Le Blogue-Trotter

Le Blogue-Trotter - Auteur
  • Stéphanie Bérubé

    Stéphanie Bérubé est journaliste à La Presse depuis 1997. Elle a travaillé aux informations générales et aux arts, puis écrit désormais pour les sections du samedi, Voyage, Gourmand et Maison.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 21 février 2012 | Mise en ligne à 12h24 | Commenter Commentaires (25)

    Votre avis sur le prix des billets d’avion

    Un avion sur la piste à l'aéroport Montréal-Trudeau. Photo François Roy, La Presse.

    Un avion sur la piste à l'aéroport Montréal-Trudeau. Photo François Roy, La Presse.

    SIMON CHABOT

    Vous est-il déjà arrivé de tomber sur un prix d’avion imbattable pour vous rendre compte, au moment de l’acheter, qu’il fallait aussi payer les taxes et les suppléments pour le carburant… et qu’au fond, l’aubaine en question n’en était pas une?
    Sur le site de Sunwing, par exemple, on trouve aujourd’hui un billet pour un vol Toronto-Varadero annoncé à 25$. Avec la mention, en petits caractères, «+ taxes de 290$». En fin de compte, donc, le billet coûte 315$, un bon prix, certes, mais on est loin des 25$ affichés en page d’accueil. S’il est intéressant de constater que, selon ce qui est écrit sur le site, les gouvernements, entreprises, agences et aéroports empochent 12 fois plus d’argent en frais par siège vendu que pour le billet en tant que tel (!), on peut néanmoins trouver la méthode de vente un peu déloyale.
    Pour les départs au Québec, la réglementation prévoit déjà que les prix annoncés doivent inclure les taxes. Ainsi, sur le site de Sunwing, on trouve des vols Montréal-Varadero à 325$, avec la mention «le prix inclut les taxes de 300$».
    Tout ça pour vous dire que l’Office des transports du Canada veut savoir ce que vous pensez des publicités sur les prix des billets d’avion.
    L’organisme réglementaire tient en effet jusqu’au 26 février une consultation en ligne, que vous trouverez ici.
    Le but de la chose? «Le gouvernement du Canada a annoncé, à la fin de l’année dernière, que l’Office des transports du Canada procédera à l’élaboration d’un règlement exigeant que les transporteurs aériens incluent dans leurs annonces, tous les prix du transporteur ainsi que tous les droits, les frais et toutes les taxes. Le nouveau règlement vise à assurer une plus grande transparence et à permettre aux consommateurs de déterminer aisément le coût total d’un service aérien – avant de prendre leur décision d’achat», lit-on dans un communiqué de l’Office.
    Quant à savoir pourquoi les taxes sur les billets d’avion sont si élevées… eh bien, disons que c’est un débat qui reste à faire. Et d’ailleurs, qui perçoit toutes ces taxes? Le document en lien date un peu, mais donne une idée de tous les suppléments qui s’ajoutent au prix de base d’un billet d’avion. Chose certaine, avec des taxes et de frais de plusieurs centaines de dollars pour chaque passager, les billets à très bas prix comme en Europe (sur Air Berlin, on trouve facilement un vol Paris-Berlin à 73 euros – soit moins de 100$ -, toutes taxes et frais compris), c’est pas pour demain la veille au Canada!
    Alors, qu’est-ce que vous pensez des prix des billets d’avion au pays? Sont-ils trop chers? Croyez-vous que des taxes élevées contribuent à accroître la sécurité à bord? On vous écoute…


    • Je suis pas qualifié pour parler du prix demandé pour les destinations au Canada ou à l’étranger, mais je crois que c’est un bonne chose que les prix affichés soit TTC (Toutes taxes comprises).

    • Votre 290.00$, ce n’est pas que des taxes ou du Nav Can, il y a le supplément de carburant là dedans qui lui va dans les poches de la compagnies aérienne. Ça me désole de voir encore des gens penser que ça existe un vol à 25.00$ en Amérique du Nord. Savez-vous le nombre potentiel de client pour un Paris-Berlin vs un Toronto-Montréal? Quand vous faites une recherche, il faut décortiquer les suppléments et taxes. Vous allez voir que les taxes, c’est pas si pire que ça. C’est le supplément de carburant le bobo. Acheter un vol Montréal-Londres aller-retour et regardez les taxes du gouvernement anglais si vous sortez de l’Europe par le Royaume-Uni, ouch.

    • Il nous est déjà arrivé de payer $25.00 pour un billet sur Miami. Avec les taxes ça montait à un peu plus de $500.00 pour 2 adultes. C’était au début décembre 2006 ou 2007. Même avec les taxes c’était à bon prix.
      Nous avons acheté 4 billets aller-retour pour Chicago récemment avec la compagnie Porter. L’aubaine était les billets à 50%. Les billets avec taxes revenaient à environ $400.00 chacun. Le prix dans le journal était avant taxes: $160.00 pour le billet en tant que tel et le reste en taxes. C’est autour de ce qu’on voulait payer pour un petit voyage de Pâques. Aujourd’hui avec Porter la promotion est de $257.00 aller taxes incluses (le prix est global) et un peu plus pour le retour. Trop cher pour nous car nous sommes 4. À $500.00 du billet avec l’hôtel et tout ça monte rapidement… On aurait passé pour cette année.
      Moi, ce que j’aimerais savoir, c’est comment une compagnie peut varier son billet d’avion comme ça. Ne me dites pas que c’est l’offre et la demande. Nous partons à Pâques et nous aurions pus partir à la relâche ou à la fête des Patriotes si nous avions voulu. Il me semble que le prix des billets d’avion et des tout-inclus aussi (j’en ai acheté un récemment pour le mois de mars) varient beaucoup cette année, plus que les autres années. Ai-je raison?

    • Si c’est cher comparé à l’Europe, c’est parce que là-bas, il y a une vraie concurrence venant des trains à grande vitesse. Et les gens sont habitués à prendre leur temps pour voyager. Ici, c’est “tout de suite”.
      “Croyez-vous que des taxes élevées contribuent à accroître la sécurité à bord?”
      Je ne me suis jamais senti “pas en sécurité” dans un avion. Avant ou après 9/11. Si un terroriste arrive à s’infiltrer à bord, ça n’a aucun rapport avec l’avion. C’est la taxe d’aéroport qui devrait couvrir ça ?
      Vous êtes en train dire qu’on paye trop cher à cause de la paranoïa américaine ? Déjà que c’est tannant d’entendre dire “Pas plus de 6 personnes en ligne pour les toilettes à cause d’une réglementation américaine que Air Transat respecte”.
      Ils ne se respectent même pas eux-mêmes les Américains.

    • Pour moi, toute publicité est un mensonge. La job d’un publicitaire, c’est de me faire croire que la grenouille est réellement un brontosaure, à mettre dans le même panier que les politiciens et les cures de ce monde.
      tom bombal

    • Il faudrait aussi légiférer pour empêcher les compagnies aériennes de mentir au sujet des taxes… dans le $300 de “taxes” annoncées il doit y avoir au moins $200 de “supplément de carburant” qui n’a absolument rien à faire dans la “taxe”, il s’agit d’un supplément sur le prix du billet qui va directement dans les poches de la compagnie. Cessez le mensonge SVP.

    • Et si on utilise ses points Aéroplan pour une réservation, il faut quand même payer toutes ces taxes. Ce qui veut dire que votre billet «gratuit» vous coûte en fait 350 $.

    • “Si c’est cher comparé à l’Europe, c’est parce que là-bas, il y a une vraie concurrence venant des trains à grande vitesse. Et les gens sont habitués à prendre leur temps pour voyager. Ici, c’est “tout de suite”.”
      ———–
      Euh… qu’on nous mette une offre acceptable d’un réseau de trains à grande vitesse vers Toronto, New York, Boston, à prix intéressants et avec des places disponibles, moi j’embarque tout de suite… Je veux bien “prendre mon temps”, mais encore faut-il qu’on m’en donne la possibilité!

    • J’aimerais qu’on indique le prix total, ça m’éviterait de perdre mon temps lorsque je magasine mes vols. Tu vois une aubaine, clique dessus, commence à entrer les détails pour finalement arriver à la dernière page et voir que le prix n’est pas celui qui était afficher, car il n’incluait pas tous les frais… Ça frôle la fausse publicité.
      En passant, ce serait intéressant que vous fassiez un article qui décortique les frais qui sont ajoutés aux billets.

    • Les compagnies aériennes offrent un service pourri, ont des hôtesses arrogantes, de la bouffe dégueulasse… et si vous voyagez en classe sardine, bonjour le mal au cul… De plus, pourquoi le prix des billets double quand vient la période des Fêtes? De tous, Air Transat a le record des départs en retards… Vivement la téléportation comme dans Star Trek!

    • Complètement en faveur!! C’est tellement plus agréable de savoir le prix final quand on magasine un billet d’avion ou un forfait. En fait, je crois que les compagnies aériennes ont tout intérêt à s’autoréguler et afficher le prix total, car selon moi, beaucoup de personnes ignorent leur publicité puisqu’elles savent que ce n’est pas le vrai prix qu’elles auront à payer.
      Ce principe devrait aussi s’appliquer aux annonces de voitures neuves.

    • @larousse_estdouce
      C’est exactement ce que je disais. Si le train était concurrentiel ici, plus de gens le prendrait et le prix de l’avion baisserait.

    • Quand je magasine des billets sur internet pour voyager en Europe, je fais Air Transat et Air France parce qu’Air France ont ont parfois de bonnes offres. Jamais Air Canada, justement à cause du fait que le prix indiqué ne comprend jamais pas les taxes et la surcharge pour le carburant.

    • Totalement en faveur!!! C’est déjà beaucoup mieux qu’avant où on ne pouvait savoir le prix final qu’une fois le temps de payer… Et pour ce qui est de l’Europe, vous pouvez avoir des billets encore moins dispendieux que ce dont vous avancez avec RyanAir ou EasyJet. Il y a parfois avec des compagnies des vols à 1 euro qui revient à environs 10-15$ avec tous les suppléments (si on enregistre aucun bagage mais vous pourriez être surpris du nombre de vêtements qu’on peut mettre dans un sac à dos ;)… J’ai réussi à tenir 3 semaines!

    • Une p’tite anecdote…
      Comme on est un ti-peu fou des fois, je décide de partir pour Paris un vendredi soir, retour lundi. Un coup de fil à la compagnie nationale pour savoir s’il y avait des sièges de libre, quelle que soit la classe. La “froide” préposée aux réservations m’avise que le vol est à 50% plein, encore une fois toutes classes confondues. Oh boy, j’t'en business! Je vais avoir le deal du siècle! Quel prix pour un billet demandai-je? On me cote le prix d’un billet de première pour avoir un siège en classe “troupeau”. «Me semble que vous pourriez me faire un prix, vu que le vol est à moitié plein… ça aiderait au moins à payer le “gaz”», rétorquai-je. Nenni répond la madame.
      Ceci dit, pourquoi les transporteurs n’acceptent-ils pas de “fourguer” leurs sièges inutilisés à rabais?
      J’ai travaillé dans cette industrie plus de 35 ans, je n’ai jamais vu d’entreprises aussi mal gérées. Quelqu’un peut-il me nommer une ligne aérienne nommée par Robert Charlebois dans la chanson Lindbergh qui est encore en opération?

    • …Imaginez juste ce que ça ferait comme ramdam si un vendeur d’autos annonçait, disons: «Quatre pneus flambant neufs et un volant pour 1000$» et qu’ensuite, en cliquant sur le site, on vous informait qu’il vous faut aussi acheter les jantes, le moteur, la boite de vitesses, les sièges, etc. et que finalement, ça monte à 43 554$ plus taxes.
      Vous savez tout le raffût auquel ont droit les «vendeurs de chars» quand il est question de publicité qui ne dit pas tout ou qui le fait en petits, petits, petits caractères. On dirait que pour les compagnies de transport aérien, on a été bien plus «tolérants». Enfin, ça commence à changer. Il était plus que temps.

    • S’ils trouvent une seule personne contre l’affichage du vrai prix je ne le croirai pas.
      Je trouve les prix assez raisonnables. Un billet Mtl-Paris sur 1 mois m’a coûté 700 $ l’an dernier. Également l’an dernier sur Sunwing Qc-Varadero à 450 $ avec en prime 1 semaine tout inclus.
      J’ai même l’impression que les prix ont diminué pendant que notre pouvoir d’achat a augmenté. Si on reste dans les grands corridors, parce qu’en dehors c’est l’arnaque. J’habite à la frontière du Labrador, et un aller-retour ici/montreal c’est 3000 $. 5 fois plus loin pour 4 fois moins cher.

    • @ deuxpieddu…
      Ce n’est pas le rôle de la cie aérienne de vous négocier un prix, mais bien celui des intermédiaires. Quand vous demandez un prix à la cie aérienne, elle vous donne un prix, point barre.

    • Ce ne sont plus des billets d’avion qu’on achète, ce sont des taxes. Comme à la Société des alcools du Québec, où les taxes sont plus élevées que la valeur du produit !!!
      C’est complètement insensé.

    • Les compagnies n’ont pas le choix de charger ces taxes en passant. Cela aide à payer les pistes en bel asphalte ou en ciment de l’aéroport et les 72 000 équipements nécessaires à son entretien. Tout comme la navigation aérienne etc. toutes ces choses sur lesquelles les compagnies aériennes n’ont aucun contrôle.
      Certainement que ces frais et taxes devrait être inclus dans le prix du billet, mais c’est la manière des compagnies aériennes de montrer qu’ils n’ont pas de contrôle là-dessus. Même si cela crée beaucoup de confusion pour les clients.

    • Trop cher et chaque fois que j’ai l’occasion, c’est des États-Unis que je prends l’avion. Mais que voulez-vous, il faut bien que quelqu’un paie pour le #$$!$ de folies des Boomers…

    • @toutpartout :
      Comme le mentionne legag68, les “taxes” annoncées ne sont pas toutes des vraies taxes.
      Air Canada se fait un plaisir d’ajouter 350$ de supplément pour le carburant pour un vol Montréal-Costa Rica. Mais aucun supplément pour la Floride?
      Ça permet à Air Canada d’afficher des prix à 199$. Et ça leur permet d’empocher 350$ quand on réserve avec Aeroplan.
      On peut maintenant réserver avec d’autres compagnies qu’Air Canada sur Aeroplan. Le jour et la nuit pour les “frais et taxes” vers l’Europe.

    • monsieur_bleu a bien raison. Il en coute 300.$ pour aller à Bogota avec Aeroplan (avec AC) et le même prix pour aller jusqu’en Asie (Singapour) avec Swiss. Sous prétexte de surplus de carburant. Aussi Air Canada annonce souvent des tarifs aller-simple… ce qui d’après moi est très malhonnête. En plus d’être le plus cher, Air Canada offre d’après moi la pire des expériences en vol. C’est une honte!

    • C’est ben genereux de la part de l’Office des transports du Canada. Il ne reste qu’à les féliciter pour cette initiative après des années de tergiversations pour faire plaisir à leurs p’tits amis d’Air Canada.

    • En 2004, j’ai payé un billet aller-retour Montréal-Paris 1029$ pour juillet. Cette année, je paie 1034$, toujours avec le même transporteur. Quand on sait la hausse des taxes et du carburant, c’est remarquable d’avoir un tel prix. Ah, mais voilà la petite différence : le poids des bagages en soute a pratiquement été divisé par deux. Mais bon, il faut ce qu’il faut!

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mars 2011
    L Ma Me J V S D
    « fév   avr »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité