Le Blogue-Trotter

Le Blogue-Trotter - Auteur
  • Stéphanie Bérubé

    Stéphanie Bérubé est journaliste à La Presse depuis 1997. Elle a travaillé aux informations générales et aux arts, puis écrit désormais pour les sections du samedi, Voyage, Gourmand et Maison.
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 13 février 2012 | Mise en ligne à 10h35 | Commenter Commentaires (8)

    Morue au menu

    Photo: The Rooms

    Photo: The Rooms

    ARIANE KROL

    ST. JOHN’S

    La morue, jadis si abondante, a longtemps été le moteur économique de Terre-Neuve. Le moteur s’est essoufflé avec la diminution de la ressource, mais le savoureux poisson demeure omniprésent sur les tables.

    On pense évidemment aux fish and chips, que l’on trouve une foule d’endroits. Je voulais essayer celui de Leo’s, une adresse refilée par le collègue Yves Boisvert, mais c’est fermé le dimanche. Je me suis rabattue sur le Ches’s voisin, une petite chaîne locale qui est une véritable institution à Terre-Neuve.

    Mais la morue entre aussi dans la composition de plats plus typiques, comme les langues de morues servies avec des scrunchions (minuscules dés de lard salé) et le fish and brewis (de la morue dessalée et des morceaux de pain sec réhydratés, aussi servis avec des scrunchions). Savoureux, mais pas léger léger. Surtout dans les restos qui font dans la cuisine traditionnelle, comme Velma’s.

    Heureusement, des nouvelles adresses ont repris le flambeau, et l’ont amené plus loin. Comme le bien-nommé Bacalao qui, en plus des plats de morue plus classiques, propose chaque jour une morue dessalée différente, qui peut aussi bien être apprêtée avec une sauce vodka et du saumon fumé qu’avec du curry.

    La morue n’est peut-être plus la monnaie d’échange locale, mais elle demeure une délicieuse carte de visite.


    • Langues de morues … hummmm !!! En Gaspésie à Cap-des-Rosiers. Excellent.

    • Lors d’une de mes dernières visites au Mexique, je suis allé pêcher sur le bord de la plage avec des locaux. Tout le monde essayait de pêcher un poisson: le bacalao! Ce poisson est reconnu comme étant délicieux! Effectivement, il l’est! Quand je suis revenu, j’ai fait des recherches pour voir quel type de poisson c’était. Qu’elle ne fût pas ma surprise de me rendre contre que c’était de la morue!
      Dommage que nous ne puissions pas manger plus de ce poisson si savoureux!

    • ..@AK. On dirait bien que la morue ne fait ni courir ni accourir les blogueurs. Et pourtant, de la morue fraîche de même que de la morue salée-séchée convenablement apprêtée, c’est si bon.
      Parlant de la quasi disparition de la morue, on aime bien mettre la faute sur le dos du phoque qui, bien entendu, ne mange pas que des «Corn Flakes». Cela fait commodément oublier la part de l’être humain, auteur de la surpêche au chalut à petites mailles. Déjà en 1966, dans mon journal étudiant, avec chiffres à l’appui, je nous mettais en garde contre la surpêche au chalut. Et 25 ans plus tard, ce fut le moratoire sur la pêche à la morue. Comme j’aurais aimé avoir eu tort. Et aujourd’hui, on nous propose des «Filets surgelés de morue de l’Atlantique» préparés en Chine et emballés sous étiquette High Liner. Misère!

    • Désolé Benoîtb,
      Au Mexique ce n’était pas de la morue de l’Atlantique. Peut-être une autre espèce appelée Bacalao, mais définitivement pas de la morue de l’Atlantique. De plus, ça ne se pêche pas du bord de la plage car c’est un poisson de fond.
      Je seconde gl000001, les langues c’est le meilleur et pas seulement à Cap-Des-Rosiers!

    • Ajout: appelée aussi Bacalao

    • @Benoitb
      Vous pouvez manger de la morue tous les jours (sauf l’hiver je crois, mais je ne suis pas sûr) au petit stand du marché Jean-Talon, du côté sud. Délicieux.
      Vous pouvez également en déguster tous les jours (et là, à l’année) dans plusieurs restos, dont Ferreira. La morue noire est excellente, et les accras de morue, mioum mioum.

    • La morue fraîche avec une petite sauce blanche… miam.

      Il y a une quinzaine d’années j’en ai mangé à tous les jours durant 10 jours d’un tour de la Gaspésie. Il y a 5 ans, on a refait le même tour et… pas de morue nulle part. Dommage.

    • Il y a quelques années, je me suis retrouvé en Gaspésie et 4 soirs consécutifs j’ai mangé des bajoues de morue. Un délice!

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    mai 2014
    L Ma Me J V S D
    « avr   juin »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives

  • publicité