Le Blogue-Trotter

Le Blogue-Trotter - Auteur
  • Stéphanie Bérubé

    Stéphanie Bérubé est journaliste à La Presse depuis 1997. Elle a travaillé aux informations générales et aux arts, puis écrit désormais pour les sections du samedi, Voyage, Gourmand et Maison.
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 16 mai 2014 | Mise en ligne à 10h14 | Commenter Commentaires (69)

    Québec-Montréal : la 20 ou la 40?

    VuesAeriennes-Traffic-020.JPG

    Vive discussion ce matin dans la salle de rédaction de La Presse : pour aller à Québec, on prend la 20 ou la 40?

    Je n’avais jamais réalisé que ce choix d’autoroute était en fait un débat. Débat hautement émotif parmi les journalistes de la section Voyage.

    Deux clans, animés, évidemment.

    D’un côté, il y a celles qui jurent que la 20 est bien mieux parce que…

    1

    Le paysage est plus beau

    2

    Il y a plus de repères

    3

    Il y a le Madrid

    4

    Les stations-service sont bien situées et permettent de faire des pauses stratégiques

    5

    La vue à l’arrivée des ponts à Québec est magnifique

    6

    On évite le trafic de la 40, à la sortie de Montréal

    7

    Il y a un Ashton avant d’arriver, à St-Nicolas, pour une pause poutine

    8

    Les noms de villages sont plus étonnants (coup de coeur pour Issoudun)

    9

    L’arrivée à Sainte-Foy nous met dans l’ambiance de la ville plus vite

    10

    C’est la route qu’avaient prise les personnages de Québec-Montréal

    Et de l’autre, les dévouées de la 40 parce que…

    1

    Le paysage est plus beau

    2

    On longe le Lac Saint-Pierre

    3

    L’arrivée à Québec est plus simple : il n’y a pas de pont à traverser

    4

    L’accès au Vieux-Québec est plus direct

    5

    Il y a moins de rénovation sur l’autoroute

    6

    Le passage par Trois-Rivières permet de faire une pause, avec plusieurs options restos

    7

    La vue de la Rive-Sud est belle à partir de Grondines

    8

    On peut faire un bout sur le chemin du Roy

    9

    Et faire une pause crème glacée chez Caillette à Maskinongé

    10

    Le fleuve n’est jamais loin

    La discussion s’est terminée sur une étonnante théorie voulant qu’il y ait aussi un choix plus naturel, selon la langue maternelle du conducteur…

    Vous faites le trajet durant la longue fin de semaine?

    Vous allez prendre la 40 ou la 20?


    • Quand j’allais à Québec faire mes 2 pélerinages annuels je prenais la 132 pour les villages, les fraises en début d’été, les citrouilles en automne, les cantines du village avec Spécial du Jour toujours très bon et peu cher, les maisons ancestrales et le fleuve.

      Depuis que je traîne sur les blogues, j’ai cru comprendre que les gens de Québec et des régions n’aiment pas les Montréalais. Depuis 10 ans donc, je ne suis allée que 2 fois à Québec dont 1 fois aller-retour rapido par la 20 pour voir l’exposition Botero dans un musée.

      Je me propose d’aller retâter le terrain de Québec cet été avec mari, les 2 fils et filleuls. Comme dirait Legault: On verra… comment on se sent. Peut-être qu’on va “r’prendre”.

    • Je préfère la 40, moins de traffic (du moins jusqu’à l’approche de Montréal) et la conduite y est plus civilisée! (Faut croire que les jeunes ont tendances à utiliser la 20!)

    • Les deux routes sont ultra-ennuyantes… Si je veux voir du paysage, je prend la route du Roy.
      L’A 40 a l’avantage de longer la route du Roy…

    • J’ai fait Québec-Mtl plus de fois que je peux le compter.

      J’ai longtemps préféré la 40, mais à force de prendre la 20 (itinéraire obligeant), j’ai fini par changer d’avis.

      La 40 est moins est un tantinet plus longue, plus sinueuse, moins illuminée et l’hiver, certaines sections ne sont pas de tout repos. Il y a un espèce de micro-climat entre PortNeuf et Donacona qui amplifie les mauvaises conditions considérablement. Et à la longue, on se lasse de traverser Trois-Rivieres qui donne l’impression de plus nous ralentir qu’autre chose.

      Seul hic, Québec-Montréal sur la 20, c’est probablement l’endroit le plus endormant de la province lorsque l’on conduit donc à ne pas entreprendre avec fatigue.

      Mais bon, malgré tout, on prend l’autouroute qui cadre le mieux avec notre itinéraire parce que les vraies pertes de temps, se font dans les villes au départ et à l’arrivée.

    • Je prendrais bien la 60 au lieu de la 20 et la 40…

      La 60, ça serait une navette (un traversier) sur le fleuve qui rejoindrait Québec et Montréal. (pas besoin d’arrêter)

    • Ça dépend des points de départ et d’arrivé et des conditions de circulation. C’est souvent le chemin le moins “jammé” pour sortir de Montréal au moment du départ qui gagne, pas la beauté du trajet ou les resto…

    • La 20 (J’ai grandi à Lévis, ça explique sûrement pourquoi. Quoique même étant jeune, je demeurais à Qc, mais j’ai de la famille à St-Hyacinthe, donc on prenait la 20)

      Les 2 sont assez ordinaires au niveau paysage.

      Je pense que la 20 est juste…plus rapide (mon opinion). Surtout pour ceux qui vont au Ikea ou dans le 10-30

    • 40: Un peu moins de camionnage, et surtout moins de vent, et donc moins de rafales de neige l’hiver,

    • Ca dépend du point de départ. De Laval, l’avantage va à la 40. De la Rive-Sud, l’avantage est à la 20. De Montréal, ça dépend quel pont est le plus proche. Il faut utiliser Google Maps avec l’option trafic. Il faut savoir quel pont est en travaux aussi.

      Pour le paysage sur la 20, il est ou le paysage ? A part le mont St-Hilaire et mont St-Bruno, j’en ai pas vu encore.

      Par la 40, le retour est toujours problématique en sortant de Trois-Rivières et en arrivant autour de Lanoraie.

      @hyacinthe.hiver
      Ca prend une heure de plus mais c’est tellement plus relaxe. Et on consomme moins de carburant également.

    • @benton_fraser les maudits jeunes!! Dans notre temps…

    • La vraie question c’est pourquoi diable a-t-on deux autoroutes qui font la même job? En Ontario il n’y avait même pas d’autoroute entre Toronto et Ottawa avant les années 90, et les autres provinces n’ont pas de réseau autoroutier comme tel. Si vous vous demandez pourquoi le Québec est tellement dans le rouge, c’est peut-être à cause de ces accros au béton et goudron qui dirigent le MTQ…

    • Sur l’A-20, Notre-Dame-du-Sacré-Coeur-d’Issoudun est encore plus impressionnant à lire sur les nouveaux panneaux qui ont récemment été installés, tout comme Saint-Janvier-de-Joly.

    • Comme déjà mentionné, ça dépend de certains facteurs comme le point de départ et d’arrivée exact et il faut aussi considérer le trafic en fonction des heures anticipées pour le voyage (sans oublier les maudits travaux un peu partout). Côté paysage, rien d’excitant nulle part sur ces trajets. Côté pavage cependant, maudit que la 20 est magannée par bouts (une vraie honte). De façon générale, je prend la 40 parce que je passe presque toujours par mon coin d’origine, Portneuf, ce qui représente un retour sur mes pas si je passe par la 20 (pas question de traverser le fleuve par la 55 à Trois Rivières, trop dangereux ce bout de route à 2 voies).

    • @dhdfoo

      Tu es conscient qu’il y a en une sur la rive-sud et l’autre sur la rive-nord n’est-ce pas? Et quel la circulation peut être particulièrement dense sur les 2 à certains moments?

      Pour ma part j’ai fait cette route un nombre incalculable de fois par la 20, mais c’est pour l’aspect pratique car ma fille est à Lévis. Tout dépend d’où on part à MTL/QC, et ou on s’en va dans la ville de destination.

    • Étant sur la rive-sud, la question ne se pose même pas.
      Se taper la congestion du tunnel automatiquement discrédite la 40 pour moi.
      Tant qu’il n’y aura pas de pont entre la 30 et la 40 par Repentigny, ou bien un pont à Sorel, ça ne faut pas la peine de se taper la traverse de Montréal

      Un autre point pour la 20: La guerre de l’essence à St-Liboire et St-Hélène de Bagot qui est généralement 3-6 cents de moins cher qu’ailleurs.

    • La question ne se pose même pas. C’est la 20. Les autobus Orléan prennent la 20 depuis le début de l’existence de la 20 pour relier Montréal-Québec. Même les Nordique ou le canadiens prenait la 20 pour aller soit à Mtl ou Québec. On disait la guerre de la 20 pour parler de la rivalité CH-Nordique. Si tu pars de Point-aux-Trembles… là tu prend la 40. Sinon, c’est la 20.

    • si vous prenez la 20 pour le Madrid vous aller être déçu depuis les rénovations

      tellement rendu fast Food

      en plus la 20 tellement de camions et d’ornière

    • @dhdfoo
      Pourquoi deux autoroutes ? Hummm, je vais m’avancer … peut-être parce qu’il y a un fleuve assez large et des villes et villages des deux bords ?

      70% de la population du Québec est près de la 20 ou de la 40. On en a pas trop de deux.

      Et il y a des autoroutes au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle-Ecosse, dans les Prairies et en Colombie Britannique. Du moins, dans les régions assez densément peuplées.

    • La 20 est beaucoup plus rapide, mais il y a plus de circulation aussi, mais les restaurants sont mieux.

      La distance entre Montréal et 3-Rivières sur la 40 est plus longue que la distance entre Montréal et le Madrid sur la 20.

      La 40 a moins de traffic et moins de police mais beaucoup plus endormante.

    • @dhdfoo

      Il n’y a pas que la population de Montréal et Québec à desservir. Il y a beaucoup de monde entre les deux villes! C’est évident que ça prenait deux autoroutes.

      @ tous

      Connaissez-vous ce projet?
      http://www.trensquebec.qc.ca/

    • ……………………………..Pour ceux/celles qui ont le “pied pesant”: La A 20

      Il y a tellement d’endroits propices à la surveillance radar sur la A 40 que le choix d’opter pour la A 20 est évident…pour ceux/celles qui ont le pied pesant.

      Avant, dans mon temps (rires), l’attraction additionnelle “était” le Madrid, l’original on s’entend!

    • Ma réponse est: les deux. Étant donné que depuis quelques années, il arrive souvent que le Pont Pierre-Laporte soit “jammé” le dimanche, et avec le classique goulôt d’étranglement de Henri-IV entre Charest et de la Capitale, pour éviter le trafic, si j’ai à revenir de Montréal, je prend la 20, pour ensuite prendre la 55 en direction Trois-Rivières, et la 40 pour terminer.

    • la 20 car je suis collé dessus

    • Je prenais toujours la 20 par habitude (habitant à Québec près des ponts), mais maintenant que je suis à Montréal pas trop loin de la 40, c’est la façon la plus facile de sortir de l’Île. Au final, je me pose la question quant il est question de trafic et d’heure de pointe, mais je crois qu’avoir fait la 20 si souvent, j’apprécie beaucoup plus le changement de paysage que la 40 m’offre.

    • @yanncn

      monorail? ;)
      https://www.youtube.com/watch?v=sZBPoRwog00

    • La 40 est nettement plus belle, sous tous les aspects. Mais elle est plus longue, une bonne dizaine de km en tout.

    • La 20 parce que c’est la Transcanadienne et parce que la 40 porte le nom d’un séparatiste.

      Ne riez pas, j’ai réellement lu ce genre de commentaire sur un forum politique quand la 40 a été baptisée “autoroute Félix-Leclerc”, à la fin des années 90.

    • Habitant Verdun, c’est la 20 le choix qui s’impose.

    • @yanncn

      Faire renaitre le moteur roue! Quel beau rêve, malheureusement, bien que se serait de loin la méthode la plus rapide, le projet ne verra sans doute jamais le jour…

      Par ailleurs, quand je dois aller à Québec c’est par la 40, il y a toujours 3 arrêts obligatoire:

      1. Aller chercher des beignes à Berthierville
      2. Arrêter chez Caillette pour le fromage en crotte et salée et voir les vaches bouger
      3. Près de Trois-Rivière pour aller chercher la vinaigrette du Grec

      Alexandre Harton

    • Depuis que le Madrid nouveau a remplacé l’ancien, je choisis la 40.

      Si je ne suis pas pressé, je prends la sortie Boulevard des Forges à Trois-Rivières.

      On y retrouve tous les types de restauration, du Cora au Valentine en passant par le McDo et A&W.

      Mais en plus, il y a le fameux Gambrinus.

      Pour Drummondville, Saint-Cyrille-de-Wendover, Saint-Germain et Sainte-Hélène-de-Bagot, j’ai déjà beaucoup donné.

      Sinon, arrêt à Berthier.

      Parfois, quand je vais dans le secteur Dorval-Dorion-Kirkland-DDO, je prends le traversier à Saint-Ignace-de-Loyola puis la 30 à partir de Sorel-Tracy et j’emprunte le pont Serge Marcil pour ainsi contourner Montréal.

      Mais il y a un avantage moral sérieux pour emprunter la 20 : que l’on emprunte le tunnel Hippolyte-Lafontaine ou le pont Champlain, on peut dire notre acte de contrition.

    • pbusque…

      Y a pas de guerre d’essence entre St-Liboire et Ste-Hélène… C’est juste que l’essence dans cette région est de moins bonne qualité. Il y a 10% d’éthanol (pétrole de maïs) dans le mélange.

      En passant, les petits prix sont rendus aussi à Drummondville. Dieu merci, plus besoin de subir l’attente interminable à St-Liboire.

    • Si Trois-Rivieres n’est pas une destination pour vous en ete c’est que vous n’avez rien compris…C’est la plus belle rue estivale et festive du Quebec.

    • Je parlais de la rue Des Forges…

    • Ça déprend de la destination. J’habite à Québec juste juste à côté des ponts. Prendre le pont ou l’autoroute Duplessis ne cause pas problème.

      Par contre en hiver je trouve que la température change des fois du tout au tout à Drummondville. On part, il fait beau, on arrive à Drummond et il neige et il vente et ce souvent jusqu’à St-Hyancinthe. Le contraire est vrai aussi.

    • pourquoi vouloir aller depenser son argent chez des gents qui chient sur montreal a l’annee longue ? si je sort de l’ile c’est par pierre-eliot-trudeau , direction l’etranger .

    • @re3e
      C’est à cause de gens comme vous (généralisateurs, insultants, mange-québécois) que certains ne nous aiment pas :-)

    • La 20 pour les mauvais restos.
      La 40 pour le verglas.

    • @re3e ”depenser son argent chez des gents qui chient sur montreal ”
      Oh!làlà quel misère! Esprit étroit.
      @gl000001 Bien dit.

    • Pour ma part, c’est l’A-40 pour la diversité dans les paysages, la meilleure qualité du revêtement, la Porte de la Mauricie à Yamachiche et son vrai restaurant, (Sortie 174) et l’accès direct à Québec, basse ou haute ville.

      Et si vous saviez comme j’ai hâte à la mort du damné cliché qui persiste avec son «Québec à l’autre bout de l’A-20» alors que cette autoroute est sur la rive droite du fleuve et Québec sur la rive gauche. Est-ce dû au mauvais enseignement de la géographie à l’école?

    • Très sérieusement, tout dépendra uniquement si j’aurai envie de manger de la poutine ou non. Habituellement la 40, sinon la 20 pour faire un arrêt à la fromagerie Lemaire, dans la région de Drummondville, sortie 170.

    • @mbmb007
      Prix ce vendredi:
      Longueuil: 1.49
      St-Liboire: 1.364
      St-Helene: 1.374
      Madrid 1.394

      Et je ne crois pas que le prix soit simplement du à l’éthanol. J’ai déjà vue des stations afficher le gros prix avec la mention ‘PEUT contenir jusqu’à 10% d’ethanol) sur leur pompe.
      Quoi qu’il en soit, mieux vaut allez vérifier le prix sur un site comme gasbuddy avant de prendre autant la 20 et la 40, et ne pas faire le plein dans la région de Montréal.

    • Je considère la 20 comme mon option principale pour deux raisons :

      Vers Québec, il y a la Fromagerie Lemaire a drummondville. Deja, c’est un argument qui tue.. :)
      Vers Montréal : Si on prend la 40 et qu’il y a du trafic, on est fait comme des rats. Si on prend la 20, il y a le tunnel, le pont jacques cartier, la 30 pour d’autres ponts et même l’option de la 40 via le traversier..

    • @fabi
      etroitesse d’esprit ? pcq le fait qu’un vote de gaspesie compte plus qu’un vote de montreal c’est pas un fait ? pcq le fait que montreal veut des payage pour juguler le traffic des rives et que on nous impose le traffic contre notre gres c’est pas vrais , pcq turcot V2 qu’on ne veut pas et qu’on nous enfonce dans la gorge c’est aps vrais ? le multiculturalisme et multi linguisme que le reste du quebec essaye d’erradiquer a montreal pourquoi deja ? ah oui pcq le reste du quebec est une bande de reactionaire de supremacistes linguistique et culturel , montreal est la vache a lait et il faudrais qu’on dise merci et qu’on aille depenser ce qu’il nous reste apres s’etre fait vampiriser pour financer des infrastructures qui aurais un cout exhorbitantes si c’estais utilisteurs payeurs et en attendant le gouvernement enleve le statut industriel du metro de montreal pour que encore une fois mtl paye un service public plus cher que ce que ca devrais pour quoi de ja ? ah oui financer le ROQ , apres on se demande pourquoi je suis devenu un independantiste montrealias , vive montreal vive montreal libre de Qc

    • Aucune, habitant Montréal, j’ai tout ce qu’il me faut, je ne vois pas ce que j’irais faire à Québec.

    • pbusque

      Si vous passez par là souvent, vous constaterez que votre consommation d’essence augmente après avoir fait le plein avec de l’éthanol…

      Donc, c’est un cadeau de Grec… Vous payez moins cher, mais ça vous oblige à “tanker” plus souvent.

    • Il n’y a que 15 kilomètres de différence entre les 2 routes (plus long sur la 40) !
      Donc selon moi, le client devrait prendre celle qui est le plus proche de son point de départ.

      Pour moi, c’est la 20 qui offre le plus de services aux automobilistes tout le long du trajet mais c’est la 40 qui offre les plus beaux paysages !

    • La 20! Votre but premier étant la destination plus que le voyage en soi, vous choisirez la 20. Par exemple, partant du centre-ville de Ste-Foy et allant au Parc Lafontaine, c’est plus court de 18 km par la 20. Moins long, moins d’essence brûlée, moins cher, moins fatiguant.

      Evidemment si tante Thérèse à Trois-Rivières veut votre visite et qu’elle vient de faire son bon gâteau au chocolat, la 40 peut être aussi bien intéressante.

    • Je prends le TRAIN de VIA. On longe la 20 un boutte et je regarde de ma fenêtre les automobileux bilieux qui ont l’air de s’emmerder. Allez, prenez le train, relaxez un peu…

    • Quand je vais à Québec (le moins souvent possible), je prends l’autobus. Les départs sont fréquents et réguliers (davantage que le train). L’autobus prend la 20 et je dors pendant presque tout le trajet tellement il est monotone.

    • Le problème est que la 40 est pas fini. Faut bifurquer par la 755 à TR. On peut donc dire que québec à choisit la 20.

    • Dans un sens comme dans l’autre je prends le temps de traverser le fleuve sur le pont Laviolette…

    • Comme la 50 vient à peine d’être terminée(et à voie simple sur bien des tronçons) et que la 73 ne devrait être terminée qu’en 2016, sans contourner Saint-Georges-de-Beauce, il est illusoire de penser qu’on verra un jour la 40 être terminée, ce impliquerait la construction de viaducs sur le Saint-Maurice.

      À moins que Julie Boulet de redevienne ministre des transports…

      Avant de mettre en priorité de terminer la 40, je souhaiterais que la 73 se rende à la frontière américaine.

    • Évidemment, tout dépend du point de départ et d’arrivée pour l’efficience du trajet (une valeur tangible, mesurable en temps).

      Par exemple, pour un trajet Lac-Saint-Jean / Villeray, sans arrêt. Par la 40 via la 155 (La Tuque), la 55 et la 40, ça prend environ 4.5 heures, parfois 4.25 (il faut un “cruise control” fixé à +20 … je n’ai malheureusement pas de self control). On sauve maintenant 10 minutes par la voie de contournement de La Tuque.

      Pour le même trajet, par la 20, si je traverse le pont de Trois-Rivières pour la rejoindre, je dois ensuite revenir sur l’île pour atteindre Villeray … au moins 45 minutes de plus (on en est donc à 5.25 heures de route, sans arrêt et aux mêmes vitesses).

      Si je passe par le Parc et Québec, par la 40, on ajoute 1.5 heure à mon premier trajet (total près de 6 heures), et par la 20, on en arrivera à ± 6.5 / 7 heures.

      Pour les critères intangibles (beauté des paysages), il n’y a pas photo (!). La rive du Lac-Saint-Jean et la lente descente du Saint-Maurice offrent des paysages magnifiques (de même que le Parc des Laurentides). Ensuite, la 40 est un peu plus belle à cause du Lac-Saint-Pierre et de l’entrée sur Montréal par Charles-de-Gaules et les Dunes du Golf Île de Montréal.

    • Deux misères: deux voies au lieu de trois, un danger en raison de la densité, dont beaucoup de camionnage. Aux USA, au moins la 20 serait à trois voies sur toute sa longueur. Mauvaise signalisation: une règle du ministère des transports, aucun avertissement à un ou deux kilomètres, mais beaucoup à 200 mètres, ou 500 mètres, un encouragement pour couper de la deuxième voie à la sortie et un danger pour les touristes qui cherchent leur direction.
      Il y a plus de camions sur la vingt, plus de mauvais conducteurs à casquette également.

    • T’auras moins de moustiques écrasés sur ton pare-brise et le devant de ta bagnole en empruntant la 40.

    • Un petit article un peu hors-sujet mais pas trop, pour nos pessimistes de service : Re3e et Picottable entre autres.
      http://www.lapresse.ca/international/europe/201405/20/01-4768144-condamnes-a-raler-les-francais.php

    • Ma préférence va pour la A40 même si la distance est légèrement plus longue. Par contre il faut se méfier des radars. D’ailleurs il devrait y avoir un billet sur le Top 10 des « trappes à radar » sur nos routes. Par contre mon prochain trajet vers Mtl se fera par la A20 pour faire un arrêt à la Fromagerie Lemaire que je ne connaissais pas. Merci du tuyau !

      @ imoi

      Avez-vous déjà entendu parler du concept qui s’appelle le « tourisme » ? Ça consiste à prendre un moyen de transport et à aller voir de vos propres yeux ce qui se passe dans les autres régions du monde. Essayez-le !

      @ montrealaise

      Je n’ose croire que vos puissiez vous forger une opinion à partir de certaines inepties anonymes que vous lisez sur les blogues. Je crois que c’est en voyageant au Québec et en côtoyant du « vrai monde », pas des pseudos, que vous pourrez vous faire une opinion juste.

    • Moi je préfère la 20 car je fais le plein d’essence dans le coin de Drummondville, où le prix de l’essence est un des plus bas au Québec.

    • omni-tag…

      Tout à fait faux… Il y a plus de conifères sur la rive nord du fleuve. Donc, par le fait même, plus de moustiques au nord du fleuve.

    • wow. la vie est facile quand on est rendu a discuter de ca.

    • Il y a des connaisseurs ici, ça fait plaisir ;-)

      J’habite sur la Rive-Nord de Québec, alors c’est ben sûr plus facile d’emprunter la 40. Pour toutes sortes de raisons (PLUS BEAU paysage, arrêt pratique à Louiseville, meilleure chaussée, moins de circulation et… moins de policiers. L’été, je roule tranquille entre 120 et 130 sans jamais avoir reçu de ticket (touchons du bois).

      Mais la 40, c’est aussi un peu plus long, le passage de Trois-Rivières est pénible et énervant (on perd du temps argh!), et parfois, l’entrée en ville (la ville, la vraie ;-) est plus difficile à cause des travaux routiers.

      @nassan a bien raison… la vie est facile quand on est rendu à discuter de ça… quels chanceux nous sommes!

