Le Blogue-Trotter

Archive, janvier 2014

Vendredi 31 janvier 2014 | Mise en ligne à 10h07 | Commenter Commentaires (7)

Bien manger à Disney, est-ce possible?

STÉPHANIE BÉRUBÉ

Dans la préparation d’un voyage à Disney World, à moins d’avoir un petit qui a des allergies alimentaires, les repas comptent souvent pour peu, après les réservations d’hôtels et le choix des parcs à visiter. Il faut toutefois y penser car, en famille, les repas chez Mickey peuvent drôlement faire monter la note!

Cinq considérations pour une première visite…

39715506disn_20011112_00071.jpg

1

Allergies alimentaires

Si un membre de la famille a effectivement des allergies alimentaires, alors Disney se révélera peut-être un endroit plus magique que vous ne l’auriez cru… Signalez toujours les allergies à votre arrivée au resto, ou mieux, au moment de la réservation : les restaurants s’adaptent incroyablement bien aux demandes spéciales de leur clientèle.

2

Lunch ou pas lunch

Si vous logez à Orlando, à l’extérieur du territoire Disney, et que vous avez accès à une épicerie intéressante, n’hésitez pas : préparez un lunch du midi. Sandwichs, fruits frais, jus. Importante économie en dollars pour un bien meilleur repas. Sinon, prenez le temps de faire de bons choix. À Epcot, la restauration aux saveurs internationales sauve la mise avec des restos norvégiens, mexicains, marocains, japonais, italiens…

Malheureusement, le plus populaire des parcs, Magic Kingdom, offre encore le moins de choix, qualitativement parlant. Dépannez-vous avec des fruits ou jus de fruits au Aloha Isle, face à l’arbre de la famille Robinson, ou les extravagantes cuisses de dinde rôties (à partager!) du kiosque de Frontierland, que vous pouvez accompagner d’épis de maïs grillés.

3

Les soupers

Il y a certainement moyen de bien manger à Disney, mais il faudra sortir la carte de crédit. Personnellement, j’ai beaucoup aimé le resto familial style tiki de l’hôtel Polynésien, le Ohana, accessible en monorail depuis Magic Kingdom. On y sert un menu fixe, des grillades, dumplings et légumes, il y a de l’animation et les adultes peuvent siroter un cocktail servi dans un ananas. Un grand moment de bonheur.

Dans le secteur Downtown Disney (où se trouve notamment le chapiteau du Cirque du Soleil), la sandwicherie Earl propose plusieurs choix forts intéressants à des prix raisonnables. Pas besoin de réservation, mais prévoyez attendre.

Parmi les hôtels qui offrent les meilleures options resto, le Animal Kingdom Lodge et le Wilderness Lodge. Pas besoin de dormir dans ces hôtels pour réserver dans leurs restos qui offrent un bon choix de plats de poissons, notamment. Pas donné par contre, surtout si vous avez une famille nombreuse.

4

Plan repas ou non

Lors de votre réservation on vous proposera le plan repas, qui est un peu compliqué et pas toujours rentable, si vous voyagez avec des appétits légers. Mieux vaut choisir à la carte, manger à son goût plutôt que pour en avoir pour son argent.

5

Réservations

Vous n’êtes pas du genre à tout planifier avant de partir en voyage? Faites de Disney votre exception. Ça vaut la peine de prendre le temps de repérer les restaurants qui vous intéressent, de faire un budget et de réserver, quitte à annuler une réservation le jour même, si vos plans changent. À Disney, en période de pointe, vous pouvez très bien vous retrouver à passer d’un restaurant à l’autre, tous complets. Avec des ventres affamés, après une longue journée, ça gâche vite des vacances…

Lire les commentaires (7)  |  Commenter cet article






Mercredi 29 janvier 2014 | Mise en ligne à 14h48 | Commenter Commentaires (4)

Quand l’auberge de jeunesse devient cool

STÉPHANIE BÉRUBÉ

Vous vous souvenez du drap d’auberge? Cette mince enveloppe de coton dans laquelle on glissait même son oreiller de peur que notre peau touche directement à celui qui était fourni par l’auberge? Monsieur, madame, cela trahit votre âge…

Car un vent de coolitude souffle sur les « hostels » de ce monde. Une fois que l’on a goûté au look rafraîchissant de ces auberges nouveau genre, on y retourne, peu importe son âge.

Et ces jolies auberges de jeunesse attirent une nouvelle clientèle : les familles.

Avouez que c’est invitant?

The Independente à Lisbone

The Independente, Lisbone

Auberge située dans un édifice art déco dont on a gardé les détails. Le mobilier est parfois moderne. Parfois vintage. Très joli resto.

Autour de 25$ pour un lit.

www.theindependente.pt

Le Downtown Bed à Mexico

Le Downtown Bed de Mexico

Ambiance festive : terrasse sur le toit, table de baby-foot, chaises longues dans le bar. L’auberge fait partie du groupe Habita, reconnu pour ses hôtels très chic.

Autour de 17$ pour un lit.

www.downtownbeds.com

L’auberge Adler à Singapour

Adler Hostel

Moins chic, l’auberge Adler offre un gros avantage : l’intimité dans le dortoir, grâce aux petits rideaux qui se ferment pour s’isoler des autres chambreurs.

Autour de 50$ pour un lit

www.adlerhostel.com

U Hostels Madrid

U Hostel, Madrid

On aime son look un peu hôpital rehaussé de quelques touches de couleurs vives. Et on aime aussi la flexibilité : il y a des dortoirs entièrement féminins, des chambres privées, dont des chambres familiales qui comprennent un lit double et quatre lits superposés. Car toutes les familles du monde ne comptent pas deux adultes et deux enfants!

Autour de 20$ pour un lit.

www.uhostels.com

Lire les commentaires (4)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    janvier 2014
    L Ma Me J V S D
    « déc   fév »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives