Le Blogue-Trotter

Le Blogue-Trotter - Auteur
  • Stéphanie Bérubé

    Stéphanie Bérubé est journaliste à La Presse depuis 1997. Elle a travaillé aux informations générales et aux arts, puis écrit désormais pour les sections du samedi, Voyage, Gourmand et Maison.
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 15 avril 2013 | Mise en ligne à 12h00 | Commenter Commentaires (9)

    Anatomie d’une chambre d’hôtel

    Une chambre d'hôtel.

    Une chambre d'hôtel.

    Marie-Eve Morasse – Montréal

    Ce n’est pas le fruit du hasard si les couettes blanches en duvet se sont multipliées ces dernières années en dehors des hôtels-boutiques. C’est que sur une surface immaculée, il est plus facile de déceler la saleté et les clients des hôtels aiment savoir dès le premier coup d’œil que le lit dans lequel ils dormiront est propre.

    La façon dont les chambres d’hôtel sont configurées est l’objet d’une réflexion et de nombreux tests, relatait récemment Washington Post. À son siège social, la chaîne d’hôtel Marriott a construit deux chambres qui servent de prototypes pour tester des futurs concepts.

    Dans une de ces chambres, la garde-robe a disparu au profit de tablettes et d’un espace pour placer sa valise, le tout pour refléter les habitudes des voyageurs. Les trois quarts d’entre eux ne défont pas leur valise et un garde-robe alimente la crainte de bien des voyageurs: oublier quelque chose dans la chambre en quittant.

    Avant de designer une chambre d’hôtel, on observe attentivement les clients. «Nous dessinons pour les comportements», a déclaré au Washington Post la responsable d’une firme de design de New York embauchée par Marriott.

    Lorsque vous allez à l’hôtel, quel genre de client êtes-vous? Défaites-vous votre valise au complet? Vous servez-vous du bureau pour travailler ou préférez-vous vous installer dans le lit? Enquêtez-vous sur la présence, ou non, de puces de lit aussitôt entré?


    • J’enlève les chemises et les pantalons de la valise le plus vite possible, c’est sûr.

      J’utilise le moins possible de tiroirs (idéalement un seul, bien rempli), comme ça c’est impossible que je ne me rende pas compte qu’il me manque des affaires au moment de fermer ma valise.

      Ne jamais utiliser de petits tiroirs, c’est sûr qu’on risque d’y oublier ce qu’on y met.

      Ne pas éparpiller ses affaires: monnaie, gants, clés, téléphone, etc. Ce que je peux, je le laisse dans ma valise, voire dans mes poches de manteau. Le reste est regroupé à un seul endroit.

    • Bonjour,la 1ere chose c’est l’odeur dans la chambre:odeur de moisissure ou de cigarettes.La 2eme on regarde la grandeur de la chambre et du lit, on regarde aussi la salle de bain: propreté et grandeur. Pour nos valises nous ne les défaisons pas sauf pour les articles de toilettes. La plupart du temps il manque un banc pour déposer notre 2eme valise.Nous revenons du Vietnam et nous avons été agréablement surpris de la grandeur des chambres et du confort des lits.
      Si nous restons plus d’une journée au même hôtel nous mettons quelques vêtements dans le garde-robe.

    • Je n’utilise jamais les tiroirs des bureaux et très rarement celui de la commode. De fait, tout ce qui n’est pas suspendu reste dans mon sac. Pour suspendre, j’aime bien le garde-robe d’entrée ouvert, qui rassure effectivement sur le fait de ne rien oublier quand on quitte. Ce qui m’agace le plus dans une chambre d’hôtel: la (seule) boîte de Kleenex qui se retrouve dans la chambre de bain (souvent insérée dans le comptoir)… Immanquablement, je l’amène dans le salon.

    • J`aime les salles de bain moderne avec une grande baignoire à jets et une douche multijets séparée. Un peignoir est indispensable. J`adore les couettes mais pas trop épaisses. Nous ne défaisons pas nos valises au complet. Nous utilisons le garde robe pour les manteaux, vestons et robes . Deux espaces pour les valises devraient y être ( souvent il n`y en a qu`un seul, et c`est pas pratique). Nous utilisons le bureau de temps en temps. J`aime quand on est à l`autre bout du monde pouvoir écouter CNN, TV5 , HBO, Cinémax et aussi les chaînes de Tv locales et ce, sur un grand écran plat.
      Sylvie Turgeon ( qui reviens d`Asie il y tout juste un mois)

    • Quand on va dans le Sud l’hiver pour une semaine, on ne défait même pas les valises. Imaginez quand on va en Europe l’été et qu’on passe 2-3 jours par hôtel parce qu’on fait le tour d’une région.
      On accroche sur un support le linge qu’on va porter le lendemain pour le défroisser (un petit peu). Amenez-en des tablettes et des supports. C’est bien plus pratique.

      Et c’est déjà comme ça dans les Ibis et Mercure en France. Ce n’est pas de la haute gamme comme hôtel, mais ça dépanne quand on va dans des régions populaires.

    • Je fais environ une dizaine de voyages d’affaires par année; j’accroche chemises et pantalons propres dans le garde-robe d’entrée et le reste ne bouge pas de ma valise (sauf pour la trousse de produits de toilette). Le garde-robe, c’est un peu pour défroisser mais surtout pour préparer à l’avance les vêtements que je mettrai quotidiennement.

      D’ailleurs, quelqu’un connaît ce gadget (http://www.shelvestogo.net/)? L’idée semble bonne. Merci à l’avance pour toute opinion objective…

      Je ne travaille que sur le bureau (difficile de concevoir comment certains peuvent “travailler” sur un lit, car j’ai absolument besoin de ma souris portative; un pavé tactile m’énerve au plus haut point.

      Punaises de lit? Je jette un coup d’oeil rapide pour voir si quelque chose semble suspect. De toutes façons, au retour le sac à dos est vidé dans le garage et son contenu intégral se retrouve directement à la laveuse.

      Puisque je vais souvent sur la côte Ouest, j’arrive souvent tard et dois également repartir tôt. Un hôtel qui comporte un bar ou restaurant ouvert lorsque j’arrive ou repart (pas comme le comptoir “Bistro” de mon dernier Marriott, qui fermait cinq minutes après mon arrivée!) est un plus.

    • Première inspection pour les punaises de lit et la propreté de la salle de bain.
      J’utilise la garde-robe pour les vêtements que je porte en déplacement et à l’aller-retour.
      La valise n’est jamais déposer par terre ou sur le lit et presque toujours fermée.

    • @eracine
      Pour les voyages d’affaires de 5 jours max, ça semble intéressant comme produit.
      Et mon opinion n’est pas trop objective car je suis un Joe-Gadget ;-)

      Je me servais des sacs à vètements avec une valve pour enlever de l’air. Je pouvais mettre plus de vêtements dans ma valise. Ca faisait des valises super-pesantes. J’essais d’être plus minimaliste depuis. Le seule moment ou ils sont pratiques, c’est pour les voyages de golf. Lorsqu’il fait chaud, une ronde de golf “scrappe” tous les vêtements qu’on a porté. Ca prend donc plusieurs paires de bermuda et une grosse valise bien pleine.

    • Je cache les couvre-lits à fleurs dans le placard, je préfère voir des draps blancs. Je glisse dans un tiroir tous les menus, publicités, dépliants et tout ce qui porte un logo.Je sors mon ordi, ma musique, une bouteille de vin, un livre… Je laisse traîner mes vêtements sur les chaises, un foulard sur un abat-jour pour tamiser l’éclairage. Tout ça pour me sentir chez moi. Au besoin je déplace un fauteuil ou une lampe. Pour quelques jours je m’offre un bouquet de fleurs et une bougie pour la salle de bain… J’adore la vie d’hôtel!

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    avril 2014
    L Ma Me J V S D
    « mar    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  
  • Archives

  • publicité