    • @ oli1792

      Comme je l’ai dit, j’y allais 2 fois par année, 3 ou 4 jours au gîte rue Ste-Ursule tous dîners/soupers dans les restaurants. J’aimais beaucoup mais les dernières fois on a connu de mauvaises expériences. La pire et dernière fois fut un comportement haineux (disons) de la serveuse d’une crêperie envers un de mes invités sénégalais représentant la Fondation Paul-Gérin-Lajoie. J’étais avec des invités de marque et j’ai eu tellement honte –et aussi de la pitié pour le délégué internationnal trié sur le volet– que je me suis promis de ne plus jamais remettre les pieds à Québec. Ce que j’ai fait sauf une fois pour aller au musée (exposition Botero).

      C’est par la suite à cette aventure humiliante pour tout le groupe que j’ai commencé à flâner sur des blogues et lire quantité de fois et de façon récurrente des paroles injurieuses envers les Montréalais. Avec ce qu’on lit dans les journaux et entend aux nouvelles, comme plusieurs de mes amis font partie de minorités visibles ou religieuses, je ne me vois plus beaucoup retourner là-bas avec eux… Ailleurs aussi mais c’est de la ville de Québec qu’il est question ici.

      Mon opinion s’est donc forgée surtout sur deux situations distinctes ET humiliantes. Sauf que… on a le goût de réessayer cet été. On ira à Québec, mari, enfants et amis des enfants. On prendra la 132 pour aller et la 20 pour revenir.

    • Ouf, il se lit mal mon texte de 18h37. Coupé des bouts, rajouté d’autres, pas de relecture. C’est ça qui est ça :-(

    • Sérieusement? La diversité des restaurants influence votre choix? On parle de 245 kilomètres, non?

      Je ne traverserais pas le Canada avec aucun de vous. Ni même en Abitibi, je crois.
      Montréal Québec, c’est fait pour être fait d’un coup, à moins bien sûr de vouloir faire du tourisme ou d’avoir des enfants en bas âge, alors là, je comprendrai. ;)

    • Le chemin est définitivement plus long par la 40. Son principal défaut est qu’elle soit coupée à Trois-Rivières et à Québec. Par contre, la vue est imprenable rendu à Grondines et que dire celle où l’on voit la pointe de l’île d’Orléans en sortant quelque peu de Beauport… La vue de la 20 devient intéressante une fois dépassé Lévis pour se diriger vers le Bas-St-Laurent…

    • Mais pour le trajet Montréal-Québec, par la 20 ou la 40, ça nous met en contact avec des sites plutôt bizarre…
      Sur la 20: le motel à St-Hilaire en vente depuis peut-être 40 ans, la pyramide orange (je crois qu’elle a été démolie récemment) à Ste-Hélène-de-Bagot, l’essence la moins cher pas loin de là et les noms de villages buccoliques (Issoudun, St-Cyrille-de-Wendover, St-Agapit…), et l’arrière-cour de plusieurs haltes routières où on retrouve des condoms souillés par terre…
      Sur la 40: une des rares haltes-routières au Québec dans le terre-plein central (L’Assomption), très boisée à plusieurs endroits. La 40 a sa ville pipi-café-trios hamburgers-frites: Berthierville (comme la 20 a Drummondville) et les fameuses cabanes sur la rivière pour la pêche à Ste-Anne-de-La-Pérade…

    • La 40, plus émotive avec le chemin du roi a son coté, moin de camion de l’Ontario qui vont vers les maritimes. Accès plus rapide a une région ou l’on peu se rendre jusqu’au Lac ST- Jean.

    • Pas de paysages sur la 20. Je suis d’acc. Mais la vue aux approches du Pont Pierre Laporte, wow ! De plus je prends tjrs la 1ere sortie, j’adore arriver dans la vieille ville par Champlain, grandiose. Comme nom sans prix j’adore Ste – Eulalie…

    • @oli1792
      “Trappes à tickets”, Radars, … Ralentis, c’est tout!

      C’est ton choix de conduire trop vite. Assumes-en les conséquences, c’est à dire un ticket bien mérité et casse nous pas les oreilles avec ça. Bien d’accord avec les radars pour freiner ces dangereux imbéciles.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    août 2012
    L Ma Me J V S D
    « juil   sept »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité