Le Blogue-Trotter

Archive, mars 2012

Mercredi 28 mars 2012 | Mise en ligne à 14h22 | Commenter Commentaires (4)

Dormir chez Francis Ford Coppola

Violaine Ballivy
Montréal

Photo: palazzomargherita.com/ La Suite Francis Ford Coppola.

Photo: palazzomargherita.com/ La Suite Francis Ford Coppola.

On aime les films de Francis Ford Coppola, peut-être son vin mais aimera-t-on ses hôtels ? Si le site web du Palazzo Margherita correspond à la réalité : OUI !

Le célèbre réalisateur de films vient d’ouvrir un hôtel de luxe dans le petit village du sud de l’Italie, Bernalda, où son grand-père Agostino est né et qu’il avait tendrement rebaptisé «Bernalda Bella». Francis Ford y a acheté en 2004 le Palazzo Margherita, construit en 1892, qu’il a converti avec l’aide du designer français Jacques Grange en établissement de luxe de neuf chambres avec planchers de marbre, fresques au plafond et baignoires sur pattes.

Certaines suites veulent plus «rustiques», avec leurs murs de pierre nue, d’autres plus fastes, avec peintures, tentures et dorures du style classique italien. Et bien sûr, tous les clients ont accès à une large éventail de films –surtout italiens !- à regarder sur leur télévision haute définition 3D. Le luxueux salon se transforme aussi le soir en salle de cinéma où sont projetés les classiques de la collection privée de Francis Ford Copolla.

Photo: palazzomargherita.com/ Le salon-salle de cinéma.

Photo: palazzomargherita.com/ Le salon-salle de cinéma.


Photo: palazzomargherita.com/ La nature magnifique dans les environs du Palazzo Margherita.

Photo: palazzomargherita.com/ La nature magnifique dans les environs du Palazzo Margherita.

Photo: palazzomargherita.com/ Les repas peuvent être servis en terrasse.

Photo: palazzomargherita.com/ Les repas peuvent être servis en terrasse.

Pour ceux qui préfèrent les plaisirs gastronomiques, des cours de cuisine sont offerts le jour, avec des chefs de la région, pour apprendre à préparer les plats les plus typiques du Sud de l’Italie. On plonge ses mains dans la farine pour faire les pâtes ou les pizzas, cuites dans un superbe four en pierre.

Le prix maintenant ? On s’en doute, les chambres ne sont pas accessibles à toutes les bourses : de 880 à 2400 euros pour deux nuits (les séjours d’une nuit ne sont pas acceptés), incluant les cours de cuisine.
Infos: palazzomargherita.com

Seriez-vous prêt à payer ce prix pour une chambre d’hôtel ? Écrivez-nous, on veut vous lire!

Lire les commentaires (4)  |  Commenter cet article






Mardi 27 mars 2012 | Mise en ligne à 16h08 | Commenter Commentaires (10)

Connaître ou choisir ses voisins de vol

Netherlands Volcano

NATHAËLLE MORISSETTE
Les voyageurs qui voleront en direction de Montréal, sur les ailes de la compagnie KLM pourront désormais connaître l’identité et les goûts de leurs voisins de siège, avant même de monter à bord.
Le programme Meet&Seat, mis en place en février par le transporteur néerlandais, donne la possibilité à ses clients d’avoir accès au profil Facebook des autres passagers du même appareil. Résultat: certains voyageurs peuvent désormais éviter les mauvaises surprises en choisissant un compagnon de vol qui partage les mêmes goûts, qui ne souffre pas d’embonpoint ou encore qui ne cache pas avec lui dans son bagage à main… un enfant turbulent.
Au départ, le service n’était disponible que sur les vols reliant Amsterdam à San Francisco, New York ou São Paulo. Mais voilà que, depuis mardi, il est également offert aux passagers qui se rendent à destination de Montréal, Calgary et Vancouver.

Lire les commentaires (10)  |  Commenter cet article






Mardi 20 mars 2012 | Mise en ligne à 11h52 | Commenter Commentaires (3)

Turbulences à Air Canada

Deux appareils d'Air Canada en Nouvelle-Écosse. Photo La Presse Canadienne.

Deux appareils d'Air Canada en Nouvelle-Écosse. Photo La Presse Canadienne.

NATHAËLLE MORISSETTE
Menaces de grève et de lock-out, moyens de pression des pilotes, adoption par le gouvernement d’une loi pour forcer le retour au travail des employés et conflit avec la société de maintenance d’avions Aveos qui vient de mettre à pied 1800 personnes à Montréal: Air Canada, qui a été forcée d’annuler plusieurs vols au cours de la dernière fin de semaine, traverse une importante zone de turbulences.
En plus des mésententes avec ses employés au sol et ses pilotes, le plus important transporteur aérien au pays est également blâmé pour les problèmes financiers éprouvés par Aveos, dont il est le principal client. Et avec la fermeture de ses usines au pays, Aveos pourrait transférer ses activités au Salvador et au Costa Rica.
Les problèmes qui s’abattent sur Air Canada minent-ils votre confiance dans le transporteur aérien? Songerez-vous à vous tourner vers d’autres compagnies aériennes quand vous achèterez vos prochains billets d’avion?

Lire les commentaires (3)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    août 2014
    L Ma Me J V S D
    « juil    
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives

  • publicité