Le Blogue-Trotter

Le Blogue-Trotter - Auteur
  • Stéphanie Bérubé

    Stéphanie Bérubé est journaliste à La Presse depuis 1997. Elle a travaillé aux informations générales et aux arts, puis écrit désormais pour les sections du samedi, Voyage, Gourmand et Maison.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 27 mars 2012 | Mise en ligne à 16h08 | Commenter Commentaires (10)

    Connaître ou choisir ses voisins de vol

    Netherlands Volcano

    NATHAËLLE MORISSETTE
    Les voyageurs qui voleront en direction de Montréal, sur les ailes de la compagnie KLM pourront désormais connaître l’identité et les goûts de leurs voisins de siège, avant même de monter à bord.
    Le programme Meet&Seat, mis en place en février par le transporteur néerlandais, donne la possibilité à ses clients d’avoir accès au profil Facebook des autres passagers du même appareil. Résultat: certains voyageurs peuvent désormais éviter les mauvaises surprises en choisissant un compagnon de vol qui partage les mêmes goûts, qui ne souffre pas d’embonpoint ou encore qui ne cache pas avec lui dans son bagage à main… un enfant turbulent.
    Au départ, le service n’était disponible que sur les vols reliant Amsterdam à San Francisco, New York ou São Paulo. Mais voilà que, depuis mardi, il est également offert aux passagers qui se rendent à destination de Montréal, Calgary et Vancouver.


    • Certains trouveront cette option fort intéressante, certains y verront une intrusion dans leur vie privée. Pour ma part, je trouve que c’est une excellente façon d’utiliser les médias sociaux. J’ai souvent effectué de longs vols et j’aurais aimé être à côté de quelqu’un avec qui j’aurais pu discuter au lieu d’enfiler mon iPod pour écouter de la musique ou d’écouter des films les uns après les autres.

      On pourrait même se contacter avant le vol, se fixer un rendez-vous/repas à destination, faire du covoiturage jusqu’au centre-ville/hotel, etc.

      Dépedant de l’usage qu’on en fait, il peut s’agir d’une valeur ajoutée au billet d’avion ou d’un désagrément supplémentaire.

      Pour les plus timides d’entre nous, j’imagine qu’il est possible de sauter l’étape où l’on doit entrer notre profil facebook.

    • ouin…l’idée n’est pas mauvaise, mais si on est celle qui voyage avec DEUX enfants dans son bagage a main, j’ai bien peur de me retrouver dans la soute a bagages…un peu inquiétant pour la suite.

    • Excellente idée. Mais, qui va indiquer sur Facebook que “je pèse 350 livres” ou bien que je ronfle, je bois un coup solide???

      Mais si tu veux être seul, tu indiques tout ceci. :)

    • @doumster
      «On pourrait même se contacter avant le vol, se fixer un rendez-vous/repas à destination, faire du covoiturage jusqu’au centre-ville/hotel, etc.»
      Jamais trouvé un «etc» aussi évocateur et prometteur ;-)

      @claudeb.
      Quelle merveilleuse idée! Vous venez de me réconcilier avec Facebook.

    • Suis-je seul à trouver ces dispositions absolument terrifiantes? Suis-je seul à penser qu’il s’agit d’un pas de plus vers la destruction de l’espace public?

    • Il ne faut pas oublier non plus que tout le monde n’a pas de profil Facebook

    • …Mauvaise idée, du moins en ce qui me concerne. Les nombreuses fois où j’ai pris l’avion ne m’ont jamais placé à côté d’un(e) indésirable.
      J’en ai eu devant qui me rabattaient leur dossier presque sur le nez (ça c’était en classe troupeau). J’en ai eu derrière qui passaient leur temps à tirer sur mon dossier pour se lever ou qui tapaient dedans avec leurs pieds (Aussi en C.T.) mais côté voisins de siège, rien à signaler. J’ai même fait de belles rencontres imprévues dont je conserve d’excellents souvenirs.

    • Ils peuvent bien faire ce qu’ils veulent, tant que ça ne me coute pas plus cher pour ce “service” que je n’utiliserai pas car je ne veux pas parler à personne en avion. Je lis ou je dors. Je me repose pour la voyage à venir ou passé. Trop de chance de tomber sur un raseur. Quand ça arrive, je dis bonjour et je sors mon livre/iPod/oreiller/masque pour les yeux. Il devrait comprendre assez vite.

      Et pour l’enfant turbulent, il l’est rarement pour le parent.

      @doumster
      Ce n’est pas une question d’être timide. Il m’est arrivé d’avoir à dire poliment “Oui, oui” à une personne qui en était rendu à discuter des propriétés de divers produits de nettoyage. Et c’était un voyage en train en plus. Tout le monde a le potentiel d’être un raseur pour quelqu’un d’autre.
      Et même si dans mon profil, je mentionne que je travaille en informatique, je ne veux surtout pas parler d’informatique en m’en allant en voyage. J’y vais pour décrocher. Alors, je ne fais rien pour ouvrir la conversation.

    • Moi j’ai voyagé avec KLM au mois de mai dernier et j’ai pas pu choisir avec qui m’assoir. Mais je suis très content de savoir que je peux choisir avec qui s’asseoir dans un avion de KLM. Je ne sais pas si cela sera possible avec Air France.

    • Je m’inquiète pour les jolies femmes qui devront subir la cour d’un bellâtre envahissant!

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    novembre 2013
    L Ma Me J V S D
    « oct   déc »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    252627282930  
  • Archives

  • publicité