Le Blogue-Trotter

Archive, novembre 2012

Vendredi 30 novembre 2012 | Mise en ligne à 12h00 | Commenter Commentaires (12)

Billets d’avion: souffrez-vous d’angoisse?

Acheter des billets d'avion: pas de tout repos!

Acheter des billets d'avion: pas de tout repos!

Marie-Eve Morasse – Montréal

Cette fin de semaine, vous pourrez lire dans le cahier Voyage de La Presse un dossier sur le prix des billets d’avion concocté par ma collègue Nathaëlle Morissette et moi-même.

Nous avons tenté de répondre à quelques questions: comment se procurer des billets d’avion au plus bas prix possible? Comment se fait-il que sur un même vol et dans une même catégorie de sièges, les prix fluctuent? Doit-on acheter ses billets à la dernière minute ou au contraire, s’y prendre à l’avance?

Quoi qu’il en soit, une conclusion s’impose: acheter des billets peut devenir un véritable stress. Entre les rabais des compagnies aériennes, les conseils d’amis, les différentes agences de voyages et les sites de ventes en ligne, on se demande au moment de sortir sa carte de crédit si le prix ne risque pas de baisser au cours des prochaines semaines. Ou si, au contraire, nous pourrons fanfaronner en ayant fait une meilleure affaire que son voisin de vol.

Des sites internet ont bien compris cette angoisse des consommateurs et ont commencé à «garantir» le prix le plus bas sur leur site internet. C’est le cas du site flightnetwork.com, qui offre un crédit sur un futur achat si le prix de votre billet d’avion baisse après que vous l’ayez acheté. «Avoir accès à une foule de sites internet pour acheter ses billets d’avion est à la fois un avantage et un inconvénient. Ça créé de l’anxiété», dit Jamil al Jabri, directeur du marketing du site canadien.

Créateur du site Yulair.com, qui recense les meilleures aubaines de vols à partir de Montréal, Frédéric Prévost-Lebeuf a l’habitude de chercher des billets à bas prix. Il affiche les rabais sur son site internet lorsqu’il croit que les prix pour une liaison ne baisseront pas davantage, mais il a un conseil pour ceux qui magasinent avec angoisse. «Pour ne pas trop souffrir, il ne faut pas regarder les prix après avoir acheté ses billets!».

Et vous, souffrez-vous d’anxiété au moment d’acheter des billets d’avion?

Lire les commentaires (12)  |  Commenter cet article






Jeudi 29 novembre 2012 | Mise en ligne à 11h39 | Commenter Commentaires (4)

Silence à l’hôtel!

113729523

Marie-Eve Morasse – Montréal

Il vous est peut-être déjà arrivé de vous retrouver dans un hôtel et de maudire les fêtards qui rentrent aux petites heures de la nuit, sans faire de cas de ceux qui dorment déjà paisiblement dans leur chambre. La chaîne hôtelière britannique à rabais Premier Inn a décidé de garantir un bon sommeil à ses clients en installant dans les corridors de ses établissements des détecteurs de bruit, appelés des «ssshhh-o-meters».

Quand le niveau sonore devient trop élevé dans les couloirs, un avertissement apparaîtra sur un moniteur installé au mur, rappelant aux invités de baisser le ton.

«Nous avons demandé à notre équipe de trouver des idées pour réduire le bruit des autres consommateurs et ils ont proposé de réelles innovations», a déclaré le PDG de la chaîne au Daily Mail. «Nous avons essayé de donner des suçons aux clients qui chahutent quand ils se présentent à la réception après une soirée pour qu’ils demeurent silencieux», a-t-il renchéri.

La chaîne, qui possède 620 établissements, offre un remboursement aux clients s’ils ne sont pas satisfaits de leur séjour. Selon Premier Inn, la principale plainte des clients concerne le bruit dans les corridors.

Lire les commentaires (4)  |  Commenter cet article






Mercredi 21 novembre 2012 | Mise en ligne à 11h52 | Commenter Un commentaire

Des dindes à l’hôtel

US-HOLIDAYS-TURKEYS

Marie-Eve Morasse – Montréal

C’est demain que le Thanksgiving est fêté aux États-Unis et comme le veut la tradition, deux dindes seront graciées symboliquement par le président Barack Obama.

En attendant la cérémonie officielle, les dindes font la belle vie… à l’hôtel! C’est au luxueux W de Washington que sont gardées Cobbler et Gobbler, les deux oiseaux de 19 kilos. Pour loger à cet hôtel, il en coûte au minimum 369$, selon le site internet de l’établissement.

Les dindes présidentielles n’ont peut-être pas la chambre avec la meilleure vue de Washington, mais le chef de l’hôtel a quand même pris soin de leur concocter un repas à leur goût : un mélange de grains et de canneberges – biologiques, comme il se doit.

Si vous envisagez de vous rendre à Washington sous peu, sachez que le W accepte les animaux.

Via le site de Fox News

Un commentaire  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    septembre 2014
    L Ma Me J V S D
    « août    
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    2930  
  • Archives

  • publicité