Le Blogue-Trotter

Le Blogue-Trotter - Auteur
  • Stéphanie Bérubé

    Stéphanie Bérubé est journaliste à La Presse depuis 1997. Elle a travaillé aux informations générales et aux arts, puis écrit désormais pour les sections du samedi, Voyage, Gourmand et Maison.
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 9 février 2012 | Mise en ligne à 13h39 | Commenter Commentaires (8)

    Lonely Planet fait le tour du Canada

    Habitat 67, une beauté canadienne aux yeux de Robert Reid, auteur de Lonely Planet. Photo PC

    Habitat 67, une beauté canadienne aux yeux de Robert Reid, auteur de Lonely Planet. Photo PC

    SIMON CHABOT

    À la demande de la Commission canadienne du tourisme, l’éditeur de guide de voyage Lonely Planet a demandé à Robert Reid de parcourir le pays d’un océan à l’autre pour produire un microsite consacré au Canada.

    Lonely Planet assure avoir fait l’exercice en toute impartialité, précisant que la Commission n’avait aucun droit de regard sur le contenu du site. Le résultat ressemble néanmoins à une formidable publicité pour le pays. Baptisé «Explore Canada like a local», le site est en effet fort joli. Et rempli de milliers de suggestions de restos, d’hôtels, de sorties, etc. On y trouve aussi sept clips relatant les escapades canadiennes de M. Reid à Vancouver, Edmonton, Saskatoon, Winnipeg, Toronto, Montréal et St. John’s.

    À la suite de sa virée canadienne, Robert Reid a décidé d’attribuer sur son blogue des prix aux villes canadiennes. En tête de liste: Montréal. «Une ville ridicule! L’une des cinq meilleures villes du monde» dit-il. Ridicule!? Le blogueur Gary Lawrence lui a demandé de préciser un peu sa pensée: «C’est du slang pour dire ridiculement bonne! Montréal est l’une de mes villes favorites du monde, et assurément ma préférée au Canada», lui a-t-il dit.

    L’auteur reconnaît néanmoins de grandes qualités à d’autres villes. Il a ainsi beaucoup aimé le quartier de Toronto-Islands, à Toronto, le Carnaval de Québec, la ville la plus agréable pour vivre l’hiver canadien, l’énergie de Winnipeg, la beauté de Vancouver et il a été fort surpris par Edmonton, qui n’a rien d’une ville pétrolière ennuyante, avec ses sentiers qui bordent la rivière et ses librairies. Il semble en outre avoir très envie de retourner un jour à St. John’s, Terre-Neuve.

    Si vous pensez voyager au pays, passez faire un tour sur le site. Il mérite le détour et on peut même y construire et y partager un itinéraire. Un gros bémol, cependant. On trouve aujourd’hui la plupart des guides Lonely Planet en français, mais le contenu du microsite, pourtant financé par le gouvernement du Canada, est en anglais seulement.

    AJOUT (13/02/12):  Comme le fait remarquer kilraen, la version française du site est maintenant en ligne. Le lien ne fonctionnait pas quand cet article a d’abord été publié. L’application mobile et les vidéos de Robert Reid n’ont pas été traduits, mais les textes de présentation, oui.


    • Est-ce qu’ils ont visité la statue de Louis Cyr à Verdun et notre superbe cinéma l’Amour??!!

    • Wow, on est loin du temps où les globe-trotters voyageaient sur le pouce et mangeaient du pain et de la confiture!
      Alors combien la Commission canadienne du tourisme a mis de nos taxes là-dedans?

    • Et la statue de Louis Cyr à Saint-Jean-de-Matha? En anglais, bien sûr. Déçu mais pas surpris.

    • L’idée aurait pu être bien. Mais je suis allé voir le site en question et le M. Reid n’a pas fait grand-chose. On propose des endroits comme le Biodôme, Igloofest, etc. pas besoin de faire venir un spécialiste pour ça.
      Sinon, la liste des trucs à faire est sur une base de suggestion du public. Rien que des dizaines d’autres sites ne font déjà.
      C’est d’ailleurs assez amusant de voir les “suggestions restos”
      Quelques perles:
      - Krispy Kreme (pas très “local”) qui plogue un match de hockey-bénéfice
      - Plus de 10 Rôtisseries ou Rétisserries (sic) St-Hubert… Même une Express…
      - Plusieurs plogues remplies de manière évidente par les proprios.
      - Café-Dépot pour son wrap au poulet-césar qui est fantastique (Un spot à recommander et c’est celui-là?)
      - Plusieurs succursales David’s Tea (pas très local non plus)
      - La Cage aux sports de Boucherville !!!!
      Et mes préférées, des petits comiques qui se sont amusés à ajouter des n’importe-quoi:
      - Le Baise-o-Drome sur Frontenac!!! (qui n’existe nulle part sur le web sinon sur ce site! Avec l’adresse, peut-être la personne attend-elle des touristes égarées, hihi!)
      - Caméra-Café supposément à Boucherville, mais la photo est une photo d’une machine à café et l’adresse est sur la rue Ampère. :)
      Ce qui noie malheureusement dans le lot (énorme) les suggestions de petites places de locaux, originales et qui ne sont pas des chaînes comme le Bilboquet, la Pâtisserie de Gascogne et autres Santropol.
      Sans intérêt malheureusement.

    • Ajout: Je viens de comprendre que tout le listing vient en fait de gens connectés via Foursquare qui agit en genre d’intermédiaire entre Facebook et http://us.explorecanadalikealocal.com (oui, us avant le .)… de sorte que bref, ça ne sert pas à grand-chose.

    • Comme quoi une photo ne vaut pas la vraie affaire, au premier coup d’oeil à la photo sur la page principale de cyberpresse, avec un titre sur les villes canadiennes, je n’ai pas pensé à Habitat 67 mais plutôt à un bidonville. Évidemment sur la photo agrandie, on le reconnait. Mais c’est encore loin de l’impression qu’on a lorsqu’on le voit de près. Encore un chef-d’oeuvre après 45 ans!

    • @tokyo : le Lonely Planet est vendu et connu dans le monde entier. Si vous réfléchissez un peu, vous comprendrez que c’est une excellente publicité pour le Canada, qui a bien besoin de retombées économiques ces temps-ci.

      Belle initiative selon moi, même pour les “locaux” qui veulent explorer d’autres parties du pays.

    • La version française du site est pourtant déjà disponible :
      http://fr.explorecanadalikealocal.com/
      Le site est alimenté par les informations ajoutées en temps réel sur les sites Foursquare, Yelp et Gowalla, incluant à la fois les commentaires positifs et négatifs, dans le but de laisser les visiteurs se forger leur propre opinion. Ces sites sont effectivement majoritairement anglophones, mais cela change à mesure que leur communauté respective s’agrandit.
      L’application mobile est quant à elle disponible uniquement en anglais pour le moment car la version française est toujours en phase de test.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    septembre 2010
    L Ma Me J V S D
    « août   oct »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Archives

  • publicité