Le Blogue-Trotter

Le Blogue-Trotter - Auteur
  • Stéphanie Bérubé

    Stéphanie Bérubé est journaliste à La Presse depuis 1997. Elle a travaillé aux informations générales et aux arts, puis écrit désormais pour les sections du samedi, Voyage, Gourmand et Maison.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 21 août 2012 | Mise en ligne à 10h46 | Commenter Commentaires (11)

    L’invention qui a changé les voyages

    Un homme transporte sa valise à l'aéroport de Philadephie.

    Un homme transporte sa valise à l'aéroport de Philadephie.

    Marie-Eve Morasse – Montréal

    C’est simple et pourtant, il fallait y penser : deux petites roues et une poignée. Il y a 25 ans cette année naissait la valise que l’on connaît aujourd’hui.

    C’est un pilote de Northwest Airlines, Bob Plath, qui a eu l’idée de la concevoir après avoir vu des voyageurs peiner à lever leurs bagages du chariot pour passer les contrôles de sécurité, relatait récemment le USA Today.

    Depuis, les petites roues sont devenues indispensables, que ce soit sur les bagages que l’on met en soute ou sur les bagages à main qui se font souvent assez volumineux.

    J’ai pourtant pesté contre cette invention lors d’un récent voyage où la poignée qui se rétracte refusait de retourner à l’intérieur de la valise. Malgré toutes mes tentatives pour la retourner à sa place d’origine – y compris démonter le mécanisme avec un tournevis – il m’a fallu abandonner ma vieille valise au profit d’une neuve…

    Y a-t-il un type de sac ou valise dont vous ne pouvez vous passer lorsque vous partez en voyage?


    • que ce soit sur les bagages que l’on met en soute ou sur les bagages à main qui se font souvent assez volumineux.

      en parlant de bagages à mains , voulez vous bien me dire ce que les gens mettent dans ces valises bout de viarge ça prend de la place et ça empêche les autres d’être confortables car il ne reste plus de place dans les soutes et on est obligé de mettre notre sac sous le siège

    • J’ai une “grosse” Delsey à 4 roulettes, c’est un luxe, mais oh, combien agréable quand on doit marcher avec sa valide.

      Pour la cabine, une petite Delsey à 2 roulettes, ou bien un sac à dos Kata.

      Max.

    • La roue est une invention très ancienne qui date de 3500 av. J.C. en Mésopotamie. constituant un des fondements de nos technologies des transports. Elle permet de déplacer sur terre des charges importantes, en réduisant les forces de frottement. Elle est indispensable dans la plupart des moyens de transport terrestres.

    • Ma valise n’a pas de poignée rétractable. Elle est en très gros nylon et elle fait partie intégrante de la valise. Elle ne peut se découdre. Ca fait une valise très bien balancée.

      @piedoq
      Beaucoup de gens essaient d’avoir une seule petite valise. Comme ça, elle sera plus près d’eux et la compagnie aérienne ne pourra pas la perdre. Mais souvent ils exagèrent sur la “petitesse” de la valise.
      Et ils exagèrent sur le nombre de bagage à main. A mon dernier voyage, la jeune fille devant nous avait une grande sacoche/sac de plage. Un gros sac à dos et un sac d’épicerie en plastique. Transat a été beaucoup trop permissif. Il me semble que c’est UN bagage à main.

    • Je ne peux me passer de mon sac à dos. Un peu plus petit que les plus grands bagages à main autorisés, il est flexible et amplement suffisant pour des voyages d’affaires de 3-4 jours. Il “fitte” aussi très bien dans les casiers supérieurs des petits Regional Jets, donc pas besoin de l’enregister ni de faire un “gate check”.

      @piedoq: En cabine, le bagage le plus pesant devrait normalement se retrouver sous le siège plutôt que dans les casiers du haut (et non pas “en soute”, qui se trouve sous les passagers). Bien sûr, tout le monde préfère y mettre le plus petit bagage à main (ou même rien du tout), afin d’avoir le plus de place possible.

      Perso, c’est les imbéciles qui placent leurs bagages à main sur le côté (dans les casiers du haut) que je ne peux plus sentir… Comme si c’était le job des agents de bord de devoir retourner chaque valise de 90 degrés pour gagner un peu d’espace! Les manteaux qui prennent la place d’une valise son assez haut dans ma liste d’irritants…

      @gl000001: Un bagage à main (ou “de cabine”) est quand même typiquement défini comme étant de 45″ ou moins (total de HxLxP), ce qui permet le relativement standard 20″x16″x9″. Ça ne paraît pas mais c’est assez gros; on peut y rentrer pas mal de choses, si on est habitué à voyager léger. C’est pourtant parfaitement OK.

      Pour ce qui est du nombre de bagage à main, je suis d’accord avec vous; par contre la règle usuelle est de “un bagage à main et un item personnel” – ce dernier voulant dire sacoche, sac à ordinateur portatif, etc. Il est vrai que les femmes ont souvent de très grandes sacoches mais techniquement, c’est quand même “légal”. Je voyage en fait toujours avec mon sac à dos (mon “bagage à main”) et mon sac de laptop (mon “item personnel”).

      Il reste toujours la zone grise du sac d’épicerie en plastique. J’avoue qu’il pourrait toujours être compabilisé comme un “bagage à main”, mais en réalité il est difficile de le justifier: Que faire s’il ne contient qu’un lunch à apporter pour manger dans l’avion? Quand on commande des boutiques hors-taxes, ils nous le donnent (à la porte d’embarquement) dans un sac en plastique – doit-on alors enlever un item au voyageur?

      Quand peut-on le tolérer et quand ne pas le faire? Si le voyageur prend le sac de plastique et le range dans son bagage à main (ou dans son item personnel), ça devient automatiquement correct? Faut-il alors avoir une “police des bagages” qui vérifie si nous avons de la place pour ranger ce sac en plastique ailleurs? Et vous, accepteriez-vous qu’une telle police vous demande d’inspecter votre bagage pour voir si vous pouvez en fait y ranger des petits souvenirs achetés à gauche et à droite à l’aéroport?

      Pas évident tout ça – alors je crois que les compagnies aériennes y vont au cas par cas et tolèrent généralement ces petits sacs de plastique. Dans mon cas, ça a souvent permi de gâter les enfants avec des grosses brioches ben sucrées du Cinnabon de ORD… :-)

    • @eracine
      “Mais souvent ils exagèrent sur la “petitesse” de la valise.”
      Je parlais des voyageurs qui amènent dans l’avion des “petites” valises trop grosses. A l’enregistrment, ils n’ont jamais vérifié avec le gabarit.

      Et la dame en question avait trois sacs qui débordaient et qui devaient peser 20 livres chacun. Logiquement, il devrait y avoir une limite de poids. Mais ça ne peut tenir compte des achats fait hors-taxe.

    • Une petite valise sur roulette comme bagage à main qui contient tout ce dont j’ai besoin. J’apporte toujours un sac pour compresser mes vêtements et ainsi gagner plus de place dans la valise. Je prends rarement une valise plus grosse, en fait presque jamais. Maintenant la plupart des vêtements de voyag, même les jupes sont en dry-fit et prennent peu de place dans la valise. Ça permet d’avoir une paire de chaussures supplémentaires et un sac-à-main plus propre. ;-)

      Comme sacoche, et ça je ne pourrais plus m’en passer, j’apporte un sac à dos conçu pour les appareils photos. La partie du bas sert à l’appareil et aux objectifs et la partie du haut me sert de ‘’sac-à-main”. Je peux donc y mettre mon passeport, mes billets, mon portefeuille, mes lunnettes, mon livre de poche, etc,… Le sac (j’ai le moyen) se glisse facilement en-dessous du banc et je n’ai pas besoin de me lever 56 fois et déranger tout le monde quand je veux quelque chose dans le sac. Quand j’amène un seul objectif, je peux glisser mon I-pad dans la section du bas.

    • Une grosse valise à roulettes. Un bagage à main ordinaire qu’on peut mettre sur l’épaule, pas trop gros et pas de roulette. Je déteste les sacs à dos pour porter moi-même. Et encore plus, ceux portés par d’autres qu’on reçoit en pleine face, surtout dans le métro et les autobus. Les font comme s’ils n’avaient pas de sac à dos et se tourne et se retourne sans faire attention. J’ai failli faire casser mes lunettes une fois. Sérieusement, il devrait y avoir un règlement que dans les transports en commun on porte son sac à dos dans sa main. De plus, ça ferait qq chose à faire aux soi-disant inspecteurs du métro. Je sais je suis hors-sujet :-)

    • Bcp d’opinions varies sur les bagages a main …

      … je voyage generalement tres leger, mais je suis base en Asie. Sachez qu’ici tout le monde doit obligatoirement rapporter des souvenirs comme des friandises aux collegues, et qu’ils reviennent donc souvent avec plusieurs sacs qu’ils empilent dans les baggages a mains.

      Par contre, je me fais regarder souvent de travers sur la ligne New York?montreal, ou Detroit Montreal. Oui j’ai bcp de baggages pour ce vol d’une heure .. mais sachez que je viens d’Asie et que je me suis tape 18 heures d’avion avec des baggages pour deux semaines et des souvenirs … je ne suis pas alle me ballader 3 jours aux US !

    • je voyage leger , deux sac en carry on pour j’usqu’a 2 mois de treck/voyage affaire ,comme ca je peut sortir de l’aeroport avant tout le monde , de toute facon avec des valises on traine plein de trucs dont on a pas besoin en voyage.

    • @dibern
      il y a juste a montreal et au Qc ou j’ai vu ca egalement , paris hong kong londre les gents enlevent leur sac de l’epaule et le prennent a la main , le probleme c’est que montreal est un gros village , et que nos envahisseurs de banlieusards agissent dans le metro comme si ils etaient dans leur cours de 100000000′ carre , le fond du probleme c’est que tout ce beau p’tit monde ne sais pas vivre en societe et quand on pense qu’on brule des milliards sur “l’education ” au Qc ……LOL

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    août 2013
    L Ma Me J V S D
    « juil   sept »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives

  • publicité