Le Blogue-Trotter

Archive du 17 janvier 2013

Jeudi 17 janvier 2013 | Mise en ligne à 15h36 | Commenter Commentaires (8)

À vos marques, prêts, réservez!

Au Parc national du Mont-Tremblant. Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse.

Au Parc national du Mont-Tremblant. Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse.

Marie-Eve Morasse – Montréal

Qu’avez-vous fait ce midi? À l’heure à laquelle tout le monde va manger, je pianotais frénétiquement sur mon clavier pour réserver des emplacements de camping pour cet été. Il n’était pas 12:01 que j’avais deux fureteurs ouverts et ma carte de crédit en main. Ce n’était surtout pas le moment de venir me parler: je devais avoir des sites pour une fin de semaine bien précise de l’été -celle de la Saint-Jean-Baptiste pour ne pas la nommer. C’est ainsi: réserver des sites de camping est devenu un sport extrême, qui s’apparente à l’achat de billets de spectacle de U2.

J’exagère à peine. Il y a deux ans, le parc américain Yosemite a dû changer ses politiques pour contrer un réseau de revendeurs de sites de camping. Comme à l’entrée du Centre Bell un soir de match de hockey, des scalpers revendaient des réservations de sites sur internet. Depuis 2011, le parc californien demande une pièce d’identité pour confirmer que la personne qui se présente est bien celle qui a réservé et il n’est plus possible de changer le nom associé à une réservation.

Je ne me lancerai pas en affaires en revendant mes précieux emplacements, mais tout porte à croire qu’il ne serait pas difficile de trouver preneurs. Moins de deux heures et demi après le début des réservations pour le Parc national du Mont-Orford, certains sites de camping sont déjà réservés pour toutes les fins de semaine de l’été. Ce n’est guère mieux au parc du Mont-Tremblant, où des sites situés aux abords du Lac Escalier affichent complet pour les mois de juillet et août.

Vous avez envie de camper en tente Huttopia cette année? Les disponibilités dans certains parcs nationaux commencent à se faire rares, puisque les réservations sont ouvertes depuis le début décembre.

Pour 2013, la Sépaq a changé ses modalités de réservation de camping, en ouvrant cette semaine les réservations dans tous ses parcs, pour tout l’été. «Avec ces nouvelles règles, on veut donner plus de latitude à la clientèle, qui sera en mesure de réserver n’importe quand. On voulait donner davantage de souplesse, trouver un système moins contraignant», m’a expliqué la semaine dernière Lucie Boulianne, responsable des communications pour Parcs Québec.

Ces nouvelles modalités forcent également à planifier les vacances des mois à l’avance, ce que plusieurs font de toute manière. Mais ceux qui ignorent leurs dates de vacances ou qui réservent à la dernière minute auront-ils moins de choix?

Qu’en pensez-vous? Êtes-vous du genre à planifier vos vacances des mois à l’avance, ou au contraire à y penser une semaine avant?

Lire les commentaires (8)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juillet 2014
    L Ma Me J V S D
    « juin    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité