Gare centrale, il n’y a pas de questions du genre… Évidemmet ils sont déjà dans la ville souterraine. Deux jeunes femmes m’ont demandé de prendre leur phot avec leur appareil, par contre devant le fleuriste. Sur le Mont-Royal aussi ils sont nombreux.

      Si j’étais dans le Vieux-Montréal ce que je trouverais plus incongru c’est la première question… Ils cherchent le Centre Bell et ensuite ils parlent de la ville souterraine.

      Je m’attendrais plus à me faire demander où est la Basilique Notre-Dame ou encore le Château Ramezay.

      Ils cherchent le Centre Bell et veulent passer par le Montréal souterrain. Parfait, on leur dit de se rendre à la station de métro Bonaventure et ensuite ils vont trouver tout ce qu’ils cherchent, le Centre Bell et le Montréal souterrain.

      Donc, il faut les diriger à la station Place d’Armes et la prenez le métro. Tu peux aussi marcher dehors ou dedans et passer par où cela te chante et faire les détours que tu veux mais ils nous demandent le Centre Bell. C’est bizarre qu’ils nous parlent pas d’un événement en particulier à l’endroit.

      Bizarre mais ils vont peut-être rejoindre des amis ou un groupe organisé au Centre Bell et qui débutera sa visite du Montréal souterrain à cet endroit. Cela doit être ça, on ne peut pas deviner mais ils demandent bien le Centre Bell et non l’accès au Montréal souterrain. Une étape à la fois, le Centre Bell et ensuite le Montréal souterrain.

      Ils ont peut-être déjà deux rendez-vous de prévu à l’horaire… On le sait pas… Une visite guidée du Centre Bell suivie d’une randonnée dans le Montréal souterrain. Ils auraient été mieux de choisir autre chose ? Leur programme est déjà fait et leurs forfaits réservés aussi bien y aller…

    • gl

      Sans blague, vous demandez votre chemin? Trop drôle.

    • @GG folamour
      Vous sautez aux conclusions encore une fois (signe d’un manque d’éducation comme je vous disais dans une autre blogue ?). On discute avec les gens en vacances. On jase avec la serveuse au bistro, au resto. Avec la personne à la réception de l’hôtel. Quand ils reconnaissent notre accent, ils nous demandent souvent ce qu’on a vu et ce qu’on est venu voir.
      Je peux comprendre que ça ne vous arrive souvent. Le mépris habituel dans ce que vous écrivez sur les blogues doit se voir dans votre figure. Les gens qui savent lire le non-verbal ne seront pas intéressés de vous parler !! Dommage pour vous.

    • Nul doute que lorsque Lord Byron a débarqué à Venise pour la première fois il a insisté pour voir le Rialto illico….

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    octobre 2014
    L Ma Me J V S D
    « sept    
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité