Le Blogue-Trotter

Le Blogue-Trotter - Auteur
  • Stéphanie Bérubé

    Stéphanie Bérubé est journaliste à La Presse depuis 1997. Elle a travaillé aux informations générales et aux arts, puis écrit désormais pour les sections du samedi, Voyage, Gourmand et Maison.
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 17 février 2014 | Mise en ligne à 12h57 | Commenter Commentaires (12)

    Fred Pellerin pour 10 euros

    Vous avez bien essayé d’acheter des billets pour le dernier spectacle de Fred Pellerin, De Peigne et de misère.

    En vain.

    Pas assez vite, même des mois d’avance. Le hasard faisant bien les choses, vous visitez la France ce printemps. La Loire ou la Normandie.

    Formidable : Fred Pellerin y est en tournée, il reste des places à peu près partout, les salles sont petites et les billets ne sont vraiment pas chers. Quand ils ne sont pas carrément gratuits! Comptez une quinzaine d’euros, souvent moins.

    spectacle_fred_pellerin_008.JPG

    Le premier spectacle à l’horaire est le 19 mars à Tergnier, 129 km au nord-est de Paris. Les billets sont gratuits, mais il vaut mieux réserver ses places. C’est tout simple : un appel et c’est fait! D’autres villages sont plus confidentiels quant à leur programmation culturelle (lire ici : il faut faire des pirouettes en ligne pour mettre la main sur la programmation), mais l’effort vaut bien le coût. Et on est tous bien curieux de voir comment Fred Pellerin adapte son spectacle…

    La liste des villes et villages visités est sur le site du conteur.

    http://www.fredpellerin.com

    Par ailleurs…

    En jetant un coup d’oeil à la programmation des espaces culturels de petites villes, il y a de bien belles trouvailles à faire. Des artistes établis, des artistes émergents, toutes disciplines confondues, incluant les spectacles jeunesse qui peuvent faire une belle soirée en famille, lors d’un voyage. Et pour pas cher…


    • Effetivement ce n’est pas cher mais est-ce que ce sera le même cahet qu’au Québec? car veut veut pas il devra adapter ses textes … mais pour 15 euros j’irais voir par curiosité

    • @ jeanfranc
      Non, pour l’avoir vu à Paris, il ne change pratiquement rien à ses textes (et absolument rien à son accent), ils utilisent une tonne de mots et d’expressions très québécoises. Ce qu’il va faire parfois c’est de répéter le mot ou l’expression en mettant le tout en contexte pour que le public arrive à comprendre le sens de la phrase.

    • Cela ne vaut pas plus…

    • Les Français n’y comprennent absolument rien.

    • @jutamat
      Qu’est-ce qu’elle doit être platte votre vie!

      @pourvoyeur
      N’importe quoi! Certains Français sont comme certains Québécois: ils ne veulent pas comprendre. On appelle ça de l’indifférence.
      Je connais des Français qui sont allés le voir: ils ne m’ont pas dit qu’ils comprenaient tout, mais ils m’ont dit qu’ ils avaient passé une très agréable soirée.

      Je vais peut-être dans la vallée de la Loire ce printemps: j’irai voir Fred et boirai un bon sancerre pas cher… en pensant aux indifférents et à tout ce qu’ils ratent.

    • @jutamat Quel prétentieux vous faites !

    • Fred, un de nos très grand artiste aux talents originaux, chanteur et conteur, à l’égal des Vigneault et des Leclerc.

      Félicitations, ici ou ailleurs !

    • @jpcantin 09h16

      Moi je n’aime pas Fred Pellerin. Même s’il faisait un spectacle gratuit à deux pas de chez moi, je n’irais pas l’écouter. Toutefois, je comprends que d’autres l’aiment. On ne peut pas discuter des goûts.

      Pour ce qui est du Sancerre, je suis d’accord avec vous. Ces jours-ci la chaleur et le Sancerre me manquent. On peut acheter du Sancerre n’importe quand, mais c’est meilleur sur le bord de la Loire en été qu’à Montréal en hiver.

      @jutamat 17h08

      Je ne dirais pas qu’il ne vaut pas 10 euros. Ce n’est pas une question de valeur, c’est une question de goûts personnels. On aime ce genre d’artiste ou on ne l’aime pas. Si on l’aime, il me semble que 15 euros ce n’est pas cher du tout.

      @jpcantin 09h16

      jutamat et moi peuvent ne pas aimer Fred Pellerin et avoir une vie intéressante quand même.

      En résumé, pour moi, le bonheur c’est de boire du Sancerre l’été près de la Loire et de ne pas entendre Fred Pellerin.

    • @JeuneFille

      Bien dit! C’est vrai que le Sancerre et Fred Pellerin ensemble, j’ai jamais essayé… Sinon, j’essaierai le Montlouis, le muscadet ou le vouvray pétillant.
      Déjà, si vous connaissez le Sancerre, c’est que votre vie est intéressante!

    • Fred Pellerin ne parle pas Québécois mais franglais…
      par une succession de “copinage” il as les clés du Petit Robert pour y “plugger” ses erreurs de français.

      Il ne conjugue rien, invente ses mots.
      Un gars le soir fait aussi bien, mais sans aucune prétention et c’était drôle au moins.

    • M. Pellerin est un des artistes les plus appréciés par M. Nagano, chef de l’Orchestre symphonique de Montréal, auquel il se joint régulièrement Il est aussi bien apprécié par ses comptes et ses chansons, accessibles à tous et par ceux qui possèdent plus de culture…classique que populaire. Qui dit mieux ?

    • @bousque 08h00

      Moi je pense qu’il y en a qu’ils l’aiment (comme vous et M. Nagano, par exemple) et d’autres qui ne l’aiment pas. C’est une question de préférences personnelles et non pas de culture. Dans mon cas, une des choses que je n’aime pas dans son répertoire ce sont précisément ses contes (et non pas ses “comptes”, comme vous écrivez). Les contes de Fred Pellerin ne m’intéressent pas plus que les sagas islandaises.

      Vous écrivez “Qui dit mieux?”. Il n’y a pas de “mieux” ici. À chacun ses goûts.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    décembre 2012
    L Ma Me J V S D
    « nov   jan »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité